La révolution sociétale par la nutrition. Pourquoi les restaurateurs traditionnels doivent disparaître.

Le World Economic Forum lie la santé &bien-être au vieillissement, au développement durable , aux services de soins, à la santé globale, mais aussi à la fameuse 4ème révolution (le tout-connecté et monitoré en temps réel) et à l’avenir de l’alimentation.

Fondue, raclette, choucroute, et autre charcuterie pourraient bien passer à la trappe dans le cadre du voyage vers le Nouveau Monde.

L’alimentation, ses lieux de production, ainsi que ses lieux de consommation,  pourraient bien devenir une pierre angulaire de la Santé globale de la Nouvelle Société qui sera mise en place ces prochains mois/prochaines années. Ainsi l’acharnement contre les acteurs traditionnels trouvent une explication rationnelle.

https://lilianeheldkhawam.com/2020/08/02/notre-sante-livree-aux-ingenieurs/
https://www.myrecipes.com/extracrispy/what-to-eat-for-breakfast-if-you-want-to-live-forever

La longévité par une alimentation ciblée

La longévité appartient à la logique de l’élite émergente. Nous avons vu diverses personnalités en vue – Ray Kurzweil et Luc Ferry- la célébrer.

https://lilianeheldkhawam.com/2020/10/03/la-longevite-au-coeur-du-transhumanisme-2-videos-pour-le-week-end/

Telle que prônée aujourd’huila longévité ne consiste pas en une simple augmentation de la durée de la vie. Il s’agit de vivre longtemps (idéalement éternellement) en très bonne santé. Afin de la réaliser, certains experts invitent la science et la technologie pour atteindre cet objectif très ambitieux.

La longévité fait appel à de multiples facteurs pour combattre le vieillissement. La nutrition y tient un rôle central aux côtés de la science et la technologie.

Dans une conférence, Astrid Stuckelberger présente aux étudiants de l’Ecole hôtelière de Lausanne comment la technologie peut intervenir au quotidien pour modifier de manière déterminante les habitudes alimentaires, cibler les besoins alimentaires, et faire de la nutrition un outil au service de la santé, et donc de la longévité. Evidemment, dans ce contexte, la liberté alimentaire ne fait plus partie du menu.

Astrid donne un aperçu de la science et de la technologie qui contribuent à faire de grands progrès vers une longévité heureuse et saine, ainsi que sur les opportunités futures pour les entreprises de l’alimentation, de la nutrition et de l’hôtellerie. «Militante universitaire», la Dre Astrid Stuckelberger est une spécialiste du vieillissement de renommée internationale. Maître de conférences et chercheuse à l’École de santé publique de l’Université de Genève, Astrid possède une expertise éclectique et multidisciplinaire – de la biologie à la psychologie et à la santé publique – qu’elle a appliqué au cours de la dernière décennie à se concentrer sur le développement de la longévité. révolution, médecine anti-âge et innovation. Elle a publié plusieurs livres et plus de 100 articles scientifiques, documents de politique générale, rapports gouvernementaux et de l’ONU. Parmi les postes internationaux d’Astrid figurent le président du Réseau international de Genève sur le vieillissement et représentant permanent de l’Association internationale de gérontologie et gériatrie. TEDx

Les investissements de Bill Gates pour modifier la production alimentaire

Bill Gates est le chef d’orchestre de la santé du Nouveau Monde. Vous le connaissez pour sa promotion des vaccins. Mais son mandat semble aller bien au-delà puisque c’est un fervent révolutionnaire de l’alimentation. Il prône une approche qui souhaite mettre un terme à l’agriculture traditionnelle pour imposer une alimentation de substitution sortie des laboratoires/usines qu’il finance.

Important à découvrir https://www.livekindly.co/how-bill-gates-making-world-vegan/

On substitue les protéines animales dans des laboratoires et usines par des composants « végétaux ». Toutes ces productions sont labellisées et appartiennent à la microélite de la haute finance. https://www.gatesnotes.com/about-bill-gates/future-of-food

Les 2 vidéos ci-dessous ont été publiées par Bill Gates dans le cadre d’une thématique sur le Futur of food (facteur en bleu ci-dessus). Nous comprenons bien que le paradigme alimentaire doit changer dans le cadre du Big reset.

Fabriquer des oeufs à partir de plantes. Les technoscientifiques de Bill Gates ont la réponse.
Remplacer les protéines animales par des substituts végétales

Agriculteurs et restaurateurs traditionnels doivent mourir

Côté agriculteurs, ils ont déjà dû renoncer à leur exploitation sous un fardeau intenable constitué de normes, d’obligatoires, de pénalités, de fiscalité, etc. Le nombre effrayant de suicides, les faillites, ou les ventes des patrimoines à des financiers ont permis de faire place nette et irréversible au profit du bétonnage.

https://lilianeheldkhawam.com/2018/03/23/agriculture-le-harcelement-de-nos-paysans-profite-a-la-mafia-lhk/
https://lilianeheldkhawam.com/2018/11/09/delocaliser-lagriculture-la-commission-europeenne-est-pour-lhk/

En plus de la juteuse opération financière, la microélite va pouvoir vendre ses produits industriels de substitution à qui elle veut, quand elle le veut, et au prix que elle seule fixe (puisque nous avons vu que le marché n’existait plus).

La question des agriculteurs traditionnels réglée, sous la bannière de motifs fallacieux (pets de vache polluants) contestés en son temps par des chercheurs de l’Ecole Polytechnique de Zurich, il est temps de s’occuper des restaurateurs, commerces d’alimentation, maraîchers, etc. Ces gens doivent fermer boutique pour laisser la place à une alimentation « saine », « durable », et « ciblée ».

https://scontent.fqls2-1.fna.fbcdn.net/v/t1.0-9/131220676_2911592549119433_6975314280589372090_n.jpg?_nc_cat=108&ccb=2&_nc_sid=730e14&_nc_ohc=JBKWdY7KH_oAX8F93jl&_nc_ht=scontent.fqls2-1.fna&oh=37cfdf1ddb3aca792688cd1bc9336005&oe=60002E41
Image trouvée sur Facebook qui pourrait provenir d’un tweet de M Herlin. Cf commentaire ci-dessous. En fait, bcp d’extraits du livre du Prof Schwab circulent sur les réseaux sociaux. Exemple: https://www.facebook.com/search/top?q=extrait%20livre%20scwab

Ainsi, vous comprenez pourquoi il faut boucler les restaurants et casser les habitudes alimentaires traditionnelles. Foie gras et autres dindes farcies ne devraient plus avoir leur place sur les tables de la Nouvelle Société.

LHK

Complément de lecture indispensable

« Corpus delicti. Un procès », de Juli Zeh : le théâtre gracieux et grinçant de Juli Zeh

L’auteure ne parvient pas toujours à échapper à la tentation de la démonstration. Mais, par une sorte de miracle, son roman reste un vrai roman, pas une thèse.

Par Raphaëlle Rérolle Publié le 30 septembre 2010

https://static.fnac-static.com/multimedia/FR/Images_Produits/FR/fnac.com/Visual_Principal_340/1/9/1/9782742792191/tsp20121011181703/Corpus-delicti-un-proces.jpg

Le DAM, ça ne vous dit rien ? « Droit à la maladie » : un mouvement excessivement dangereux. Ses membres, tous des hors-la-loi, réclament la liberté, pour un individu mal portant, de ne pas se faire soigner. Et pour les autres, ceux qui sont en bonne santé, le droit de se soustraire à toutes sortes d’obligations égales : ne pas accepter les tests de dépistage systématiques, ne pas transmettre aux autorités la « concentration de bactéries » dans leur appartement ni les données relatives à leur sommeil et à leur alimentation, pas plus que leurs performances sportives hebdomadaires.

Impensable ! Naturellement, les adeptes du DAM sont considérés comme des « terroristes ». Nous sommes en 2057 et l’asepsie a force de loi. La « Méthode », une doctrine en vigueur depuis quelques décennies, impose à tous les citoyens de tendre vers la santé, valeur supérieure d’une civilisation « parvenue au terme de l’évolution ». Fini les bacilles, virus et autres métastases : un éternuement dans une cour d’école et hop ! branle-bas de combat. Le rhume est aussi redouté qu’un braquage de banque au XXe siècle – et combattu avec la même vigueur.

Pour son troisième roman, la jeune Juli Zeh (elle est née en 1974) n’a pas opté pour un thème particulièrement original : la mise en scène d’un totalitarisme hygiéniste, régulant le corps dans ses moindres pulsations, a déjà inspiré des auteurs de science-fiction. On pense, par exemple, à Un bonheur insoutenable, roman très frappant d’Ira Levin, paru en 1970. Mais la brillante romancière, très en vueoutre-Rhin, fait preuve d’imagination dans son approche de ce cauchemar. Sans être répertoriée comme un écrivain de science-fiction, elle a utilisé les codes du genre à sa manière, en les incorporant à un texte plus surprenant dans sa forme que dans son contenu.

Juriste de formation, Juli Zeh a enchâssé son histoire dans le cours d’une procédure judiciaire. Car tout est soumis au droit, dans ce monde où « il suffit d’une pichenette pour se retrouver en dehors de la normalité ». Biologiste de son état, Mia Holl va en faire les frais. La jeune femme ne se remet pas de la mort de son frère, l’intraitable et délicieux Moritz, qui faisait partie du DAM. Au premier faux pas, elle est soupçonnée d’accointances avec les « terroristes » : une défaillance dans les contrôles, un manque d’entrain pour la gymnastique et la voilà devant un juge…

Alternant les scènes de prétoire et celles où Mia se retrouve chez elle, avec ses souvenirs et ses fantasmes, Juli Zeh a imprimé au roman un ton théâtral qui fonctionne à merveille. Dans ce meilleur des mondes très huxleyien, Mia n’obtient jamais la « sphère privée » dont elle réclame humblement la jouissance. Au tribunal, elle est examinée, questionnée, grondée, tandis que chez elle, jour et nuit, la « fiancée idéale » l’accable de ses commentaires. Allongée nue sur un divan, cette créature fantomatique est un produit de l’imagination de Moritz, qui l’a « léguée » à Mia peu avant de mourir. Sans cesse, donc, Mia est épiée, y compris par la romancière, qui glisse des notations semblables à des didascalies : « Nous la voyons traverser l’entrée », « Un long silence s’installe ».

Juli Zeh ne parvient pas toujours à échapper à la tentation de la démonstration. Mais, par une sorte de miracle, son roman reste un vrai roman, pas une thèse. Dans le petit théâtre créé autour de son héroïne, les maux de la société moderne apparaissent avec une grâce et un humour assez réjouissants. De l’obsession sanitaire au contrôle social, de la toute-puissance médiatique à l’hystérie normative, l’écrivain (qui vient de publier un essai sur la société de surveillance, Atteinte à la liberté, chez Actes Sud) a finalement pointé bien des dérives contemporaines, dans un livre à la fois poétique et politique – ce qui n’est pas rien.


CORPUS DELICTI. UN PROCÈS (CORPUS DELICTI. EIN PROZESS)

de Juli Zeh. Traduit de l’allemand par Brigitte Hébert et Jean-Claude Colbus. Actes Sud, 240 p., 20 €.

Raphaëlle Rérolle

https://www.lemonde.fr/livres/article/2010/09/30/corpus-delicti-un-proces-de-juli-zeh_1418094_3260.html

16 réflexions sur “La révolution sociétale par la nutrition. Pourquoi les restaurateurs traditionnels doivent disparaître.

  1. Pingback: Le blog de Liliane Held-Khawam:La révolution sociétale par la nutrition. Pourquoi les restaurateurs traditionnels doivent disparaître. – naufrage/sauvetage

  2. Pas sûr que la composante végétarienne fasse partie du plan, c’est de la poudre de perlimpinpin comme la préoccupation écologique. Le grand remplacement c’est celui des indépendants (y compris les petits restos végan) par les Big – non de la viande par une nourriture plus saine. L’enrobage santé c’est de l’enrobage. Au repas de la nouvelle normalité vous pouvez être sûr que pour accompagner la fausse viande vous aurez aussi les fruits et les légumes qui vont avec. Genre Tricatel (L’aile ou la cuisse).
    Astrid Stuckelberger organise aujourd’hui une journée à Stockholm contre le covidisme (volets santé, média et justice) avec de nombreux intervenants :
    https://www.ngo-ipse.ch/news.php

    J'aime

  3. Vivre en meilleure santé et plus longtemps, c’est le but de la médecine. On n’a pas attendu Bill Gates pour oeuvrer dans ce sens. Il faut éduquer et ne pas imposer. User et ne pas abuser. Trop et trop peu gâtent tous les jeux. La juste moyenne, le juste milieu en tout. Voilà la vraie solution qui ne condamne personne et avantage tout le monde.

    Le système de Gates et ses acolytes oligarchiques veulent imposer le N.O.M. (Nouvel Ordre Mondial). Le Covid et le reset sont créés pour cela. Il veulent une humanité réduite et prévoient des solutions plus ou moins violentes pour y arriver. Ils souhaitent une mutation sociétale. Donc un procédé radical, brusque. Une révolution qui change tout et tout de suite, car ils sont pressés. Ils méprisent l’humanité car elle les gêne dans leur projet. Le progressisme, le cosmopolitisme, le communisme, le transhumanisme, qui appauvrissent l’être humain, font partie du plan. Un plan de domination sur l’humanité, d’appropriation des richesses et des biens. Ce plan n’est pas altruiste. Bill Gates a prévu pour l’humanité des repas de caca et d’insectes.

    Trump a étudié depuis 20 ans l’Etat profond et les démocrates favorable au N.O.M. Sa conclusion est catastrophique. Ils sont satanistes et veulent tout détruire en Occident pour favoriser le communisme chinois. Le Covid sévit avant tout dans les pays occidentaux et chrétiens. Ce ciblage est très révélateur. Trump a préparé le nettoyage du « marais » avec l’aide de l’armée. Le processus est en cours. La fraude des élections lui donne l’occasion de punir les traîtres, les dirigeants étrangers complices et surtout l’Etat profond. La loi martiale va permettre d’éviter des troubles sociaux. S’il réussit, il sera le plus grand président.

    Eliminer les restaurants n’est qu’un détail dans le projet global des comploteurs des sociétés ésotériques.

    J'aime

  4. Pingback: La révolution sociétale par la nutrition. Pourquoi les restaurateurs traditionnels doivent disparaître. – Les moutons enragés – Le Monde

  5. Pingback: La révolution sociétale par la nutrition. Pourquoi les restaurateurs traditionnels doivent disparaître. – Les moutons enragés

  6. Pingback: La révolution sociétale par la nutrition. Pourquoi les restaurateurs traditionnels doivent disparaître. | Raimanet

  7. Ca vous dérangerait de citer mon tweet, dont vous reprenez l’illustration et l’idée ???

    J'aime

  8. @Herlin, voici un de mes articles qui annonce à un niveau plus macro de l’effondrement économique. Il y en a d’autres de 2020 et même des années précédentes. https://lilianeheldkhawam.com/2020/08/27/la-faillite-de-leconomie-a-cause-dune-epidemie-sans-surmortalite-est-une-fake-news-lhk/comment-page-1/, et en voici un autre qui annonce le modèle soviétique (déjà dans mon livre). https://lilianeheldkhawam.com/2020/01/04/neosovietisme-depossession-de-la-propriete-fonciere-par-le-prive-avec-letat-dans-le-role-de-facilitateur-lhk/

    J'aime

  9. Bill Gates est-il aussi tenu par plus haut ?
    George Soros, et l’idéologie de sa « société ouverte » est terriblement dangereux aussi. Gates obéit-il à Soros ?
    Soros veut la fin des nations, la fin des cultures locales, la fin du christianisme et de ses valeurs, la fin de la famille traditionnelle.On connaît le résultat d’un société sans Dieu (nazisme et communisme).
    Un livre très intéressant :
    « SOROS et la société ouverte : Métapolitique du globalisme  »
    https://www.cultureetracines.com/essais/5-soros-et-la-societe-ouverte-metapolitique-du-globalisme.html

    Soros tient les ONG comme Greenpeace, Human Right Watchs, etc. et utilise « l’arme d’immigration massive » pour déstabiliser les pays.
    A 90 ans, il serait temps qu’il arrête. N’a-t-il pas encore fait assez de dégâts comme cela ?
    (Au fait, pourquoi des gens aussi horribles vivent-ils si vieux ?)

    J'aime

  10. Pingback: Pourquoi leur obsession de fermer les restaurants ? Tout sauf un hasard. Il faut gâcher votre vie, pas seulement la tuer, et pousser au suicide vaudra mieux que tuer, pour collecter les âmes en enfer. Le malthusianisme doit donc être qualitatif, p

  11. Pingback: Humanisme et posthumanisme de Montaigne à Juli ZEH. UniverSCités – Le blog de Liliane Held-Khawam

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s