BNS. Peuple suisse, tu peux trembler pour ton épargne et ta retraite! LHK

Dépossession1

Le financement du bilan de la BNS se fait en grande partie par les liquidités des banques cantonales et les Raiffeisen.  Va-t-elle nous rendre un jour nos économies? LHK

Les forcenés de la printing press: la BNS!

Les forcenés de la printing press: le plus forcené ce n’est pas celui que l’on croit, non c’est la Banque Nationale Suisse!

Total du bilan par rapport à la taille du GDP.

Les forcenés de la printing press: la BNS!

41 réflexions sur “BNS. Peuple suisse, tu peux trembler pour ton épargne et ta retraite! LHK

  1. Tiens, je reposte mon commentaire poste à Jean sur ce fil-ci. C’est d’actualité.

    S’il n’y avait qu’une alerte isolée, on pourrait l’ignorer en prétextant un délire ponctuel. Seulement voilà, les économistes, entre autres, sont si nombreux à s’époumonner en ce sens que ça commence sérieusement à ressembler à une alarme continue.

    Entre nous soit dit, il n’y a pas que les économistes qui sifflent le rappel !
    C’est le branle-bas de ….. généralisé.

    J'aime

  2. Avec le commentaire, c’est tout de suite plus clair. Pardon.

    Selon l’économiste suisse Egon von Greyerz, « il est trop tard ; les gouvernements sont en faillite et il n’est plus possible de réduire les dettes. Tout gouvernement qui essaie de lancer des plans d’austérité se fait immédiatement renvoyer. Les déficits et l’impression monétaire vont s’accélérer, et on sera en route vers une dépression hyperinflationniste. »

    http://www.bvoltaire.fr/economie-des-clignotants-partout-au-rouge-dans-le-monde-avant-la-catastrophe/?mc_cid=00dd13304f&mc_eid=9c97e6aae1

    Aimé par 1 personne

  3. @Nadine
    En effet, chère Nadine, l’ami Egon vient de nous gratifier d’un excellent article qui résume avec brio bien la situation. Quitte à faire, autant lire l’original….

    https://www.goldbroker.fr/actualites/annees-sombres-sont-la-partie2-1387

    @LHK
    Chère Liliane, serait il possible de connaitre quels sont les noms des principaux dirigeants de la Banque Nationale Suisse et de ses actionnaires majoritaires ? Car je suppose que la BNS ne fait pas exception à ses consoeurs et est bien un organisme privé malgré son appellation trompeuse.

    J'aime

  4. @Literato,Bonjour!
    Il y a différents acteurs qui interviennent à la BNS. On pourrait dire que cet établissement est le coeur d’une toile qui se compose d’une direction générale, mais aussi d’un important conseil de banque où il y a qq années encore nous avions UBS et CS. Exemple. En 1999, le président de la BNS occupait simultanément cette fonction « Membre du conseil d’administration d’Helvetia Patria Holding « . Regardez cet autre cas: Cabiallavetta, Mathis, https://www.bloomberg.com/research/stocks/private/person.asp?personId=547396&privcapId=7538238&previousCapId=403413&previousTitle=BlackRock,%20Inc. Il cumulait en 98 sa fonction chez UBS avec celle à la BNS. Etc.
    Ceci dit, il faut savoir que ces « élites » ont sous-traité l’essentiel des activités à SIX group, entreprise des …banques suisses avec l’essentiel des actions aux mains de UBS et CS, elles-mêmes en mains de Wall Street….
    Dernier point, les actifs sont gérés par des « consultants » dont le nom est officiellement secret. Mais les gens se doutent qu’il s’agit de Blackrock dont le numéro 2 n’est autre que l’ancien président de la … BNS viré en son temps pour une minuscule affaire de conflit d’intérêt…
    Voilà cher Literato, vaut mieux ne pas mettre le nez dans ces choses… 😉

    J'aime

  5. Blackrock la Gorgone vous m’en direz tant. Allez, à défaut d’y mettre le nez, on peut bien y jeter un cil, non ?

    https://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/blackrock-l-institution-financiere-185781

    Et qui administre Blackrock ? La mega ogresse Blackstone. La boucle est bouclée. :

    http://www.voltairenet.org/article183463.html

    Ma foi, l’expression « Suivez l’argent » est toujours aussi instructive. Irrémédiablement on retombe toujours sur la même clique. Merci Liliane pour cette info éclairante !

    J'aime

  6. @ Literato … et les autres commentateurs ou lecteurs

    Pour faire jeune, pour faire peuple, ils se sont engouffrés dans une bulle à incantation sportive et se sont auto – proclamés « marcheurs ».
    Mais en réalité c’est une équipe de grimpeurs voire d’escaladeurs,  qui est à la manoeuvre, et ils – elles – doivent sérieusement manquer d’oxygène là -haut !   Godillots un jour Godillots toujours. 
    Dans les domaines de l’extraordinaire prétention, de la suffisance, du mépris, de l’incompétence, de l’ignorance, de la combine, de la vulgarité, de l’imposture,  on atteint des sommets jamais égalés dans la Vème République.

    Une première équipe de secours a bien été détachée en urgence. Sans succès.
    On attend fébrilement le compte rendu de la seconde équipe, mais aux dernières nouvelles elle ne parvenait pas à les localiser… 

    J'aime

  7. @ Nadine: Vous avez parfaitement qualifié l’actuelle équipe au pouvoir en France : J’ y ajouterai le terme « cynique » ! Un cynisme même plus dissimulé d’ailleurs tellement ces gens se sentent sûrs d’ eux… Mais certains godillots ont apparemment des états d’âme ces derniers temps…

    J'aime

  8. ça serait bien de montrer sur la dia : quelques temps avant 2008 (gauche du graphique) le creux que la crise à révélé !

    J'aime

  9. @ Zorn et à tous les autres

    Un inventaire bien ciselé des oeuvres de la puissance financière.

    Ceci dit, toutes les monnaies, si puissantes furent-elles à un moment donné, se sont un jour désintégrées au profit d’une autre ou d’autre chose. Des mutations souvent accompagnées de leur cortège d’abominations.

    Aujourd’hui, on peut s’interroger sur les ventes très discrètes de tonnes d’or, lesquelles constituent des réserves d’États … pour sécuriser des transactions selon la doxa du moment.

    Côté Suisse, après son adhésion au FMI, la BNS a dû abandonner la couverture or du franc suisse.
    Sans larges débats politiques,  ce changement a été discrètement inclus dans la nouvelle constitution au 1er janvier 2000.
    La BNS a alors commencé à vendre des tonnes d’or (1560 tonnes, chiffre 2007 que Lyliane pourra sûrement peaufiner), lesquelles n’étaient plus nécessaires en tant que réserve monétaire selon la BNS. La recette devait être attribuée aux cantons ou à une assurance sociale mais cette dernière option avait été rejetée par le peuple.

    En France c’est tout de suite plus simple.  On ne demande pas l’avis du peuple et quand bien même, l’exécutif s’assied dessus si cet avis ne lui convient pas (Cf. Référendum TCE 2005 et décision Sarkozy à Lisbonne).
    Pas toujours bien inspiré ce Nicolas, que ce soit en qualité de ministre de l’économie ou président !
    Entre déc 2004 et sept 2009, la Banque de France a vendu 589 tonnes d’or sur les 3 000 alors détenues, un fiasco stratégique qui a coûté très cher à la puissance publique.

    D’une manière ou d’une autre, le contribuable assumera les incompétences et négligences de ses décideurs.

    Aimé par 1 personne

  10. @ Robert

    Cynisme assurément !
    Quant aux États d’âme de certains godillots, je crains bien qu’il ne s’agit que d’états d’âme opportunistes .
    Dans ce domaine, ils (elles) excellent.
    Trompeurs un jour, trompeurs toujours, non ?

    J'aime

  11. @Zoran

    Merci pour l’info et sympa de nous faire connaitre ce documentaire qui vient juste d’être mis en ligne. On parle beaucoup de Wall Street mais c’est un leurre pour détourner l’attention car les vrais décideurs de la finance internationale ont été et sont toujours à la City de Londres.

    https://resistance71.wordpress.com/2017/05/03/resistance-politique-la-city-de-londres-les-rothschild/

    https://resistance71.wordpress.com/2018/04/03/la-city-de-londres-les-trois-cites-etats-et-le-coeur-de-lempire-compilation-pdf/

    J'aime

  12. @Nadine

    Bien au contraire, le Nicolas dont vous parlez a été très inspiré et ceci à partir du moment où l’on prend conscience pour qui travaillent réellement nos présidents. De tous bords politiques et depuis l’éjection de De Gaulle, organisée par les américains pour le compte du pouvoir financier, nos présidents ont tous contribué chacun à leur manière à faire basculer la France dans l’état de délabrement et de dépendance où elle se trouve aujourd’hui. Le premier cheval de Troie fut Pompidou. Ancien banquier Rothschild tout comme Macron, il scella par cette fameuse loi de janvier 1973 notre esclavage à la dette et donc à la finance.

    Mais comme ce n’était pas encore assez, depuis maintenant 2001 (entrée dans l’UE), la marche forcée vers le chaos (Nouvel Ordre Mondial) s’est accélérée avec un emballement caractérisé depuis la crise de 2008. Crise qui fut bel et bien organisée pour resserrer l’étau. La finance a donc phagocité notre économie et système monétaire par le biais de la haute administration et peut donc à présent se permettre de dicter sa loi de façon tout à fait ouverte.

    http://multinationales.org/Quand-le-lobby-bancaire-met-la-main-sur-la-haute-administration

    https://lilianeheldkhawam.com/2017/07/19/demission-de-m-de-villiers-la-deconstruction-des-etats-se-poursuit-liliane-held-khawam/

    En fait, ils ont toujours annoncé la couleur et ne s’en sont jamais cachés. Macron vient d’ailleurs d’en rajouter une louche au cas où on aurait pas encore compris….

    Nous avons pu constaté que nous avons depuis trois quinquennats des présidents totalement décomplexés qui ne se cachent même plus de travailler au service d’intérêts bien différents des nôtres. Macron rivalise d’ailleurs de cynisme et les gueux n’ont qu’à bien se tenir. Contrairement à ces prédécesseurs, il n’hésite plus à nous cracher dédaigneusement à la figure car sûr de son fait avec derrière lui une puissance de feu qui lui octroie légitimité et omnipotence.

    Là aussi les Français feraient bien de se poser des questions sur pourquoi nos élites nous vendent sans vergogne et ceci dans tous les domaines. Bref, il y a vraiment un gros malaise au royaume de France, ce qui rejoint un de mes commentaires antérieurs sur l’état de putréfaction de notre société. Car il faudra bien le reconnaitre un jour que ce que nous sommes devenus, nous peuple français, n’est pas vraiment beau à voir et je rappellerai que pour être respecté il faut être soi même respectable. Donc ne nous étonnons pas de comment nous traitent nos élites quand nous persistons à nous comporter comme un troupeau de bovins.

    En conclusion, nul n’est plus coupable que celui qui ne veut pas voir et quitte à me répéter, les Français en portent la plus grande responsabilité par leur laisser faire. On peut se tromper une fois, voire deux mais à la troisième ce n’est plus pardonnable. Le constat est donc particulièrement amer avec un président Macron qui ne cesse d’appuyer là où ça fait mal, jouant toujours plus sur nos divisions et maniant la culpabilité pour mieux nous faire plier. Tous les jours quand je lis les commentaires des internautes sur les articles mainstream (discipline rébarbative mais révélatrice pour mieux se rendre compte de la bêtise ambiante), je constate comme nos tortionnaires ont encore de beaux jours devant eux tant une catégorie de Français jouent parfaitement leur jeu.

    Voilà, il a fallu à peine plus d’une décennie à nos bourreaux pour que nous nous retrouvions aujourd’hui ballottés par les flots sur notre radeau de la Méduse, une France déchirée, totalement larguée de la réalité et foncièrement à la dérive.

    J'aime

  13. Literato

    « … les vrais décideurs de la finance internationale ont été et sont toujours à la City de Londres… »

    Partiellement exact seulement. Et ce serait se méprendre d’ignorer Wall Street et le très puissant Goldman Sachs.

    Autre chose … Bien inspiré le Nicolas ?!?!
    Je ne comprends pas bien votre formulation. En quoi le considérez- vous bien inspiré ?

    Quant au reste, je n’ai aucune compassion pour celui qui vénère son bourreau.
    A ce titre je vous rejoins sur bien des points, sauf que reporter l’entière responsabilité de la situation ne peut être attribuée aux seuls électeurs. Ça m’apparaît tout de suite excessif eu égard au système électoral en vigueur en France.

    Même si je n’ignore pas la passivité sacrilège du peuple français, il serait erroné d’occulter que depuis des décades les électeurs sont maintenus dans un système électoral particulièrement pervers, et manipulés en conséquence. Enfin, la déliquescence de nos institutions assure la durabilité du système.
    En effet, ce ne sont pas les électeurs qui font les lois, et quand ces derniers parviennent à manifester leur opposition dans les urnes, nous avons un exécutif qui la piétine !
    Ensuite la partie d’échecs se poursuit. ..

    J'aime

  14. Bonjour Madame,
    Felicitations pour votre blog et vos articles toujours a propos.
    Je cherche a acquérir votre dernier livre sans succès.
    Ou peut on se le procurer ?
    Meilleures Salutations
    Alain Galley

    J'aime

  15. @ Literato

    Pour rappel, tant qu’on aura un Président de la République élu au suffrage universel direct et un scrutin uninominal majoritaire pour les députés , on gardera ce système bancal , unique en Europe et qui fait ricaner tous nos voisins .
    Le premier ministre ne sert à rien , c’est le régisseur du monarque élu.
    L’Assemblée Nationale est une simple chambre d’enregistrement des décisions du souverain, ce qui s’est d’ailleurs aggravé avec le quinquennat.

    Au besoin, nous venons d’en avoir une parfaite illustration tout récemment avec Mme Braun-Pivet en maître d’oeuvre.

    J'aime

  16. @Literato en réponse à Nadine : Belle analyse que la vôtre. Je partage votre opinion sur le peuple de France. La minorité qui a compris la situation ne peut agir dans ce système perverti. Quant au plus grand nombre, il est ignorant et -ou- « moutonnier »…

    J'aime

  17. @ Literato

    Votre post du 16 sept 2018 à 15:58 – http://www.voltairenet.org/article183463.html
    Vol MH370

    Est ce que vous saviez que dans ce vol avaient notamment pris place 20 ingénieurs de haut niveau et chercheurs (Freesacle) spécialisés dans le domaine de la guerre cybernétique, lesquels se rendaient à un congrès à Pékin.
    Il est tout à fait évident que certains savent fort bien ce qu’il est advenu de cet appareil et de ses passagers.

    Aimé par 1 personne

  18. Chère Nadine, permettez moi de ne pas être tout à fait d’accord avec ce que vous dites sur la City et Goldman Sachs.

    « Rien ne se fait dans le monde, du moins pour sûr dans le monde occidental, sans l’aval de la City et son cartel banquier. Son influence sur le politico-économique a atteint son paroxysme et perdure depuis au moins les guerres napoléoniennes lorsque la banque Rothschild finançait les deux côtés de la belligérance. De fait, Wall Street n’existerait pas sans la City de Londres. Wall Street est inféodé à la City et non l’inverse. Les Rockefeller et autres Morgan, Warburg etc, sont les agents de la City au « nouveau monde », dans une Amérique soit disant « indépendante » de l’influence britannique. Le cartel des banques privées des banques centrales, incluant la Banque d’Angleterre et leur QG de la Banque des Règlements Internationaux de Bâle prennent leurs ordres à la City de Londres. La couronne d’Angleterre et sa banque sont inféodées à la City de Londres et non pas l’inverse…. »

    https://resistance71.wordpress.com/2013/05/31/oligarchie-financiere-la-city-de-londres-le-nid-de-lhydre-a-eliminer/

    Rares sont les videos objectives traitant de l’importance et du rôle de la City et surtout en français. Je n’ai trouvé que celle là pour l’instant….

    Quant à Goldman Sachs, quel est donc son actionnaire majoritaire ?

    https://fr.finance.yahoo.com/quote/GS/holders/

    Tout simplement Blackrock dont j’ai parlé un peu plus haut et qui en détient 23 738 903 titres.
    Blackrock qui est en fait administré par Blackstone, le fameux fonds qui aurait été bénéficiaire avec Jacob de Rothschild de la fameuse disparition de l’avion de Malaysia Airlines (voir article de voltairenet.org posté dans mon commentaire plus haut). Cela fait beaucoup d’interactions et de coincidences, vous ne trouvez pas ?

    Et pour terminer, selon le regretté Eustace Mullins, la FED est née sous l’impulsion du « Baron Alfred Rothschild – petit fils de Mayer Amschel Rothschild et directeur de la Banque d’Angleterre». La liste des actionnaires étant :

    – Les Rothschild pour 53 % (majoritaire)
    – Les Frères Lazard
    – Israel Sieff;
    – La Compagnie Kuhn Loeb;
    – La Compagnie Warburg;
    – Les Frères Lehman;
    – Goldman Sachs
    – La Famille Rockefeller
    – J. P. Morgan

    Et qui fait la pluie et le beau temps depuis des lustres à la City ? Dans ces conditions, croyez vous vraiment alors que ce soit Goldman Sachs qui ait le poids pour peser sur sa soeur ainée la City ? dernier mot ? Moi je ne pense pas.

    https://reseauinternational.net/la-city-de-londres-a-la-preseance-incontestable-sur-les-etats-unis/

    La City de Londres est le pilier financier de l’Empire, le Vatican celui de l’idéologie religieuse et
    les Etats Unis sont avant tout le bras armé.

    https://resistance71.files.wordpress.com/2018/04/la_city_de_londres_au_coeur_de_lempire.pdf

    Quant au mode de scrutin et au suffrage qui nous bouffent la vie en France et qui font tant rire nos voisins, qu’est ce qui empêche les Français de renverser cette dictature de nantis et de changer la donne ? Vous voyez, on y revient toujours et on pourrait en discuter encore pendant longtemps. Parler c’est bien beau mais il serait temps de passer à l’action car on ne juge vraiment quelqu’un non pas à ses paroles mais bien à ses actes. Et voilà ce qui fait défaut aujourd’hui au peuple français et explique pourquoi il est tant méprisé par ses dirigeants.

    Bien à vous

    J'aime

  19. @ Literato. … et autres commentateurs et lecteurs

    Certes c’est exact mais pas aussi simple.

    Le gouvernement britannique a annoncé son intention de vendre la moitié de l’or de la Banque d’Angleterre le 7 mai 1999 (faisant baisser les cours au point le plus bas depuis 1980, le fameux « Brown Bottom »).
    Le Royaume-Uni vendra 395 tonnes d’or entre juillet 1999 et mars 2002. C’est donc 15 jours après cette annonce par Gordon Brown que Kaspar Villiger fait part de son intention de vendre de l’or suisse.

    Les ventes de la BNS se poursuivent jusqu’en 2005, et en 2004, dès qu’il est nommé au ministère des Finances, Nicolas Sarkozy décide à son tour de vendre entre 500 et 600 tonnes des réserves françaises.

    On note d’autre part que les achats d’or de la Chine à l’extérieur commencent vers 2006… pour se poursuivre jusqu’à ce jour.

    Et encore un fait étonnant survenu pendant la même période: en 2004, Rothschild se retire du groupe de banques  responsables du fixing de l’or à Londres – une activité traditionnellement assumée par la dynastie (mais Rothschild est très actif en Chine, où la banque conseille Pékin pour la mise en place des diverses cotations à Shanghaï – bourse de valeurs mobilières, bourse de l’or, cotation du pétrole en yuan…)

    Les parlementaires suisses n’ont vraisemblablement pas été à l’abri de toute pression en coulisse.

    Quant à votre dernier paragraphe, je souhaîte vous soumettre une autre réflexion : …

    « …/…Le gouvernement « du peuple » ne peut pas s’épanouir sous le voile étouffant du secret. Et le secret vise souvent non pas à nous protéger de nos ennemis à l’étranger, mais à nous tromper sur les sombres machinations de notre propre gouvernement.
    Les secrets les plus importants sont ceux qui servent à dissimuler les mesures prises pour établir des motifs pour des guerres futures — des conflits injustifiés qui semblent sortir d’une chaîne de montage sans fin…/… ».

    https://arretsurinfo.ch/pourquoi-les-censeurs-detestent-assange/

    Au plaisir de vous lire

    J'aime

  20. Literato : Votre appréciation concernant la passivité du peuple français est juste quant au fond. Une remarque cependant : les autres peuples européens ne sont guère mieux lotis. Tous leurs gouvernements sont inféodés à la finance anglo-saxonne et à son bras armé : l’empire US. L’ Europe n’est qu’un dominion des USA, asservie par la dette…

    J'aime

  21. Robert, Literato et les autres commentateurs

    J’apprécie la réponse de Robert (20/09 – 07:51)
    Mais je crains que l’hydre se reproduise … silencieusement telle les méduses La finance est certes la moelle de la bête mais je pense que les institutions et exécutifs de nos états sont également « colonisés » par des auxiliaires au service d’autres États.
    Bien sûr avec l’aimable complicité de nos dirigeants.

    J'aime

  22. Bien le bonjour à vous Robert !

    Ce que vous dites est la stricte vérité. Nous ne sommes pas le seul cheptel à nous faire cornaquer en Europe mais il faut être objectif et reconnaitre que certains ont drôlement commencer à sortir les cornes, notamment dans les urnes ce que les péteux de Français se sont refusés de faire. Les Italiens ne se sont pas laissés abuser par « les heures les plus sombres de leur histoire ». Ils ont su taper du poing sur la table et voter enfin pour des gens qui commencent à travailler dans le bon sens. Et quand on y regarde bien, comme nous, ils ont eu la même caste de parasites, à droite comme à gauche, de Silvio Berlusconi à Matteo Renzi.

    Ce qui se passe actuellement au Portugal est aussi très éclairant de ce changement qui s’opère tout doucement en Europe et pourtant cette fois ci avec un gouvernement à l’opposé de celui en Italie. Ce qui démontre bien que les tendances politiques ne veulent plus rien dire. Seules comptent la probité et la compétence des hommes que l’on élit mais surtout l’amour qu’ils portent à leur pays avec le désir de le redresser pour le bien de tous. Et les résultats obtenus par le Portugal en seulement trois ans mettent Bruxelles dans un bel embarras mais aussi par conséquent le petit caudillo élyséen qui ne jure que par l’austérité imposée par ses commanditaires de l’UE.

    https://www.ladepeche.fr/article/2018/08/16/2852292-economie-portugal-fait-tout-contraire-exige-bruxelles-est-miracle.html

    Que dire également de la troisième réélection haut la main de Viktor Orban, du Brexit voté par les Anglais sans oublier les dernières élections étonnantes en Suède mais aussi sur ce qui se passe en Allemagne car aux dernières nouvelles ça commence à tanguer sec et pas seulement au niveau des migrants.

    D’ailleurs vous remarquerez que le modèle allemand qui nous a été si vanté est devenu nettement plus discret depuis quelques temps avec une Merkel qui a quitté la une de tous les médias mainstream. Pourtant Dieu sait comme ils ont pu nous gonfler avec cette mère maquerelle, une vraie institution à elle toute seule.

    C’est qu’on nous parle beaucoup de l’Italie au niveau d’un possible crash financier mais j’ai bien peur que ce ne soit que l’arbre cachant l’incendie qui parait couver dans la forêt allemande, surtout avec un Trump en embuscade. Car si crash il y a, la teutonne a bien plus à perdre que nous qui sommes ses débiteurs. Et franchement, ce ne serait qu’un juste retour des choses vu tout le mal que Merkel et ses sbires ont pu faire au sein de cette mafia européenne. Quant aux Allemands, il faut bien avouer que leurs choix politiques laissent quand même à désirer. Nous ferons l’impasse sur les deux dernières guerres mondiales. Quant à voter pour le CDU depuis des décennies, un parti politique plus que glauque qui se finança avec l’ancien magot des nazis et recycla ses anciens torsionnaires au sein même de son propre gouvernement jusque dans les années 70, il ne faudrait pas s’étonner qu’un jour ça finisse mal. L’arroseur arrosé, ce qui devrait faire plaisir aux Grecs que nous avons tous laissés tomber et qui n’en finissent pas de crever.

    http://www.lalibre.be/economie/conjoncture/l-allemagne-a-massivement-profite-de-la-crise-grecque-5b2bec2355326301e7a92b66

    https://reseauinternational.net/grece-le-pillage/

    D’autant qu’en France, il faudrait bien se garder de se croire à l’abri. Au regard de la politique appliquée depuis plus de dix ans et qui vient d’opérer une accélération fulgurante avec l’arrivée du liquidateur Macron, il n’y a aucun doute à avoir que nous sommes à présent les prochains sur la liste. Certes, ils prendront plus de gants mais le résultat sera au bout du compte le même….

    J'aime

  23. @ Literato : Je suis de votre avis. Macron va liquider un maximum d’acquis dits « sociaux » en un minimum de temps. Mais l’exploitation de l’affaire Benalla par les médias aux ordres montre qu’il a déçu ses commanditaires. C’est un coup de semonce. En fait-il trop et mal ? Ou pas assez ? Qu’en pensez-vous ? Bien à vous.

    J'aime

  24. @Robert

    L’affaire Benalla on en sait tellement peu en fait sur les vrais tenants et aboutissants qu’il est difficile de se prononcer : vengeance du journal Le Monde sur cette affaire de vente, gros ras le bol de la police, gendarmerie et de l’armée de base vis à vis des manières du monarque, coup de pouce du côté des USA pour mettre à mal le couple ténor de l’UE pour déstabiliser Bruxelles ? Peut être tout ça mélangé car il y a des intérêts communs. Mais en fait, comment savoir ?

    Ce qui peut être révélateur ce sont les lachages successifs des appuis politiques du Macron qui ont déjà commencé et qui vont surement se poursuivre si les résultats ne sont pas au rendez vous et que le ras le bol des Français continue à augmenter. Je pense que son arrogance et son cynisme qui a le don d’irriter la population devient gênant pour les grands pontes et finit par faire désordre. Vous savez bien que les grands de ce monde aiment nous couillonner en essayant habilement de faire le moins de vagues possibles. C’est d’ailleurs le grand principe de la dynastie Rothschild : Traire la vache mais pas au point de la faire crier…. ce qui a leur a permis de manipuler le monde sans trop attirer l’attention. Regardez bien que l’on a jamais autant parlé en France des Rothschild que depuis 2008 l’arrivée du trio des 3 premiers de cordée, bons amis de la finance.

    Si Macron perd suffisamment d’appuis pour maintenir sa majorité il peut très vite tomber et ça il n’y a que ses commanditaires qui peuvent le provoquer. On remarquera aussi que la presse mainstream n’est plus du tout aussi conciliante et que cette presse appartient toute au grand patronat. Enfin, l’avenir nous le dira. C’est un peu ce qui est expliqué ici….

    Il ne faut surtout pas non plus sous estimer cette mouvance anti UE qui gagne du terrain et ça Trump va tout faire pour que ça avance et d’ailleurs ne s’en est pas caché.

    IMPORTANT : les prochaines élections américaines. Si Trump est conforté dans son mandat, nul doute que ça va dépoter dans les mois à venir et que le Donald va enclencher la surmultipliée ! Et franchement j’espère de tout coeur que les américains récidivent dans leur choix car revenir aux socio-démocrates à la sauce Clinton, c’est la mort pour nous en Europe.

    De toutes façons, on est tous mal barré et les nouvelles sont loin d’être bonnes. Nul doute que nous allons tout droit vers une récession et nous allons finir par payer très cher les folies du grand capital.

    https://insolentiae.com/pour-ray-dalio-la-situation-est-similaire-a-celle-de-la-fin-des-annees-30-ledito-de-charles-sannat/

    Cher Robert, pas de doute que nous avons tous les deux pieds dedans mais il faut quand même garder le moral !

    @Nadine

    Le couple Attali/Minc, c’est de la merde en barre et l’importance que les médias ont bien voulu leur donner n’est qu’une arnaque intellectuelle de plus faite au peuple. Ces types ne sont que du menu fretin qui se donnent de l’air mais ne sont en fait que des courtisans et des parasites sans grande importance. Tout a commencé progressivement à basculer avec l’arrivée de Trump au pouvoir et l’élimination de la sorcière Clinton. Depuis les héraults de l’idéologie globaliste multiculturaliste ont petit à petit rabattu leur caquet.

    D’autre part, vu que la politique appliquée par Macron attise de plus en plus la colère des Français et met en évidence de façon magistrale sa bêtise mais aussi son incompétence en politique étrangère, les deux tocards Attali et Minc qui l’ont plus que plébiscité se font donc beaucoup plus discrets. C’est pas bien compliqué à comprendre. Surtout quand on réécoute le pladoyer de Minc sur les compétences de Macron :

    Une pute ? Ca on le savait déjà pour ceux qui prennent la peine de se réinformer. Quant aux couillons qui ont cru en cette énième arnaque c’est la grande claque en pleine tronche.

    Pour finir, tous les initiés savent que Minc est une nullité, une baudruche et que ce n’est vraiment pas le mec à écouter. Il n’y a que nos gogos de présidents pour lui accorder une oreille attentive…

    https://blogs.mediapart.fr/laurent-mauduit/blog/290114/quand-alain-minc-applaudit-francois-hollande

    https://www.acrimed.org/Alain-Minc-plagiaire-servile-en-1999-serial-plagiaire-en-2013

    Quant à Attali, le simple fait de faire partie de la caste du peuple élu lui a bien évidemment ouvert pas mal de portes. Mais quand on y regarde bien qu’a t’il eu comme succès ou réussites dans les affaires ? Ce mec est une saloperie de la pire espèce qui se comporte surtout comme un poisson pilote pour grapiller pour son propre intérêt les miettes du gâteau…

    https://www.humanite.fr/la-nouvelle-arnaque-de-jacques-attali-574678

    J'aime

  25. Literato

    Alors là …. Je ne les ai jamais assimilés à une sphère compétence !

    Duettistes cathodiques qui ont squatté les plateaux télés pendant des années.
    Mais seuls face à leurs propres oeuvres ils ont tous les deux failli. 
    Minc chez Olivetti en Belgique et Attali à la BERD  (Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement) à Londres, qu’il a enmarbrée jusque l’obscène.

    J'aime

  26. @ Literato : D’accord avec votre analyse. Cela dit, l’élection du petit banquier de l’ Elysée est le plus beau « coup politique » depuis le retour de Charles de Gaulle au pouvoir en 1958. Notez bien que je ne compare pas l’homme du 18 juin au petit marquis ! Mais je veux parler de la manipulation réussie de l’opinion publique… Bien cordialement.
    @Nadine : Attali avait réussi à s’incruster dans le premier cercle de Mitterrand, faisant la relation avec la « communauté »…

    J'aime

  27. @ Literato : J’ajouterai que votre remarque sur la stratégie de la dynastie Rothschild est juste : nul doute que le spectacle du couple Macron avec des musiciens transgenre à l’ Elysée le jour de la fête de la musique a du leur plaire !

    J'aime

  28. Robert

    Élysée  2018 – une fête de la musique confondante de vulgarité et de grossièreté consacrée par un couple présidentiel hilare. 
    Pas que le transgenre soit incongru mais assurément la grossièreté des paroles de certaines chansons. Du jamais vu.  Qu’elle est loin la France des lumières.

    Après quoi le goût prononcé de Macron pour un genre musical exotique l’a poussé à aller taquiner le déhanché au Shrine, boîte de nuit afrobeat de Lagos. 
    « En même temps » on observe que ce jeune président a redonné un second souffle à la Francafric qu’on avait crue consumée d’avoir trop servi.

    J'aime

  29. Robert et Literato

    J’ai connu Jacques Attali au début des années 80 quand il venait rendre visite à mon patron, rue Cambon à Paris.
    Il lui arrivait de devoir patienter dans mon bureau, le temps que son hôte se libère.
    Appuyé contre le mur, il ne pipait pas mot et je me souviens si bien de son regard sombre …. sardonique.

    J’ai retrouvé cette même expression chez Mr Macron. Cliché de banquier ?

    Aimé par 1 personne

  30. @Robert

    Tout à fait d’accord au sujet de l’élection de Macron qui a été un véritable coup de maître tout d’abord par l’élimination propre et sans bavure de Fillon qui n’a rien vu venir trop occupé à expliquer son prochain « blitzkrieg » et à beugler sa soit disant probité. Bien joué également la pression qu’ils ont exercé en coulisses sur la fille Le Pen qui a baissé magistralement sa culotte entre les deux tours. Ce fut flagrant qu’ils ont sû lui dire des choses qui l’ont très vite dissuadé de continuer à briguer la présidence. Bref, tout a été orchestré au milimètre et les 20 % de mougeons qui n’ont vu que du feu….

    Bien entendu, vous vous doutez que cette maestria électorale ne fut pas le fait du Macron qui en un an de présidence a ruiné magistralement cet avènement pourtant si bien réussi. Il n’a ni les qualités intellectuelles pour le faire et encore moins les épaules pour organiser un tel coup. Nul doute que cela vient de plus haut car le petit commis n’est là que pour servir les plats.

    Pour les Rothschild, vous avez tout à fait raison car ils détestent le bruit et le scandale. Pour sûr que les « folles », crinière au vent tortillant du croupion dans le jardin de l’Elysée, n’ont sûrement pas été du goût de David de Rothschild, une bien mauvaise publicité pour son groupe dont l’éphèbe fut embauché sous le titre pompeux d' »associé-gérant ».
    Car malgré qu’ils nous fassent tant de misère par leur avidité du profit, cette illustre famille a toujours sû tenir son rang et ne nous a jamais habitué à ce genre de déballement public. Benalla a dû être la goutte d’eau et ils ont peut être pris peur de la tournure des choses car cette affaire sent mauvais et qu’il a dû se passer bien des choses pas vraiment casher depuis l’élection du Manu. Les casseroles et scandales se succédant à une vitesse éffrénée, les commanditaires ont peut être décidé de siffler la fin de la récré, histoire de calmer tout ce beau monde et de rappeler à l’ordre cette présidence qui part totalement en sucette.

    https://francais.rt.com/france/54033-republique-exemplaire-univers-problematique-selon-ancien-procureur-paris

    Bref la présidence Macron fait énormément désordre mais pue aussi l’amateurisme et une forte incompétence. Ce qui n’est vraiment pas la marque de fabrique des Rothschild et n’est jamais bon pour les affaires.

    J'aime

  31. Ambiance entre deux tours  très bien résumée Literato.

    Une autre scène surréaliste racontée par le journaliste Adrien de Tricornot le 10 février 2017 où à l’issue d’une réunion entre Minc, le banquier Macron, et les journalistes du Monde, Macron choisissait se planquer dans les couloirs …

    « EN 2010, LE JOURNAL LE MONDE EST AU BORD DE LA FAILLITE ET EMMANUEL MACRON PROPOSE SON AIDE « BÉNÉVOLE » AUX JOURNALISTES. MAIS LE BANQUIER D’AFFAIRES ROULAIT EN FAIT POUR UN DES GROUPES QUI VOULAIT RACHETER LE JOURNAL… »

    https://www.streetpress.com/sujet/1486723160-macron-le-monde

    J'aime

  32. @ Nadine : Arrogant, cynique, sans scrupules : toutes les qualités d’un vrai politique et pourtant un amateur en la matière le petit banquier !
    @Literato : J’ adhère à votre conclusion. Si le petit banquier parvient à terminer son quinquennat, nul doute qu’il va être incité à passer la main… Mais dans quel état sera le pays d’ici là ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s