Création monétaire: Entente illégale entre banques centrales et commerciales sur fond de silence politique. Liliane Held-Khawam

Les crises permanentes du marché financier ont permis, aux banques centrales qui comptent, de justifier des programmes communs de quantitative easing.  Cela consiste en une transformation de la monnaie bancaire scripturale en centrale, passée en mains des banques centrales. Ainsi, celles-ci offrent au marché de la haute finance un socle monétaire garanti par le contribuable, le citoyen, l’épargnant et le retraité. Bref, ces capitaux piégés par la trappe supranationale des banques centrales sont les nôtres… Voilà pourquoi vous ne pouvez y accéder et que l’âge de la retraite doit être repoussé…

Lire la suite

Revenu universel, du néo-libéralisme jusqu’au bout…. V held+ La Tribune

Les quantitative easing de la dernière décennie ont créé un assèchement de liquidités locales. Ceci est un fait observable. Les banques locales sont étranglées par diverses directives imposées par les tenants et « régulateurs » de la haute finance internationale (Finma pour la Suisse).

L’échec économique se propage, avec de multiples faillites de commerces et d’entreprises? Vous n’avez plus accès à vos capitaux-épargne? Vos autorités ne veulent plus vous remettre vos capitaux de retraite? Milton Friedman avait déjà prévu les conséquences du néo-libéralisme. Il a promu l’instrument qui devrait combler les maux générés par ses propres concepts.

Lire la suite

France: Perte de souveraineté industrielle. Compilation

Le libre-échangisme de la mondialisation a piégé la France en favorisant la délocalisation des emplois et des capitaux. Il en résulte une désindustrialisation mortifère. A l’inverse, l’Allemagne a su préserver son capitalisme industriel local. Bref, les causes de l’échec des uns et de la réussite des autres sont logées dans des concepts idéologiques, surtout politiques,  fondamentalement différents. LHK Lire la suite

Agriculture: Le harcèlement de nos paysans profite à… la mafia…. LHK

L’argent blanchi de la mafia finit dans le BTP, les pizzerias, les commerces de luxe, mais aussi dans l’agriculture…. Elle y est toujours plus présente. Est-ce que nos autorités qui mettent une pression insupportable sur les agriculteurs le savent? Si oui, cela signifie qu’elles participent en connaissance de cause au transfert de business des uns vers les autres…LHK

Lire la suite

Alstom : qui ne veut pas gagner des millions ? Anticor

ANTICOR est une association fondée en juin 2002 par Éric Halphen et Séverine Tessier pour lutter contre la corruption et rétablir l’éthique en politique. Son ambition est de réhabiliter le rapport de confiance qui doit exister entre les citoyens et leurs représentants, politiques et administratifs.
L’association regroupe des citoyens et des élus de toutes tendances politiques engagés pour faire respecter les exigences démocratiques non partisanes.
Lors des élections, Anticor propose aux candidats une charte définissant un engagement éthique irréprochable. L’association veille au respect de cette charte par les élus et les fonctionnaires qui s’engagent pour une probité et  la recherche de l’intérêt général.
Avec les lanceurs d’alertes, Anticor s’implique dans des affaires judiciaires importantes en signalant au parquet des faits susceptibles de recevoir une qualification pénale.
Pour agir en toute indépendance, Anticor a choisi de ne bénéficier d’aucune subvention. Son financement est assuré uniquement par des dons et les cotisations de ses adhérents. Lire la suite

Blockchain : attention à l’effet Amazon ! Jacques Lemoisson/Bilan

Jacques Lemoisson est Chief Investment Officer chez la Banque Cramer depuis novembre 2017. Il a acquis une expérience internationale sur les marchés des actions  auprès de la banque d’investissement JP Morgan à Londres et Paris, puis une expertise dans la banque privée et la gestion d’actifs chez Lombard Odier à Genève. Tout au long de sa carrière, Jacques Lemoisson a développé une expertise en géopolitique, ainsi que dans les Fintech et le Blockchain. Ce banquier est diplômé de l’ESTACA (Ecole d’Ingénieur Aéronautique).

Lire la suite

[Mise à jour 13/01/18]. Meltdown et Spectre mettent à mal la protection des données…

Vulnérabilités et défauts des appareils informatiques ont été mis au jour par des chercheurs. Les processeurs de Intel et AMD présentent des failles de sécurité, qui ont été exploitées par deux cyberattaques, Meltdown et Spectre.  Cela va  des serveurs de « cloud » ou ordinateurs aux Smartphones. Le risque potentiel serait une interception des données stockées en mémoire par des programmes malveillants. Ces défauts touchent en particulier Intel, le plus gros constructeur de processeurs, dont le patron avait vendu, en novembre 2017, des actions pour près de 40 millions de dollars … LHK

Ajout: Nouvelle vulnérabilité «effarante» chez Intel/ 24 heures

Lire la suite