[MàJ]Les décès associés aux vaccins anti-covid sont exceptionnellement élevés. Le pasteur Hoegger dénonce le silence coupable des autorités.

Nicolas et Dorothee
Note LHK: Nous avions déjà partagé un texte du Pasteur Hoegger qui a notamment été Co-rapporteur de la Consultation des ONG reconnues par l’UNESCO sur
l’éducation et l’alphabétisation. Aujourd’hui, il monte au créneau face aux conséquences terrifiantes et inacceptables du vaccin anti-covid. Et encore, il ne recense que ce que les chiffres officiels ont bien voulu retenir… Nous sommes donc bien loin du compte. https://lilianeheldkhawam.com/2017/08/01/silence-et-ecoute-le-message-de-paix-de-frere-nicolas-pasteur-martin-hoegger/

Les vaccins ARNm contre la Covid-19 comparés à ceux contre la grippe en Suisse. Martin Hoegger 

Résumé

Pour évaluer la sûreté des vaccins ARNm contre la Covid-19, on peut les comparer avec les vaccins contre la grippe.

En Suisse, entre 2011 et 2019 plus de 10 millions de doses des vaccins contre la grippe ont été distribuées. La pharmacovigilance Swissmedic compte 375 effets non graves, 99 effets graves et 2 morts.

Entre le 1er janvier et le 21 juillet 2021, sur plus de 4,5 millions de personnes qui ont reçu les vaccins ARNm, on compte 2’782 effets non graves 1’537 effets graves et 128 morts.

En moyenne il y a donc 1 décès sur 5’233’280 doses distribuées en lien avec les vaccins contre la grippe, et 1 décès pour 35’648 vaccinés Covid-19.

Aujourd’hui les vaccins ARNm sont associés à 147 fois plus de décès que celui contre la grippe, à 35 fois plus d’effets graves et à 17 fois plus d’effets non graves.

Une tendance convergente avec la mortalité associée aux vaccins contre la grippe et contre la Covid-19 aux USA confirme notre analyse.

Au moment où l’on parle de « troisième dose » et de vacciner les jeunes et les enfants, cette situation inédite de la vaccination appelle à une urgente réflexion.

https://www.rts.ch/info/sciences-tech/12149768-la-necessite-dune-troisieme-dose-voire-plus-de-vaccin-anticovid-se-precise. (avril 2021) html https://www.rts.ch/info/sciences-tech/medecine/12352425-une-potentielle-troisieme-dose-de-vaccin-contre-le-covid-fait-debat.html
 Nombre de vaccinésEffets non gravesEffets gravesMorts
Vaccinés contre la grippe 2011-2019 (en 9 ans)10’466’56037599 2 (1 décès pour 5’233’280 vaccinés)
Vaccinés contre la Covid-19 1.1-21.07.2021 (moins de 7 mois)4’562’9782’7821’537 128 (1 décès pour 35’648.3 vaccinés)
Différence relative 17x35x147x
https://www.swissmedic.ch/swissmedic/fr/home/news/coronavirus-covid-19/covid-19-vaccines-safety-update-3.html

Aujourd’hui en moins de 7 mois, les vaccins ARNm contre la Covid-19 sont donc associés à 147 fois plus de décès que ceux cumulés sur 9ans (!) dus au vaccin contre la grippe.

Côtés « effets indésirables », on compte 35 fois plus d’effets graves et 17 fois plus d’effets non graves. Toujours dans un comparatif de 9ans pour l’un et de 6,5 mois pour l’autre.

C’est une situation inédite qui appelle à une urgente réflexion.

Plan de l’article

Introduction

Analyse de la situation en Suisse

A.  Effets indésirables des vaccins contre la grippe entre 2011 et 2019

B.  Combien de personnes ont-elles été vaccinées contre la grippe entre 2011 et 2019 ?

C.  Effets indésirables des vaccins contre la Covid-19

D.  Comparaison entre les effets indésirable des vaccins contre la grippe et contre la Covid

Analyse de la situation aux Etats-Unis Cette partie a été ajoutée le 4 août 2021

E.  Décès associés aux vaccins contre la grippe aux USA

F.  Effets associés aux vaccins contre la Covid-19 aux USA

G.  Comparaison entre les décès associés aux vaccins contre la grippe et contre la Covid-19 aux USA

Comparaison des décès Suisse/États-Unis associés aux vaccinations contre la grippe et contre la Covid-19 Ajoutée

Conclusion

Analyse de la situation en Suisse

A Effets indésirables des vaccins contre la grippe entre 2011 et 2019

Commençons par observer combien d’effets secondaires ont provoqué les vaccins contre la grippe ! En consultant les rapports de vaccinovigilance de Swissmedic entre 2011 et 2019, on obtient les chiffres suivants : [1]

AnnéesTous les vaccins : Total d’effets secondairesEffets non graves- médicalement importants-gravesDécès  Vaccins contre la grippe : Effets non graves – médicalement importants – graves
201114338-68-37 26,6%-47,6%-25,9%08-17-7 Total 32
201218349-93-41 26,8%-50,8%-22,4% 11-32-1255
201313843-58-37 31,2-42%-26,83 nourrissons9-7-1228
201429692-151-53 31,1%-51%-17,9%3 (dont 2 nourrissons)40-12-860
2015278138-83-57 49,5%-30%-20%1 (grippe, 72 ans45-35-24104
2016209115-55-39 55%-26,3%-18,7%049-9-1260
2017232110-77-45 47,7%-33,2%-19,4%023-20-1255
2018223105-87-31 41,7%-39%-13,9%020-18-644
2019273177-77-19 64,8%-28,2%-7%2 (dont 1 grippe, 95 ans)14-15-736
Total sur 9 ans1752 9, dont 2 morts suite au vaccin contre la grippe99 effets graves des vaccins contre la grippe474

Donc on constate sur 9 ans, 375 effets secondaires non graves ou médicalement importants et 99 effets secondaires graves (21,5%) des vaccins contre la grippe. Durant cette période on déplore 2 décès.

Swissmedic considère comme « improbable » que ces deux décès aient été provoqués par le vaccin contre la grippe. Les deux patients – une femme de 72 ans (en 2015[2]) et un homme de 95 ans (en 2019[3]) – souffraient de nombreuses comorbidités graves. Cependant comme le décès a eu lieu dans les heures suivant l’injection, un lien peut être établi.

Le rapport de 2012 mentionne aussi le décès d’un homme de 40 ans survenu en 2009 et qui a fait l’objet d’une publication scientifique. Le patient est décédé d’une insuffisance respiratoire 94 jours après l’apparition des premiers symptômes, à la suite du vaccin contre la grippe. Là aussi la causalité vaccinale est considérée comme improbable.  

B Combien de personnes ont-elles été vaccinées contre la grippe ?

Pour évaluer la sûreté de ces vaccins, il faut aussi chercher combien de personnes ont été vaccinées contre la grippe en Suisse ? Il n’y a pas de données disponibles, dit Swismedic. Cependant il estime ce taux de vaccination d’environ 14% pour 2018-2019.[4]

En effet selon les informations des quatre fabricants de vaccins contre la grippe, 1,13 million de doses ont été préparées pour le marché suisse entre septembre 2018 et le 1er janvier 2019, soit légèrement plus que l’année précédente (1,07 million).

Extrapolé à l’ensemble de la population, ce chiffre correspond à un taux de vaccination de 14%, pour autant que toutes les doses aient été administrées et que chaque personne n’ait été vaccinée qu’une seule fois (à 31% chez les personnes de plus de 64 ans ; à 25 % chez celles souffrant d’une maladie chronique ; à 23 % chez les personnes travaillant dans le secteur de la santé). 

Pour l’automne 2019, les fabricants ont fourni un peu plus de 1,1 million de doses pour la Suisse.

Donc sur une base de 8’606’000 habitants, 1’204’840 personnes auraient été vaccinées contre la grippe durant cette période 2018-2019.

En consultant l’évolution des données démographiques, 1950-2019 données par l’Office fédéral des statistiques[5] on arriverait au nombre de 10’466’500 personnes vaccinées contre la grippe en 9 ans. A noter que vu que Swissmedic ne donne qu’un taux et non des effectifs, ces chiffres reconstitués pourraient varier quelque peu..

AnnéePopulation suisseNombre de vaccinés contre la grippe (14% par année)
20117’955’0001’113’700
20128 039 0001’125’460
20138 140’0001’139’600
20148 238’0001’153’320
20158’327’0001’165’780
20168’420’0001’178’800
20178’484’0001’187’760
20188’545’0001’196’300
20198’606’0001’204’840
Total 10’466’560

C Effets indésirables des vaccins contre la Covid-19

Dans son rapport du 23 juillet 2021, Swissmedic indique 2’782 effets indésirables non graves et 1’537 effets graves (35,6%), pour 4’562’978 personnes vaccinées depuis le 1er janvier.[6] . « Dans 128 de ces cas graves, l’on a dû déplorer le décès de la personne vaccinée après un laps de temps plus ou moins long ».

https://www.swissmedic.ch/swissmedic/fr/home/news/coronavirus-covid-19/covid-19-vaccines-safety-update-3.html

On constate une première différence : la proportion des effets indésirables graves par rapport aux effets non graves : 21% d’effets graves pour les vaccins contre la grippe et 35,6% pour les vaccins contre la Covid-19.

D Comparaison entre les vaccins contre la grippe et contre la Covid-19 en Suisse

 Nombre de personnes vaccinéesEffets non gravesEffets gravesMorts
Vaccinés contre la grippe 2011-20910’466’560375992 (1 décès pour 5’233’280 vaccinés)
Vaccinés contre la Covid-19 1.1-21.07.20214’562’9782’7821’537128 (1 décès pour 35’648.3 vaccinés)
Différence relative 17x35x147x
https://www.swissmedic.ch/swissmedic/fr/home/news/coronavirus-covid-19/covid-19-vaccines-safety-update-3.html

Analyse de la situation aux Etats-Unis Partie ajoutée le 4 août 2021

E.  Décès associés aux vaccins contre la grippe aux USA

La comparaison entre les vaccins contre la grippe et la Covid-19 en Suisse correspond, en gros, aux chiffres fournis par Vaers, le système de pharmacovigilance des Etats Unis. Les Américains ont de plus en plus vacciné contre la grippe : 12, 4 millions de doses en 1980-81 ; 70,2 millions en 2000-21 ; 193,8 millions en 2020-21.[7]  

La couverture vaccinale contre la grippe aux USA est bien plus élevée qu’en Suisse. Dans la saison 2018-2019, elle était de 62,6 % chez les enfants de 6 mois à 17 ans, alors que celle chez les adultes de ≥18 ans était de 45,3. [8] Ceci explique les chiffres élevés de vaccination.

Entre les saisons 2017 et 2020, 644’800’000 doses de vaccins contre la grippe ont été distribuées.[9] Et durant la même période VAERS, le système américain de notification des effets indésirables des vaccins, a recensé 194 décès suite à la vaccination contre la grippe.

Ceci représente une moyenne de 1 décès sur 3’323’711 vaccinés par année (sur une période de 4 ans).

F.  Décès associés aux vaccins contre la Covid-19 aux USA

Aux USA, la page officielle du « Center for Desease Control and Prevention » indique, au 3 août 2021, que 192’120’576 personnes ont reçu au moins une dose d’un des vaccins anti-Covid et plus de 165 millions de personnes ont reçu deux doses (347,37 millions de doses ont été distribuées).

« Les vaccins contre la Covid-19 sont sûrs et effectifs…Les rapports de décès après la vaccination par la COVID-19 sont rares », affirme en préambule le CDC. [10]

Cependant ce Centre reconnait que sur plus de 192,1 millions de personnes vaccinées entre le 14.12.2020 et le 26.07.2021, le VAERS a reçu 6’340 rapports de décès.  

Certes, le CDC insiste sur le fait que les rapports du VAERS ne peuvent à eux seuls démontrer qu’un vaccin ait causé l’événement indésirable ou le décès. Tous les rapports doivent être analysés et situés dans leur contexte.

Mais le CDC ne relativise-t-il pas trop la situation quand il affirme qu’« un examen des informations cliniques disponibles, y compris les certificats de décès, les autopsies et les dossiers médicaux, n’a pas permis d’établir un lien de causalité avec les vaccins COVID-19 » ?[11]

En effet une étude (en pré-print) sur le système VAERS indique que sur 203 des 250 patients étudiés (81%), le vaccin contre la Covid peut avoir été un facteur de leur décès ; cependant, beaucoup avaient une ou plusieurs maladies chroniques ou liées à l’âge. Mais pour au moins 13 des 250 décès (5 %), le vaccin a été la cause la plus probable du décès ; ces patients ont eu de fortes réactions peu après la vaccination et sont décédés soit le jour même, soit dans les deux jours qui ont suivi.[12]

De plus le site du « National Vaccine Information Center » indique au 23 juillet, à travers les données de VAERS, des chiffres inquiétants : 1’691 décès le jour même de la vaccination et 1’811 décès le deuxième jour.[13]

Il faut bien sûr interpréter ces chiffres bruts. Même s’il était avéré qu’ils soient plus bas, ils suscitent tout de même une interrogation par leur nouveauté absolue dans l’histoire de la vaccination.

Image

G.  Comparaison entre les décès associés aux vaccins contre la grippe et contre la Covid-19 aux USA

Nous avons relevé que 664,8 millions de doses des divers vaccins contre la grippe ont été associées à 194 décès entre 2017 et 2018. Cela signifie 1 décès pour 3,32 millions de doses distribuées.

En ce qui concerne les vaccins Covid19, le CDC associe 6’340 morts depuis le début de la vaccination jusqu’au 23 juillet 2021 où, à ce jour, 192’120’576 millions de personnes ont reçu au moins une dose d’un des vaccins ARNm.

Ce qui signifie 1 décès pour 30’302 personnes vaccinées. Aujourd’hui aux USA les vaccins ARNm contre la Covid-19 sont associés à 72 fois plus de décès que ceux contre la grippe.

Ces chiffres sont « inédits », écrit Laurent Mucchielli dans une récente étude appelant à un moratoire avec les vaccins ARNm, étude qui donne des chiffres analogues en France, au Royaume Uni, aux Pays-Bas, ainsi que ceux d’Eudravigilance, la pharmacovigilance de l’UE.[14]

USA (Chiffres de CDC)Nombre vaccinéesDécès 
Vaccins contre la grippe (2017-2020)644,8 millions1941 décès pour 3,32 millions personnes
Vaccins contre la Covid 19 (14.12.2020-23.7.2021192’120’5766’3401 décès pour 30’302 personnes
Différence relative 72 x 

Comparaison des décès Suisse/Etats-Unis dus à la vaccination anti-Covid

Vaccins anti-grippe :

Pour les vaccins contre la grippe, les données publiées de pharmacovigilance rapportent en :

Suisse : 2 décès pour 10’466’560 vaccinés entre 2011 et 2019 (Moyenne : 1 décès pour 5,23 millions vaccinés)

Etats-Unis : 194 décès pour 644’800’000 vaccinés entre 2027 et 2020 (Moyenne de 1 décès pour 3,32 millions vaccinés)

Vaccins anti-Covid-19 :

Depuis le début de la vaccination (fin 2020 aux USA et début 2021 en Suisse) la pharmacovigilance présume des décès associés à la vaccination contre la Covid-19 qui s’élèvent en :

Suisse à 128 décès pour 4’562’978 vaccinés (Moyenne : 1 décès pour 35’648 vaccinés)

Etats-Unis à 6’340 décès pour 192’120’576 (Moyenne : 1 décès pour 30’302 vaccinés)

Aujourd’hui les vaccins ARNm sont associés :

en Suisse, à 147 fois plus de décès que ceux contre la grippe,

aux USA, à 72 fois plus de décès que ceux contre la grippe.

Il est impressionnant de constater une convergence de ces chiffres qui, je le rappelle, sont déduits des données indiquées sur les sites officiels de pharmacovigilance. Données qu’il n’est souvent pas aisé de trouver !

Conclusion

La comparaison sur les effets indésirables entre les vaccins contre la Covid-19 et ceux contre la grippe indiquent une situation inédite en Suisse, aux États unis, comme dans bien d’autres pays.

Comme le CDC américain, Swissmedic prend la précaution de dire que « toutes les réactions rapportées sont des suspicions. Il est impossible d’affirmer avec certitude si, dans un cas donné, la réaction déclarée observée présente seulement un lien temporel avec le vaccin ou a réellement été provoquée par le vaccin ».

Mais il précise aussi que « le nombre de réactions de vaccination pourrait être plus élevé que le nombre d’annonces ».[15]

En fait des études estiment qu’au maximum 15% des conséquences indésirables sont annoncés. Aux USA, moins de 0,3 % de tous les événements indésirables liés aux médicaments et de 1 à 13 % des événements graves seraient signalés à la Food and Drug Administration (FDA), selon une étude réalisée en 2010.[16]

En 1976 on s’inquiétait que le vaccin contre la grippe porcine administré à plus de 40 millions d’américains ait causé la mort de 25 personnes.[17] Dans un article sur la sécurité vaccinale, en 2010, la prof. Claire-Anne Siegrist relevait les « problèmes graves… rapportés après vaccination contre la grippe A(H1N1) ». Elle faisait allusion aux 67 décès répertoriés par la pharmacovigilance de l’Agence européenne des médicaments, au début de la campagne de vaccination ![18]

Face au nombre des effets indésirables des vaccins Covid-19, que dit le ministre de la santé Alain Berset ? « Nous avons des vaccins sûrs, efficaces et en quantité suffisantes, qui protègent du variant Delta », a « tweeté » récemment ce dernier.[19]

Sur quelle base affirme-t-il cela ? En comparaisons avec quels autres vaccins ? Quel est le seuil pour considérer la sureté – ou non – des vaccins ARNm ?

Sur quelle base scientifique affirme-t-il cela ? Quel est le seuil pour considérer la dangerosité – ou non – des vaccins ARNm ? L’inquiétude de C.A. Siegrist devant les décès de quelques dizaines de personnes vaccinées contre la grippe H1N1, il y a dix ans en Europe, a fait place à une tranquille assurance…qui ne rassure pas ! 

Au moment où l’on parle de « troisième dose » et de vacciner les jeunes et les enfants, cette situation inédite de la vaccination appelle à une urgente réflexion.


[1] Vaccinovigilance 2011-2019. https://www.swissmedic.ch/swissmedic/fr/home/medicaments-a-usage-humain/surveillance-du-marche/pharmacovigilance/vaccinovigilance.html
[2] Synthèse des effets indésirables liés à une vaccination annoncés en Suisse en 2015, p.9
[3] Synthèse des effets indésirables liés à une vaccination annoncés en Suisse en 2019, p. 11
[4] https://www.infovac.ch/docs/public/influenza/grippe-saisonnie–re-2018-19.pdf p.18  
[5] https://www.bfs.admin.ch/bfs/fr/home/statistiques/population.assetdetail.14367967.html
[6] Cf. https://www.swissmedic.ch/swissmedic/fr/home/news/coronavirus-covid-19/covid-19-vaccines-safety-update-3.html
[7]Influenza Vaccine Doses Distributed in the United States, By Season, https://www.cdc.gov/flu/prevent/vaccine-supply-historical.htm
[8] Cf. https://www.cdc.gov/flu/fluvaxview/coverage-1819estimates.htm
[9] Influenza Vaccine Doses Distributed in the United States, By Season, https://www.cdc.gov/flu/prevent/vaccine-supply-historical.htm
[10] https://www.cdc.gov/coronavirus/2019-ncov/vaccines/safety/adverse-events.html
[11] Ibid
[12] Analysis of COVID-19 vaccine death reports from the Vaccine Adverse Events Reporting System (VAERS) Database Interim Results and Analysis. Scott Mclachlan, et al. (pre-print, June 2021), https://www.researchgate.net/publication/352837543_Analysis_of_COVID-19_vaccine_death_reports_from_the_Vaccine_Adverse_Events_Reporting_System_VAERS_Database_Interim_Results_and_Analysis  (cf note 12)
[13] National Vaccine information center, https://www.medalerts.org/vaersdb/index.php
[14] « La vaccination Covid à l’épreuve des faits. 2ème partie : une mortalité inédite ». https://blogs.mediapart.fr/laurent-mucchielli/blog/300721/la-vaccination-covid-l-epreuve-des-faits-2eme-partie-une-mortalite-inedite
[15] https://www.swissmedic.ch/swissmedic/fr/home/news/coronavirus-covid-19/covid-19-vaccines-safety-update.html
[16] Cf. l’étude de Lazarus, Ross, et al. Electronic Support for Public Health–Vaccine Adverse Event Reporting System (ESP:VAERS) Inclusive dates:  12/01/07 – 09/30/10.  Digital Healthcare Research. https://digital.ahrq.gov/ahrq-funded-projects/electronic-support-public-health-vaccine-adverse-event-reporting-system
[17] « Le précédent vaccinal de 1976. Vingt-cinq décès ont été recensés comme étant liés à cette campagne de vaccination de 1976 ». Le Monde, 15.9.2009. https://www.lemonde.fr/planete/article/2009/09/15/le-precedent-vaccinal-de-1976_1240713_3244.html  Selon le New York Time du 13.10.1976, le programme de vaccination a été arrêté dans 9 états américains après trois décès. https://www.nytimes.com/1976/10/13/archives/swine-flu-prograrm-is-halted-in-9-states-as-3-die-after-shots.html
[18] Claire-Anne Siegrist, Vaccinologie. Questions autour de la sécurité des vaccins adjuvantés contre la grippe A(H1N1). Revue médicale suisse. 2010. No. 231. https://www.revmed.ch/revue-medicale-suisse/2010/revue-medicale-suisse-231/vaccinologie.-questions-autour-de-la-securite-des-vaccins-adjuvantes-contre-la-grippe-a-h1n1#tab=tab-authors  C.A Siegrist n’indique pas le nombre de personnes vaccinées contre le H1N1 en Europe au 27 nov. 2009. En tout peut-être 15% de la population européenne a été vaccinée, chiffre indiqué pour la Suisse par l’OFSP. Cf. « Grippe A H1N1 : la stratégie de vaccination sous la loupe d’un audit externe ». https://www.admin.ch/gov/fr/start/dokumentation/medienmitteilungen.msg-id-33231..html
[19] Tweet du 30.6.2021 sur le compte d’Alain Berset

Fichier Word

Qui est le Pasteur Martin Hoegger?

Son site: www.hoegger.org

51 réflexions sur “[MàJ]Les décès associés aux vaccins anti-covid sont exceptionnellement élevés. Le pasteur Hoegger dénonce le silence coupable des autorités.

  1. Pingback: La dangerosité des nouveaux vaccins anti-covid est un fait historique – PAGE GAULLISTE DE RéINFORMATION . Les médias nous manipulent et nous mentent, sachons trier le bon grain de l ivraie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s