Création monétaire: Entente illégale entre banques centrales et commerciales sur fond de silence politique. Liliane Held-Khawam

Les crises permanentes du marché financier ont permis, aux banques centrales qui comptent, de justifier des programmes communs de quantitative easing.  Cela consiste en une transformation de la monnaie bancaire scripturale en centrale, passée en mains des banques centrales. Ainsi, celles-ci offrent au marché de la haute finance un socle monétaire garanti par le contribuable, le citoyen, l’épargnant et le retraité. Bref, ces capitaux piégés par la trappe supranationale des banques centrales sont les nôtres… Voilà pourquoi vous ne pouvez y accéder et que l’âge de la retraite doit être repoussé…

Lire la suite

Revenu universel, du néo-libéralisme jusqu’au bout…. V held+ La Tribune

Les quantitative easing de la dernière décennie ont créé un assèchement de liquidités locales. Ceci est un fait observable. Les banques locales sont étranglées par diverses directives imposées par les tenants et « régulateurs » de la haute finance internationale (Finma pour la Suisse).

L’échec économique se propage, avec de multiples faillites de commerces et d’entreprises? Vous n’avez plus accès à vos capitaux-épargne? Vos autorités ne veulent plus vous remettre vos capitaux de retraite? Milton Friedman avait déjà prévu les conséquences du néo-libéralisme. Il a promu l’instrument qui devrait combler les maux générés par ses propres concepts.

Lire la suite

France: Perte de souveraineté industrielle. Compilation

Le libre-échangisme de la mondialisation a piégé la France en favorisant la délocalisation des emplois et des capitaux. Il en résulte une désindustrialisation mortifère. A l’inverse, l’Allemagne a su préserver son capitalisme industriel local. Bref, les causes de l’échec des uns et de la réussite des autres sont logées dans des concepts idéologiques, surtout politiques,  fondamentalement différents. LHK Lire la suite