Le post-confinement sera un post-humanisme…. sauf si… LHK

 

Puis je vis une bête sortir de la mer. Elle avait dix cornes et sept têtes ; elle portait une couronne sur chacune de ses cornes, et des noms insultants pour Dieu étaient inscrits sur ses têtes. La bête que je vis ressemblait à un léopard, ses pattes étaient comme celles d’un ours et sa gueule comme celle d’un lion. Le dragon lui confia sa puissance, son trône et un grand pouvoir. L’une des têtes de la bête semblait blessée à mort, mais la blessure mortelle fut guérie. La terre entière fut remplie d’admiration et suivit la bête. Tout le monde se mit à adorer le dragon, parce qu’il avait donné le pouvoir à la bête. Tous adorèrent également la bête, en disant : « Qui est semblable à la bête ? Qui peut la combattre ? » La bête fut autorisée à prononcer des paroles arrogantes et insultantes pour Dieu ; elle reçut le pouvoir d’agir pendant quarante-deux mois. Elle se mit à dire du mal de Dieu, à insulter son nom et le lieu où il réside, ainsi que tous ceux qui demeurent dans le ciel. Elle fut autorisée à combattre le peuple de Dieu et à le vaincre ; elle reçut le pouvoir sur toute tribu, tout peuple, toute langue et toute nation. Tous les habitants de la terre l’adoreront, tous ceux dont le nom ne se trouve pas inscrit, depuis la création du monde, dans le livre de vie, qui est celui de l’Agneau mis à mort. « Écoutez bien, si vous avez des oreilles pour entendre ! Celui qui est destiné à être prisonnier, eh bien, il ira en prison ; celui qui est destiné à périr par l’épée, eh bien, il périra par l’épée. Voilà pourquoi le peuple de Dieu doit faire preuve de résistance et de foi. »

Apocalypse 13, 1-11

Des milliardaires autoproclamés dieux qui détiennent le pouvoir absolu planétaire sont en voie d’achever ce qui restaient d’agents commerciaux locaux, et de mettre un terme à l’humanité tel qu’elle a existé depuis des millénaires. Le concept mis patiemment en place depuis plus de 70 ans est en voie de faire tomber les derniers pans de la société humaine au sens classique.

Les Etats sont tombés depuis belle lurette. Les politiques au pouvoir ne sont rien d’autre que les administrateurs-délégués de la gigantesque société anonyme que se partage une poignée d’individus. Une information passée presque inaperçue est celle où une entreprise quasi insignifiante avant la crise des subprimes avait alors été appelée avec quelques autres du genre pour récupérer les actifs pourris qui ont soufflé la planète finance. Depuis, le petit outsider, sorti de nulle part, a été si adoubé par l’ensemble des Etats de la planète que le 24mars 2020, celui-ci fut nommé par la Réserve fédérale pour gérer son vaste programme d’achat de dette d’entreprise en réponse à la crise de Covid-19! Et pour ce faire, la Fed ne se fixe aucune limite!

https://bfmbusiness.bfmtv.com/monde/la-fed-ne-se-fixe-plus-aucune-limite-dans-les-rachats-de-dettes-1880588.html

Du coup, Larry Fink, le patron de Blackrock est un des membres de l’élite divinisée. Cet homme supervise à lui tout seul (enfin officiellement, il se pourrait très bien qu’il ne soit que l’homme de paille d’individus qui ont intérêt à garder l’anonymat… pour l’instant), non seulement le nouveau corporate slush-fund de la Fed (potentiellement 4,5 trillions de dollars), mais également la gestion de 27 trillions de dollars de l’économie mondiale (même avant la nomination en mars). En tant que plus grand gestionnaire d’actifs au monde, BlackRock gérait déjà 7 trillions de dollars pour ses clients-investisseurs mondiaux, ainsi que 20 trillions de dollars pour ses clients via son logiciel de surveillance des risques financiers (appelé Aladdin).

https://www.counterpunch.org/2020/04/08/blackrock-takes-command/

Et le site Counterpunch.org de poursuivre: »Avec 27 trillions de dollars sous diverses formes de gestion, BlackRock domine les secteurs de la finance, des assurances et de l’immobilier. Ce pouvoir financier largement consolidé peut être sans précédent, mais avec BlackRock impliqué dans pratiquement toutes les grandes entreprises de la planète (y compris les médias), même les concurrents de BlackRock (si ce mot s’applique encore) ne disent rien de la nomination de Fink.

En mettant la main sur cette portion incroyable de la planète finance, Blackrock est en voie de s’approprier le dollar lui-même! Rappelons que le billet vert a offert à l’élite de la haute finance le cumul de privilèges régaliens grâce à la création de de la monnaie contre les dettes.  C’est aussi par le dollar US que l’élite anglosaxonne a pu coloniser le monde de manière soft, puis le globaliser par une construction systémique extrême avec ses outils/produits fintechs.

Blackrock a fait encore plus fort que les banques. Malgré le privilège de la création monétaire, les banques étaient régulièrement exposées à des risques du genre de pénurie de devises, de liquidités, ou de retraits massifs de cash par les clients, etc. Blackrock n’assume aucun risque quant aux pertes. Son site est très clair à ce sujet. En revanche, il bénéficie entièrement des privilèges des propriétaires des titres en tant que leur représentant. Il est à 100% gagnant quoiqu’il fasse. Et un de ses premiers gains et non des moindres est son pouvoir décisionnel au niveau de toutes les entreprises dans lesquelles il est présent. Quand vous détenez les dettes d’une banque, ou d’un média, vous avez intérêt à obéir aux desiderata de votre créancier si vous ne voulez pas finir à l’office des faillites et au chômage. Voici le pouvoir réel d’un des dieux milliardaires qui ont privatisé la planète!

Cautionnement

Le 3 avril, le Conseil fédéral suisse demande donc au Parlement de relever à 40 milliards de francs au total le crédit d’engagement existant, soit 20 milliards de plus (AWP/ATS). Que dit le site du CF au sujet du cautionnement? Voir ICI
La Suisse, toujours à la pointe de l’anticipation du Nouveau Monde néo-soviétique a modifié sa loi dès 2006 (à rajouter quelques années de préparation…) pour faire cohabiter ce genre de mesures avec l’économie de marché

Alors la question qui tue est la suivante: y a-t-il encore un marché? Peut-il y avoir encore des agents économiques indépendants? La réponse est clairement NON à plus ou moins brève échéance, les représentants des Etats, devenus bien autoritaires depuis quelque temps se chargeront des derniers survivants par une fiscalité à géométrie variable.

Nous avions fait la démonstration de au-moins 3 choses dans le décidément bien nommé Coup d’Etat planétaire:

  1. Il n’existe plus de marché libre depuis belle lurette. Les gros acteurs ayant concentré les processus et les outils de production planétaire.
  2. Les tout grands groupes ne sont plus organisés qu’en firmes-réseaux. Ils font appel à des sous-traitants qui eux assument les coûts et les risques.
  3. Les sous-traitants indépendants étaient déjà en voie de liquidation (PME, artisans, agriculteurs, éleveurs, propriétaires fonciers, etc.). Nous avions même fait référence à une guerre livrée par le supranational contre les bourgeois locaux. Eh bien avec ce virus tombé à point nommé, et l’étrange confinement généralisé, les derniers indépendants dotés d’auto-financement vont couler malgré un carnet de commandes très bien garni! Ne ratez pas la vidéo ci-dessous qui montrent comment on demande aux fermiers de quitter leur exploitation (sous-titrage en français disponible).

Le verrouillage de la demande alimentaire est globalisé. Plus aucun pays ne décide tout seul. Dans un mouvement concerté on avait interdit la vente de semences et de plantons en ne les considérant pas comme biens de 1ère nécessité. En Suisse, sous la pression populaire, les mesures ont été assouplies…

En Suisse, la situation «extraordinaire» décrétée par le Conseil fédéral ce lundi 16 mars permet aux magasins et aux commerces qui proposent des denrées alimentaires de rester ouverts, mais interdit les manifestations publiques et privées, dont les marchés en plein air. Une mesure qui pénalise les agriculteurs et producteurs suisses. Ils traversent cette période avec des difficultés. L’interdiction des marchés en est une de plus. (Source ICI). Une mesure sanitaire qui fait suite à des manquements de protection de la population et du personnel soignant sur lesquels nous ne reviendront pas.

L’exemple des supermarchés globalisés ayant des droits supérieurs à ceux des producteurs indépendants locaux fait partie de la politique des ambassadeurs de la Finance supranationale. Une mesure politique, comme bien d’autres, qui précipite la destruction du tissu économique locale.

Cet exemple suisse illustre parfaitement le genre de mesures discriminatoires qui ne suscitent même plus une levée de boucliers dans l’opposition. Pourtant, à l’heure où le Conseil fédéral tient en mains l’ensemble des leviers du pays, crise sanitaire oblige, il est bon de rappeler que pareille décision est anticonstitutionnelle puisqu’à la fin les supermarchés récupèrent le chiffre d’affaires des PME.

Autoriser le commerce des grands acteurs dans des lieux fermés, et empêcher le commerce de petits acteurs dans des lieux ouverts, au nom d’une épidémie virale!, pose un problème essentiel quant à la participation d’une autorité suprême à une logique de concurrence déloyale.

Constitution suisse: Art. 96 Politique en matière de concurrence

1 La Confédération légifère afin de lutter contre les conséquences sociales et économiques dommageables des cartels et des autres formes de limitation de la concurrence.

2 Elle prend des mesures:

a. afin d’empêcher la fixation de prix abusifs par des entreprises ou des organisations de droit privé ou de droit public occupant une position dominante sur le marché;
b. afin de lutter contre la concurrence déloyale.

La destruction totale et finale du marché en tant que « Lieu théorique où se rencontrent l’offre et la demande : Exemple, le marché de la voiture d’occasion » (Larousse).  Par des aides publiques directes et indirectes (exonération fiscale pex), l’économie de marché, réellement inscrite dans nombre d’accords européens et internationaux est la plus grande fake news jamais diffusée! Oui, les 4 libertés de circulation ont été approuvées, mais à ce jour, elles ont servi à détruire le tissu économique locale et à hypertrophier les quelques grands champions de la City-Wall Street. Ami lecteur, vos libertés de circulation à vous en tant que citoyen sont agonisantes, et en voie de s’éteindre si vous ne détenez pas un laisser-passer à but professionnel.

Finie donc l’économie de marché basée sur la Loi de l’offre et de la demande. Le père de cette loi, Alfred Marshall,  affirme que la confrontation de l’offre et de la demande, dans un marché concurrentiel, permet de prédire à la fois le prix et les quantités de biens échangés (produits manufacturés, matières premières, obligations, actions ,…) (cf. toupie.org)

Il est très clair quant aux conditions nécessaires et suffisantes qui permettent son déploiement théorique pour trouver un point d’équilibre théorique entre le prix pour lequel les vendeurs sont disposés à fournir la même quantité de biens que les acheteurs veulent acquérir. Jusque-là tout le monde peut valider. Sauf que cette loi ne s’arrête pas là. La même loi prévoit que: La concurrence doit être parfaite (atomicité de l’offre et de la demande, produits identiques, information rapide et complète de tous les acteurs, etc.)(toupie.org).

Afin de rendre le fonctionnement du marché fiable et « prédictible », Marshall demande à ce que le marché permette à une multitude d’agents économiques d’y évoluer dans des conditions équivalentes sur l’ensemble du territoire concerné. Par conséquent, dans une économie globalisée, les règles du jeu devraient être identiques à TOUS les intervenants, petits ou gros, chinois-africains-américains. Les processus et conditions de financement seraient les mêmes pour tous. Avec les myriades de distorsions soigneusement distillées dans les « normes » et « standards » qui favorisent les gros et écrasent les petits, la superstructure qui représente la finance globale a détruit toute possibilité de libre-concurrence!

Et ce n’est toujours pas tout!

Les PME survivantes parce que exceptionnellement talentueuses et dynamiques sont et seront toujours plus débitrices non plus du marché financier local, lui aussi impuissant, car vampirisé par les banques centrales et donc en fin de vie, mais de l’Etat. Et qui finance les Etats?… La finance globale. Celle-là même qui détient les méga-entreprises qui ont profondément muté en firmes-réseaux. Grâce à cette organisation systémique, celles-ci vont partir à l’assaut de la planète cueillir à bon compte des contrats de coopération locale super alléchants.

En se constituant en firmes-réseaux avec des entreprises indépendantes locales ou internationales, ces entreprises vont se dénationaliser et se déterritorialiser pour mieux intégrer les partenaires planétaires[1]. Elles génèrent ainsi des myriades d’interactions autour du globe. Ce faisant, elles façonnent une identité multiculturelle, non liée aux nations. Les difficultés d’intégration liées à la mondialisation de l’économie et relevées il y a quelques années sont réduites d’autant. Un territoire virtuel corporatisé et monolangue émerge. Shimon Pérès, dans un entretien se demandait pourquoi les Européens n’adoptaient pas une langue commune…

Grâce à la dénationalisation des territoires, et leur corporatisation, la théorie des avantages comparatifs va se transformer en une mainmise sur des avantages publics, et des ressources productives locales (humaines incluses). Des théories convergent vers une mise à disposition par le secteur « public » d’incroyables conditions pour attirer le business des Firmes globales. C’est comme cela que les pôles de compétences ou « competitive clusters » vont être ancrés dans les territoires. Inspiré de la théorie des avantages comparatifs de Ricardo, Michael Porter qui propose de « rassembler sur une même zone géographique et dans une branche d’activité spécifique, une masse critique de ressources et de compétences procurant à cette zone une position-clé dans la compétition économique mondiale » (techno-science.net) »

[1] « Comment la SNCF a créé des centaines de filiales pour mieux préparer le démantèlement du transport ferroviaire », Stéphane Ortega, Bastamag.net, 5 juillet 2017

Extrait de Coup d’Etat planétaire

Les firmes-entreprises globales ont besoin de petites et moyennes structures pour se développer? Qu’à cela ne tienne, l’argent public est là. C’est avec cette vision que nous déchiffrons la fameuse Loi Pacte. Selon le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno le Maire:

« La Loi Pacte est d’abord une loi pour les PME et pour l’emploi. Cette loi balaie très large pour lever tous les verrous de l’économie française ». Et de confirmer que c’est « une loi « Macroniste » dans sa philosophie et ses équilibres ». Cette loi qui a été définitivement adoptée le 11 avril 2019 va coûter 1,1 milliard d’euros en 2019 et 1,2 milliard en 2020, « financés en intégralité par la revue des aides aux entreprises ». Son apport économique est attendu sur le long terme. Elle devrait générer selon le Trésor « un gain d’un point de PIB supplémentaire sur le long terme : 0,32 point en 2025 et un point au-delà ».[1]

[1] « Toute la Loi Pacte en 10 points clés », La Tribune, juin 2018

Extrait de Coup d’Etat planétaire

Et quels sont les domaines privilégiés par cette loi?  Toujours selon la Tribune, un axe concernera la protection des secteurs stratégiques : « la procédure d’autorisation préalable d’investissements étrangers en France sera renforcée et élargie aux secteurs des semi-conducteurs, le spatial, les drones, l’intelligence artificielle, la cybersécurité, la robotique et le stockage des données massives. »

Deux choses à retenir de cette loi, elle va élargir les autorisations pour que des investisseurs étrangers viennent s’installer en France. Ensuite, regardez les secteurs qui en sont touchés: Ceux qui vont vous prendre en charge à chaque instant de votre vie dès que vous aurez fini avec le confinement réel!

Car, le confinement réel ne cessera que lorsque le confinement virtuel pourra prendre la relève.

Plus vous appartiendrez à une population résistante, et plus votre confinement sera sévère et long. Plus vite vous accepterez le principe d’être tracé à tout moment, de ne plus utiliser le cash, de vous impliquer dans les collectifs pour la défense du climat, de la décroissance, et autre promotion de la théorie du genre, plus vite vous sauterez à pieds joints dans le Nouveau Monde.

A ceux qui s’intéresse au cas de la Suède qui ne confine pas, nous pouvons répondre que ce pays avait banni le cash, et qu’il se prévaut d’une économie «tout numérique». Les Suédois sont même un peuple très attiré par les implants, puces RFID, pour remplacer espèces et cartes de crédit. Pas besoin de confinement donc. Ils marchent vers le Nouveau Monde.

Le post-confinement du COVID-19 correspond à une économie post-marché car nationalisée par le crédit, et à une société post-humaine car de plus en plus trafiquée au niveau de son génome et de sa connexion à l’IA. Le tout au service des dieux milliardaires.

 A un journaliste de Science & Vie qui lui demande : « Quelle sera l’utilité des humains dans un tel monde ? Que ferons-nous de milliards d’humains sans valeur économique ? », Harari, star des stars du moment, professeur tout de même à l’Université hébraïque de Jérusalem, répond : « Nous ne savons pas. Nous n’avons pas de modèle économique pour une telle situation. Ce pourrait bien être la plus grande question économique et politique du 21ème siècle. »[1].

[1] « Sapiens, une brève histoire de l’humanité », Science et Vie,  https://www.science-et-vie.com/sapiens-une-breve-histoire-de-lhumanite

En ce vendredi saint, nous serions incomplets en ne précisant pas que le premier vol intellectuel remonte aux positivistes-matérialistes-scientistes, souvent dépressifs d’ailleurs, qui ont volé la place d’un Créateur de l’univers. On peut supposer que leurs disciples honnêtes ne pensaient pas que, in fine, la lignée accoucherait d’une génération d’illuminés qui se prend pour des dieux et se propose d’évacuer les bouches inutiles. (Ce dernier paragraphe se réfère à des mots et des idéologies démontrables et sourçables)

https://dealbook.nytimes.com/2009/11/09/goldman-chief-says-he-is-just-doing-gods-work/

Liliane Held-Khawam

 

18 réflexions sur “Le post-confinement sera un post-humanisme…. sauf si… LHK

  1. Alain Supiot a très bien expliqué comment on en est venu à cette situation dictatoriale par la mise en place d’un droit à deux dimensions qui « oublie » (en fait qui marchandise) la notion de dignité humaine. Il efface ainsi la priorité de l’humain pour l’interet marchand – c’est ahurissant de saloperie. Ce cours (parmi des dizaines d’autres que je vous invite à écouter) est particulièrement éclairant sur ce point.

    Il est difficile d’être plus clair, synthétique, pertinent …
    Un personnage qui mérite notre plus grande estime.

    https://www.franceculture.fr/emissions/les-cours-du-college-de-france/du-gouvernement-par-les-lois-a-la-gouvernance-par-les-nombres-1012-calculer-lincalculable

    J'aime

  2. Tout est résumé brillamment merci
    On a -va s’appliquer principalement maintenant à démanteler l’idée du concept même de la famille traditionnelle et l’amour qui les unis et qui domine dans toutes les sociétés et reste le seul rempart contre cette folie destructrice envers l’humain.
    Les Saintes écritures nous ont mis en garde et malheureusement on est maintenant face au véritable mal celui qui s’attaque à la création Divine, progresse exponentiellement et submerge une humanité de plus en plus ignorante et donc complaisante.
    Avec l’aide de Dieu l’humanité vaincra car il y a encore tellement de bonnes personnes dans ce monde que l’empire du mal ne pourra pas tout corrompre et détruire.
    Ce qui est totalement pourri fini par toujours par mourir.

    J'aime

  3. Pingback: Le post-confinement sera un post-humanisme… sauf si…

  4. Pingback: Le post-confinement sera un post-humanisme…. sauf si… LHK – Les moutons enragés

  5. Après le confinement chez soi, le « confinement » à l’OMS ?

    La semaine dernière, le Dr Michael Ryan, directeur exécutif de l’OMS, a annoncé qu’en réponse à la propagation du virus, les autorités devront peut-être entrer chez les gens et emmener des membres de leur famille, vraisemblablement de force :
    « Dans la plupart des régions du monde, en raison du confinement, la plupart des cas de transmission dans de nombreux pays se produisent désormais au sein des foyers, au niveau familial. Dans un certain sens, le risque de transmission a été éliminé des rues, et transféré dans les foyers. Maintenant, nous devons aller voir au sein des familles pour y trouver les personnes potentiellement malades, les retirer du foyer et les isoler en toute sécurité et dans la dignité ».
    Commentaire du présentateur Tucker Carlson [FoxNews], sur un ton sarcastique : « Pour votre information, nous allons venir chez vous, saisir vos enfants et – je cite – les isoler « en tout sécurité et dans la dignité ». »

    https://fr.sott.net/article/35225-Un-kapo-de-l-OMS-proposer-d-aller-chercher-les-gens-chez-eux-et-de-les-deport-pardon-de-les-isoler-pour-limiter-la-transmission-du-Covid-19

    J'aime

  6. Et que pensez-vous des discours des mouvements QAnon pour qui Trump est quasi le sauveur du monde ? Selon eux la FED est sur le point d’être nationalisée, l’État profond démantelé ainsi que les réseaux pédo-satanistes des élites.
    On avait eu à peu près les mêmes promesses lors de la campagne électorale et des révélations d’Assange (mails de Podesta). Sauf que les écuries d’Augias n’ont pas été nettoyées et que le Pizzagate n’a jamais fait l’objet de la moindre enquête officielle.
    Les propos de QAnon sont largement repris par les mouvement New Age, pour lesquels nous entrons dans l’ère du Verseau, et vice-versa, par exemple QAnon Quebec s’est associé à la méditation mondiale du 4 avril contre le coronavirus :
    https://qanonquebec.com/fil-dactualite/

    Les mouvements QAnon et ceux du New Age sont-ils les idiots utiles du NOM, laissant espérer un changement positif pour gagner du temps ou désamorcer toute velléité de révolte ? (Ne vous inquiéter pas Trump s’occupe de tout. Réjouissez-vous nous entrons dans l’Age d’or, tout va changer instantanément).

    Les prophéties chrétiennes, musulmanes (et autres), mentionnent pourtant un paroxysme de ténèbres (anti-Christ, Dajjal) devant précéder un retour de la lumière (Christ).
    En voulant sauter une étape les mouvements New Age vont faire le jeu de l’ennemi. Le NOM pourra recycler cet élan dans une pseudo religiosité mondiale, fausse spiritualité et vrai opium du peuple.
    « …Si quelqu’un vous dit alors: Le Christ est ici, ou: Il est là, ne le croyez pas. Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus. Voici, je vous l’ai annoncé d’avance ». (Matthieu 24, 23)

    Une puce sous-cutanée dans la main (contenant toutes nos informations médicales mais aussi notre identité numérique, et utilisée comme moyen de payement) ou directement greffée sur des neurones fait étrangement penser à ce passage.
    « Elle oblige tous les gens – petits et grands, riches et pauvres, hommes libres et esclaves – à recevoir une marque sur la main droite ou sur le front, pour que personne ne puisse acheter ou vendre s’il n’a pas la marque, c’est-à-dire le nom de la bête sauvage ou le nombre correspondant à ce nom. C’est là qu’il faut de la sagesse : que celui qui est perspicace calcule le nombre de la bête sauvage, car c’est un nombre humain ; et ce nombre, c’est 666 ». (Jean, Apocalypse 13,17)

    J'aime

  7. et voilà!
    World Health Organization (WHO)
    Many children need extra support to cope with the changes brought on by #COVID19.
    A new storybook produced in collaboration with 50 organizations, including the UN, aims to help children adapt to a new & rapidly changing reality due to #coronavirus.

    J'aime

  8. J’ai effectivement remarqué qu’on se servait de la crise pour faire une nouvelle fois la chasse aux espèces…c’est presque drôle. On dirait que le COVID 19 adore les billets de banque et vit longtemps dessus… Comme si pousser son chariot ou prendre ses articles en rayon était moins dangereux…

    J'aime

  9. Pingback: Le blog de Liliane Held-Khawam:Le post-confinement sera un post-humanisme…. sauf si… – chaos

  10. Cette lutte entre le bien et le mal date depuis que l’homme existe ! Que reprochait le Christ aux juifs de l’époque ? Matthieu 15:9 : « C’est en vain qu’ils m’honorent, en enseignant des préceptes qui sont des commandements d’hommes. » (voir aussi Esaïe 29:13, Marc 7:6, Colossiens 2:22))

    Le Christ en concluait quoi ? Jn. 8:44 : «Le père dont vous êtes issus, c’est le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il n’a point persisté dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il dit le mensonge, il parle de son propre fonds ; car il est menteur, et le père du mensonge.»

    N’est-on pas justement passé aujourd’hui au satanisme, qui donne à chaque individu la liberté de choisir lui-même ce qu’il croit être bien et ce qu’il croit être mal ?
    https://www.wikiberal.org/wiki/Satanisme

    Pour le parlementaire Jean-Pierre Michel (2013) : « Ce qui est juste, c’est ce que dit la loi. Voilà, c’est tout. Et la loi ne se réfère pas à un ordre naturel. Elle se réfère à un rapport de force à un moment donné. Et point final. C’est le point de vue marxiste de la loi. » etc….

    voir la suite en fin de ce billet :
    https://effondrements.wordpress.com/2012/09/19/les-3-secrets-et-la-descendance-davidique-de-jesus-et-des-rois-de-france/

    J'aime

  11. A No Quanon

    « c’est un nombre humain ; et ce nombre, c’est 666 » Dans la bible, c’est à Salomon que tous les ans étaient donnés 666 talents d’or ! Jean fait donc référence à une puissance qui ramasse toutes les richesses de ses administrés. Ne pas non plus oublier que le Mashia (dans la culture juive) ne viendra que lorsqu’ils maîtriseront toutes les richesses du monde. Actuellement on y est et déjà des rabbins annoncent que leur Messie va arriver !

    J'aime

  12. Il y a un aspect sur lequel on se penche peu pour l’instant et je pense qu’on devrait le faire davantage. Cela concerne la très possible campagne de vaccination qui va suivre cette pandémie chimère. C’est pour cela qu’il faut arriver à « déshystériser » la propagande actuellement à l’oeuvre sinon on pourrait aboutir à une vaccination imposée.
    Bill Gates commence déjà à faire le forcing et sachant qu’il pilote l’OMS, organisation que tous nos gouvernants corrompus suivent à la lettre, c’est un véritable signal d’alerte.

    https://fr.sott.net/article/35248-Bill-Gates-franchit-le-Rubicon-digital-en-disant-que-les-rassemblements-de-masse-ne-reviendront-peut-etre-pas-sans-un-vaccin-mondial

    Tout d’abord, je vous invite à regarder cette video qui fait réfléchir sur un sujet dont ne parle pas.

    https://www.kla.tv/16001&autoplay=true

    Alors au premier abord cela peut paraître énorme ou complotiste mais après avoir fait quelques recherches, je pense que cela ne l’est pas tant que ça. Surtout quand on prend l’exemple de MODERNA, un des laboratoires de pointe dans la mise au point d’un nouveau vaccin contre le COVID19.

    https://www.industrie-techno.com/article/covid-19-les-vaccins-a-arn-messager-prennent-de-l-avance.59646

    ARN ou Acide Ribonucléique, voici ce qu’on peut en lire sur Wikipedia :

    « L’acide ribonucléique (ARN) est un acide nucléique présent chez pratiquement tous les êtres vivants, et aussi chez certains virus. L’ARN est très proche chimiquement de l’ADN et il est d’ailleurs en général synthétisé dans les cellules à partir d’une matrice d’ADN dont il est une copie. Les cellules utilisent en particulier l’ARN comme un support intermédiaire des gènes pour synthétiser les protéines dont elles ont besoin. L’ARN peut remplir de nombreuses autres fonctions et en particulier intervenir dans des réactions chimiques du métabolisme cellulaire.

    Dans la cellule, l’ARN est produit par transcription à partir de l’ADN (qui est situé dans le noyau chez les Eucaryotes). L’ARN est donc une copie d’une région de l’un des brins de l’ADN. Les enzymes qui effectuent la copie ADN → ARN s’appellent des ARN polymérases. Les ARN ainsi produits peuvent avoir trois grands types de fonctions : ils peuvent être supports de l’information génétique d’un ou plusieurs gènes codant des protéines (on parle alors d’ARN messagers). »

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_ribonucl%C3%A9ique

    Extrait d »un article sur L’Internaute datant du 10 avril dernier :

    « Pour l’heure il n’existe pas de vaccin contre le Covid-19, mais une trentaine de start-up et entreprises travaillent à la conception d’un vaccin contre ce nouveau coronavirus. Certaines de ces sociétés — à l’instar de Moderna qui espère une mise sur le marché début 2021 — appliquent une nouvelle stratégie vaccinale. « Elle consiste à injecter directement un ARN [Ndlr : un morceau de patrimoine génétique] synthétique chez l’homme, qui va permettre à l’organisme de produire directement une des protéines du coronavirus. L’objectif est que le patient développe une résistance spécifique au virus, en produisant des anticorps neutralisants contre cette protéine », a expliqué au Figaro Olivier Schwartz, directeur de l’unité virus et immunité à l’Institut Pasteur. »

    https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2484525-vaccin-et-medicaments-contre-le-coronavirus-quelles-sont-les-avancees/

    Des sommes colossales sont déployées notamment du côté de la Fondation Gates car on vient d’apprendre la semaine dernière qu’elle finance l’élaboration non pas d’un mais de sept vaccins ainsi que les usines pour les fabriquer.

    https://www.usine-digitale.fr/article/covid-19-la-fondation-gates-va-financer-des-usines-dediees-a-7-vaccins-prometteurs.N950511

    Bref, c’est une vraie course au pognon que ce nouveau virus a déclenché et qui a tout d’inopiné pour les laboratoires mais surtout pour ses actionnaires.

    Sous des pseudos élans de philantropie, les apprentis sorciers sont en train de repousser encore plus loin les limites de la science tout en se servant de la population comme cobayes. Dès l’année prochaine ils seront sûrement prêts à injecter leur potion mais sans savoir aucunement dans les années à venir ce que cela risque de générer dans l’organisme des personnes à qui on va l’injecter. Surtout quand on voit ce que provoque déjà chaque année les vaccins qui sont déjà sur le marché.

    https://www.kla.tv/Vaccination-fr/15108&autoplay=true

    Mais cette fois ci avec ce nouveau procédé ARNm, on touche à quelque chose d’extrêmement grave.

    D’autre part, même si les médias mainstream n’en parlent pas, de plus en plus en plus de spécialistes de la médecine et de la recherche commencent à réfuter le bien fondé des stratégies mises en place et ainsi que de la gravité du COVID19…

    https://www.kla.tv/Coronavirus-fr/16116&autoplay=true
    https://www.kla.tv/16006&autoplay=true
    https://fr.sott.net/article/35168-Sceptiques-du-Covid-19-10-AUTRES-experts-medicaux-de-premier-plans-opposent-au-discours-officiel-des-gouvernements-et-des-medias

    https://fr.sott.net/article/35234-La-resistance-aux-ordres-d-assignation-a-residence-du-Coronaviruss-accroit-et-il-est-temps
    https://fr.sott.net/article/35238-Pandemie-fabriquee-Ils-testent-les-gens-pour-n-importe-quelle-souche-de-coronavirus-pas-specifiquement-le-COVID-19-un-scientifique-americain
    https://fr.sott.net/article/35224-Un-docteur-d-une-unite-Covid19-explique-comment-l-Etat-orchestre-les-deces-du-Coronavirus
    http://www.geopolintel.fr/article2221.html
    http://www.geopolintel.fr/article2220.html


    https://fr.sott.net/article/35251-Un-medecin-neerlandais-soigne-les-patients-atteints-de-coronavirus-mais-le-gouvernement-neerlandais-n-est-pas-content

    Même le « médecin autoproclamé du PAF » Michel Cymes commence à être sceptique, c’est dire.

    https://fr.sott.net/article/35257-Michel-Cymes-requisitionne-a-Paris-temoigne-mon-service-est-plutot-calme-15-malades
    .
    Enfin, la dernière interview de Valérie Burgault qui rejoint tout à fait les analyses plus que pertinentes qui sont publiées sur ce site. Merci à vous Liliane pour tout le travail dont vous nous faites profiter.

    https://fr.sott.net/article/35255-A-lire-absolument-Geopolitique-du-coronavirus-I-entretien-avec-Valerie-Bugault

    J'aime

  13. Libertés & Démocraties assaillies par les Etats & les Administrations…
    Rendons le pouvoir au Peuple !

    Au moment où les Etats et leurs Administrations disposent de nos libertés, et les restreignent sans discernement, sans se poser la question de savoir s’ils n’outrepassent pas leurs rôles, il me paraît nécessaire de rendre aux Peuples leur souveraineté.

    Commençons par la Constitution qui vient d’être violée par Mr Laurent Fabius, Président du Conseil Constitutionnel, en supprimant les délais à respecter par le Gouvernement, pour introduire le droit de ce dernier, à gouverner « immédiatement » par ordonnances.

    Urgence, paraît-il motivée par la pandémie de Coronavirus SRAS-CoV-2, alors que l’Etat et son Administration, étaient incapables de remplir leurs rôles pour mettre à disposition des Soignants et des Citoyens, les instruments permettant leur mise en sécurité, par défaut de prévoyance.

    Défaut de masques de protection, dont nous n’avions pas besoin disaient-ils. Défaut de tests pour définir qui est négatif, et qui est positif pour empêcher la diffusion de l’épidémie. Incapacité à avoir une communication claire et sans ambiguités comme pour les masques et les tests. Défaut de respirateurs pour la ventilation des malades les plus atteints. Défaut de lits en réanimation, là où des foyers se sont crées, en raison d’une gestion tardive de la pandémie.

    Ajoutons à cela un confinement, sans nuances, qui ne permet pas d’aller nager si on vit au bord de l’eau, d’aller en montagne ou en forêt si on y habite, etc…ce sont des mesures « imbéciles » !
    Car, qui peut affirmer que lorsqu’on nage seul, on va contaminer qui que ce soit, ou quand on est en montagne, en campagne ou en forêt seul, idem !!!

    Pendant ce temps là, on assistait à la mise en valeur du Porte-hélicoptères, de l’Hôpital de campagne , du TGV, et des Hélicoptères, pour transporter des malades graves, que l’AP-HP aurait dû être capable de traiter là où ils habitent !

    Incapacité à gérer la pandémie au plan médical et scientifique, par un Conseil Scientifique, puis par l’addition du Comité analyse recherche et expertise (appelez-le « Care ») pour « donner des éléments scientifiques fondés au Conseil scientifique, qui a pour mission de conseiller le président de la République ». Il sera aussi chargé de gérer l’après-crise, là où le conseil scientifique gère la crise.

    Cette incapacité s’est illustrée par le classement en substance vénéneuse par Mme BUZYN et son directeur général de la santé J.Salomon de l’hydroxychloroquine (associée à l’azitromycine et au sulfate de zinc), où l’on assiste à une querelle d’egos et d’intérêts, autres que ceux des malades, qui meurent à raison d’environ 500 par jour…

    Ces beaux parleurs, plutôt que de passer leur temps à soigner les malades, préférant défendre leurs chapelles minables à la Télévision, qui ont noms : GILEAD, ROCHE, NOVARTIS, PFIZER, MSD, BOHERINGER, JOHNSON &JOHNSON, SANOFI, ViiV (filiale GSK), TEVA, ABBVIE, ASTRAZENECA, ABBOTT…dont ils sont souvent les obligés.

    Plus de 500 morts /jour pendant qu’ils se battent pour ceux qui les financent…Irresponsables !

    Rappelons à tout ce petit monde l’article 2 de la Constitution, et sa devise qui stipule : « Liberté, Egalité, Fraternité, et son principe : Gouvernement du Peuple, par le Peuple, pour le Peuple !!!

    Sur leurs conseils, nos libertés d’aller et venir, d’entreprendre, de nous réunir ont été supprimées, sans débat, puisque nous n’avions, ni masques, ni tests, ni respirateurs, et que la seule molécule disponible l’hydroxychloroquine venait d’être quasiment interdite, car elle gênait les laboratoires pharmaceutiques du fait de son faible coût, et qu’elle pouvait servir en début de maladie, car utilisée sans ordonnance depuis près de 70 ans !

    Aujourd’hui on nous annonce les masques pour le mois de Juin ! C’est plus qu’un scandale, c’est « la honte totale »…Quant au tests, on ne sait toujours pas !!!

    Aussi devant cette gouvernance infantile de nos élus, est-il temps de rendre au Peuple son droit à gouverner, par le Peuple, pour le Peuple !

    Et ainsi, remettre la décision finale au Peuple, aux Soignants qui ont mis en jeu leur existence même, et à une culture de la Responsabilité, de la Vérité, de l’Honnêteté, qui doivent primer sur les intérêts particuliers des élus, des lobbys pharmaceutiques, financiers, politiques et administratifs, qui ont gravement faillis !!!

    Et pour faire respecter cette éthique, choisie et controlée par le seul Peuple souverain, une équipe de sages, « non inféodés aux intérêts particuliers précités », renouvelable selon les sujets à trancher. Les choix de ces équipes de sages devront être défini avec grand soin pour ne « jamais » retomber dans les travers actuels…

    En aucun cas, les membres choisis par le Peuple, au plan national, n’auront des liens avec les partis politiques, les lobbys, l’Etat, l’Administration, ou un Etat étranger, ou tout autre organisation supranationale, ayant des intérêts avec le sujet à traiter.

    Le Peuple pourra se saisir de tous les sujets qu’il décidera de considérer, à partir d’une pétition citoyenne de 500000 signatures, et qu’il confiera à une équipe de sages sur le sujet que la pétition aura présenté.

    Le Gouvernement pourra, s’il le souhaite, proposer des améliorations à l’avis des sages, mais « la décision finale reviendra au Peuple souverain », et le Gouvernement ne pourra pas empêcher cette décision, et il devra l’appliquer sans délais.

    Ces sages devront rendre leur avis au Peuple, dans un délai aussi court que possible, mais variable en fonction de l’urgence de la situation à examiner, et des mesures à prendre, si urgence il y a…

    Ces avis seront ensuite soumis à l’approbation du Peuple par un référendum à questions multiples.

    Messieurs, vous qui êtes incapables de fournir les outils de prévention indispensables aux « Soignants et au Peuple », il est temps de présenter votre démission et d’écouter le Bon Sens !

    J'aime

  14. Le Pr Raoult déclare dans une interview que nous ne sommes plus au XIX siècle et que le b-a-ba moderne de la lutte contre les épidémies, chose que tout médecin apprend en 2ème année de ses études consiste à faire un dépistage systématique de la population car c’est le seul moyen de pouvoir séparer les porteurs de virus de la population ainsi, dans le cas du covid-19, de pouvoir les soigner avant qu’ils n’aient développer des complications.

    Il insiste sur le fait que plus une personne est dépistée tôt, plus efficace et rapide sera le traitement de cette maladie, tandis que si les autorités attendent qu’une personne ait développé des complications pour la soigner, il est trop tard pour que le traitement soit efficace.

    La Chine a été prise par surprise. Après 3 semaines de déni, son élite a fait un virage à 180 degrés et le 9 janvier, ses chercheurs ont annoncés qu’ils avaient établi le génome de ce virus (une prouesse car jamais aucun génome n’avait été trouvé si rapidement) et mis au point des tests pour le covid-19. À partir de là, ils ont procédé à des tests systématique de la population, ce qui leur a permis de commencer à stopper l’épidémie en isolant les porteurs de virus et à les soigner en essayant différents médicaments. Le 11 janvier, la Chine a publié le génome du virus dans le domaine public, ceci afin que tout pays disposant d’une industrie pharmaceutique puisse développer et fabriquer rapidement ses propres tests.

    Comme la Suisse était avertie, un pays aussi avancé aurait donc du faire mieux que la Chine, d’autres pays capitalistes l’ont fait, comme la Corée du sud ou le Japon, voir même l’Allemagne qui s’est mise à le faire. Mais non, comme en France, nos politiques n’ont rien fait et encore aujourd’hui, quand ils prononcent les 2 mots « dépistage systématique », c’est uniquement pour nous rappeler que celui-ci n’est pas à l’ordre du jour. Le résultat est que nous sommes confinés ensemble sans aucun dépistage, ce qui au final résulte en un véritable eugénisme, l’élimination des faibles, c’est-à-dire en l’occurrence l’élimination de nos vieux et des personnes souffrantes de maladies chroniques.

    Pour ceux qui comme moi se rappellent qu’à la fin de la 2ème guerre mondiale, un troisième pays européen fut déclaré perdant aux côtés de l’Allemagne nazie et de l’Italie fasciste, la Suisse, ceci en raison de son rôle financier et de fabricant d’armes, une telle politique n’a rien d’étonnant. Les élites suisses de l’époque s’en sont tirés avec des excuses, elles n’ont pas été jugés à Nuremberg et il n’y a pas eu non plus de libération: on a pris les mêmes et on a recommencé!

    Quand je vois qu’aujourd’hui, ils profitent de l’épidémie de covid-19 pour économiser les chambres à gaz et faire subir un véritable eugénisme à leur propre peuple, je me demande ce que nous attendons pour poser plainte contre eux et les juger pour haute trahison.

    J'aime

  15. C’est très bien exposé tout ça, mais il n’est nulle part question de la fraude du nom légal, sur laquelle repose ce vaste empire de charlatans et autres marchands du temple qui continuent de payer des think-tank et autres journalistes pour maintenir leur système d’esclavage à grand coup de propagande et de répétition usées de ce chapitre que leurs ancêtres ont écrit pou donner un prétexte à leurs descendants pour faire la guère à la terre et ses habitants. Enrubanné de religion et de « c’est écrit » on force les gens à croire en la fatalité. Déconcertant …
    Tennez, si vous voulez être un peu innovants, tentez de vous mettre au courant de ce qui se passe là-Haut, vraiment.

    Les « Dieux venus du Ciel », les Annunakis, ne sont autres que des êtres en cavale venus de Nibiru, qui a explosé suite à leurs guerres continuelles … Les survivants ont peuplé cette planète en procédant à des manipulations génétiques pour s’entourer d’esclaves dociles. ce sont ces « Dieux » qui ont fait écrire la Bible et l’ont trafiquée pour qu’elle donne tous pouvoirs aux Rois, mais surtout aux Papes, qui ont fini par encaisser les fiducies des âmes et détiennent à ce jour les actes de naissance de milliards d’individus …

    « le livre de vie, qui est celui de l’Agneau mis à mort » : ce n’est pas « Dieu » qui a fait écrire ça, mais Anu ou Alalu peut-être ou un de ces êtres qui n’ont d’intérêt que pour tuer, faire souffrir ou mettre en esclavage. S’appuyer encore sur ces mensonges pour faire accepter une guerre économique ou un esclavagisme de masse, c’est être de peu de foi …

    J'aime

  16. Pingback: Le blog de Liliane Held-Khawam:La gestion de la crise cache mal une espèce de coup d’Etat de l’oligarchie… – chaos

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s