Nouvel ordre économique. Présentation vidéo. Vincent Held

Initiative européenne - Revenu de base

Une vidéo qui présente les grands axes du nouvel ordre économique que Vincent Held traite dans son livre « Après la Crise« .

https://lilianeheldkhawam.com/2018/12/21/41342/

Il y est question de confiscation des avoirs bancaires, suppression du cash, évaluation du comportement des habitants avec d’éventuelles pénalités, ou de revenu de base universel.

https://www.businessinsider.fr/us/china-social-credit-system-punishments-and-rewards-explained-2018-4

 

Le nouveau monde est à nos portes…

LHK

Le patron de la bourse suisse demande la création d’un franc en cryptomonnaie. Le Temps

Un e-franc contrôlé par la BNS serait notamment bénéfique au commerce local, affirme Romeo Lacher dans une interview au «Financial Times». Par contre, il voit la multiplication des ICO avec méfiance

La Banque nationale suisse (BNS) devrait lancer sa propre cryptomonnaie, selon le président du groupe financier SIX. «Un e-franc sous le contrôle de la banque centrale créerait de nombreuses synergies, ce serait très bon pour l’économie», a déclaré Romeo Lacher dans une interview au Financial Times. L’e-franc apporterait un soutien au commerce local, car il doperait le recours aux paiements électroniques, a assuré Romeo Lacher dans l’article publié lundi.

La Suisse, future «cryptonation»?

Les exemples de cryptomonnaies étatiques sont rares pour l’instant. La banque centrale de Suède, la Riksbank, fait figure de pionnière et doit introduire prochainement sa «e-couronne». La BNS défend une position plus conservatrice sur cette question. Sollicitée par le quotidien britannique, elle a indiqué qu’il n’y avait actuellement pas besoin d’une telle cryptomonnaie.

Le président de SIX rappelle les déclarations récentes du conseiller fédéral et ministre de l’Economie Johann Schneider-Ammann, pour qui la Suisse doit devenir une «cryptonation». L’ethereum, deuxième plus importante cryptomonnaie au monde après le bitcoin, a été lancée par une société helvétique.

Le secteur privé, un «far west»

La multiplication des levées de fonds basées sur la technologie blockchain, ou ICO («initial coin offering»), suscite toutefois des craintes auprès de Romeo Lacher. «Jusqu’à très récemment, la valeur des cryptomonnaies n’a connu qu’une direction, vers le haut. Lorsque le premier effondrement d’ICO sera intervenu, le marché se sera brûlé les doigts», soutient-il.

Lire aussi: La Finma clarifie sa pratique à l’égard des ICO

Un tel scénario entraînerait un regain de prudence dans ce domaine, contexte défavorable au lancement de cryptomonnaies par les banques centrales. Cela reviendrait à laisser le contrôle de ces instruments au secteur privé, le «far west», avertit le dirigeant.

L’important potentiel de la blockchain

SIX ne compte d’ailleurs pas changer de politique au sujet du bitcoin et de ses homologues. «Nous n’avons actuellement aucun plan visant à permettre le négoce de cryptomonnaies ou d’ICO», affirme Romeo Lacher. Ce dernier souligne toutefois que la technologie blockchain, qui sert de base aux devises électroniques susmentionnées, dispose d’un important potentiel pour les activités du groupe financier.

Lire également: La blockchain, au-delà des cryptomonnaies

SIX Group est détenu par de nombreuses banques suisses et étrangères. La société zurichoise exploite la bourse suisse, mais fournit également une série de services qui vont des paiements électroniques aux informations financières.

https://www.letemps.ch/economie/patron-bourse-suisse-demande-creation-dun-franc-cryptomonnaie

 

7 réflexions sur “Nouvel ordre économique. Présentation vidéo. Vincent Held

  1. Jusqu’à preuve du contraire les cryptos sont des systèmes de spéculation apparentés au boursicotage.
    Quant au revenu universel, là il s’agit d’une inflation qui ne dira pas son nom (création de fausse monnaie curieusement à l’instar des cryptos dans un autre style).

    J'aime

  2. Souhaitons que ceci n’arrive pas sauf à faire en sorte que la valeur des monnaies du futur soient intangibles
    rem. il est plus difficile de corrompre plusieurs personnes plutôt qu’une et encore moins un grand nombre.

    J'aime

  3. La chine est en plein dans les systèmes de çryptomonnaies mais quelle expérience concrète en tirent ils ?
    Ben le problème c’est que c’est adossé à rien du tout et l’empreinte énergétique est terriblement importante .
    Il faudra attendre l’avenement De l’informatique quantique pour pouvoir atteindre un meilleur niveau de performance et de rentabilité.

    Aimé par 1 personne

  4. Le revenu universel, en bas la plèbe en haut les socialistes, comme dans le pays de Vaud.Quand aux cryptos une monnaie qui n’a pas de valeur le paradis des banksters, une tomate peut valoir 3 proutes ou 1 millions selon le jour de la semaine. Fini les monnaies fortes, les économies fortes.

    Aimé par 1 personne

  5. Les gouvernements ont bien compris tout le parti qu’ils pouvaient tirer des cryptos sur le dos des έ, spolier ainsi les inventeurs et autres suiveurs de cet outil bien meilleur que le ponzi-madoff-system pour plumer le vulgum pecus !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s