Argentine:Le dollar américain prend de sacrées couleurs. Le peuple pleure… + L’Argentine va négocier avec les fonds vautours, Le Figaro

100ars

Avant-propos:

Les deux articles ci-dessous doivent être pris en compte simultanément.

Les argentins ont perdu l’équivalent de 40% de la valeur de leur fortune après une simple décision de leur nouveau gouvernement.

Tous leurs produits importés de Etats-Unis augmentent de 40%.

Or, en économie un perdant est toujours accompagné d’un gagnant.

Une simple signature et voilà qu’un même volume de dollars américain va subitement augmenter sa capacité d’investissement de 40%. Voilà qui va faire la joie des firmes transnationales américaines.

C’est juste ENORME.

Mais ce n’est pas tout!

Le nouveau gouvernement veut régler les problèmes des fonds vautours (cf 2ème article). Comprenons qu’il  y aura une transaction certainement en dollars américains .

Le règlement coûtera 40% plus cher au contribuable argentin qui lui restera tout de même ses yeux pur pleurer…

Bref, le dollar américain, ses financiers et ses investisseurs ont tiré le gros lot avec cette nouvelle équipe dirigeante…

Il faut dire qu’il y a moins de hasard qu’au loto puisque le nouveau ministre des finances et du budget vient de JP Morgan.

Le monde est décidément vraiment petit.

Liliane Held-Khawam

Après une dévaluation massive, les argentins sont maintenant plus pauvres que les citoyens de Guinée équatoriale.

Au soir du Mercredi 16 Décembre 2015, Le ministre du budget et des finances (et ancien chef de la recherche mondiale forex chez JP Morgan) Alfonso Prat-Gay a aboli le contrôle des changes, accomplissant la promesse du nouveau président Mauricio Macri d’unifier le taux du peso du marché noir avec celui du marché officiel.

Cette décision a été prise dans la foulée de la démission forcée du gouverneur de la banque centrale Alejandro Vanoli. Macri avait accusé Vanoli de mettre en danger les finances du pays en ayant accumulé une perte de 17 milliards de pesos sur les contrats à terme en dollars que le nouveau gouvernement a tenté de renégocier avant la dévaluation.

“Pour ceux qui seraient intéressés par une étude sur les conséquences d’une très forte dévaluation, vous êtes maintenant aux premières loges sur ce qui est susceptible d’être une chute de 25 à 30% du peso,” Comme nous l’avions dit il y a 2 jours. Hier, le peso a bien plongé et les taux parallèles(Marché noir et officiel) se sont mis à converger à 14 pesos le dollar.

Qu’est-ce que cela signifie pour les Argentins ?

Eh bien, comme rapporte le Financial Times, “Les Argentins se sont réveillés jeudi plus riches que les Polonais, les Chiliens et les Hongrois mais à l’heure du coucher, ils étaient non seulement plus pauvres que l’ensemble des citoyens des trois pays précédents, mais aussi moins riches que les Mexicains, les Costariciens et les bonnes gens de la Guinée équatoriale. ”

Plus généralement, la dévaluation aura coûté au pays environ 167 milliards de dollars de PIB.

C’est juste la dernière ignominie qui a frappé la nation argentine apparemment sujette aux accidents, dont il y a un peu plus d’un siècle était le septième pays le plus riche au monde par habitant, devant des pays comme le Danemark, le Canada et les Pays-Bas et qui était cinq fois plus riche que le Brésil, “Le Financial Times poursuit en expliquant.

Bien que la dévaluation soit probablement la bonne décision sur une perspective à long terme, en revanche, pour des aspects à court terme ce sera douloureux.

“La dévaluation du peso est une pilule amère pour les ménages argentins qui ont gardé leur épargne en pesos et pour les multinationales qui avait signalé le solde de leur trésorerie en pesos au taux de change officiel dans les rapports financiers”, selon Bill Adams, économiste international senior chez PNC Financial Services Group.

Zerohedge.com

Businessbourse.com

L’Argentine va négocier avec les fonds vautours, Le Figaro

 L’Argentine commencera à négocier avec les fonds dits vautours dans la deuxième semaine de janvier, pour chercher à régler le litige sur sa dette, a annoncé lundi à New York le médiateur américain en charge du dossier Dan Pollack.
« Il a été convenu de revenir à New York dans la deuxième semaine de janvier pour commencer des négociations de fond avec les détenteurs d’obligations », a déclaré M. Pollack à l’issue d’une rencontre à New York avec des émissaires du nouveau président argentin Mauricio Macri, dont le secrétaire aux Finances Luis Caputo.

Il a ajouté dans un communiqué que la réunion avait été « constructive » et avait permis d’aborder « une série de questions ». M. Caputo et son chef de cabinet adjoint Mario Quintana ont évité la presse à l’issue de cette réunion dans les bureaux du médiateur, nommé par la justice américaine.
Le 9 décembre, M. Pollack avait indiqué que le nouveau gouvernement argentin était prêt à engager « rapidement » ces négociations, pour essayer de régler un litige qui dure depuis des années.

 

Au terme de plusieurs années de procédure, la justice américaine a condamné en 2012 l’Argentine à rembourser 1,7 milliard de dollars à deux fonds spéculatifs qui ont refusé toute restructuration de leur dette après le défaut de paiement du pays en 2001.

L’ancien gouvernement argentin de Cristina Kirchner avait toujours refusé d’appliquer ce jugement, conduisant la justice à geler des paiements faits par le pays à ses autres créanciers et provoquant un défaut de paiement partiel en 2014.

3 réflexions sur “Argentine:Le dollar américain prend de sacrées couleurs. Le peuple pleure… + L’Argentine va négocier avec les fonds vautours, Le Figaro

  1. Les deux articles sur les effets macro et micro de la dévaluation ont été écrits avec totale méconnaissance de la réalité économique de l’Argentine et induisent en erreur aux lecteurs.
    L’inflation que le Gouvernement argentin sortant a laissé aux nouvelles autorités est un fléau de difficile compréhension pour les mêmes habitants du pays qui n’avaient aucune possibilité d’épargnes en monnaie locale et en conséquence d’apauvrissement post dévaluation. Les privilégiés qui pouvaient faire face à la dégringolade du niveau de vie gardaient leurs excédents en U$S Dollars acquis au marché noir qui atteignit les 16 Pesos. Il n’a pas eu de chute, comme le montre le tableau du GDP per capita, car la valeur plus haute est irrélle; elle contemple un cours de change fictif auquel personne n’avait droit, surtout pas les compagnies voulant importer des produits ou des services.

    J'aime

  2. Merci Ricardo pour votre point de vue. Ce qui est difficile et génial en économie c’est que selon où on se place l’analyse peut varier… La vérité est souvent quelque part entre les différents avis….

    Aimé par 1 personne

  3. Jolie arnaque, bravo aux banksters, vous êtes vraiment les meilleurs.Bon les argentins ont voté, je ne vais pas les plaindre, les Kirchner était des v…… mais le peuple s’en sortait.Moi quand je serais grand je voudrais être $.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s