L’art d’étrangler les populations locales. Témoignage d’une jeune syrienne. Vidéo

Ceci est un extrait de la vidéo https://www.youtube.com/watch?v=OV7HV5lrVPY&fbclid=IwAR1u1eTHDj2rAoVsyNqt8w_KIaDo15PCnojmojsu1w-Zx2LSVcPvd3XY0GQ

Le scénario d’étranglement des locaux se multiplie un peu partout dans le monde. Un constat récurrent que nous avions déjà abordé dans le cas de la Grèce, du Venezuela, du Liban, ou de l’Argentine. Aujourd’hui, c’est la Syrie qui est sur la sellette. La chose nous est rapportée par une jeune Syrienne qui nous présente le malheur qui frappe ses concitoyens (cf vidéo ci-dessus).

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/loi-cesar-des-elus-americains-appellent-a-des-sanctions-vigoureuses-contre-damas-20200608

L’embargo monétaire, financier et économique, une arme de destruction massive redoutable

Quand vous mettez en place un embargo monétaro-économique contre un pays qui a bétonné ses terres agricoles, la famine est obligatoirement au rendez-vous. Voici une des associations possibles d’ingrédients qui constitue une arme de destruction massive:

La mise en place d’un blocus économique

+

Des attaques monétaires menées par le casino grâce au dollar américain contre la monnaie nationale

+

Bétonnage des terres agricoles

=

Famine

Bref, s’il devait y avoir une arme de destruction massive, ce serait bien le couplage infernal entre la confiscation de l’outil de production (y compris par le bétonnage des terres agricoles) et l’attaque monétaire menée par le dollar américain…

Les populations occidentales qui ont souffert d’une pénurie de matériel sanitaire durant la crise du Covid-19 feraient bien de s’en souvenir.

Quid de la philanthropie?

Les organismes humanitaires supranationaux qui auraient dû soutenir ces populations sont de fait asséchés financièrement, puisque les gouvernements ne sont plus capables de les financer. Ceux-ci sont devenus impuissants sans le soutien des gens qui ont récupéré les richesses grâce au faux libéralisme qui a dépossédé Etats et populations.

Besoins de financement 
Le PAM s’efforce de répondre aux besoins alimentaires urgents de plus de cinq millions de personnes déplacées en Syrie et dans les pays voisins chaque mois. En raison des déficits de financement en Syrie, le PAM a déjà été contraint de réduire les calories dans le panier alimentaire . Étant donné le délai d’approvisionnement de 2 à 3 mois pour que les produits soient prêts à être distribués dans le pays, le PAM a besoin de 197 millions de dollars américains jusqu’en novembre 2020.

Par conséquent, quelques petits millions de dollars suffiraient pour satisfaire les besoins vitaux d’une population qui n’a que faire des bisbilles politiques sur fond d’odeur d’hydrocarbures…

Plus grave encore, est le chaînage des effondrements avec les pays voisins, ce qui a pour conséquence un effet boule de neige. Ainsi en 2013, l’ONU avait coupé son soutien aux réfugiés syriens du Liban, transférant d’autant le fardeau de l’entretien au peuple libanais lui-même mis à genoux par la galaxie de son banquier central…

https://www.lepoint.fr/monde/liban-l-onu-coupe-l-aide-alimentaire-a-plus-d-un-quart-des-refugies-syriens-05-09-2013-1721349_24.php

La survie de l’humanité est devenue tributaire du choix de projets subventionnés par une poignée de privés.

https://www.rts.ch/info/economie/8660012-les-genereux-donateurs-de-l-oms-orientent-ils-sa-politique-.html

Mais voilà, si des philanthropes, comme Jeff Bezos, Mark Zuckerberg, ou le célèbre couple Gates, s’intéressent abondamment aux OGM, à la viande synthétique, au câblage de la planète, au télétravail, aux vaccins, et autres planning familiaux, donner à manger aux dépossédés ne semble pas très excitant.

Et on nous demande d’écouter les solutions que suggèrent ceux-là même qui ont fabriqué de toutes pièces le malheur de l’humanité.

LHK

Deux gagnants de la globalisation aspirent à un monde plus juste et nous gratifient de leurs conseils.

Schwab un monde juste

https://www.letemps.ch/economie/wef-aspire-un-monde-postcovid19-plus
Hildebrand révolution

Une des rares personnes à avoir gardé le sourire… Article ICI

Rappel

https://lilianeheldkhawam.com/2018/06/09/liban-les-refugies-ne-doivent-pas-rentrer-chez-eux-croissance-economique-oblige-enfin-peut-etre/
https://lilianeheldkhawam.com/2018/12/06/la-migration-est-un-imperatif-du-grand-patronat-texte-de-m-gattaz/
https://lilianeheldkhawam.com/2019/10/19/lextermination-des-chretiens-se-poursuit-au-proche-orient/
https://lilianeheldkhawam.com/2018/07/19/un-officier-blame-pour-son-talent-danalyse/

 

 

 

 

4 réflexions sur “L’art d’étrangler les populations locales. Témoignage d’une jeune syrienne. Vidéo

  1. Pingback: Le blog de Liliane Held-Khawam:L’art d’étrangler les populations locales. Témoignage d’une jeune syrienne. – chaos

  2. Pingback: L’art d’étrangler les populations locales. Témoignage d’une jeune syrienne. Par LHK – Les moutons enragés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s