Le rapport qui démontre la corruption des institutions supra-gouvernementales. Droits de l’homme dévoyés.

Je vous invite à prendre connaissance du Discours prononcé par le Dr Grégor Puppinck, Directeur de l’ECLJ au 4e Sommet transatlantique de Budapest le 27 mai 2022. Vous y découvrirez comment la corruption est la sève des institutions supranationales et sert l’agenda des eugénistes et autres défenseurs de programmes inavoués. Le problème soulevé par le Dr Puppinck est que finalement le principe des Droits de l’homme a été dévoyé de sa mission première pour servir les philanthropes qui détiennent Planète finance.
Le texte de la vidéo en français ici: https://eclj.org/philosophy/eu/the-corruption-of-human-rights—transatlantic-summit-iv-puppincks-speech
Pétition en faveur de l’arrêt du financement opaque de l’ONU https://eclj.org/geopolitics/un/stop-au-financement-opaque-des-experts-de-lonu-
Le rapport auquel se réfère l’intervenant:

Corrompus jusqu’au cou, certains responsables de l’ONU, mais surtout de l’OMS, acceptent de mettre en place les exigences eugénistes en tant que thèmes prioritaires. Or, des dirigeants d’Etat, notamment les Occidentaux. sont favorables au transfert de leur souveraineté nationale en matière sanitaire vers cet organisme qui cache de moins en moins bien ses tireurs de ficelles. Chemin faisant, l’autorité de l’OMS bénéficierait alors d’un pouvoir souverain global, total et parfait sur la vie de l’humanité. Au nom bien sûr de l’égalité et des droits de l’homme.

Cet eugénisme qui tenaille les tripes des détenteurs de la puissance de feu monétaire et financière. Le rêve de bricoler ces 80% qui sucent les 20%…

Récemment, nous présentions l’infanticide comme outil formidable de l’eugénisme et éventuellement de la récupération de tissus humains utilisables dans le cadre des « travaux scientifiques » de Planète finance.

L’intérêt pour l’eugénisme est une vieille histoire

Eugénisme. Un mot qui représente le mal absolu qui a accompagné l’histoire de l’humanité depuis des milliers d’années. Cependant, grâce à la montée en puissance de la technologie (bio, nano, etc.), l’eugénisme a gagné en puissance au 19ème siècle où il fut porté par un certain Charles Darwin… Plus tard, son cousin Galton va structurer le mouvement et le faire gagner en ampleur des deux côtés de l’Atlantique.

Grâce à sa popularité au sein de l’élite anglo-saxonne, l’eugénisme va particulièrement obnubiler les dirigeants de toutes disciplines de deux régimes qui ont brillé par leur haine de l’humain: le nazisme et le soviétisme.

Ces deux systèmes que l’on voit renaître de leurs cendres, en ce 21ème siècle, étaient obsédés par la création d’un Homme nouveau, fruit d’une sélection génétique. Mais il faut aussi dire que les eugénistes cherchent à se débarrasser de tout groupe qui ne leur convient pas. Trop vieux, trop pauvres, trop malades, trop blancs, trop noirs, trop croyants, trop chrétiens, trop juifs, etc.

https://lilianeheldkhawam.com/2022/02/22/leugenisme-linavouable-projet-scientiste-des-philanthropes-de-la-finance-la-wellcome-trust-foundation/

Il est très important de préciser que cette doctrine de l’Homme nouveau n’a été développée ni par les nazis, ni par l’URSS qui n’ont fait que la mettre en pratique. Elle vient en ligne droite de la célèbre Eugenics Education Society, fondée en 1907, puis développée par Francis Galton, cousin direct de Charles Darwin. Elle deviendra par la suite Eugenics Society en 1924, puis Galton Institute. Regardez qui en étaient les membres.

Vous y voyez des noms d’éminents influenceurs des décisions de la Communauté internationale de l’époque (Keynes un des architectes de Bretton Woods et du Bancor). Se trouve aussi en bonne position Margaret Sanger dont les oeuvres sont défendues par des générations de la famille Gates. L’argent de cette famille coule à flot depuis de nombreuses décennies en direction de Planned Parenthood de Margaret Sanger. Regardez ce qu’elle avait osé écrire:

Arrive par la suite la création de l’American Eugenics Society. voici quelques-uns de ses fondateurs:

On retrouve dans la société américaine certains membres fondateurs de la grande soeur britannique. Sans surprise, apparaît le nom de JP Morgan, la banque qui tient les pays de la planète par la création monétaire contre dettes publiques.

A noter la présence de l’économiste Irving Fisher, le père du revenu universel… Vous comprenez immédiatement les liens entre eugénisme, monnaie, dettes, revenu universel et crédit social…

Le musée et les archives de ces sociétés sont soigneusement gardés par la Wellcome Trust, alliée indéfectible de Gates dans leur croisade vaccinale planétaire. Oui, ces philanthropes de BigPharma s’intéressent à la santé de l’humanité.

Au vu de ce qui précède et au vu de la monstruosité du projet qui nous est imposé au quotidien, je me permets de rappeler ici 2 anciennes publications:

Je finirai avec deux réflexion:

  • l’opinion publique est essentielle dans le Nouveau Monde. Votre opinion compte.
  • que vous soyez dans ou hors du système, vos enfants/petits-enfants ont besoin de votre intervention dès aujourd’hui.

Un grand merci au Dr Grégor Puppinck qui porte à bout de bras les dérives des Droits de l’homme.

LHK

Les parlementaires pointaient du doigt un risque de conflits d’intérêts parmi les juges de la Cour européenne des droits de l’homme, reprenant à leur compte les conclusions d’un rapport du Centre européen pour le droit et la justice (ECLJ) montrant que sur la centaine de juges qui ont siégé à la CEDH depuis dix ans, vingt-deux d’entre eux émanaient directement d’une même ONG ou d’associations financées par cette ONG, l’Open Society. Ce rapport recensait surtout 88 affaires dans lesquelles l’une des ONG affiliées à l’Open Society était impliquée, et où l’un au moins des juges saisis émanait de la même association. Depuis 2009, «on observe seulement douze cas de déports dans lesquels un juge s’est retiré d’une affaire en raison, semble-t-il, d’un lien avec une ONG impliquée dans l’affaire» notait encore l’ECLJ. https://www.lefigaro.fr/international/le-conseil-de-l-europe-se-penche-sur-l-independance-de-la-cour-europeenne-des-droits-de-l-homme-20210422

4 réflexions sur “Le rapport qui démontre la corruption des institutions supra-gouvernementales. Droits de l’homme dévoyés.

  1. Pingback: Le blog de Liliane Held-Khawam:Le rapport qui démontre la corruption des institutions supra-gouvernementales. Droits de l’homme dévoyés. – Titre du site

  2. Bien sûr qu’il existe au monde des millions de personnes des millions de fois plus intelligentes qu’un chef d’État (Il y avait 4 % de surdoués dans le monde en l’an 2000, aujourd’hui – grâce à Internet – multipliez ce chiffre par 10 ou 20 !).

    Ce sont ces personnes très intelligentes et peu communes qui sont dispersées dans le Peuple de 8 milliards de personnes et, c’est contre elles que les dirigeants d’États se battent et cherchent à supprimer.

    Nous le voyons tous les jours que la racaille au pouvoir complote pour exterminer ces 8 milliards d’habitants. Elle invente un virus (qui n’est PAS dans l’air) et terrorisent le Peuple avec le danger que cette poussière peut représenter. C’est alors qu’Ôh miracle arrive en quelques jours le vaccin anti-poussières ! Toutes les personnes qui se sont faites inoculer sont désormais porteuses des maux de l’enfer ! Elles vivent avec des milliards de nano-particules d’oxyde de graphène qu’elles se sont faites injectées !! Elles n’ont plus leur libre-arbitre, leur raison dérape, la connerie gagne du terrain, elles reconnaissent s’être faites inoculer profond en plusieurs fois et l’acceptent et encouragent même d’autres à se faire inoculer ! Elles reçoivent des ordres, elles les exécutent.

    J’aime

  3. Voici un livre qu’il est très fortement recommandé de lire pour que nos yeux déjà ouverts s’ouvrent encore un peu plus aux réalités du monde…
    Son titre :
    « La Société fabienne : les maîtres de la subversion démasqués ».

    Il est mis en exergue sur le site de son auteur Guy Boulianne (https://www.guyboulianne.info/publications/) le résumé suivant :

    (Début)
    Ce livre n’est pas sans rappeler les livres de Serge Monast (L’intégrale), de Yann Moncomble (L’irrésistible expansion du mondialisme) et Jacques Bordiot (Une main cachée dirige). Mais celui auquel il paraît le plus proche est celui de Epiphanius, «Maçonnerie et sectes secrètes, le côté caché de l’histoire».
    Après avoir tracé un historique, terreau sur lequel a pu s’établir la Société Fabienne – la City de Londres et la vogue du socialisme et du communisme – l’auteur s’attache à démontrer comment cette société s’infiltre partout dans le monde et dans toutes les couches de la société, par l’intermédiaire de leurs promoteurs et de son école à formater l’esprit de ses élèves, la London School Economics, dans le but de diffuser leurs idées de domination du monde. De quoi s’agit-il ? Comme les Illuminés de Bavière de Weishaupt, la Société Fabienne vise à renverser les acquis de l’ancien monde. Seulement elle ne le fait pas comme les Bolchéviques (dont elle est proche idéologiquement comme l’a démontré Pierre Elliott Trudeau), dans la révolution et la violence, non, elle le fait progressivement, graduellement, patiemment. L’auteur affirme que : «le plan est très ésotérique et rusé, et difficile à comprendre pour la majorité des gens.»
    (Fin)

    Pour ma part, après l’avoir lu ce livre avec grand intérêt, j’aurais aussi été d’accord avec le titre suivant : « La Société fabienne : les maîtres de la perversion démasqués »…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s