Outsourcing : risques et opportunités (Employeur Suisse)

Face à la globalisation des marchés et l’internationalisation de la concurrence, certaines entreprises sont conduites à pratiquer l’outsourcing afin de maintenir leur compétitivité. La réussite de cette démarche est liée à certaines conditions parmi lesquelles le facteur humain revêt une grande importance. Avec la globalisation des marchés, les entreprises se restructurent, afin de mieux se centrer sur leur(s) métier(s) de base – leur « core business » et leurs « core competencies », comme on le souligne généralement. Ces restructurations sont souvent guidées par le désir de réduire les coûts et d’alléger les structures, dans le but de développer la souplesse et surtout la compétitivité de l’entreprise. Le désir de restructuration est parfaitement légitime, dans la mesure où l’environnement présente une complexité accrue. La globalisation des marchés implique une internationalisation des fournisseurs et des clients, une compétitivité impitoyable, une exigence accrue dans le rapport qualité/prix, etc. A ceci vient s’ajouter une durée de vie des produits qui devient toujours plus courte. L’entreprise doit trouver le moyen de se démarquer de la concurrence. Il y va de sa survie.

Dans ce contexte de simplification des structures et des activités, l’outsourcing a vu le jour et ne cesse de se développer. Mais qu’est-ce que l’outsourcing ?

Le principe d’ »outsourcer » consiste à confier à l’extérieur de l’entreprise certaines activités qu’elle ne souhaite pas ou plus réaliser elle-même. L’outsourcing – sous forme de sous-traitance – existe depuis longtemps. Mais la nouveauté principale de ces dernières années est liée au fait que l’outsourcing ne concerne plus seulement des activités de production (p.ex. usinage) ou annexes (p.ex. entretien des bâtiments, cafétéria, …), mais aussi des fonctions plus stratégiques telles que l’informatique, la gestion du personnel, le marketing, etc. En « outsourçant », l’entreprise se sépare de certaines activités, soit en les confiant simplement à une entreprise du marché qu’elle considère comme plus performante, soit en autonomisant l’activité concernée.

Lire l’article complet « Outsourcing : risques et opportunités » sur HR4free.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s