Dépossession, la Chine met les Etats-Unis KO. LHK

couverture vincent.jpg

Cet article permet d’annoncer l’arrivée prochaine du nouveau livre de Vincent Held, avec la postface du professeur P Laurent.

Les robots ont bon dos.

Grâce à une politique volontariste, soutenue par les lobbies des firmes transnationales, les emplois supprimés en Occident sont recréés ailleurs.

Un ailleurs où les coûts sont moins élevés, certes, mais un ailleurs où les conditions de travail sont de loin plus avantageuses pour la haute finance internationale qui pilote sans aucun doute le flux migratoire de l’outil de production.

https://lilianeheldkhawam.com/2018/02/28/chine-les-couts-caches-des-produits-bon-marche/

Les déficits de la balance commerciale entre la Chine et les Etats-Unis ne cessent de se creuser de manière inquiétante aussi bien en volumes financiers qu’en nombre d’emplois.

Une facture qui se chiffre en 3,4 millions d’emplois entre 2001 et 2017, dont 3,2 dans le domaine manufacturier.

Les analystes de l’étude estime que chaque travailleur américain de base (appelé ici non-scolarisé) a perdu l’équivalent de 2’000$ par an. Évidemment, que dans un enchaînement systémique, de multiples autres effets négatifs plus ou moins visibles peuvent être relevés. L’étude se charge d’en citer quelques-uns.

Après, il est plus urgent de comprendre pourquoi et comment la haute finance internationale a réussi le coût de force d’écraser l’Occident au profit de la Chine, et de l’Inde entre autres pays aux conditions de travail discutables.

https://lilianeheldkhawam.com/2017/08/11/la-mondialisation-de-lesclavage-permet-la-croissance-des-entreprises-dossier/

Pour nous, il ne fait aucun doute que la motivation de la croissance des rendements est la motivation ultime de la micro-élite de la haute finance qui joue sur tous les tableaux pour maximiser ses gains, mais aussi son emprise politique planétaire via celle sur les emplois.

Le progrès technique, organisationnel des entreprises, et autre robotisation est destructeur d’emplois. Mais cela n’explique pas tout. La source principale de la Bérézina est l’accaparement et le déplacement voulu et assumé de l’outil et des processus de production.

Et qu’en est-il pour l’Europe?

UE balance commerciale.PNG
Balance commerciale UE avec la Chine déficitaire. A relever au passage les excédents qu’engrange l’Union européenne avec la Suisse. Pourrait être utilisé dans le cadre des négociations, … ou pas.                                                                                                 https://ec.europa.eu/eurostat/documents/2995521/7553984/6-12072016-BP-FR.pdf/42e4a309-f1f8-4009-b98a-d049cd7fbf7e
Balance commerciale pays de l'UE avec la Chine

Et la grande gagnante du libre échange de l’UE avec la Chine est… l’Allemagne.

LHK

Quelques données américaines qui peuvent, en partie bien sûr, expliquer les quelques millions d’américains en situation de détresse économique et financière. (Source EPI)

perte d'emplois US en faveur de la Chine..PNG

En date de 2001, la Chine fait son entrée à l’OMC.  L’exode des emplois a explosé depuis, atteignant le chiffre respectable de 3,4 millions. (Source EPI)

Echanges de biens entre la Chine et les US.png

Emplois déplacés par type de biens.png

Les auteurs de l’étude:

Robert E. Scott joined the Economic Policy Institute in 1996 and is currently director of trade and manufacturing policy research. His areas of research include international economics, the impacts of trade and manufacturing policies on working people in the United States and other countries, the economic impacts of foreign investment, and the macroeconomic effects of trade and capital flows. He has published widely in academic journals and the popular press, including in the Journal of Policy Analysis and Management, the International Review of Applied Economics, and the Stanford Law and Policy Review, as well as the Los Angeles TimesNewsdayUSA TodayThe Baltimore SunThe Washington Times, and other newspapers. He has also provided economic commentary for a range of electronic media, including NPR, CNN, Bloomberg, and the BBC. He has a Ph.D. in economics from the University of California at Berkeley.

Zane Mokhiber joined EPI in 2016. As a research assistant, he supports the research of EPI’s economists on topics such as wages, labor markets, inequality, trade and manufacturing, and economic growth. Prior to joining EPI, Zane worked for the Worker Institute at Cornell University as an undergraduate research fellow.

https://www.epi.org/publication/the-china-toll-deepens-growth-in-the-bilateral-trade-deficit-between-2001-and-2017-cost-3-4-million-u-s-jobs-with-losses-in-every-state-and-congressional-district/

2 réflexions sur “Dépossession, la Chine met les Etats-Unis KO. LHK

  1. Lorsque vous parlez à un politicien, à n’importe lequel des eurobéats, des excédents gigantesques que fait l’UE dans son commerce avec la Suisse, il y passe comme chat sur braise en faisant la moue. Evidemment, cela ne leur va pas que cela se voie. Pour nous enfoncer dans ces miasmes, il vaut bien mieux faire croire à la vile populace, que seule la Suisse est gagnante en cas d’intégration et que nos négociateurs sont de vraies merveilles d’abnégation et de courage !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s