Est-ce que les médias désinforment? Un auditeur tient tête.

Un journaliste appelle à la dictature sanitaire.

Pour info: https://fr.wikipedia.org/wiki/Dictature_sanitaire

Lecture recommandée

38 réflexions sur “Est-ce que les médias désinforment? Un auditeur tient tête.

  1. je n’ai pas regardé la vidéo mais j’ai cru comprendre par ailleurs qu’il disait :
    « les non-vaccinés mettent en danger les autres »
    et donc qu’il fallait les obliger à se vacciner.

    Si je comprends bien : les autres sont les vaccinés.
    Donc la proposition est : les non-vaccinés mettent en danger les vaccinés.

    Ce qui peut se comprendre ainsi :
    les non-vaccinés risquent de contaminer et rendre malades voire tuer les vaccinés.
    Ce qui implique que le vaccin n’immunise pas.
    Ce qui en d’autres termes signifie : le vaccin ne sert à rien.

    Donc je reprends :
    les non-vaccinés risquent de contaminer les vaccinés puisque le vaccin ne sert à rien.
    Conclusion du type : il faut vacciner tout le monde. C’est la logique shadok
    Conclusion logique : inutile de vacciner puisque cela ne sert à rien.

    Parfois on peut s’amuser de constater combien les médiacrates ont de l’influence sur leurs larbins au point de leur faire dire n’importe-quoi.
    C’est dire combien la dépendance des faibles d’esprit est grande.
    Et combien les populations seraient prudentes de se débarrasser de ce régime de salauds.

    Aimé par 2 personnes

  2. @valérie dans un raisonnement correct, si on admet que le vaccin a un taux d’immunisation de peut-être 95%, moins il y a de vaccinés, plus le virus se répand, augmentant le risque pour ceux qui ne veulent pas être vaccinés, ceux qui ne sont pas encore vaccinés, ou ceux qui n’ont pas développé suffisamment d’anticorps. Vous vous moquez mais votre plaisanterie commet des erreurs : il y a un taux d’inefficacité du vaccin chez certains sujets ; l’effet du vaccin est limité dans le temps ; l’effet du vaccin est variable selon les souches du virus.
    Par contre, puisque de toute façon il y a encore beaucoup de gens qui attendent encore d’être vaccinés, il est superflu, contre-productif, stupide, de parler de vaccination obligatoire. Il se peut très bien que la vaccination volontaire et acceptée freine suffisamment le virus. Je vois d’ici l’hystérie le jour où un décret débile prétendra obliger les gens à se faire vacciner.

    J'aime

  3. @samares tous ceux qui sont de votre avis détiennent la vérité, ergo, tous ceux qui ne le sont pas mentent. Voilà les bases d’une saine vision du monde. Par exemple, si je vous dis que dans ma famille moyennement proche, je peux déjà dénombrer 4 morts du virus et de nombreux cas assez critiques et pénibles, vous prétendrez qu’on m’a soudoyé pour mentir ? Que jamais un vaccin n’a protégé personne, qu’aucune maladie n’a reculé grâce à un vaccin ? Est-il vraiment nécessaire d’en arriver là et de travestir à ce point les gens sincères en imbéciles et en salauds ?

    J'aime

  4. @ tibolpol
    Ce n’est pas un vaccin mais une expérience génétique sans précédent sur l’humain. Aucun de ces « vaccins » n’a de toutes façons terminé ses phases de tests. La phase 3 est actuellement en cours jusque octobre 2022 pour les uns, mars 2023 pour les autres. À ces échéances incroyablement courtes comparées à tout ce qui s’est fait auparavant, il devrait être évalué si ces expériences sont fructueuses ou juste tueuses.
    L’obligation vaccinale pour tous/tes vise plus que tout, derrière ses prétextes suintant la bien-pensance, à supprimer le groupe-témoin qui permettrait de comparer et de mettre à jour que seuls les vaccinés partent en couille !!!

    Aimé par 1 personne

  5. Nicolas Baverez est membre du comité Bilderberg. Il fait donc partie de l’élite mondialistes comme Klaus Schwab. Il a écrit dans un éditorial du Figaro : « Le XXIe siècle sera machiavélien ».
    Que dit Machiavel? L’Etat doit gouverner par l’illusion, parfois par le mensonge et la tromperie, en faisant croire que le gouvernement veut le bien des gens. Il faut stimuler le cerveau émotionnel pour rendre le peuple moins clairvoyant, moins critique et moins rationnel. C’est l’art de gouverner par tous les moyens, car seul le résultat compte.

    On a donc quitté l’esprit de la logique rationnelle honnête et scientifique pour entrer dans l’univers du mensonge d’Etat machiavélien où l’illogisme, le paralogisme, le sophisme et une pseudo-logique mensongère deviennent les moyens de persuasion dialectiques sur fond de peurs et de culpabilisations savamment entretenues. La plupart des citoyens n’ont plus la force de mettre en doute la bienveillance apparente du gouvernement ou des médias de l’information. C’est trop insupportable ou impensable d’imaginer que ces personnes nous trompent. Ce refus de réalité participe au succès des manipulateurs et fait entrer les gens dans un univers factice ou fictif où le mensonge devient vérité.

    Cette inversion est la source de perturbations psychologiques bien compréhensibles, car notre psychisme est habitué à la cohérence et à l’honnêteté. Les mondialistes de Bilderberg sont responsables de crimes contre l’humanité.

    Aimé par 1 personne

  6. @tibopol: Vous assenez des jugements péremptoires en accusant les autres de le faire. C’est assez cocasse. Je m’excuse, mais les :  » Dans ma famille moyennement proche, je peux déjà dénombrer 4 morts du virus et de nombreux cas assez critiques et pénibles », je n’en crois pas un mot. Je connais une quantité innombrable de gens, de par mes fonctions, et, encore une fois mes excuses, je ne connais personne. Personne !! qui ne soit mort de cette grippette, et UN seul cas de symptôme graves. La fièvre, la toux et les courbatures sont parties inhérentes à toute grippe. Libre à vous de gober les soi-disant vertus de ces injections expérimentales mais, de grâce, de venez pas nous saouler avec ça. Si c’était vraiment utile et efficace, cela se saurait. La sagesse populaire fait le reste et la majorité (grande) sent bien l’esbrouffe dans cette hystérie vaccinale. C’est donc pourquoi la campagne est si ardente. Quand on ment pour faire passer quelque chose, c’est bien que cette chose n’est bonne que pour une poignée de gens. Et ceux-là ne sont ni vous, ni moi.

    Aimé par 1 personne

  7. Y a t’il deux Vidal ? Le mensonge de l’équipe de Lechypre est incroyable ? Il prétend que le Vidal dit le contraire de ce qui est écrit ! Et il le soutient mordicus ! C’est une démonstration de l’aphorisme d’Orwell : « le mensonge est la vérité » ou « la dictature est la liberté ».
    Le dr Geert Vanden Bossch, l’un des chercheurs vaccinologue parmi les plus célèbres de la planète, docteur, chercheur, ayant travaillé pour Bill Gates et les plus grandes sociétés autour de la création de vaccins, dénonce.
    Il explique que le système immunitaire inné, qui est polyvalent pour tous les virus ou bactéries pathogènes, sera supplanté et neutralisé par la réponse immunitaire dû au vaccin à ARNm qui est spécifique et programmé pour un seul virus. Donc le vacciné n’aura plus de système immunitaire quand il rencontrera une autre agression virale.
    Mais il y a plus. En vaccinant une grande population, il provoque un échappement immunitaire sévère (le virus ne rencontrant plus d’obstacles, crée des variants de plus en plus dangereux). La population vaccinée mondiale devient une gigantesque usine à variants et créera une menace croissante. Le pire est devant nous, à la saison hivernale.
    Plusieurs parmi les virologues et généticiens les plus titrés, dont le professeur Montagnier, ou Alexandra Henrion Caude, affirment que c’est la vaccination qui crée les variants.
    D’autre part, des études ont montré que la protéine Spike est toxique par elle-même et est responsable des problèmes de sang qui donnent des thromboses. Et c’est cette protéine que la technologie générique du vaccin fait fabriquer par le corps. Le vaccin est bien une arme biologique.
    Les personnes, vaccinées ou pas, qui tombent malades ou décèdent, ont généralement beaucoup de comorbidités, sont âgés et ne sont pas soignés par les traitements tels que l’hydroxychloroquine ou l’azymotricine.
    Dans tous les pays fortement vaccinés, la courbe des décès suit exactement la courbe de la vaccination.
    Pour conclure, les nouveaux vaccins à génie génétique, sont dangereux pour les vaccinés. Les vaccinés sont aussi contagieux que les non-vaccinés, mais les conséquences sont plus graves avec les vaccinés à cause de l’échappement immunitaire. La seule solution pour arrêter l’épidémie, c’est d’arrêter la vaccination de toute urgence et de soigner les malades avec les traitement qui marchent.

    Aimé par 1 personne

  8. Obliger les gens à se tous vacciner signifie que c’est indispensable (pour qui ? pour quoi ?) de se protéger au mieux. Mais si se vacciner ne protège qu’un peu, si cela ne fait que réduire le risque, il faut alors considérer tous les risques, et mettre en œuvre tous les moyens de préventions, tous les moyens de remédiation !
    Ce discours est en contradiction avec au moins 40 ans d’histoire – une période arbitraire mais qui prend en compte la politique effrénée de mondialisation néolibérale.

    Que vient faire ce discours quand depuis 40 ans, la prévention a toujours été négligée. Souvenez-vous les accidents de la route, durant des dizaines d’années, les gens mourraient par dizaines de milliers sans que rien ne fut fait. Il a fallu attendre longtemps, centaines de milliers de morts, pour qu’enfin, de vraies mesures fussent prises. Pour la prévention des maladies graves les plus fréquentes, nous en sommes encore au rien – l’explosion de la prévalence des cancers et autres longues maladies invalidante nous le prouve. Nous savons pertinemment qu’elles sont dues pour une part très importante (pour les cancers de l’ordre de 70%, le reste attribué à l’augmentation de la durée de vie) à la dégradation de l’environnement : biocides, métaux lourds, radioactivité, explosions des rayonnements, air pollué, dégradation de l’eau potable en particulier et des aliments en général pour les milliers de molécules de synthèse qui s’y trouvent et nous affectent. La prévention serait de réduire ces produits et d’en étudier les effets. Les agitations des bandits qui nous gouvernent n’ont fait que prouver leur volonté de ne rien faire, comme d’habitude pour favoriser tous les profiteurs de ce système. De grands plans pour rien. On l’a vu pour les pesticides (promesse : réduction de 50 %, résultat : augmentation !), pour les pollutions de l’air (légers progrès dans certains cas et lieux, dégradation ailleurs) et de l’eau (grands plans mais résultats catastrophiques – dernier bilan eaux potable desastreux) … mais ces promesses dans tous les domaines. Je pense aux paradis fiscaux (disparus officiellement pour l’UE mais pourtant très actifs : une tromperie avérée de plus de nos dirigeants !), au chômage de masse (haha !), aux ententes sur les prix (on les pince mais ils recommencent, hihi !), aux marchés truqués(idem), aux corruptions de toutes natures, aux fausses informations, à la surveillance de masse (c’est pour nous protéger – si si, sérieux !), à la dévastation environnementale (comment ? On ose dévaster ?), aux esclavagismes (promis c’est fini – toutes les enquêtes prouvent le contraire mais chut, c’est complotiste et ailleurs), … bref, tous les discours qui sans cesse nous promettent et rien ne se passe vraiment, sinon que les milliardaires se gavent de plus en plus vite versus la pauvreté s’accroît encore plus rapidement – en France. Nos dirigeants ne sont pas crédibles et pire, ils sont hors-la-loi puisqu’ils nous trompent sur tous les plans : nombreuses fausses promesses qui perdurent sur des sujets d’importance.

    Dans ce contexte parfaitement clair, l’administration de ces nouveaux vaccins en urgence a été faite de manière dérogatoire. Au prétexte qu’il n’y avait pas d’autre remède. Ce prétexte eut été acceptable au tout début de la pandémie face à une maladie inconnue. Mais cela n’a pas duré. La plupart des médecins faisant leur métier de médecin, ils soignent ! Et parfois cela réussi.
    Alors, dès que des médecins ont trouvé et publié un protocole de soins efficace, ils ont été ‘terrorisés’ par les autorités. J’espère que plus personne ne l’ignore. Il fallait pour nos gangsters non seulement empêcher de nous soigner (injonction de rester chez soi à attendre que cela passe sans se soigner – en fait gagner du temps pour que les vaccins arrivent) mais interdire les remèdes autres que nouveaux, c’est à dire ceux qui rapportent beaucoup aux ultra-riches (interdire une molécule libre – délivrée sans ordonnance car sans danger – et prôner, acheter, distribuer une molécule nouvelle qui n’avait pas prouvé ses qualités et mieux, qui paraissait très suspecte pour sa dangerosité et ses capacités à soigner : le Remdesivir – avec il me semble une autre molécule vite oubliée car manifestement trop tueuse. Donc en contradiction avec son discours, le Système a d’un coté lancé des achats pour des vaccins inexistants, des achats pour des molécules non testées et de l’autre : empêché la population et les médecins de soigner avec la pharmacopée existante.
    On comprend le mécanisme, il s’agit de déplacer des milliards vers des ultra-riches.
    Et c’est effectivement ce qui s’est passé. Bravo les bandits !
    Une telle attitude vue ainsi, est limpide. Et je défie quiconque de prouver qu’elle est fausse ou même inexacte.

    Si le public eut su qu’un remède soignait cette nouvelle maladie, la mécanique en place s’effondrait : le formidable endettement pour des commandes pour des vaccins devenait inutile, voire frauduleux, les commandes et prescriptions pour un médicament non testé et plutôt dangereux devenaient des crimes et l’isolation sans soins des vieux dans les Ehpad, des crimes de masse.

    Le contexte actuel est donc le suivant (juillet 2021) :
    • on administre massivement des vaccins testés à la va vite par des repris de justice.
    ◦ Toutes (ou presque) ces entreprises du bigpharma sont des multirécidivistes : de multiples fois condamnées pour escroqueries.
    • Les données brutes devant prouver l’efficacité donc les autorisations restent secrètes.
    • → Il vient que nos gouvernants sont complices de ces gangsters en les laissant continuer de mentir sans que cela puisse se savoir.
    • BigPharma paye de légères amendes une fois les profits encaissés – ces amendes étant intégrées dans les couts, donc de notre poche et non réduction des profits des actionnaires.
    • Ils ont obtenu des dérogations temporaires pour une administration massive.
    ◦ Il y a ici encore une contradiction, si il y a dérogation, autorisation temporaire, c’est qu’il y a risque, incertitude. Si il y a incertitude, il faut la réduire, réduire le risque et ne pas vacciner massivement mais prudemment.
    • La phase 3, normalement de plusieurs années est donc remplacée par la vaccination de masse cf plus bas.
    • Les contrôles de fabrication, autrement-dit le passage des tests de produits fabriqués en laboratoire dans des conditions optimales vers des produits fabriqués en masse dans d’autres conditions n’ont pas été validés.
    Donc les vaccinés sont des triples testeurs d’un nouveau type de vaccin : test de remédiation (efficacité), test d’innocuité (effets non désirés), test de qualité (conformité entre produit attendu et produit fabriqué – molécules actives en quantité nécessaire et suffisante et produits annexes …).
    Jamais, on a vu de telles précipitations pour une vaccination de masse sans précautions ! C’est une accumulation ahurissante de très grands risques ! En probabilité, c’est une multiplication du risque par l’inconnaissance des variables. Et, pour parfaire l’escroquerie, l’autorité a, en notre nom, déjà payé (montants secrets) et dégagé les fabricants de toutes responsabilités (donc liberté de faire n’importe-quoi – une pratique courante puisque jugée et punie plusieurs fois).

    La situation se résume ainsi : des bandits, nos gouvernants, ont massivement administré un produit inconnu et potentiellement dangereux à l’humanité en le lui faisant acheter de force.
    Mais comme cela ne suffisait pas, aujourd’hui, via des larbins du système, ils traitent de criminels les gens conscients de cette opération de grand banditisme, ceux qui refusent cette coercition, cette escroquerie mondialisée. Ils veulent rendre obligatoire que toute la population prenne ce risque de dingue. Opération suicide pour un collectif des gueux.

    C’est d’une logique parfaite dans un régime totalitaire. La population est instrumentalisée pour servir le pouvoir – enrichissement massif des uns et soumission totale des autres. On reconnaît parfaitement les anciens régimes depuis que l’histoire existe.
    Et de tout temps, les résistants à la dictature sont dénommés des criminels voire des terroristes.

    CQFD

    Je défie quiconque de prouver que ce discours est inexact.

    Aimé par 1 personne

  9. Deux Vidal ? L’auditeur aurait peut-être dû demander la page exacte ou l’année d’édition à l’équipe des journalistes afin de comparer avec la sienne. On aurait peut-être vu qui racontait des salades.
    De toute façon, la messe est dite.
    C’est toujours la même tactique : empêcher le détracteur de s’exprimer en essayant de le déstabiliser puis le décrédibiliser.
    C’est plus pratique de chasser en meute

    Aimé par 1 personne

  10. A propos des « antivax » qui, déjà , ne sont pas à mettre toutes et tous dans le même panier.

    Est-il possible d’être ainsi qualifiable par des journalistes incultes en particulier, souvent perroquets de l’AFP, lors que, avec un esprit critique suffisamment développé – hélas même pas à l’Université ! – et une certaine disponibilité de temps, il est vrai, en sus d’un état d’esprit constructif, sinon altruiste, on sait pour commencer par le commencement que Louis Pasteur était un très triste sire et qu’il a fait des enfants dans cette mortifère spécialité au sein du monde médical en particulier ?

    Et quand ensuite on a depuis longtemps le souci constant non seulement du juste mot pour la juste chose, mais encore d’appliquer le conseil d’un certain Hippocrate, pas hypocrite lui, « Que ton aliment soit ton premier remède » ? Et quand évidemment on a suffisamment d’activités physiques au moins hebdomadairement ? Etc, etc.

    A un moment adulte M, nos organismes comme nos psychismes sont tous différents, fut-on jumelles monozygotes ? Un même injection à fortiori génomique ne saurait avoir le même effet supposé protecteur – quoiqu’il s’agisse d’ expérimentation à grand échelle – sur deux personnes de la même famille et c’est d’ailleurs aussi probablement le cas de personnes s’appliquant librement le « traitement préventif doux » évoqué ci-dessus ? Alors qu’en cas de soupçon de symptômes il est toujours possible d’appliquer le peu coûteux TAP (Traitement ambulatoire préventif)» préconisé par le Conseil scientifique indépendant du Collectif Réinfocovid et de la Coordination Santé Libre.

    Dans un tel contexte sociétal « terrifiant » tout adulte équilibré ne devrait-il pas avoir parmi ses devises « Je suis, donc je pense, sans suivre » ? .

    Aimé par 1 personne

  11. @olivier bravo pour ce commentaire imparable qui permet de continuer à lever le voile sur cette plandémie orchestrée par l’élite mondialiste eugéniste, dont tous les acteurs publics sont les huissiers éxecuteurs grassement payés par nos impôts. Néanmoins, je suis certaine que leur sombre dessein décrit sur les guide stones de Georgie ne se réalisera pas. J’ai foi en l’humanité, le Grand Réveil est en cours…

    J'aime

  12. Planet Lockdown
    Superbe interview ! 🙂
    https://open.lbry.com/@PlanetLockdown:6/Lilian-Interview-1:5

    La tour de Babel, on sait comment elle fut brutalement terminée, n’est-ce pas ? J’ai la quasi-certitude qu’il en sera de même cette fois-ci : leur folie sera arrêtée et tombera en ruines.
    Le mondialisme et la suppression de l’humanité diversifiée ne sont clairement pas du goût de Dieu. Chaque Homme est unique à ses yeux. Tout le contraire de ces malades qui veulent nous réduire à de stupides robots interchangeables. Des athées qui se prennent pour des dieux… il leur manque vraiment plus qu’un grain.

    J'aime

  13. Pingback: Est-ce que les médias désinforment? Un auditeur tient tête. – Les moutons enragés – Le Monde

  14. @tobor vous dites « ce n’est pas un vaccin mais une expérience génétique sans précédent »
    On est d’accord ce n’est pas UN vaccin, mais plusieurs, qui sont les fruits de modèles opératoires différents. Je n’ai pas les compétences pour couper les cheveux en quatre, mais j’ai compris que plusieurs d’entre eux exploitent un modèle à ARN, qu’on peut soupçonner génétiquement intrusif. Mais pas tous.

    J'aime

  15. @Pierre Michel ça commence bien, vous mettez tout de suite en doute mon expérience. Je ne vous parle pas de courbatures, mais de manifestations allant jusqu’au coma, dans deux familles-cluster, à des moments différents. À côté de cela, certains ne présentent aucun symptôme. Mais je vous en prie, traitez-moi donc de menteur, je ne peux rien contre la bêtise.

    J'aime

  16. En angleterre pays plus vacciné que la france on note que 50 % des nouveaux infectés covid ont dejà reçu une ou deux injections de ces « vaccins thérapies expérimentales géniques ». Celà dénote le peu d’efficacité de ces produits. Si on ajoute qu’ils sont suspectés de créer des variants et tous les effets secondaires déjà relevés à court terme, je ne vois pas où est le bénéfice de se faire vacciner. Et on ne connait pas encore les effets secondaires à long terme….
    Quand on sait en outre que plusieurs traitements précoces existent mais ont été délibérément mis aux oubliettes, on est en droit d’avoir des doutes sur ce que préconise le gouvernement. De plus certains medecins pensent que les vaccinés sont aussi contaminants que les non vaccinés donc qu’ils peuvent également transmettre la maladie à d’autres.

    Je pense que cet hiver quand tous les vaccinés vont tomber comme des mouches du covid, ils vont peut être se réveiller de leur faux sentiment de sécurité.

    J'aime

  17. @tonton celtique la rédaction de la plainte est fondée presque exclusivement sur des affirmations litigieuses, est truffée de formulations ambiguës, ne permet pas d’espérer converger vers une vérité objective. C’est une private joke complotiste et je ne vois pas comment une CPI même de très bonne volonté pourrait l’instruire sérieusement. Est-ce que vous vous rendez compte à quel point cette approche est tautologique ?

    J'aime

  18. Pingback: Est-ce que les médias désinforment? Un auditeur tient tête.-Le blog de Liliane Held-Khawam – naufrage/sauvetage

  19. Je formule mon intuition, sur le moment : le point de vue dominant de ce blog soutiendrait entre autres qu’une coalition d’intérêts plus ou moins occultes et au pouvoir immense, voire toute-puissante, parviendrait à conditionner la majorité en combinant la peur et la docilité, et que l’acceptation du vaccin ne ferait que renforcer ce pouvoir.
    Cette hypothèse est, elle aussi, la manifestation d’une peur. La peur d’être manipulé ou envoyé à l’abattoir, plutôt que la peur d’être malade ou hors la loi. Mais finalement, on est dans ce registre qui a tendance à obscurcir le jugement et le sens de l’équilibre.
    Par exemple, on a tendance à se contenter d’une simple affirmation pour tout ce qui va dans le sens de sa peur, et exiger une double, une triple preuve, ou encore davantage, pour tout ce qui la contredit.
    Petite illustration avec la mise à jour de la page du Vidal que je cite ci-dessous. Je suis certain que peu d’entre nous considéreront la sincérité de la mise à jour et s’en tiendront au soupçon qu’elle n’a qu’une visée manipulatoire, bien que ce soit écrit dans la même source qu’ils n’hésitaient pas à citer quand les données ne permettaient simplement pas encore d’établir l’efficacité sur les formes graves.
    Normalement, si l’on considère comme sérieuse une source, cela ne doit pas dépendre de l’heure qu’il est. Certes, une montre arrêtée donne l’heure exacte deux fois par jour.

    Edit du 2 juillet 2021 : Attention, cet article a été publié fin 2020 et reflète les connaissances à cette date. Depuis, une masse considérable de données a été recueillie, en particulier grâce aux campagnes vaccinales, que cet article n’aborde évidemment pas. En particulier, on sait désormais que le vaccin BioNTech Pfizer (COMIRNATY) est très efficace pour prévenir les formes sévères de la COVID-19, y compris chez les personnes âgées, y compris pour les variants Alpha, Bêta, Gamma et Delta.
    https://www.vidal.fr/actualites/26337-vaccin-pfizer-biontech-contre-la-covid-19-enfin-des-donnees-a-analyser.html

    J'aime

  20. @tibolpol, merci pour votre message. Afin de pouvoir vous répondre, je vous prie de me dire à quel endroit vous voyez une recherche de ma part dans le Vidal. Car pour qu’une recherche soit partielle, ou orientée, il faut d’abord qu’elle ait eu lieu, n’est-ce pas?

    J'aime

  21. @LHK Je comprends. J’ai maladroitement créé une confusion entre l’auteur du blog et certains commentaires sous cet article. Mon commentaire s’adressait aux commentateurs qui citent à quelques reprises le Vidal, comme l’auditeur dans la toute dernière vidéo que vous avez vous-même publiée juste au-dessus de mon post, ce qui peut laisser croire que vous l’approuvez. Vous vous fichez sans doute éperdument du Vidal, j’en conviens. Mais lorsque le Vidal peut illustrer quelque supposée contradiction, on prend.

    J'aime

  22. @tibolpol, en apprenant à me connaître, vous saurez que je suis à presque 100% opposée à toutes formes de censure. Chacun a le droit d’avoir son opinion.
    La seule chose que je ne publierais pas, ce seraient des insultes ou des propos vulgaires irrespectueux. Et Dieu merci nous avons non seulement des lecteurs corrects, mais aussi un certain nombre de commentaires intéressants…

    J'aime

  23. @LHK j’en conviens. En tout cas dans cette vidéo initialement introduite par le titre « un auditeur tient tête » on assiste à une très mauvaise réaction du journaliste, où ils en sont réduits les uns et les autres à une contradiction entre des arguments d’autorité : le Vidal d’un côté, les autorités médicales de l’autre. C’est stupide car cette contradiction n’est que la surface des choses. Le Vidal ne dit que l’état de l’art à un moment donné, et s’interdit d’affirmer des suppositions, tandis que la médecine en ces temps critiques doit être agile, et les politiques sanitaires doivent trouver un équilibre entre l’agilité et la lisibilité.

    J'aime

  24. @tibolpol, cette vidéo m’intéresse surtout en tant qu’exemple de la manière dont les médias cherchent à neutraliser celui qui n’est pas dans le consensus. La technique c’est de parler plus fort, de couvrir la voix de l’ « ennemi » du moment, de le ridiculiser quitte à mentir. Et là c’est impardonnable quand on est à une heure de grande écoute. On voit la propagande et ses grosses ficelles.
    Franchement, ils sont ridicules.
    Quant à à l’épisode du Vidal, cela ne fait que rajouter du ridicule au ridicule, car si quelqu’un devait nuancer ses propos, c’est la personne qui se présente comme expert auprès du grand public, et qui fait de facto office de délégué de l’office sanitaire de l’Etat. En conclusion, ces gens affaiblissent le système.
    Si j’étais à la place des tenants du consensus, je les virerais assez vite.

    J'aime

  25. @LHK Effectivement c’est stupide, médiocre, grossier, nul et tout ce qu’on veut. La caste médiatique est souvent incompétente, arrogante et grossière, c’est un désastre. Dans média il y a médiation, et le fait est que cette médiation prend une tournure à sens unique qui ne fonctionne plus ou mal, et provoque de plus en plus de rejet.

    J'aime

  26. @titolbol, Vous exprimez une opinion, alors que beaucoup de commentateurs expriment des informations reçues auprès de sources indépendantes provenant d’experts.
    Personnellement, mes posts reflètent un an et demi d’un travail quotidien de plusieurs heures de recherches et de réflexions. On a l’impression que vous venez juste de découvrir tout cela hier. Lisez les très nombreux articles qui sont dans les archives de ce blog et vous pourrez commencer à regarder la situation d’un autre oeil parce que évidemment tout cela est déstabilisant quand on prend tout cela d’un seul coup en pleine figure ! En supposant que vous êtes sincère dans vos propos, évidemment.
    oceky

    J'aime

  27. @tibolpol

    ***@valérie dans un raisonnement correct, si on admet que le vaccin a un taux d’immunisation de peut-être 95%, moins il y a de vaccinés, plus le virus se répand, augmentant le risque pour ceux qui ne veulent pas être vaccinés, ceux qui ne sont pas encore vaccinés, ou ceux qui n’ont pas développé suffisamment d’anticorps. Vous vous moquez mais votre plaisanterie commet des erreurs : il y a un taux d’inefficacité du vaccin chez certains sujets ; l’effet du vaccin est limité dans le temps ; l’effet du vaccin est variable selon les souches du virus.***

    Vous confirmez ce que je dis : le vaccin ne sert à rien – et j’ommets, vous avez raison, sauf à protéger les formes graves – i.e. des vaccinés.

    Donc ce que dit Lechypre (verbatim) : » vous ne voulez pas vous faire vacciner vous mettez la vie des autres en danger » est DONC FAUX – vous confirmez mon propos.
    Et c’est pourtant cet argument revient partout y compris dans les communiqués officiels.

    Il vient donc que le vaccin (les vaccins covid actuels les plus courants en France) servent essentielement à protéger les plus faibles (devant cette maladie) aux formes graves (c’est tant-mieux).
    Donc vacciner toute la population ne sert qu’à enrichir les actionnaires de BigPharma.
    En rien à l’épidémie variants etc
    CQFD

    PS c’est en plus OUBLIER les traitements avec les molécules du domaine public Puisque les vaccins covid N’ont d’autorisation d’usage QUE provisoire SOUS LE FAUX PRETEXTE D’ABSENCE DE REMÈDE.

    Double mensonge donc.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s