Le Pass sanitaire préfigure la marque de la bête, car le gouvernement prend le contrôle du corps humain. Monseigneur Schneider

Apocalypse 13
16Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, 17et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom. 18C’est ici la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence calcule le nombre de la bête. Car c’est un nombre d’homme, et son nombre est six cent soixante-six.
Illustration: La bête de la terre appose la « marque de la bête ». Tenture de l’Apocalypse, XIVe, château d’Angers.

Grand entretien avec Monseigneur Athanasius Schneider sur le passe sanitaire : « Une préfiguration de la marque de la Bête »

  Dieu se réserve les pouvoirs divins de création et il n’y aura donc pas d’être humain substantiellement nouveau comme le voudraient les transhumanistes.

Monseigneur Athanasius Schneider

 
Mgr Athanasius Schneider, évêque auxiliaire de Sainte-Marie d’Astana (aujourd’hui Noursoultan) au Kazakhstan, a accordé à reinformation.tv une interview essentielle sur le passe sanitaire et l’obligation vaccinale, dont l’emprise ne cesse de croître en France – avec peu d’espoir d’en sortir, dans l’état actuel des choses. Il aborde ces questions dans les lignes ci-dessous du point de vue spirituel mais aussi dans leurs répercussions sur les droits fondamentaux – ces « droits de l’homme » qui trouvent leur source non dans une sorte de contrat social ou dans l’expression de la volonté majoritaire, mais dans notre statut de créatures de Dieu dotées d’une âme immortelle et unique. L’agression et sa nature sont telles que nous avons demandé à Mgr Schneider s’il ne s’agit pas d’une préfiguration, au moins, de la « marque de la Bête » annoncée par l’Apocalypse.
 
Mgr Schneider ne l’exclut pas. Lui qui a grandi au Kirghizistan, sous le pouvoir totalitaire de l’Union soviétique, reconnaît dans les événements qui se produisent aujourd’hui une nouvelle forme de communisme qui voudrait faire du corps de l’homme la « propriété de l’Etat ». Et il invite clairement à y résister, avec tous les hommes de bonne volonté.  

Monseigneur Schneider fait la relation entre le passe sanitaire et la tyrannie communiste

  Voilà qui tranche avec le discours officiel ambiant, qu’il soit politique, médiatique… ou religieux ? Se faire « vacciner » contre le COVID serait, nous dit-on, un acte de charité. Imposer ouvertement l’injection Spike par une obligation vaccinale, ou indirectement par un « passe sanitaire » serait, nous dit-on encore, une réponse correcte du pouvoir à une exigence du bien commun de la santé.
 
La revue des Jésuites des Etats-Unis, America Magazine, vient même de publier un article qualifiant le refus du « vaccin » anti-COVID du « pire des péchés d’omission » pour les catholiques d’aujourd’hui. Et même des catholiques en vue dans le mouvement traditionnel en viennent à tenir cette sorte de propos, accusant de « libéralisme » et d’« individualisme » ceux qui invoquent les libertés individuelles pour dire leur refus du « vaccin ».  

Athanasius Schneider appelle à la résistance

  Mgr Schneider n’est pas de ceux-là. Il se fonde à la fois sur le caractère immoral des injections anti-COVID actuellement autorisées en Europe, toutes développées d’une façon ou d’une autre à l’aide de lignées cellulaires obtenues à la suite d’avortements pratiqués aux fins de les obtenir, et sur la liberté et la dignité des êtres humains, maîtres de leur corps et responsables de leur santé.
 
A l’heure où tant de Français se lèvent pour dire « non » aux nouveaux dictateurs, Mgr Schneider leur apporte un vrai réconfort. Car c’est un entretien plein d’espérance surnaturelle. – J.S.      

Excellence, le gouvernement français a mis en place l’obligation vaccinale pour les professions de santé et toutes les personnes qui travaillent avec les personnes âgées. Cela va des pompiers aux assistants à domicile. Il y a une très forte mobilisation contre cela. Aux autres personnes, le gouvernement impose un passe sanitaire ; pour en disposer les non vaccinés doivent se faire tester et avoir un test valide depuis moins de 72 heures pour prouver qu’ils ne sont pas positifs au COVID-19. En fait il s’agit de les empêcher de vivre normalement puisque, sans ce test, qu’il faudrait refaire tous les trois jours, on n’a pas accès aux grands centres commerciaux, aux cafés, aux restaurants, à un grand nombre d’hôtels, aux concerts, aux cinémas… Heureusement les églises sont exclues ce dispositif, mais la visite à une personne qui est à l’hôpital est interdite sans passe, ainsi que le fait d’accéder à l’hôpital pour des soins non urgents. Avec l’exigence de ce QR code, on fait en réalité du non vacciné un paria, qui est menacé de très forte amendes à chaque écart. Que pensez-vous de ce type de mesures ?

  Je pense que cela va fondamentalement à l’encontre des droits de l’homme et de la dignité humaine, car comme vous l’avez dit, deux classes de personnes seront établies dans la société, et ceux qui ne sont pas vaccinés finiront par ne pas avoir les mêmes droits que les autres. Cela signifie que ces personnes deviendront comme des esclaves parce qu’elles n’ont aucun droit : substantiellement, elles n’ont aucune liberté. Je considère que c’est très dangereux d’établir une société avec deux classes de personnes. Comme je l’ai dit, cela est fondamentalement contraire aux droits de l’homme et à la dignité humaine : nous revenons aux sociétés du totalitarisme. Nous ne connaissons que trop ces systèmes totalitaires où certaines personnes, pour diverses raisons, raciales ou autres, étaient marquées d’un signe extérieur, et n’avaient pas les mêmes droits civils que les autres.
 
Il s’agit donc d’un phénomène vraiment dangereux. Nous nous en approchons actuellement sous le prétexte de mesures sanitaires et de soins de santé. Ce n’est qu’un prétexte car il n’y a pas de preuve certaine que la vaccination soit réellement efficace pour prévenir la contamination par le COVID. Il existe même des cas avérés – il ne s’agit pas d’une théorie du complot – de personnes dont les dossiers et les noms sont vérifiables, qui ont contracté le virus alors même qu’elles avaient été vaccinées contre le COVID ; elles ont été testées positives et, dans certains cas, leur état de santé s’est même aggravé. Le fait que de tels cas existent déjà devrait être un signe que cette vaccination ne peut pas être une exigence absolue, et que nous devons donc protester contre ces violations évidentes des droits fondamentaux, et même contre ces violations de preuves existantes. Lorsque notre société se transforme en un lieu où les preuves sont simplement niées, c’est le signe que nous sommes dans une dictature, car seul un système politique dictatorial nie les évidences afin de promouvoir son programme. Il est clair qu’il existe un programme visant à vacciner toute la population afin d’atteindre un objectif politique, social ou idéologique concret.  

Le Tribunal constitutionnel espagnol, saisi d’une question sur l’obligation vaccinale théorique, a décidé il y a un peu plus d’un mois que, pour quelque vaccin que ce soit, y compris dans le cas d’une forte épidémie, une telle obligation ne peut pas être jugée conforme à la Constitution. Qu’en pensez-vous ?

  C’est au moins une bonne nouvelle : personne ne peut être contraint par un gouvernement à se faire vacciner. Une décision similaire a été adoptée par le Conseil de l’Europe. C’est déjà un bon signe car si le gouvernement a le pouvoir absolu de vous contraindre, et de dire comment doit être votre corps, alors vous perdez le dernier élément de votre vie privée, car votre corps vous appartient. Avec cette vaccination forcée, le gouvernement déclare, non pas en théorie mais de facto, que c’est lui qui deviendra le propriétaire de votre corps. Pour moi, c’est l’expression ultime du communisme extrême, car le communisme vise à dire que tout appartient à l’État, comme les moyens de production et ainsi de suite – l’éducation, la famille, tout y est commun. Mais à présent, même le corps, votre propre corps, devient la propriété de l’État.
 
Les communistes avaient déjà commencé à arracher les enfants à leurs propres parents, afin de les emmener dans des camps d’éducation, lorsque les parents n’obéissaient pas à l’idéologie de l’État. Ces parents ont été privés de leurs enfants ! Aujourd’hui, certains pays d’Europe occidentale font de même, en retirant les enfants à leur famille lorsque celle-ci s’oppose à l’enseignement de l’idéologie du genre dans les écoles. Nous assistons maintenant à quelque chose de similaire avec la vaccination forcée de facto. Lorsque vous devez avoir ces passes verts en passant des tests tous les trois jours, il s’agit d’une violation pratique des droits, très astucieuse et cynique, visant à forcer les gens à se faire vacciner. Je me demande : maintenant que le Conseil de l’Europe et le Tribunal espagnol ont rendu cette décision disant que l’État n’a pas le droit d’obliger une personne à se faire vacciner, les gouvernements vont-ils appliquer ces décisions ? Qui aura le pouvoir de nous donner la garantie que ces décisions seront appliquées ? Mais au moins, c’est un début.  

En France, il existe déjà onze vaccins obligatoires pour les enfants de moins de deux ans, tel le vaccin contre la rubéole dont on sait que plusieurs références sont fabriquées à partir de cellules obtenues par avortement. Or ces vaccinations ne sont pas associées à un passe sanitaire ou à un QR code. Pensez-vous qu’avec l’imposition d’un QR code, nous entrons dans quelque chose de différent ?

  Bien sûr, parce que par là, vous êtes complètement contrôlé. Vous n’avez plus aucune liberté, même en ce qui concerne l’intimité de votre corps. Les informations sur votre corps sont dans ce code, donc oui, c’est une différence substantielle, et donc nous devons protester contre ce code qui affectera la vie privée du corps.  

Vous vous êtes élevé avec force contre le recours aux cellules fœtales obtenues à la suite d’avortement à la fois pour le développement, la production et les tests sur les vaccins anti-COVID. Comme on le sait beaucoup de spécialistes de la morale ont expliqué qu’il s’agirait pour le particulier qui aurait recours à ces vaccins d’une simple coopération lointaine au mal, et qu’au vu des enjeux on peut accepter cette piqûre. Vous leur avez déjà répondu sur le fond très souvent ; vous avez exposé votre pensée et votre avis. Je voudrais vous demander aujourd’hui si vous ne pensez pas que ces responsables privent les catholiques du soutien de l’Eglise par rapport à leur droit – pour ne pas dire leur devoir – d’objection de conscience, qui doit pouvoir aller jusqu’au refus ?

  C’est évident, parce que lorsque l’autorité ecclésiastique affirme : d’accord, vous pouvez vous faire vacciner parce qu’il y a une théorie morale qui dit que c’est une coopération matérielle éloignée, elle tranquillise et calme ce faisant les consciences ; elle affaiblit ainsi considérablement toute résistance que nous devons opposer.
 
Nous devons résister et protester contre l’horrible phénomène qui existe dans notre société, à savoir l’« industrie des fœtus ». Nous devons faire la distinction entre deux industries différentes, qui sont bien sûr intimement liées : l’industrie de l’avortement elle-même, qui est horrible, et l’autre : ce qu’on appelle l’industrie des fœtus, l’utilisation des tissus des bébés avortés et la commercialisation de parties du corps des bébés avortés. Ces « produits » sont utilisés pour la recherche ou pour la production de plusieurs médicaments, dont des vaccins. Ainsi, les vaccins produits à partir de ces lignées cellulaires, ou testés sur elles, font de facto partie de ce que l’on appelle l’industrie des fœtus. Cette industrie des fœtus doit être distinguée de l’industrie de l’avortement, même si les deux sont liées ; l’industrie du fœtus est plus proche de nous, donc lorsque l’on en utilise le produit, le vaccin est un produit direct de l’industrie des fœtus. Nous ne sommes donc plus éloignés de cette industrie des fœtus, et il est gravement immoral de participer en toute connaissance de cause et en toute liberté à ce phénomène horrible de notre société. Pour un catholique, l’industrie des fœtus est immorale et très grave car nous collaborons de facto avec elle, et surtout nous commettons un grand péché d’omission, en ne protestant pas clairement et fortement, au moins contre l’utilisation des lignées cellulaires dans l’industrie des fœtus et dans la vaccination.
 
Il s’agit là d’une grande irresponsabilité de l’Église, y compris du Vatican et des théologiens qui tranquillisent et calment la conscience des gens, et qui, de cette façon, paralysent la résistance. Cela est très grave.
 
Je dois ajouter un autre phénomène. J’ai récemment parlé avec une femme qui s’est profondément convertie à Dieu. Au cours de sa vie passée, elle a commis des avortements, et après s’être convertie, elle a compris toute l’horreur de l’avortement. J’ai parlé avec elle des vaccins contaminés par l’avortement et elle m’a dit qu’elle pouvait mieux comprendre cette situation horrible des produits et des médicaments contaminés par l’avortement que moi, ou qu’une autre femme n’ayant jamais vécu un avortement. Elle m’a dit : « Je peux dire que tout ce qui est lié à l’avortement dans les médicaments et dans leur production est affreux pour moi parce que j’ai été très profondément blessée par l’avortement. » Elle m’a affirmé qu’elle ne pourra jamais accepter un médicament, un produit ou une vaccination qui soit lié d’une manière ou d’une autre à l’origine de l’assassinat d’un enfant.  

Je rencontre actuellement beaucoup de personnes qui pour diverses raisons sont absolument opposées au vaccin mais qui risquent de perdre leur emploi, les moyens de subsistance pour leur famille. Elles disent : mon devoir d’état est d’assurer la survie de ma famille et je ne peux pas faire autrement que de recevoir ce vaccin même si j’y suis totalement opposé. A cela s’ajoute le fait que de nombreux médicaments et d’autres vaccins que tout le monde en France a reçus sont déjà touchés par cela. Que voudriez-vous leur dire ?

  Pour ce qui est d’autres vaccins et médicaments contaminés par l’avortement, nous devons avoir la preuve : les entreprises pharmaceutiques doivent donner la preuve que ce médicament a été contaminé par des cellules fœtales ou testé sur elles. En ce qui concerne les vaccins anti-COVID actuellement bien connus, comme Pfizer, Moderna, AstraZeneca, Johnson & Johnson, Sputnik, l’industrie pharmaceutique l’a reconnu. Pour les autres médicaments, nous n’avons pas encore de reconnaissance publique, donc nous pouvons les utiliser car nous n’avons pas de preuves. Mais nous devrions poser cette question pour chaque médicament. À partir du moment où je reçois de l’entreprise pharmaceutique la preuve qu’un médicament est entaché par l’avortement, j’ai l’obligation de ne pas l’utiliser et de recourir à un autre médicament. Nous devons choisir de bonnes entreprises et de bons médecins qui peuvent nous fournir une médecine alternative qui ne soit pas entachée d’avortement, ou au moins la médecine naturelle que Dieu nous a donnée – et qui pourrait éventuellement nous être plus utile.
 
Le deuxième point est plus difficile, il concerne les personnes qui savent qu’elles vont perdre leur emploi – en particulier les parents qui doivent subvenir aux besoins de leur famille. Il s’agit, bien sûr, d’une question très difficile. Mais ces personnes devraient au moins faire tout ce qui est possible pour éviter de recevoir un tel vaccin. Elles peuvent faire une objection de conscience ; peut-être même peuvent-elles obtenir un document de leur médecin attestant que, pour une raison médicale, cette personne ne peut pas recevoir un vaccin, en raison d’une allergie par exemple. Dans de tels cas, elles doivent essayer de trouver tous les moyens possibles pour éviter de recevoir l’injection, ou même changer de travail, même si cela les rend plus pauvres. Elles doivent choisir cela plutôt que le vaccin à cause du soutien étroit apporté à l’industrie du fœtus – non aux avorteurs mais à l’industrie du fœtus.
 
Je pense que Dieu récompensera ces personnes par de nombreux dons spirituels si elles choisissent de vivre plus pauvrement plutôt que de coopérer avec l’industrie du fœtus. Elles ne mourront certainement pas de faim, Dieu ne le permettra jamais ! Telle était notre expérience à l’époque communiste. Mes parents ne collaboraient pas avec le parti communiste, par exemple ; par conséquent ils ne pouvaient pas avoir de profession, cela leur était interdit. Et donc, simples travailleurs, ils avaient un petit salaire et nous vivions de façon vraiment simple. Mais Dieu ne nous a pas abandonnés, nous étions heureux dans notre foi et cela nous a donné des richesses pour toute notre vie – même quand les autres qui avaient accepté les conditions du parti communiste avaient de meilleures conditions de vie que nous. Je pense donc que nous devons redonner la primauté à la vie éternelle, que nous avons si largement oubliée au cours des dernières décennies. Même l’Église, même les bons catholiques, nous avons été envahis par une sorte de matérialisme : nous étions tellement attachés à la vie matérielle que nous lui donnions la primauté sur l’éternel et le spirituel.
 
C’est donc un principe : je dirais de changer de travail, et même si je dois faire un travail simple comme balayer les rues, j’aurai quand même quelques moyens pour faire vivre ma famille, mais de façon plus pauvre. C’est une décision de conscience, je pense, mais Dieu récompensera ces personnes, bien sûr, et ce sera un signe de protestation, et le témoignage de ce que nous ne collaborons pas avec l’horrible industrie des fœtus.  

Que répondez-vous à ceux qui affirment que de telles mesures, le passe sanitaire, par exemple, et la vaccination sont absolument indispensables pour que tous puissent ensemble retrouver les libertés publiques, et que refuser le vaccin est faire preuve d’égoïsme ?

  Non, ce n’est pas de l’égoïsme. Si vous vous faites vacciner, vous ne trouverez qu’une liberté apparente, parce que ce soi-disant passe sanitaire vous transforme en esclave. Avec ce passe, votre corps appartiendra d’une certaine manière à l’État et non plus à vous-même. Avec ces codes et tout le reste, vous perdez votre liberté. Comment peut-on appeler cela de l’égoïsme alors qu’il n’est pas prouvé que le vaccin protège de la contamination du virus, et qu’il n’est pas prouvé que lorsque vous avez reçu le vaccin vous ne pourrez pas développer ou transmettre le COVID ? Nous préservons plus de libertés lorsque nous ne le recevons pas.  

Ce QR code est-il une tentative d’imposer la marque de la bête dont parle l’Apocalypse, ou une sorte de préfiguration de celle-ci, dans la mesure où les non-vaccinés risquent de se retrouver victimes d’une sorte de confinement qui privera un grand nombre de la possibilité de gagner leur vie ou de poursuivre leurs études ?

  On peut dire que c’est peut-être déjà une sorte de préfiguration de la marque de la Bête. Peut-être ne dirais-je pas moi-même, directement, que c’est déjà la marque de la Bête, je n’ai pas encore tous les éléments pour le dire. Mais au moins peut-on dire que c’est une sorte de préfiguration parce que l’Apocalypse indique que celui qui n’a pas la marque sur sa main, sur son corps, ne pourra ni acheter ni vendre. Cela se rapproche beaucoup de la situation où les personnes qui ne sont pas marquées dans leur corps par le vaccin – et c’est une marque – ne peuvent pas aller dans certains magasins ou supermarchés : elles ne peuvent pas y entrer, elles ne peuvent pas y acheter ou vendre, et cela est littéralement déjà mis en œuvre.  

« Déjà une sorte de préfiguration de la marque de la Bête »

  Je pense que nous devons être prêts à nous trouver exclus. Peut-être peut-on établir des systèmes alternatifs : par exemple, ceux qui sont contre la vaccination peuvent peut-être faire une nouvelle filière d’échanges, l’échange privé de produits de manière plus modeste, avec des petites boutiques qui ne sont pas soumises au passe, ou en plein air, ou par le biais de filières privées d’échange de produits. Je pense qu’il est possible d’établir cela. En France, il y a de grandes protestations contre la vaccination forcée : je pense que ces protestations pourraient conduire à de nouveaux systèmes mutuels d’achat et de vente de produits dont les gens ont besoin, car beaucoup de monde y participe. J’espère que de tels systèmes de vente de produits pourront être créés dans d’autres lieux, dans d’autres pays.
 
Nous devons trouver des solutions de rechange, c’est très important y compris pour l’achat et la vente de produits. Lorsque nous sommes exclus des transports publics, comme les trains, les cars, etc., nous pouvons créer un système pour voyager avec des voitures privées. Nous devons dès maintenant chercher toutes les possibilités pratiques pour éviter cette nouvelle dictature forcée sur notre corps et sur notre liberté. Si nous ne le faisons pas, il y aura un totalitarisme qui sera complet, et ce sera la fin de toute société humaine.
 
J’en appelle même aux non-croyants, à toutes les personnes de bonne volonté : commencez déjà à élaborer des systèmes alternatifs, dans les transports, pour l’achat et la vente de produits, peut-être aussi pour étudier, en créant des centres d’études privés. Nous devons les développer au moins théoriquement et ensuite pratiquement, avec toutes ces bonnes personnes qui manifestent : il faut préparer un système de survie. Nous devons créer une alliance mondiale de protestation et solutions alternatives ; si nous ne le faisons pas, nous aurons un système totalitaire complet. Et cela, nous devons l’éviter.  

Un code par lequel le gouvernement prend complètement possession de votre corps

  Le code contiendra toutes vos informations privées sur votre santé, qui sont déjà sous le contrôle de l’État. Ce code est lié, si j’ai bien compris, au vaccin. La vaccination contient au moins quelques « empreintes », même si elles sont très éloignées, de l’horrible assassinat d’enfants qui est déjà en soi un acte satanique. L’utilisation de leur corps, de leurs tissus, est aussi en soi satanique car elle est une révolte contre Dieu, Celui qui donne la vie. Alors, les vaccins contaminés par l’avortement portent des empreintes sataniques, même si elles sont lointaines, de la Bête. Le vaccin, avec son numéro de code correspondant, est donc une préfiguration du signe de la Bête. Je ne dis pas que c’est le signe direct de la Bête, pour être clair, mais il pourrait être déjà en partie une préfiguration de ce signe et donc nous devons éviter cela aussi. En outre ce code est immoral d’une certaine manière car, je le répète, par lui le gouvernement prend complètement possession de votre corps.  

Sans encourager personne à entre dans l’illégalité, considérez-vous que cette loi oblige moralement ?

  L’obligation vaccinale de facto est un abus de pouvoir de la part du gouvernement, ce qui est en soi immoral. Dieu a ordonné la structure de la société, ce que le gouvernement n’a pas le pouvoir de faire. La loi intrinsèquement mauvaise de la vaccination forcée, qui est d’une manière ou d’une autre liée à l’avortement et à l’industrie des fœtus, est immorale. Parce qu’il s’agit d’un acte forcé, je pense que résister à cette loi peut être considéré comme un acte d’auto-défense.  

Quel serait votre conseil spirituel pour les catholiques qui sont inquiets ? J’en vois beaucoup qui ont très peur, désormais, de la situation qui se dessine. Que leur diriez-vous de faire ?

  D’abord, je leur donnerais la parole de Notre Seigneur Jésus-Christ dans l’Évangile. Il dit : ne craignez pas ceux qui tuent votre corps, mais craignez ceux qui perdent votre âme, ou lui nuisent. Nous ne devons pas craindre le gouvernement, nous devons donner la primauté à notre âme, à notre vie spirituelle, à la vie de prière, avec les sacrements, et donc nous devons être profondément enracinés dans notre prière quotidienne. Nous devons être enracinés dans notre foi, dans notre conviction que notre vie est en définitive entre les mains de Dieu et non entre les mains du gouvernement, même dans une dictature, même dans un système totalitaire ! Notre vie est en définitive entre les mains de Dieu qui est notre Père céleste. Il est notre Père y compris au cours de certaines périodes de l’histoire, Il l’est quand nous sommes dans la détresse, persécutés et humiliés comme dans le cas de cette vaccination forcée. C’est un temps relativement court, donc nous devons regarder plus haut et plus loin, car Dieu ne permet cela, finalement, que pour le bien de notre âme. Saint Paul dit que tout contribuera au plus grand profit de ceux qui aiment Dieu, toute chose contribuera au profit d’un plus grand bien pour ceux qui aiment Dieu. Si nous sommes enracinés dans notre foi, dans la confiance en la Providence de notre Père céleste, sachant que notre vie est entre ses mains, cela devrait nous donner confiance. Nous savons que la dictature sanitaire actuelle du COVID, ce totalitarisme, sera de courte durée, relativement courte car ce n’est pas l’éternité ! L’histoire a toujours montré que les dictatures ne duraient pas si longtemps, et Dieu montrera même à ces nouveaux « dictateurs sanitaires » que leur pouvoir est limité. Nous devons croire que Dieu interviendra dans l’histoire.  

« Un appel de Dieu pour approfondir notre vie de prière »

  Nous devons également nous focaliser sur le fait qu’il s’agit peut-être d’un appel de Dieu pour que nous approfondissions notre vie de prière : nous devons approfondir notre vie sacramentelle avec des confessions plus régulières, des communions plus régulières, et des prières. Peut-être devrions-nous être plus unis avec tous ceux qui s’opposent à cette dictature, pour faire une chaîne. Peut-être que ces temps difficiles sont une occasion de confesser Dieu, de lui être fidèle. Mais Dieu est si bon, qu’Il donne toujours les grâces nécessaires et Il nous récompense dans les moments difficiles, et nous donne ses consolations. C’est mon conseil et mon avis.  

On a l’impression de se trouver confronté à une volonté de s’emparer du corps humain, une volonté transhumaniste qui se met en place et même se réalise. Est-il concevable que Dieu permette que l’humanité – sans le vouloir pour la plupart – tombe dans quelque chose d’aussi contraire ce qu’Il veut pour l’homme ?

  Je ne le pense pas, car Dieu se réserve les pouvoirs divins de création et il n’y aura donc pas d’être humain substantiellement nouveau comme le voudraient les transhumanistes. Ils ne réussiront pas, Dieu ne le permettra pas. Il est le Seigneur, nous devons le croire. Ils produiront peut-être certaines choses mais ce ne sera jamais un être humain, jamais, parce que c’est Dieu qui crée l’âme, qui est la partie essentielle de l’être humain. Je le répète : je ne crois pas que Dieu permettra cela. Il a les pouvoirs du Créateur, et ils lui sont réservés. S’ils continuent à faire ces choses horribles qui blasphèment Dieu, la fin des temps aura lieu, comme nous le lisons dans l’Apocalypse, et aussi le Jugement dernier. Et pour nous, Jésus a dit : Quand ce temps viendra, relevez la tête car votre salut est proche, relevez la tête avec confiance, votre salut est proche ! Encore une fois, nous devons prendre cette situation comme une occasion d’approfondir notre foi, notre prière, et pour être plus enracinés dans la vision de la vie éternelle, pour être plus orientés surnaturellement vers notre vie éternelle. Car nous vivons ici dans une vallée de larmes, comme nous le chantons dans le Salve Regina : hac lacrimarum valle. Telle est notre situation, mais nous avons aussi la joie profonde d’avoir une Mère. Elle ne nous abandonne jamais, et elle est toujours proche de nous. C’est mon conseil : elle ne nous abandonnera jamais, elle est la Toute-Puissante de l’intercession pour nous. Elle prendra soin de nous ; toujours, nous devons nous réfugier sous son manteau, surtout en ces temps, et nous devons prier : Sub tuum praesidium confugimus, Sancta Dei Genitrix. Nous fuirons sous sa protection.  

Propos recueillis par Jeanne Smits Source ICI

Interview par vidéo de Planet Lockdown

27 réflexions sur “Le Pass sanitaire préfigure la marque de la bête, car le gouvernement prend le contrôle du corps humain. Monseigneur Schneider

  1. Mgr Vigano et Mgr Schneider osent parler, donner leurs avis et exprimer leurs désaccords sur les méthodes utilisées par l’Etat profond pour assujettir le corps et l’âme de chaque individu et soumettre l’humanité entière à leur bon vouloir. Ces évêques représentent la foi en Dieu et le Bien exclusif. Leurs paroles nous transcendent et nous permettent de nous connecter avec l’Essentiel. Ce qu’ils disent est tout simplement l’Evidence même. Car Dieu est Essentiel et Evident.

    Les négationnistes de Dieu luttent contre l’humanité. Ils idolâtrent des déités cosmiques démoniaques qui autorisent de faire le Mal et rendent les adeptes ou les initiés orgueilleux, cupides et dominateurs. Bien des gens normalement honnêtes sont prisonniers des élites de l’Antéchrist et de leurs doctrines kabbaliste et gnostique diaboliques. Nos gouvernants sont faussement naïfs et jouent à l’autruche. Ils ne prennent pas de recul et n’analysent pas les causes de ce qui arrive. Par fatalisme, ils obéissent au WEF, aux financiers et aux oligarques de l’Antéchrist sans trop réfléchir. La noirceur des tenues révèle souvent les mercenaires de Satan.

    La pandémie du Covid est le moyen annoncé depuis plus de 40 ans pour détruire une civilisation, sa religion, son peuple, sa mémoire et imposer les bases du communisme et du transhumanisme déshumanisant qui favorise une élite de mégalomaniaques psychopathes.

    Il faut trouver les parades. Il faut refuser ce passeport sanitaire. Il faut dénoncer les décisions incohérentes, les mensonges et les messages irrationnels. Les armées doivent intervenir pour délivrer les peuples et juger les responsables de ce dramatique scénario. Il faut retrouver les fondamentaux, se reconnecter avec Dieu, cultiver les vraies valeurs et la raison objective, respecter l’Ordre naturel, défendre les libertés et le libre-arbitre, refuser notre soumission aux forces occultes de l’Antéchrist.

    J'aime

  2. Pingback: Le Pass sanitaire préfigure la marque de la bête, car le gouvernement prend le contrôle du corps humain. Monseigneur Schneider – Les moutons enragés

  3. Pingback: Le Pass sanitaire préfigure la marque de la bête, car le gouvernement prend le contrôle du corps humain. Monseigneur Schneider – Le Monde

  4. Développement sur le fond religieux, retrouver nos racines intérieures et profondes, en effet cela passe par là pour s’opposer et résister à ce changement de NATURE humaine…

    J'aime

  5. MERCI pour cet entretien.
    C’est bien le Christ et Dieu qu’il faut suivre, pas les hommes, même s’ils s’appellent pape François. D’ailleurs, je ne serais pas surpris qu’il cause un nouveau schisme dans l’Eglise, tellement il suit des voies hérétiques et contraires à Dieu.
    Oui, l’âme est inviolable et intouchable. Jamais les hommes ne pourront mettre de l’âme dans la matière, animer la matière, créer la Vie, parce qu’ils ne seront jamais Dieu. Ils peuvent juste bricoler grossièrement et se trouver des génies se prenant pour des dieux.
    C’est en comprenant cela que je n’ai plus eu peur du transhumanisme, parce que leur truc ne peut que foirer. Ces gens ne comprennent pas la personne humaine, ne comprennent pas ce qu’est l’Homme. Ils le réduisent à une machine à pièces interchangeables. Quelle pauvre vision que la leur !
    Même leur truc à ARN, je commence à me demander si c’est aussi bcp de bluff. Changer les chromosomes avec des injections ? Franchement, ça paraît bien facile. Par contre, c’est une évidence pour moi que ces injections sont du poison. Des médecins et scientifiques parlent d’ailleurs d’arme biologique. Quant on voit les dégâts gigantesques de ces injections, on se dit qu’il ne s’agit pas que d’une histoire d’argent et d’asservissement, mais aussi une volonté de nuire : tuer, rendre malade, stériliser.

    Merci à Mg Schneider pour ses mots d’espérance qui nous donnent courage.

    J'aime

  6. A propos des injections.

    Des survivants des camps de concentration nazis et leurs descendants ont écrit à l’agence européenne du médicament pour dire STOP À L’HOLOCAUSTE et à la violation du Code de Nuremberg avec ces injections, le 25.08.2021. Extraits de la lettre :
    «Nous, survivants des atrocités commises contre l’humanité pendant la Seconde Guerre mondiale, nous sentons obligés de suivre notre conscience et d’écrire cette lettre.
    Il est évident pour nous qu’un autre holocauste de plus grande ampleur se déroule sous nos yeux. La majorité de la population mondiale ne se rend pas encore compte de ce qui est en train de se passer, parce que l’ampleur d’un crime organisé tel que celui-ci est au-delà de leur champ d’expérience. Nous, cependant, nous savons. Nous nous souvenons du nom de Josef Mengele. Certains d’entre nous ont des souvenirs personnels. Nous avons une expérience de déjà vu qui est si horrifiante que nous nous levons pour protéger nos pauvres compagnons humains. Les innocents menacés comprennent maintenant des enfants, et même des nourrissons. […]
    Nous vous demandons d’arrêter immédiatement cette expérience médicale impie sur l’humanité. […]
    Il n’est pas question d’une décision libre. Les médias répandent la peur et la panique et utilisent la règle de la propagande de Goebbels en répétant des contre-vérités jusqu’à ce qu’elles soient crues. Depuis des semaines ils appellent à l’ostracisme des non-vaccinés. Si il y a 80 ans, c’étaient les Juifs qui étaient diabolisés comme des propagateurs de maladies infectieuses, aujourd’hui ce sont les personnes non vaccinées qui sont accusées de propager le virus. […]
    L’intégrité physique, la liberté de voyager, la liberté de travailler, toute coexistence a été retirée aux gens pour leur imposer la vaccination. Les enfants sont incités à se faire vacciner contre l’avis de leurs parents. Par définition, il n’y a jamais eu de consentement éclairé. En attendant, des milliers d’effets secondaires enregistrés dans de nombreuses bases de données sont répertoriés. Alors que les soi-disant nombre de cas sont diffusés par intervalles de 30 minutes par tous les médias, il n’y a aucune mention des effets secondaires graves ni comment et où les effets secondaires doivent être signalés. Pour autant que nous le sachions, même les dommages enregistrés ont été supprimés à grande échelle dans toutes les bases de données. […]
    La divulgation honnête du nombre réel de personnes blessées par les vaccins, de personnes blessées à vie et de personnes décédées dans le monde entier aurait dû être faite depuis longtemps. Donnez-nous maintenant le vrai nombre des victimes des vaccins covid.»

    Lettre en anglais : https://doctors4covidethics.org/wp-content/uploads/2021/08/Stop-Holocaust_EMA.pdf

    J'aime

  7. Pingback: Grand entretien avec Monseigneur Athanasius Schneider sur le passe sanitaire : « Une préfiguration de la marque de la Bête »-Le blog de Liliane Held-Khawam – naufrage/sauvetage

  8. Voici encore deux hommes d’Eglise qui n’ont VRAIMENT pas leur langue dans leur poche.

    Une omélie a été donnée récemment pour le « Second Sunday of Summer Divine Liturgy » et a été célébrée par « His Grace Mar Mari Emmanuel, Bishop of Christ The Good Shepherd Church. », en Australie. Pour aller droit à l’essentiel, il convient de visionner entre 1 h 38 min et 1 h 52 min. Tout y est dit.

    Le second témoignage est celui du Frère franciscain Alexis Bugnolo.
    Son site youtube est à l’adresse :
    https://www.youtube.com/c/FromRomeInfo
    tandis que sa récente vidéo, que d’aucuns pourraient qualifier de terrifiante, est à voir ici :
    https://www.businessbourse.com/2021/08/31/attention-preparez-vous-mentalement-les-terrifiantes-revelations-de-lanthropologue-alexis-bugnolo-sont-atroces-sommes-nous-au-bord-de-la-plus-sombre-periode-de-toute-lhumanite/

    La traduction de son allocution est la suivante (citation) :
    « Alexis Bugnolo: « Ceux qui vous vaccinent savent très bien que ces vaccins vont vous tuer. Ils connaissent la science. N’importe quel scientifique sait que les anticorps d’amorçage finiront par vous tuer. Il faut qu’on soit capable de faire face à la réalité. L’intention est d’exterminer l’humanité. Environ 2 milliards de gens ont été vaccinés d’après ce que je sais. Selon le Prix Nobel Luc Montagnier, toute personne qui a été vaccinée avec un vaccin, détériore son système humanitaire parce qu’il réagit excessivement au coronavirus. Tous ces gens seront morts dans 2 ans. Dans 2 ans, nous verrons 2 milliards de gens morts sur terre. Quand je pense que 85% de mes amis sont vaccinés, on sera peu nombreux à rester vivants sans avoir été vaccinés. En tant qu’anthropologue, je vous conseille de vous préparer psychologiquement à ce dénouement. Il y a des gens qui seront tellement choqués qu’ils vont perdre la tête. Ils vont perdre leur foi, tous leurs moyens… Comment se fait-il qu’on ait pas pu éviter cela ? Quand quelqu’un tente de se jeter d’une falaise, est-ce que Dieu va l’en empêcher ? Tout personne intelligente a eu suffisamment de temps pour examiner cette supercherie sanitaire et voir qu’elle était fausse. Le plupart des gens ont préféré mettre tout ça de côté et s’empresser de se faire vacciner afin de pouvoir voyager, ou pratiquer un tas d’activités librement. Du coup, vous êtes idiot, et un lâche. Vous refusez ainsi la vérité. Vous ne pouvez pas ignorer la vérité si vous êtes une personne objective. La science et toutes ces expérimentations vous le prouvent. Du coup ma conclusion est pratiquement certaine. On vit comme l’été 1914 jusqu’avant la guerre mondiale n’éclate. Personne ne pouvait imaginer à cette époque que sur les 3 à 4 prochaines années, il y aurait eu 20 millions de morts en Europe à cause de la guerre. En été, il y avait encore des gens qui appréciaient voyager à travers l’Europe en temps de paix. Parce qu’ils veulent que vous pensiez que tout va bien. Parce qu’ils savent que dès que vous allez vous attraper le coronavirus, vous allez mourir. Mais si vous n’avez pas été vaccinés, cela ne vous arrivera pas. Cependant, si 1/3 des gens dans le monde décèdent en 1 an ou 2 ans, il y aura de sérieuses perturbations économiques, sécuritaires et sociales. Tout d’abord il y a pas assez d’ambulances pour transporter tous les décédés. Il n’y aura pas assez de pompes funèbres. La plupart d’entre eux (soignants) ont été vaccinés et vont mourir également. Il faut anticiper ceci et je recommande à tout le monde d’acheter un uniforme Hazmat parce qu’il y a de fortes chances que vous soyez sollicités afin de déplacer les morts dans leurs tombeaux. Ils vont devoir creuser d’énormes fosses communes. Y aura plus assez de sacs poubelles. Il faudra bien que des gens s’occupent de ça, et ceci peut provoquer d’énormes infections mais en tant que chrétiens, c’est de notre devoir. Cela servira à ce qu’ils se repentent juste avant de partir tranquillement. Il faut vraiment qu’on comprenne que parmi les meilleurs scientifiques au monde, c’est ce qu’ils disent voir arriver. Et maintenant que l’humanité a été déçue par les mauvais enseignements des mondialistes, ils vont le payer cher ! Et ce sera une période horrible, à savoir la plus sombre de toute l’humanité. Ce sera une des plus grandes catastrophes et des gens ne pourront pas supporter ça. Restons calmes et concentrés. Mettons de côté toutes nos différences. Si ces gens commencent à dire que c’est de notre faute, à savoir celle des non-vaccinés, il faudra fuir… Il va y avoir des gens qui vont nous en vouloir énormément et qui voudront nous attaquer. Si vous vous voulez avoir une idée de ce que ça va être, je vous conseille vivement de lire le livre de Barbara Tuchman intitulé: « The black Death », un livre du 13ème siècle. Je me suis toujours intéressé à ce qui peut se passer dans les sociétés lorsque les épidémies éclatement massivement. Les gens qui ont été vaccinés ne meurent pas d’un virus qui est contagieux sur vous. Si vous n’avez pas été vacciné, aucune maladie ne va vous diminuer mais vous pouvez toujours attraper d’autres maladies. Les autres mourront d’une réaction immunitaire excessive. Ce n’est pas une peste noire, vous ne pouvez pas l’attraper, donc ne vous inquiétez pas. Vous n’êtes pas concernés. Il existe des médicaments pour amoindrir ces réactions excessives mais ils vont manquer très rapidement. Ces gens là vont devoir prendre ces médicaments toute leur vie… dès qu’il y aura un coronavirus, ils vont mourir. Les gens qui ont été vaccinés ont déjà souffert d’inflammations cardiaques même s’ils ne le savent pas. Leur coeur est plus faible et certains meurent de crises cardiaques. Il y en aura beaucoup qui mourront dans le désespoir parce que ces gens sont tellement fiers d’avoir été vaccinés qu’ils ne l’admettront jamais. Et quand ce sera clair pour tout le monde que ce seront les gens vaccinés qui sont en train de mourir, ces gens deviendront extrêmement en colère, il y aura des émeutes dans toutes les grandes villes, nous verront la chute des gouvernements et ils tueront ces politiciens, journalistes et ces médecins qui leur ont fait juste avant qu’ils meurent eux-mêmes. Il y aura énormément de troubles civils. Je vous conseille de fuir les grandes villes et d’aller en campagne pour vous défendre et armez-vous. Ca serait bien de savoir si vos voisins ont été ou non vaccinés pour voir un peu qui serait hostile contre vous. Ca sera très utile lorsque vous serez attaqués à votre domicile et que vous devrez fuir chez quelqu’un de proche. Il faut déjà savoir si vous avez quelqu’un de fiable. Ils pourraient très bien vous dénoncer. Je sais que cela vous paraît être de la science-fiction mais c’est la vérité et quelqu’un devait vous le dire car je pense que personne n’aurait le courage de vous avertir. Parce que moi, je crois que la vérité est la meilleure défense, arme et alliée. Il faut se préparer dès cet été, parce que la grippe saisonnière arrive et le chaos se précise. »

    Sa Grâce Mar Mari Emmanuel et Frère Alexis Bugnolo : deux hommes d’Eglise fort courageux !

    J'aime

  9. Sage parole d’un vrai homme d’église criant de vérité. Si peu dans la religion.
    Il ne faut pas suivre un homme ni une église corrompu. Dans leur délire insoluble de domination et de corruption.

    J'aime

  10. Très bonne infos, mais le repentir de ces personnes qui se sont fait vacciner en tout état de cause et qui ont tentés par des pressions diaboliques de faire vacciner par la force, la menace et la peur des citoyens faibles et vulnérables, très fragiles dont des enfants !!! je leur souhaite l’Enfer spirite !!!! ainsi que beaucoup de vilaines âmes très pervers et très dégénérés. Religions ou pas

    J'aime

  11. Le pape François a demandé à tous de se faire vacciner ! Mais dans Apocalypse 12 il est dit qu’à un moment, la véritable Eglise allait devoir se cacher dans le désert ! Quand ? Le signe décrit eut lieu le 23 septembre 2017 comme nous le rappelle Florian dans son commentaire ici :
    https://effondrements.wordpress.com/2012/06/02/les-trompettes-de-lapocalypse-ne-resonnent-elles-pas-deja/comment-page-1/#comment-18397

    Tous les à peu près 2000 ans, nous passons dans une autre ère. Celle d’avant le déluge était celle du Taureau. Puis il y eut celle du Bélier qui vit à sa fin naître un petit bélier (l’agneau de Dieu). Il annonçait l’ère du Poisson qui sera suivie par celle du Verseau après la Fin des Temps ! Quand ? Vers 2030 ! La Fin des Temps n’est pas la Fin du Monde mais celle du calcul de nos temps. Fini sera l’année basée sur 365 jours !

    J'aime

  12. Pingback: Le Pass sanitaire préfigure la marque de la bête, car le gouvernement prend le contrôle du corps humain. Source Le blog de Liliane Held-Khawam - Lève-toi ! / Etz Be-Tzion

  13. USA : Accident en Virginie Occidentale d’un camion contenant une cargaison de 1,3 million de doses de « vaccin » MODERNA

    Le DoD (Ministère de la Défense) a envoyé une équipe HAZMAT et a fermé l’espace aérien à la suite de l’accident avec l’édification d’ « un petit village » avec « des laboratoires mobiles, des tentes pop-up, des lumières, des antennes de téléphone satellite, le centre de commandement du comté de Fayette et le centre de commandement du comté de Monongalia.

    Madre de Dios, rien que ça !

    Que contiennent donc les flacons MODERNA qui nécessite un tel déploiement et ce niveau extrême de nettoyage sécuritaire ?

    Et surtout pas un mot dans les médias mainstream…

    https://etouffoir.blogspot.com/2021/09/accident-dun-camion-contenant-des.html

    Pendant ce temps en France, la folie s’accélère dangereusement par ceux là même qui ne seront jamais soumis à l’injection ni à aucune restriction de déplacement. Et la grande majorité injectée et silencieuse a l’air de trouver cela tout à fait normal.

    https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/vaccination-obligatoire-contre-le-covid-19-les-senateurs-ps-deposent-

    Et alors que la 3ème dose est prévue dès mi septembre pour tous ceux qui en ont déjà reçu deux, sur Doctolib vous pouvez déjà prendre rendez vous pour la 4ème !

    https://odysee.com/@JlBerdal:52/ssstiktok_1630600761:b

    https://echelledejacob.blogspot.com/2021/09/pret-pour-votre-4eme-dose-contrainte.html

    Les champions dans ce domaine ce sont les Thailandais : bientôt la 5ème dose !

    https://covidemence.com/2021/09/03/thailande-4-doses-deja/

    https://rumble.com/vlxzl3-labonnement-vaccinal-arrive-en-australie.html

    J'aime

  14. Au tour du Japon qui s’est lancé au mois de mai dans une importante campagne de vaccination

    https://www.francesoir.fr/politique-monde/le-japon-dans-la-tourmente-de-lepidemie-de-sars-cov-2

    Le « vaccin » est à présent l’usine à variants et ils le savent très bien.

    https://etouffoir.blogspot.com/2021/09/alerte-au-mu-le-nouveau-variant.html

    Il faut reconnaitre que c’est particulièrement bien joué de leur part et ça a marché comme sur des roulettes. En tous cas en France :

    72.8 % des Français ont déjà reçu une dose et 67 % deux doses

    Les non injectés (dont moi même) ne représentent plus que 27.2 %

    https://covidtracker.fr/vaccintracker/

    On est jamais trahi que par les siens, comme dit le vieux proverbe.

    Et en Suisse, vous en êtes où ?

    J'aime

  15. Interview surréaliste de Christine Lagarde par Klaus Schwab. Non contente de nous ruiner en imprimant des billets à tour de bras, Mme Lagarde s’improvise spécialiste en santé et nous pousse à la vaccination alors que chaque jour qui passe montre que la vaccination ne fonctionne pas sur le variant Delta..La BCE décidé maintenant seule et sans le moindre mandat politique du bien et du mal pour flécher ses financements. On peut imaginer à l’avenir qu’un pays mal vacciné se verra retirer tout soutient comme on l’a fait avec la Grèce en 2011 pour la mettre à genoux.

    https://www.weforum.org/agenda/2021/09/klaus-schwab-christine-lagarde-covid-19-climate-change-inequality/

    Aimé par 1 personne

  16. @literato

    Selon l’OFSP au 3.9: 1 dose 58,28%, 2 doses 51,99 %.

    Selon la stratégie vaccinale, la vaccination contre le COVID-19 est prévue pour les groupes cibles suivants :
    Groupe cible 1 : les personnes vulnérables, à partir de 16 ans
    Groupe cible 2 : le personnel de santé en contact avec des patients et le personnel accompagnant les personnes vulnérables
    Groupe cible 3 : les personnes ayant un contact étroit (vivant dans le même ménage) avec des personnes vulnérables, en particulier celles dont le système immunitaire est affaibli, à partir de 16 ans
    Groupe cible 4 : les personnes dans les institutions communautaires présentant un risque accru d’infection et un potentiel de flambée (p. ex. établissements pour personnes handicapées), entre 16 et 64 ans
    Groupe cible 5 : les adultes (de 16 à 64 ans) n’appartenant à aucun des groupes cibles précédents
    Groupe cible 6 : les adolescents (de 12 à 15 ans)

    En Suisse, les vaccinations se font à titre volontaire. Aucune obligation n’est prévue pour le vaccin contre le COVID-19. Vous décidez vous-même si vous souhaitez vous faire vacciner.
    (remarque personnelle : pour l’instant…?).

    Et dans 6 mois sans doute: Groupe cible 48: les adultes 16 à 64 ans n’appartenant qu’à 68 % des groupes cibles précédents, devenus à 34% transgenre LGBQTHNNNL__%%% +++ depuis 2015 et ne possédant pas plus de 3 animaux domestiques…

    10552 morts depuis le 24.2.2020 en Suisse + Liechtenstein; on arrondit à 10000 pour la Suisse, soit ~6600/an à ce jour. Rappel: 1% de décès chaque année dans le monde toutes causes confondues, soit 80.000 morts en Suisse proportionnellement. En tenant compte de l’exagération démontrée du nombre de décès covid, faut m’expliquer ou est la pandémie et la justification de tout ça.

    J’ai ré-ré-ré-ré-essayé de démontrer l’imposture à mon entourage privé ou pro : je ne fais définitivement pas le poids face à la Déesse du Grand Merdia. Ce n’est rien d’autre qu’une gigantesque hallucination collective, comme justement les merdias sont payés (oh pardon, on dit subventionnés) pour le faire depuis longtemps.

    Bonne chance aux non-vaxx, l’automne risque d’être chaud si l’objectif est 100%. Mais quelque chose me dit que non, faut juste résister jusqu’au bout et attendre l’accumulation des cadavres.

    J'aime

  17. @@Seb, l’essentiel du drame se déroule dans les banques centrales et à la BRI. Quand les gens coupables de la dépossession de vos avoirs (au niveau perso ET collectif) s’occupent de votre santé…
    J’ai toujours annoncé que l’argent de l’épargne et des retraites ne serait plus disponible. Je rappelle ce papier que j’avais écrit la veille de l’annonce de la pandémie. https://lilianeheldkhawam.com/2019/12/13/les-capitaux-de-retraite-en-danger-en-cause-le-marche-du-repo-la-surevaluation-taux-negatifs-etc/

    Aimé par 1 personne

  18. Tiens!!! Puisqu’on parle du loup…

    Le Valais a comptabilisé 15% de morts du Covid en trop

    Deux systèmes de comptage en parallèle, des critères différents: les statistiques entre la Confédération et le canton du Valais divergeaient largement.

    Récemment, le Valais à vu les données liées au nombre de morts du Covid sur son territoire diminuer, rapporte Le Nouvelliste: 113 décès, au total, ont été retirés des statistiques cantonales (elles sont diffusées chaque semaine). Mercredi, ces chiffres indiquaient 672 personnes décédées du Covid depuis février 2020 alors qu’une semaine plus tôt c’était… 785.

    Dans le même temps, les chiffres de l’Office fédéral de la Santé publique (OFSP), eux, n’ont pas variés. Où sont donc passés ces morts? Explications.

    Comment expliquer la différence entre le Valais et l’OFSP?
    Il se trouve que le Service de la Santé du canton du Valais a mené, récemment, une analyse à l’intention du gouvernement valaisan. Dans ce document, il s’explique notamment sur les différences existantes entre les chiffres diffusés par le Valais et ceux donnés par l’OFSP. En résumé, il y avait deux systèmes expliquent nos confrères du Nouvelliste: 👇

    Celui de l’OFSP, qui a rendu obligatoires les déclarations de décès Covid par les médecins constatant le décès.
    Celui du Valais qui se basait sur les déclarations immédiates des hôpitaux et des EMS pour faire sa propre base de données.
    Pourquoi c’est un problème?
    Parce que le système valaisan était moins fiable. C’est la conclusion à laquelle sont arrivées les auteurs du rapport, après avoir comparé les bases de donnés fédérales et cantonales. Exemple parmi d’autres: il y avait dans les données valaisannes des déclarations de morts du Covid effectuées pour des patients dont la cause n’était pas clairement confirmée.

    Voilà ce qui a permis de rayer de la liste valaisanne des morts du Covid près de 15% des cas. Aujourd’hui, les chiffres cantonaux et fédéraux sont identiques.

    HAHAHAHAHAHAHAHA!!!! Je m’esclaffe !

    J'aime

  19. @LHK. Intéressant de relire votre article de fin 2019 dans lequel vous mentionniez notamment la surévaluation des actifs à risque. Que dire aujourd’hui à ce sujet ? Les prix de l’immobilier et des actions ont encore explosés depuis cette date.. J’y vois une fuite (pour l’instant discrète) devant la monnaie. Certains économistes regardent le niveau d’épargne et prétendent que les ménages acceptent de détenir la monnaie parce que le cash ne rapporte pas moins que l’obligataire. Ce raisonnement est biaisé. Certes l’épargne a augmenté mais pas dans les proportions des masses d’argent crées. Beaucoup d’agents économiques préfèrent détenir des actifs surévalués plutôt que de la monnaie. Les BC sont responsables et sont prises au piège du désastre à venir. pour assainir le système il faudrait un krach gigantesque qui détruirait l’argent faussement créé mais cela impliquerait du sang et des larmes. On est donc condamné à la fuite en avant.

    J'aime

  20. @Seb, si le taux de mortalité venait à augmenter, spécialement chez les seniors, nous n’aurons plus besoin d’un vrai krach. Il suffira de transférer les actifs sur les plateformes cryptos.
    Une conclusion cynique serait de dire que l’avenir du système financier (y c crypto) passe par le taux de mortalité et le degré de surmortalité.

    J'aime

  21. @LHK
    « Une conclusion cynique serait de dire que l’avenir du système financier (y c crypto) passe par le taux de mortalité et le degré de surmortalité ».

    Ben justement il y a sans doute du planifié là-dedans… « Je fais confiance aux autorités » est la phrase-type la plus entendue dans mon entourage autour du covid et ses contours. Ouais… hypnose collective effectivement. Pensée pour ma grand-mère paternelle, mère au foyer, qui disait il y a déjà des décennies « voter toujours le contraire des recommandations du conseil fédéral ». Comme quoi la lucidité n’est pas une question de niveau de formation.

    J'aime

  22. S’agissant de prise de contrôle des corps, le Forum de Davos nous explique dans une vision propective des conséquences du Covid que les masques empêchant la reconnaissance faciale, un système infrarouge développé par la NASA pourra vous identifier à distance par votre signature cardiaque, celle-ci étant propre à chaque individu…
    A croire le prophétique forum de Davos nous ne sommes donc pas prêts de revivre sans masque…

    C’est dans le paragraphe 4 dont voici une traduction rapide :

    Non seulement cela, mais lorsque les gens ont commencé à porter des masques, les systèmes de sécurité par reconnaissance faciale ont été mis à mal.

    Une solution à ce casse tête peut être le caractère unique de votre rythme cardiaque. Développés par le Pentagone et la NASA , les dispositifs « cardio ID » peuvent détecter la signature cardiaque unique d’un individu à l’aide d’un laser infrarouge. La technologie est déjà disponible pour des licences, et la sécurité n’est qu’une utilisation possible. Une autre application pourrait être d’identifier les acheteurs opt-in lorsqu’ils entrent dans un magasin, par exemple, pour personnaliser leur visite.

    https://www.weforum.org/agenda/2021/08/covid19-long-term-effects-society-digital/

    J'aime

  23. @ literato

    Où en est la Suisse? Elle vient de déclarer la guerre aux non-vaxx (comme prévu). Pass obligatoire dans les fitness, restaurants, etc… Adolphe Berset qui nous pleurniche que le vaccin permet aussi de protéger les autres, d’éviter une surcharge des hôpitaux, que c’est la faute des non-vaxx qui n’ont pas fait le pas, blablabla.
    Amis non-vaxx d’Helvétie et d’ailleurs, c’est l’heure. Machette et résistance. J’ai trouvé notre équipe de comiques plus tendus que d’habitude; on s’est fait tirer l’oreille parce la vaccination n’avance pas assez vite et que si ça continue les cadavres vont s’entasser avant l’objectif atteint ? Ca y ressemble beaucoup.

    J'aime

  24. @Mickey
    Non, ce n’est pas « la Suisse » qui vient de déclarer la guerre aux non-vaxx. Ce sont les émissaires de cette dictature mondialiste/globaliste en Suisse qui y ont pris le pouvoir. Ces gens se moquent des pays et de leur population. Et c’est le cas partout, comme en France où je suis, ces gens, y compris ces fonctionnaires, qui ont le contrôle de l’appareil d’Etat ne travaillent pas pour l’intérêt général, pour la population, ils travaillent pour une dictature apatride qui souhaite supprimer les Etats-nation pour former une dictature mondiale avec un pouvoir centralisé et qui a besoin pour asseoir son pouvoir, sa domination, et gérer sa paranoïa de psychopathe, de réduire drastiquement la population mondiale.
    Il faut insister là dessus car parmi tout ce monde des castes dominantes, certains sont attachés à leur pays et s’ils comprennent qu’ils font l’inverse, ils pourraient arrêter de se soumettre, d’abord parce que cela va à l’encontre d’eux même, et ensuite parce que c’est tout simplement réduire à néant ses chances de vivre à l’avenir dans ce pays qu’ils auront cherché à détruire de l’intérieur.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s