Cumuler des mandats publics-privés doit devenir un critère disqualifiant en matière de politique de santé publique.

https://cdn.unitycms.io/image/ocroped/2001,2000,1000,1000,0,0/o90OMCeju3k/9j1e93igarOBBOlXLZ7ek1.jpg

La scène médiatique ressemble toujours plus à un gigantesque théâtre où des personnalités se relaient pour convaincre la population de rester chez elle. Les dommages collatéraux économiques et psychiques sont énormes, largement prévisibles et d’ailleurs prévus dans le cadre de la gestion de la mutation de la société.

Dommages psychiques structurels

Personne n’échappera aux blessures mentales occasionnées par les gourous de la Nouvelle gouvernance politico-médicale. Le constat a même fini par être admis par la presse officielle qui nous annonçait récemment que « 20% de la population commence à basculer dans la psychiatrie »https://www.europe1.fr/societe/coronavirus-20-de-la-population-commence-a-basculer-dans-la-psychiatrie-alerte-hefez-4011846

Sur ce site en septembre: »Fausse Statistique, fausse pandémie, mais désastre annoncé de santé mentale » https://lilianeheldkhawam.com/2020/09/02/fausse-statistique-fausse-pandemie-mais-desastre-annonce-de-sante-mentale-lhk/

Les risques de dommages collatéraux au plan psychique n’ont pas échappé à l’attention des révolutionnaires, si bien que la santé mentale est un axe central de la grande réinitialisation.

Vous apprécierez particulièrement l’item « Genomics and Mental health »… L’eugénisme frappera très fort. Une évidence décomplexée car affichée.

Dommages économiques inestimables

Du côté des dommages collatéraux économiques, le petit livre du visionnaire Klaus Schwab prévoit effectivement une hécatombe des restaurateurs indépendants au profit des champions financiarisés qui appartiennent à ceux qui réinventent le futur de l’humanité grâce à leurs richesses illimitées. Au fait, avec des crédits à taux négatifs et un chômage technique financé par le contribuable, ceux-ci n’ont strictement rien à craindre des confinements. Au contraire.

https://scontent.fqls2-1.fna.fbcdn.net/v/t1.0-9/131220676_2911592549119433_6975314280589372090_n.jpg?_nc_cat=108&ccb=2&_nc_sid=730e14&_nc_ohc=JBKWdY7KH_oAX8F93jl&_nc_ht=scontent.fqls2-1.fna&oh=37cfdf1ddb3aca792688cd1bc9336005&oe=60002E41
Image trouvée sur les réseaux sociaux.

Tout ceci se fait avec la bénédiction de ceux qui sont supposés veiller sur un certain nombres de garanties et de droits constitutionnels. Nous pouvons citer tour à tour les libertés individuelles, la liberté d’entreprendre ou la protection de la propriété privée. Les attaques ne sont pas à l’image de celles que connurent les Russes a début du 20ème siècle, car sournoises.

La mésaventure des restaurateurs n’est pas sans nous rappeler celle des agriculteurs harcelés inlassablement (y compris fiscalement) jusqu’à ce que ce qu’ils renoncent à maintenir leur propriété. Enfin pour ceux qui ont échappé au suicide ou à la faillite…

Une guerre soft facilitée par les représentants de l’Etat.

Un nouveau confinement pourrait coûter jusqu’à 250 millions de francs par jour

https://agefi.com/actualites/politique/le-cout-journalier-dun-nouveau-confinement-peut-se-monter-a-250-millions-de-francs

Des relais médiatiques soumis à de forts conflits d’intérêts

En Suisse, la colère populaire a commencé à se cristalliser ces derniers temps autour de la personnalité du ministre de la santé Alain Berset, décideur officiel des mesures sanitaires qui mettront bon nombre en difficultés.

Comme dans une pièce de théâtre, ces derniers jours les projecteurs se sont tournés vers d’autres personnalités du monde médical qui demandent un semi-confinement… comme en Allemagne. Ce n’est plus M Berset qui impose, c’est le corps médical surchargé qui le fait.

Un homme de premier plan va tenir ce rôle: Gregor Zünd, président depuis 2016 de l’Hôpital universitaire de Zurich. Evidemment par temps de crise sanitaire, les requêtes de ce monsieur comptent. Et que demande M Zünd? La réponse nous vient de la presse officielle: Le patron de l’hôpital estime le semi-confinement impératif, et invoque pour cela « le nombre de nouvelles infections au coronavirus, qui continue d’augmenter malgré les nouvelles mesures de protection ».

«Je ne vois pas comment la Suisse pourrait échapper à un semi-confinement», déclare mardi le directeur de l’Hôpital universitaire de Zurich (USZ) Gregor Zünd.

https://www.20min.ch/fr/story/je-ne-vois-pas-comment-on-pourrait-echapper-a-un-semi-confinement-809291997839?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR22SyW9uUZTof1celThIcGoC8s1Ttk3s9HOIgmGZsi1aSdszpJprAaUteo#Echobox=1608037373

Qu’il s’agisse de Zurich ou d’ailleurs, le problème du test PCR que nous avons traité à de nombreuses reprises reste entier. Mais ce n’est pas le sujet ici. Le problème est ailleurs. Dans les cumuls de mandats publics-privés.

Covid-19: Les autorités suisses utilisent une méthodologie fallacieuse qui gonfle artificiellement les chiffres. https://lilianeheldkhawam.com/2020/12/09/covid-19-les-autorites-suisses-utilisent-une-methodologie-fallacieuse-qui-gonfle-artificiellement-les-chiffres-petition/

M Zünd siège dans une entreprise allemande du DAX

M Zünd a rejoint en 2018 le conseil de surveillance du groupe allemand Fresenius, -Fresenius Medical Care AG & Co. KGaA- qui est aux mains des actionnaires: Else Kröner-Fresenius-Stiftung, BlackRock, Henderson Group, The Capital Group Companies et Allianz Global Investors.

https://www.freseniusmedicalcare.com/fileadmin/data/com/pdf/About_us/Supervisory_Board/Gregor_Zuend_CV_EN.pdf https://www.nurole.com/news_and_guides/non-executive-board-moves-autumn-2018

Accessoirement, on pourrait se demander s’il n’y a pas de problèmes quand l’hôpital doit commander du matériel médical qui touche au secteur d’activités de Fresenius, sachant que celle-ci est spécialisée dans les dialyses et les thérapies extracorporelles… Une problématique bien moindre toutefois que celle qui touche à la santé publique.

https://www.freseniusmedicalcare.com/en/about-us/supervisory-board/

Nous avions dit il y a quelques temps que les scientifiques ayant des liens avec la micro-élite de la haute finance ne peut et ne doit pas se mêler de politique de santé publique.

L’élite scientifique est trop compromise avec les marchés financiers pour lui confier la santé publique. https://lilianeheldkhawam.com/2020/10/26/lelite-scientifique-est-trop-compromise-avec-les-marches-financiers-pour-lui-confier-la-sante-publique/

M Alain Berset reste le responsable exclusif de toutes les décisions qui impacteront positivement ou négativement l’avenir de la société.

Ces personnalités médiatiques ne sauront détourner l’attention de la responsabilité en matière de santé publique qui incombe exclusivement au Conseil fédéral.

Et pour que M Berset puisse justifier les restrictions drastiques qu’il veut nous imposer, il est obligé de communiquer les données ventilées sur les 3 axes suivants:

  • le nombre de cycles d’amplification pratiqué dans le cadre du test PCR partout en Suisse et ventilé par établissement de diagnostic et Région.
  • la part de patients Non-résidents qui sont dépistés et traités dans les Régions suisses.
  • fournir la distribution des effectifs infectés par rapport aux cycles d’amplification appliqués.

Aussi longtemps que ces 3 facteurs ne sont pas communiqués en toute transparence, et par respect et devoir envers la démocratie, toutes restrictions imposées aux populations continueront de poser problème, et passeront pour arbitraires.

LHK

Suppléments

Cette photo du ministre suisse de la santé accompagné de la cheffe de l’office de la santé publique a beaucoup choqué nos amis alémaniques. Le Conseiller fédéral Berset était supposé être en visite à l’hôpital de Neuchâtel. Or cette photo montre des poupées. Le journal l’a retirée en précisant que M Berset s’était aussi rendu dans une école d’infirmière.https://www.blick.ch/politik/hat-berset-puppen-besucht-hat-berset-puppen-besucht-blick-klaert-auf-id16251703.html?utm_source=whatsapp&utm_medium=social_user&utm_campaign=blick_app_iOS

Message insolite de l’AFP

https://factuel.afp.com/sites/default/files/styles/supersize_xl/public/medias/factchecking/france/factcheck-visual_44_1.png?itok=CMvdj9Oc

L’AFP répond à une information par un article improbable qui porte le titre de Covid-19 : des tests positifs sur du Coca ou de la compote ne prouvent pas leur inutilité. Je ne le commenterai pas. https://factuel.afp.com/covid-19-des-tests-positifs-sur-du-coca-ou-de-la-compote-ne-prouvent-pas-leur-inutilite?fbclid=IwAR1_CWky5RC6RS9FRUZm66mthy50nYb8SLbE39Mxh05qyCKeUq6VMB80Hm8

4 réflexions sur “Cumuler des mandats publics-privés doit devenir un critère disqualifiant en matière de politique de santé publique.

  1. Pingback: Cumuler des mandats publics-privés doit devenir un critère disqualifiant en matière de politique de sant é publique. | Boycott

  2. Il faudrait avoir un Me Fuellmich en Suisse et une commission d’enquête extra-parlementaire intègre et indépendante.
    Mais en Suisse, les affaires semblent toujours étouffées…
    Berset et copains devraient être poursuivis pour trahison envers le pays (soumission à des ordres supranationaux), maltraitance de la population, maltraitance des personnes âgées, pour ne pas soigner les malades en phase précoce avec des traitements efficaces connus depuis le printemps et utilisés dans de nombreux pays. Combien de personnes mortes pour n’avoir pas été soignées ? Cela ne s’appelle-t-il pas un homicide ?
    Milliers de mises en quarantaine sur des tests PCR bidons…
    Changements de critères au long des mois…

    Restaurateurs, indépendants, petits commerçants, levez-vous ! C’est cela, ou votre mort professionnelle.

    J'aime

  3. https://www.zerohedge.com/medical/who-finally-admits-pcr-tests-create-false-positives
    L’OMS admet (finalement) que les tests PCR créent des faux positifs.Elle en avertit dans un mémo du 14/12/2020 que les tests PCR dont le seuil est « Haut » sont concernés.Et indique que le seuil de CT doit se situé entre 25 & 30 et pas au-dessus.Ce qui amène la question: pourquoi cette avis seulement maintenant? Est-ce pour montrer que le vaccin « miracle » fonctionne?
    Zerohedge indique que s’il y a beaucoup de contestation du vaccin,la valeur du Ct des tests pourrait remonter à 35-40-45 pour relancer la maladie magique…et que les dernières « data » de vaccination à 272.000 doses ont donné lieu à 3152 rapports de gens ayant des effets négatifs après vaccination selon le CDC qui précise que ces rapports concernent: « des gens incapables d’effectuer leurs activités journalières,incapables de travailler,ayant eut besoin de soins médicaux par un docteur ou un professionnel de santé »…https://www.zerohedge.com/covid-19/cdc-issues-new-guidelines-launches-probe-after-1000s-negatively-affected-following-covid

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s