La techno-alimentation « verte » ne veut pas des restaurateurs. Vincent Held

« Les restaurants, petits et grands, devraient être alarmés. Car une vague de déstabilisation des affaires inarrêtable va arriver. » (Forbes, août 2019)

Alors que nos restaurants sont fermés pour cause de covid, le business de la livraison de plats explose. Pourtant, malgré des « commissions » de l’ordre de 30% à 40% du prix de la commande (!), il semblerait bien que cette activité ne soit toujours pas rentable pour les Uber Eats, Deliveroo et compagnie !

Lire la suite

Des ordinateurs organiques, quand la vie se met au service du développement de la technologie…

Avec Microsoft, vous entrez dans la fusion Homme-Machine. Imaginez un ordinateur biologique qui fonctionne à l’intérieur d’une cellule vivante, un ordinateur qui peut être utilisé pour déterminer si une cellule est cancéreuse et déclencher sa mort. Dans ce projet, cela se fait en utilisant l’ADN comme matériau programmable. Tout comme un ordinateur, l’ADN est hautement programmable dans toute une gamme de comportements complexes. Cela pourrait permettre un ensemble d’applications biotechnologiques, permettant la détection et le traitement des maladies à un niveau de précision qui n’a pas été possible jusqu’à présent. Il peut également permettre la fabrication de nouveaux composés médicaux beaucoup plus efficacement, et finalement permettre la fabrication d’ordinateurs biologiques créés à l’échelle moléculaire.https://blog.richardvanhooijdonk.com/en/how-close-are-we-to-organic-computers/
Lire la suite

Le Règne de l’Esprit malin. David Rouzeau/La Nation

https://can01.anibis.ch/Sonstiges-Ramuz-Charles-Ferdinand:-Le-regne-de-lesprit-mali/?1024x768/3/60/anibis/649/612/029/cIsazNWcF0qBbFm9uo3Dug_1.jpg
Un soir d’été, dans les montagnes du Valais, un inconnu qui dit se nommer Branchu, arrive au village et s’installe comme cordonnier. Au début, il est bien accueilli mais, après trois ou quatre mois, les signes commencent à se montrer…un fusil qui éclate, Mudry qui tombe d’une paroi, deux bêtes qui crèvent dans la même étable, le croup de la fille du sonneur… Pour Luc, un crève-la-faim qui lit des gros livres, le règne du Malin est commencé, pour Lhôte dont Branchu a guéri la mère, c’est Jésus ! … (Wikipédia)
Lire la suite

La Suisse, terrain de jeux de puissances étrangères. La preuve en vidéo.

Vous prenez un Suédois proche de la famille Nobel, le service de renseignement allemand, la NSA et la CIA que l’on ne présente plus, et la bienveillance d’un gouvernement d’un pays réputé comme sérieux et neutre comme la Suisse, et vous avez la plus grosse affaire d’espionnage du siècle passé. En visionnant ce documentaire, on se demande comment on a pu tenir aussi longtemps un double discours en matière de démocratie, de paix et de sécurité, et taire des opérations qui alimentaient les conflits de la planète. Vous relèverez au passage qu’un cadre parfaitement innocent a été soutenu par les services de renseignement allemand! La Suisse était alors aux abonnés absents. Navrant et révoltant!

Egalement sur ce site:

Votation:Pourquoi il faut dire NON/NEIN à la Loi sur le renseignement. ! 2016
Loi sur le Renseignement: Le pouvoir illimité de 21 agences est acté en Australie 2015
Fin des libertés. Nous alimentons l’hydre numérique, avec le risque de nous faire traiter de terroristes. 
Le Covid-19, pandémie grave ou simple prétexte à la mise en place d’un régime liberticide sous des allures sécuritaires?
Loi sur le Renseignement: Me S Fanti, préposé à la protection des données du canton du Valais.
Le Conseil fédéral nous livre aux GAFAM. Sébastien Fanti. 
Suisse: La loi qui va vous connecter malgré vous au big data, voire plus

Asservissement, comment en sommes-nous arrivés là? Entretien. Par Nicolas Bonnal


Le grand recueil de Vincent mérite lecture et relecture ; nous sommes en effet entrés dans une telle horreur politique, technologique, monétaire et médicale, dans un tel retournement satanique des valeurs que sa lecture en est éprouvante et mérite un deuxième examen, suivi de beaucoup d’autres. La question que je me pose en le relisant est bien sûr : comment en sommes-nous arrivés là ? Nicolas Bonnal, postfacier d’Asservissement.
Lire la suite