Quand un média détenu par une banque manipule l’information. LHK

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/f/f7/The_fin_de_si%C3%A8cle_newspaper_proprietor_%28cropped%29.jpg

Journalistes propageant des fausses nouvelles. Dessin du caricaturiste américain Frederick Burr Opper, 1894 (Wikipédia)

Il ne fait plus l’ombre d’un doute que le COVID-19 était présent en Europe dès le mois de novembre, voire octobre 2019. Qui connait le chiffre exact d’Occidentaux présentant à cette période les symptômes de grippes aigües, de pneumonies, et plus généralement de symptômes rappelant furieusement ceux du COVID-19?

https://lilianeheldkhawam.com/2020/04/15/decembre-2019-pour-le-patient-1-date-admise-en-france/

En Alsace, nombreux sont ceux qui se souviennent de ces épisodes de « refroidissement » violents dont l’occurrence a largement précédé la mise en route du chrono officiel. La question de la panne des autorités sanitaires est plus que troublante, notamment celle de l’ARS Alsace où le nombre de cas aigus était élevé. Nous avons vu précédemment que le Dr Vogt, médecin régulateur du 15 sur Mulhouse a dû convoquer les médias pour forcer la main de l’ARS Alsace, afin qu’elle agisse enfin. Sauf que là, nous étions le 6 mars 2020, et le COVID-19 avait fait son funeste travail notamment auprès des personnes âgées.

Au fait, combien de personnes sont mortes à cause d’une prise en charge inadéquate? Est-ce que l’ampleur de l’épidémie aurait été la même si la détection de la présence du virus avait été faite dans les délais adéquats? Quels coûts occasionnés à l’économie et au système social, qui seront immanquablement imputés au citoyen et non aux personnes qui ont failli ?

Nous sommes là en présence d’un dysfonctionnement essentiel des dirigeants des services en charge de la sécurité de la région. Leur responsabilité devrait être engagée comme dans n’importe quelle entreprise, puisque nous sommes de fait en corporatocratie.

Et voilà que de manière parfaitement anachronique, je tombe sur un article partagé sur un réseau social qui nous parle d’ « Une modélisation statistique et sanitaire transmise au conseil scientifique mis en place par le gouvernement sur la propagation du coronavirus en France a abouti à un résultat sans équivoque : sans le rassemblement évangélique de la Porte ouverte chrétienne, qui s’est tenu du 17 au 24 février à Mulhouse, la France serait au même niveau que l’Allemagne en termes de contamination. Autrement dit avec quatre fois moins de personnes hospitalisées. »

Étonnant constat que fait ce journal le lundi de Pâques à 22 heures 42 dans un papier sous le titre « Épidémie : le rassemblement évangélique de Mulhouse a tout fait basculer », juste 1h30 après que j’ai publié un papier sur la panne de la veille sanitaire de l’ARS Alsace (21 heures 08). Vous constaterez que dans un monde uniformisé, le même papier est publié x fois dans des journaux appartenant au même propriétaire.

https://lilianeheldkhawam.com/2020/04/13/alsace-une-veille-sanitaire-en-panne-une-eglise-en-bouc-emissaire-des-victimes-en-masse-des-temoignages-accablants/

DNA texte du 13 avril

L'Alsace du 13 avril 2020

Ces journaux appartiennent au même groupe EBRA qui verrouille l’information au niveau de la région ci-dessous. Vous en avez lu un, inutile de vous fatiguer à lire les autres. Ils vous diront la même chose. Au fait l’actionnaire de EBRA serait selon Wikipédia… le Groupe Crédit mutuel! Ca ne s’invente pas.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/6/67/Carte_quotidiens_groupe_EBRA.svg/495px-Carte_quotidiens_groupe_EBRA.svg.png

Un seul actionnaire, Crédit Mutuel, contrôle l’information qui va de la Moselle jusqu’au Vaucluse. Impressionnant groupe de presse qui peut uniformiser le traitement de l’information d’une crise sur une région conséquente. On pourrait faire le même exercice avec l’impressionnant autre groupe de presse SIPA-Ouest-France, piloté par M. Louis Echelard, venu directement du… Crédit Mutuel. Il y officiait en tant que directeur général de la Compagnie financière du Crédit Mutuel en 2002 (Journal du Net).

Ces journaux nous font part d’une modélisation statistique mais ne nous donnent aucune source dudit modèle. Aucune statistique. On nous explique une fois de plus que c’est l’église qui est coupable comme si le virus était subitement sorti de terre à cet endroit précis. Mais à supposer que c’est vrai, ils ne fournissent pas de preuves puisque n’indiquent pas les patients 0 qui ont contaminé les membres du rassemblement. Si un site comme le nôtre osait ce genre d’affirmation, il serait traité de conspirationniste. Mais venant de médias financiarisés, la fake news devient une réalité.

Toutefois, les différents commentaires d’habitants montrent que ce genre d’assertion ne suffit plus. La réaction la plus saine pour un journalisme sain serait l’ouverture d’une enquête au sujet de la présence chinoise importante, mais aussi de collaborateurs et de cadres allant et venant entre Wuhan et l’Alsace. Pourquoi refuser l’investigation auprès de la population, les médecins et les hôpitaux de la région qui auraient été capables de fournir des renseignements et aider à déterminer quand et où les premiers cas de pneumopathies bizarres ont éclaté?

Un lecteur attentif a posté ce message:

Témoignage d'un lecteur

Eh bien, voici une information qui aurait pu et dû intéresser nos médias alsaciens. Il serait judicieux qu’ils aillent investiguer du côté de Peugeot, n’est-ce pas. Cela serait certainement plus intéressant que des modèles sans sources et sans chiffres.

Peugeot Chine

Quant à l’emplacement du site de PSA par rapport à Mulhouse:

PSA mulhouse

Par souci de rectifier l’information, je me suis inscrite au journal L’Alsace pour ajouter un commentaire qui disait ceci:

Bonjour,Ayant été informée de votre article, je me permets d’y répondre. Le hasard a fait que j’ai reçu dès janvier 2020 des témoignages d’Alsaciens qui laissaient penser que le COVID-19 était très probablement présent à Colmar dès novembre 2019. Il aurait été introduit par des visiteurs chinois dont certains touristes venus directement de Wuhan. Je suis tombée récemment sur un excellent reportage fait par BFM qui démontre les manquements de l’ARS Alsace dans la gestion de la crise. Le temps de réaction début mars était longs. Selon mes renseignements l’Association des chasseurs du Haut Rhin a annulé en février l’exposition annuelle des trophées 2020. Cela faisait des semaines que des grippes violentes et autres pneumopathies étaient relevées. Je vous invite l’ARS et vous-même en tant que journalistes, à faire la lumière sur ce qui s’est réellement passé, et de mener l’enquête qui s’impose.

https://c.lalsace.fr/fil-info/2020/04/13/epidemie-le-rassemblement-evangeliste-de-mulhouse-a-tout-fait-basculer

Problème majeur à mes yeux. J’ai ouvert un compte au nom de Liliane Held-Khawam. Les administrateurs l’ont enlevé et remplacé par lhk….

Côté DNA, les administrateurs ont simplement désactivé les commentaires liés à cet article. Une lectrice de ce site voulait poster un message, et s’est vue dénier ce droit. Voici l’échange:

DNA échanges d'infos

L’article posté par cette presse financiarisée occulte les dysfonctionnement de l’ARS de la région et affirme que la France aurait fait aussi bien que l’Allemagne sans la fameuse église. Quid de la véracité de cette assertion? Voici les chiffres:

Contagion covid europe 15 avril 2020

La France affiche près de 138’000 contaminés contre 131’000 pour l’Allemagne. Oui, il y a une différence, mais elle est de 5%! En revanche, parlons du taux de mortalité entre les deux pays, et là c’est la catastrophe. on passe d’un ratio de 38,9 pour 1 million d’habitants à 241. Soit une mortalité de 620% par rapport à celle de l’Allemagne. Et on évitera de faire l’exercice avec les résultats du professeur Raoult. Difficile de faire croire que les lacunes au niveau de la prise en charge sanitaire sont le fait d’une église…

Aux statistiques fausses, il convient d’ajouter l’impréparation volontaire ou pas, la pénurie volontaire ou pas de matériel de protection, la mise hors d’atteinte de l’Hydroxychloroquine des pharmacies et des médecins traitants, etc. Ci-dessous, l’enquête de Médiapart sur l’indisponibilité de masques de protection, et qui ose le constat du mensonge d’État. Le groupe EBRA ne peut ignorer toutes ces informations, ou alors ils ont d’autres soucis…

Les médias alsaciens sont ainsi attrapés en flagrant délit de désinformation, cachés derrière un modèle aussi invisible que les petites mains qui l’alimentent. La question de savoir jusqu’à quel point les médias, qui rechignent à enquêter, pourraient être influencés voire désinformés par des modèles dont la validité et la fiabilité sont inconnues… Bénéfice du doute oblige.

Les conséquences politiques sont innombrables. Comment peut-on décider du sort d’un pays avec un état des lieux aussi faux? Des dates de démarrage de l’épidémie fausses font que les statistiques déjà contestées le sont encore plus. Le flou qui régnait jusqu’à présent s’intensifie et s’amplifie encore plus. Dans tous les cas, il semblerait que nous soyons confrontés à une situation inédite où les dirigeants politiques semblent ne plus avoir la main sur la gestion de la santé publique. La porte est du coup ouverte à tous les abus potentiels.

LHK

Encore des images de foules denses en pleine période épidémique

Le 8 mars, un rassemblement de 3’500 schtroumpfs dans le Finistère

Judo Grand Slam s’est tenu normalement les 8 et 9 février à Paris

Judo champ 2020

10 réflexions sur “Quand un média détenu par une banque manipule l’information. LHK

  1. Dans la même veine…le Coronavirus n’empêche pas les inepties de l’Union Européenne !
    La paille, la poutre
    L’UE choisit comme conseiller sur l’environnement… BlackRock, investisseur dans le pétrole
    Le gestionnaire d’actifs, qui détient des parts dans les plus grandes compagnies pétrolières et les plus grandes banques du monde, a remporté un appel d’offre organisé par la Commission européenne et rédigera un rapport sur la manière dont la supervision bancaire de l’UE pourrait prendre en compte le climat.
    Hadrien Mathouxle 13/04/2020
    https://www.marianne.net/economie/l-ue-choisit-comme-conseiller-sur-l-environnement-blackrock-investisseur-dans-le-petrole

    J'aime

  2. les torchons alsaciens ont désigné à la vindicte populacière gauchiarde les chrétiens, rassemblés dans cette église, qui ne savaient rien du virus chinois (qui est le bon terme n’en déplaise à Xi)

    J'aime

  3. Pingback: Le blog de Liliane Held-Khawam:Quand un média détenu par une banque manipule l’information. – chaos

  4. Ca c’est de l’investigation et vous êtes un vrai limier !
    Quant au Crédit Mutuel, rien de très étonnant. Souvenez vous en janvier 2019 de la fermeture soudaine de cette fameuse cagnotte Leetchi pour aider à payer les frais d’avocat du boxeur condamné après qu’il ait rossé deux CRS lors d’une manifestation de gilets jaunes. La plateforme de collecte Leetchi est justement la propriété de Crédit Mutuel Arkéa. La journaliste Aude Lancelin avait alors dévoilé le pot aux roses avec ce tweet :

    Qui est le parrain en affaires de la fondatrice de Leetchi? Xavier Niel, actionnaire majoritaire du Monde, et proche entre les proches d’Emmanuel Macron. La gentille Start up nation se sert les coudes contre les méchants Gilets jaunes. #cagnottehttps://t.co/eWL8K2bkRG#Société
    — Aude Lancelin (@alancelin) January 8, 2019

    https://www.breizh-info.com/2019/01/09/109391/cagnotte-christophe-dettinger-fermee-la-fondatrice-de-leetchi-est-un-soutien-demmanuel-macron/

    La racaille en col blanc vole toujours en escadrille et toujours prête à se rendre des services entre amis…

    J'aime

  5. Pingback: Vos infos, news ( et autres ) du 17 avril 2020.. – Les moutons enragés

  6. J’avais une bonne opinion culture Crédit Mutuel. Je suis très déçu d’apprendre que cette Banque n’est pas plus exemplaire que les autres. J’en suis sociétaire et je regrette de l’avoir choisie. Je ne sais plus quel choix faire, je pense qu’une Banque ne pense qu’a ses seuls intérêts financiers et à son image politique. Que faire?

    J'aime

  7. Il y a plusieurs enjeux à faire démarrer l’épidémie le plus tard possible : le premier, que vous décrivez, est de dissimuler les fautes et les retards des responsables de la santé publique; le deuxième consiste à augmenter les chiffres « apparents » de morbidité. En effet à vitesse de propagation égale, une épidémie qui fait 10 000 victimes en 1 mois est beaucoup plus inquiétante, menaçante et imprévisible que si elle fait 10 000 victimes en 4 mois. A 4 mois, on est dans les valeurs d’une grippe ordinaire. Sans en sous-estimer la gravité, le covid 19 semble avoir touché déjà 6 millions de personnes, dont 3 à 4 millions qui ne se sont aperçu de rien ou presque.

    J'aime

  8. On retrouve la même censure avec le blog Daoudal.
    http://yvesdaoudal.hautetfort.com/
    Essayez par exemple de commenter la réaction d’un homme politique contre le puçage des gens sur son blog et vous serez censuré :

    Depuis des mois, si on cherche dans les archives de ce blog, tout ce qui a un rapport avec un frexit est supprimé ! Pourtant ce Daoudal avait appelé à voter pour Fillon fin 2017. Fillon au 2nd tour appelait à voter pour Macron ! Serait-ce pour cette raison ?

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s