Le Covid-19, pandémie grave ou simple prétexte à la mise en place d’un régime liberticide sous des allures sécuritaires?

 

L’humanité a retenu son souffle. En cause, un virus surnommé Covid-19 aurait généré une pandémie planétaire. Les scientifiques mandatés par les Etats et les organismes supranationaux, sont financés par les gros bras du marché de la Haute Finance. Tous sans exception. Nous pouvons listés l’Imperial College London, mais aussi la John Hopkins University, l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, celle de Zurich, etc. La liste est longue.

Les médias les plus prestigieux bénéficient à leur tour de sommes affolantes provenant des mêmes sources. Même les médias de langue allemande sont richement sponsorisés. Une impasse déontologique, éthique et démocratique.

Les chiffres les plus fous sont balancés à chaque instant sur l’ensemble des médias. A chaque heure du jour et de la nuit. Dans chaque langue de la planète.

C’est si vrai, et si scandaleux que deux journalistes d’investigation médicale Catherine Riva, Serena Tinari ont tenté de mettre le holà en publiant un article Médias suisses et coronavirus: cesser de nourrir la peur dont voici un extrait:

« Nous observons avec préoccupation que la couverture médiatique actuelle de l’épidémie de coronavirus est avant tout anxiogène et émotionnelle. Cela tient au moins à deux facteurs: d’un côté, à une présentation des chiffres qui ne permet pas de se faire une idée aussi réaliste que possible de la gravité de l’épidémie et de la manière dont elle évolue en Suisse; de l’autre, à la tendance à monter en épingle des cas individuels peu représentatifs ou des situations très particulières comme celle de Bergame (Italie), sans mise en perspective.

De fait, le public suisse ne dispose pas des informations nécessaires dont il aurait besoin pour juger si les mesures prises au nom de sa protection lui semblent acceptables et justifiées, notamment au regard des effets négatifs que lesdites mesures déploient déjà et déploieront de plus en plus, entre autres sur la santé des habitants.« 

https://www.re-check.ch/wordpress/fr/medias-suisses-covid-19/

Peur et confusion sont devenues le lot quotidien générées par le couple politiciens-médias officiels agissant de concert. Ainsi, l’information est soumise aux autorités politiques. Décomplexé, l’Etat policier semble s’installer.

Voici ce que nos journalistes d’investigation écrivent au sujet de la gestion de la crise en Suisse:

«Sept journalistes d’une radio et télévision de service public sont venus aider l’Etat-major de crise cantonal placé sous la direction de la police à communiquer à la population des contenus préparés main dans la main avec les autorités»

https://www.heidi.news/sante/le-journalisme-en-mode-pandemique-embedded-complaisant-et-incapable-d-informer-le-debat-democratique

Médias alternatifs, la galère promise: Loi AVIA

En parallèle, les médias alternatifs sont dans l’oeil du cyclone. Restent plus que les petites mains et les petites voix du Net, des cabinets de famille, et autres youtubeurs. Humiliés et censurés par les ministères de la pensée, forcément financés par les mêmes, tentent vaille que vaille de corriger l’information et d’alerter sur les dangers existentiels que présentera le Nouveau Monde pour la masse des gens à qui des personnages déjantés promettent à qui mieux mieux des technologies qui devraient les fusionner aux machines…

https://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/dans-le-futur-le-carnet-de-vaccination-pourrait-etre-injecte-sous-la-peau-1158342?fbclid=IwAR2vZcjJ2sHaKfmnkEuE7wWMqk8-wQSY5XqMPOCUnrP2ULh_Hi9nJl4t5nI

Tous les jours, les médias vous annoncent par petites touches l’ensemble des technologies qui vous sont promises pour mettre en place un nouvelle techno-humanité génétiquement modifiée. L’information bien présente mais morcelée n’est pas prise au sérieux par la masse non informée et qui continue de croire que c’est de la science fiction. Pourtant, il s’agit d’une actualité brûlante.

Revenons à nos médias alternatifs qui s’évertuent à donner au citoyen de base une vision globale de l’apocalypse à venir. Eh bien pour achever de les museler, une loi AVIA vient d’être votée. Cette loi controversée a été adoptée par l’Assemblée Nationale et prendra effet le 1er juillet 2020.

« Laetitia Avia peut triompher. Alors qu’elle est gravement mise en cause dans une enquête de Mediapart lui reprochant justement des propos à connotation sexiste, homophobe et raciste, la députée de La République en marche est parvenue à faire voter définitivement sa proposition de loi contre la haine en ligne à l’Assemblée nationale, le 13 mai 2020, après un long parcours parlementaire.

Dans les grandes lignes, le cœur du texte n’évolue pas fondamentalement par rapport aux versions précédemment discutées par les élus. Le texte de loi obligeant les plateformes ayant un forte visibilité à réagir en l’espace de 24 heures en cas de signalement concernant un contenu qui est « manifestement illicite ». Pour avoir une force pratique, le texte exige un système de notification accessible et rapide à remplir. »

https://www.numerama.com/politique/624036-tres-contestee-la-loi-avia-contre-la-cyberhaine-devient-realite.html

Exit toutes formes de libertés, l’individu robotisé tel que prévu par la finance qui contrôle les BigTech n’en a rien à faire. Voici donc le Nouveau Monde, construit sur la science, la technologie et la communication, verrouillé ou plutôt gangréné par l’argent douteux ( y compris celui des mafieux globalisés. Voir pour cela Dépossession). Celui qui a mis à genoux précisément les Etats, l’économie réelle, et les populations ignorantes des enjeux herculéens qui se jouent, alors qu’elles sont hypnotisées par les écrans de toutes les tailles…

Dépossession de l’identité humaine

Après avoir dépossédé l’homme de ses biens, de sa culture, de son Etat-Nation, la dépossession de son identité, de ses libertés, et tout simplement de sa croyance dans un avenir professionnel, familial et social est en cours.

Deux mouvements s’affrontent quotidiennement, inlassablement. Celui qui veut officialiser l’émergence de la nouvelle structure, et celui de l’investigation sur le terrain. Cette conflagration menace l’avenir de l’humanité, et de ses libertés inaliénables… en théorie.

https://www.lematin.ch/suisse/base-legale-controles-identite-resto/story/25364795

Au nom d’un virus l’homme est en train de devenir un cyberprisonnier dans sa propre maison, par ses propres élus, par ses propres forces de sécurité. Un long processus qui se dénoue sous forme de psychodrame pandémique. Un prétexte qui a permis le confinement des 2/3 de la planète. L’autre tiers ayant subi des attaques sévères de criquets…

La confusion caractérise cette pandémie

Nous répétons depuis des semaines que les chiffres que l’on nous présente concernant l’ampleur de la pandémie sont faux.

Nous avons vécu ce virus en direct sans qu’aucune alerte sanitaire n’ait été lancée. La lumière commence à être projetée dans la région de Colmar sur la période de novembre-décembre 2019. Un médecin radiologue de Colmar a réévalué les dossiers des patients comme nous le suggérions. Il parle de cas de contamination dès novembre 2019. Voilà qui répond à l’appel lancé sur ce site début mars. Nous attendons un exercice similaire de la part des radiologues suisses…

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/des-medecins-d-un-hopital-de-colmar-evoquent-des-cas-de-covid-19-des-novembre_2125560.html

Nous dénonçons aussi les anomalies du genre de garder de frontières ouvertes avec des foyers épidémiques. Les pénuries de tests et de masques sont un autre scandale. Récemment un député a jeté un nouveau pavé dans la marre en annonçant que des millions de masques ont été détruits durant la pandémie. Rien que cela!

https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/coronavirus-depute-ardennais-affirme-que-millions-masques-ont-ete-detruits-durant-pandemie-1828702.html
https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/production-et-logistique-des-masques-une-tragedie-en-cinq-actes-847076.html

Les scandales s’enchaînent sous le signe entre autres du mensonge qui empêche de se faire une véritable opinion sur la cause qui envoie l’humanité dans le mur. Alors quid de cette pandémie si meurtrière? De fait, toutes les grippes saisonnières portent en elles un potentiel de létalité plus ou moins impressionnant.

Et là, l’usage des chiffres peut servir à clarifier ou à accroître la confusion. Récemment, une polémique éclata au sujet de la grippe saisonnière de 2019-2020. En cause, 2 chiffres annoncés le 5 mars faisant état de 72 morts contre 194 l’année précédente.

https://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/20-heures/jt-de-20h-du-jeudi-5-mars-2020_3825693.html

décès grippe France 2

Cela a suscité des recherches de la part des fact-checkers de Libération.

« On retrouve des chiffres semblables ailleurs dans la presse. Comme quand Sud Ouest écrit «avec AFP» le 4 mars : «L’épidémie de grippe saisonnière poursuit son reflux en France métropolitaine, mais a déjà provoqué 72 morts.» Une phrase tirée d’une dépêche de l’Agence France-Presse du même jour. La veille dans France-Soir, on lisait : «Selon les chiffres de Santé publique France arrêtés au 28 février, 55 personnes sont mortes de la grippe depuis le 4 novembre.»

Ces chiffres ont de quoi surprendre, car la même agence publique référente en la matière enregistrait pour l’hiver 2018-2019 «environ 8 100 décès attribués à la grippe». C’est la conclusion d’un article écrit cet été sur le sujet. »

https://www.liberation.fr/checknews/2020/03/12/la-grippe-a-t-elle-fait-70-morts-cet-hiver-comme-l-a-dit-france-2-ou-plusieurs-milliers_1781278

Le questionnement de l’équipe de libération est légitime dans la mesure où les 72 décès correspondent à des décès parmi les cas admis en réanimation. En fait, à la fin de la saison, ce chiffre avait fini par afficher 88 décès contre 289 à la même période de l’année précédente.

Même si le journal de France 2 a omis de préciser que ces décès concernaient des cas en réanimation, les chiffres en question démontrent que la grippe saisonnière de 2019-2020 aurait tué 70% en moins des personnes admises en réanimation que l’année précédente.

Est-ce à dire que cette grippe a été moins forte? Existe-t-il une confusion entre les cas de Covid-19 et ceux de la grippe saisonnière puisque les deux présentent des symptômes similaires? Cela expliquerait alors pourquoi les cas de Covid-19 de fin d’année dernière-début de cette année classés sous grippe?

Depuis la mi-mars, le compteur de la grippe saisonnière a été arrêté. Combien de cas de grippe saisonnière ont été depuis classés sous Covid-19? La chose est d’autant plus possible que les gestionnaires de la crise du Covid-19 nous ont expliqué qu’il comptabilisait non pas les décès dus, mais avec le  Covid-19.

A cela s’ajoute tous les problèmes de fiabilité des tests avec les faux positifs et les faux négatifs. Ainsi le test des laboratoires Abbott, utilisé tous les jours à la Maison-Blanche, produit entre un tiers et une moitié de faux résultats négatifs, selon une étude préliminaire réalisée par des chercheurs de l’université de New-York (NYU).

https://www.24heures.ch/trump-vante-un-test-covid-peu-efficace-769852780357

Cela nous rappelle la mésaventure française du sang contaminé. Une enquête sur le sujet avait révélé: »De nombreux documents et articles scientifiques (2) démontrent en effet que le test Abbott était de mauvaise qualité. Ses faiblesses portent non seulement sur sa mauvaise spécificité (nombre élevé de faux positifs), qui était connue en France dès février 1985, mais aussi sur sa faible sensibilité, c’est-à-dire son incapacité à détecter tous les porteurs de VIH (faux négatifs). Des études américaines concordantes démontrent la médiocrité du test Abbott pour ces deux paramètres (3). Plusieurs personnes ont d’ailleurs été contaminées aux Etats-Unis par des échantillons sanguins pourtant testés négativement par le test Abbott (4). De plus, la reproductibilité des performances du test Abbott d’un lot à l’autre est faible. On peut comprendre les doutes des expérimentateurs français. »

https://www.monde-diplomatique.fr/1999/02/FROGUEL/2747

D’autres épidémies plus létales en France?

1951. Une épidémie de grippe (A / H1N1) avait alors causé un nombre de morts anormalement élevé en Angleterre; en particulier, les décès hebdomadaires à Liverpool ont même dépassé ceux de la pandémie de 1918. Les auteurs d’une recherche sur le sujet ont constaté qu’en Angleterre et au Canada,  les taux de mortalité excessifs dus à la pneumonie et à la grippe étaient sensiblement plus élevés pour l’épidémie de 1951 que pour les pandémies de 1957 et 1968 (de> 50%).

https://www.lemonde.fr/archives/article/1951/01/09/la-grippe-a-fait-une-centaine-de-victimes-en-grande-bretagne_2067958_1819218.htmlAn external file that holds a picture, illustration, etc. Object name is 05-0695-F1.jpg
Comparaison de l’épidémie de 1951 (A / H1N1) avec les pandémies de 1918 et 1957 (A / H1N1 et A / H2N2, respectivement) à Liverpool, en Angleterre. Séries chronologiques des taux de mortalité hebdomadaires pour A) les causes respiratoires (pneumonie, grippe et bronchite) et B) toutes les causes. Les épidémies étaient alignées à la semaine de mortalité maximale (semaine de pointe = semaine terminée le 22 février 1919; 13 janvier 1951; 12 octobre 1957). La pandémie de 1918 s’est produite en 3 vagues à Liverpool (été 1918, automne 1918, hiver 1919); la « troisième vague » était associée au taux de mortalité le plus élevé et est représentée ici. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3294686/

Nous avons retrouvé des traces de cette pandémie dans les statistiques des décès de l’INSEE. Le nombre de décès, toutes causes confondues, sur les 4 premiers mois de 1951 est à peu près équivalent à ce que nous avons vécu jusqu’à fin avril 2020. En revanche, quand on ramène les décès à la population, le taux de mortalité qui touchait la population française était bien plus fort en 1951 qu’aujourd’hui.

En 1951, un total de 230’037 décès à fin avril pour une population de 42’031’196 d’habitants. En 2020 et pour la même période, les décès se montent à 231’659 pour une population de 67’063’700 habitants. Source fichier évolution des décès en France Ici

Décès pour les 4 premiers mois des années/ population globale France
                                          Année  Décès toutes causes               Population France
                                                       confondues
2020  231’659                              67’063’700      166’400+65’259=231’659    
2017   213’801                              66’774’500
1973   206’011                              51’910’000
1968   210’366                              49’723’000
1960    206’060                             45’673’147
1951    230’037                             42’031’196
https://www.insee.fr/fr/statistiques/serie/000436394#Telechargement
https://www.insee.fr/fr/statistiques/4487861?sommaire=4487854#tableau-figure_evol
https://www.populationpyramid.net/fr/france/1951/
https://www.persee.fr/doc/pop_0032-4663_1973_num_28_6_15620

Le taux de mortalité qui a frappé la France en 1951 était de 0,55% contre 0,35% à l’heure actuelle.En 1960, pour la même période, le taux s’élevait à 0,45%. En 1968, il était de 0.42% (Grippe de Hong Kong). Il est de 0,4% en 1973.

En revanche, en 2018 le taux de mortalité était proche de celui de 2020 avec un 0,32%.

Que nous révèlent les chiffres suisses?

Voici les chiffres de décès toutes origines confondues extraits de la base de données officielles. (Copie du fichier ici Evolution des décès en Suisse).  Aucune surmortalité ne peut être relevée. Par conséquent, nous ne constatons AUCUNE raison de mettre le pays à l’arrêt!

https://www.bfs.admin.ch/bfs/fr/home/statistiques/population/naissances-deces/deces.assetdetail.12927171.html?fbclid=IwAR2v67dKtz8oBFekuMcYnKY5eUbN6JybIea4fHVve_FdWU7a3WkRtNSPGfs
Evolution des décès en Suisse depuis 2015

La semaine 18 correspond à la fin avril

Alors que dire du confinement?

L’INSEE a publié le 15 mai le graphique ci-dessous qui affiche les décès en France, toutes causes confondues. Il est utile pour se poser la question sur l’utilité du confinement. La flèche rouge montre le 1er jour où on passe des restrictions à un confinement général. Le président l’a annoncé le 16 mars, mais les informations sur la décision à venir circulaient déjà avant.

  1. Nous sommes dans l’incapacité de déterminer les causes de la prise de décision sur la base de ces chiffres, et en les comparant avec les épidémies précédentes.

    2. Nous voyons que le pic de l’épidémie arrive au-delà d’une éventuelle période d’incubation du confinement total. Nous relevons une quinzaine de jours entre le début du confinement et le pic. On ne peut donc se prévaloir de la mesure pour dire que l’on a stoppé quoi que ce soit.

      3. Combien de personnes ont pu se suicider à cause du confinement?

      4. De nombreux spécialistes avaient alerté sur le risque d’accroître la contagiosité avec le confinement. La courbe semble bien leur donner raison.

Nombre décès par jour au 4 mai 2020

Des dégâts sociétaux et personnels incalculables

La confusion qui règne dans cette affaire suscite peur, instabilité, et perte de confiance dans l’avenir. C’est le principe de la gouvernance par la peur. Celle-ci prône l’idée pour un gouvernement une politique qui provoque la peur au sein de sa population pour faciliter l’adoption de lois sécuritaires. En réduisant ainsi la liberté individuelle, il espère pouvoir assurer son maintien. Les citoyens, quant à eux, en échange d’une hypothétique sécurité sont conditionnés pour renoncer progressivement à leurs libertés.

https://dicocitations.lemonde.fr/imagescitations/La_gouvernance_par_la_peur_est_le_moyen_de_souder_les_gens_-_Joel_de_Rosnay-71361.png
Le journaliste et critique américain, Henry Louis Mencken (1880-1956) constate, dès le début du XXe siècle, cette tendance : « le but de la politique est de garder la population inquiète et donc en demande d’être mise en sécurité, en la menaçant d’une série ininterrompue de monstres, tous étant imaginaires ». (toupie.org)

Les conséquences de cette politique génère des dégâts inestimables sur la société dans son ensemble.  Le traumatisme et ses conséquences que les enfants d’aujourd’hui auront à subir pour le restant de leurs jours est un exemple édifiant d’une gouvernance devenue dangereuse. Voici des photos navrantes d’enfants soumis à la distanciation sociale dans une petite école en France. De la maltraitance psychologique évidente!

https://scontent.fzrh3-1.fna.fbcdn.net/v/t1.0-9/96408323_2947284188684548_652840161477918720_n.jpg?_nc_cat=102&_nc_sid=110474&_nc_ohc=sAUGAcD_j1gAX8bQ6TD&_nc_ht=scontent.fzrh3-1.fna&oh=c12f21c090c1b6576bcd603ee1e3262c&oe=5EE3FA92

https://scontent.fzrh3-1.fna.fbcdn.net/v/t1.0-9/96395739_2947284298684537_311472548724342784_n.jpg?_nc_cat=103&_nc_sid=110474&_nc_ohc=bdZJUMvAHwQAX96AURS&_nc_ht=scontent.fzrh3-1.fna&oh=7aa6f9a525e7dad32cb18ef38ec3901e&oe=5EE72D2F

https://scontent.fzrh3-1.fna.fbcdn.net/v/t1.0-9/98111975_2947284428684524_9176749483956895744_n.jpg?_nc_cat=109&_nc_sid=110474&_nc_ohc=NtNClD4h32AAX9F_6Sc&_nc_ht=scontent.fzrh3-1.fna&oh=3c16382b9d6adc96c1b438205952ee1a&oe=5EE54362

Si l’on rajoute au tableau qui précède l’impératif, pour le moment volontaire, du téléchargement des applications de traçage sur les supports des GAFAM, nous avons un Nouveau Monde qui aura profité de ce virus pour asservir une humanité, sans oublier de la modifier génétiquement (cf projets de vaccin contre le Covid-19).

Liliane Held-Khawam

RAPPELS:

2016: https://lilianeheldkhawam.com/2016/09/12/surveillance-massive-des-citoyens-les-tyrans-lont-revee-vos-elus-lont-votee-liliane-held-khawam/?fbclid=IwAR2JaxlKZ1R1nvGQx6n9PhPnE_n2BBFxxrk_Gji0JlqFmEy647gntADu5jk

2017: https://lilianeheldkhawam.com/2015/10/17/loi-sur-le-renseignement-le-pouvoir-illimite-de-21-agences-est-acte-en-australie/

Compléments de données

Une vidéo montre un enfant asiatique qui doit se désinfecter avant d’entrer en classe.

 

Décès réa 2019-2020

décès réa 2019 2020

Décès en réa 2018-19

 

15 réflexions sur “Le Covid-19, pandémie grave ou simple prétexte à la mise en place d’un régime liberticide sous des allures sécuritaires?

  1. Pingback: Le blog de Liliane Held-Khawam:Le Covid-19, pandémie grave ou simple prétexte à la mise en place d’un régime liberticide sous des allures sécuritaires? – chaos

  2. Pingback: Le Covid-19, pandémie grave ou simple prétexte à la mise en place d’un régime liberticide sous des allures sécuritaires ? – Les moutons enragés

  3. La question ne se pose même plus ! Pour ce qui est de la France, c’est déjà plié depuis un moment. Il ne faut pas être grand stratège pour voir qu’en France depuis de nombreuses décennies, tout le monde fait la loi sauf les Français eux même bien qu’ils soient les seuls à en payer les pots cassés.
    La Nature est ainsi faite et quoiqu’on en dise, il y aura toujours des dominés et des dominants. Malheur aux vaincus. Macron le sait mieux que quiconque. Surtout quand on voit ce qu’il nous inflige depuis trois ans et comme nous nous distinguons en Europe comme l’exemple à ne pas suivre.
    La connerie des Français aura raison de ce pays, voilà la vérité. Et cette histoire de virus en est un énième révélateur. Quand un peuple en est rendu à mourir et surtout à laisser crever ses anciens parce que son gouvernement a tout fait pour ne pas soigner ni protéger, et qu’ensuite il n’y a aucune représaille ni révolte, pas la peine d’espérer grand chose.
    Que dire quand je vois cette multitude de cons qui dans la rue portent leur masque comme on brandit un étendard (même dans leur bagnole !), je me dis que les médias ont encore bien fonctionné et qu’une majorité continent à les écouter. Macron a encore de beaux jours devant lui et décidément, la France est peuplée d’abrutis. Car ce sont eux qui font la majorité dans ce pays et ce sont encore eux qui ont voté pour celui qui vient de perpétrer le carnage en toute impunité. Faites le compte du nombre de salopards qui ont été élus et que nous continuons d’engraisser puis tirez le bilan.
    A présent, il va s’agir de survivre à la grande crise qui vient mais dont personne n’a encore conscience. On verra alors si les couillons auront encore le goût de porter leur masque face à la tyrannie financière qui s’annonce. Et d’après ce que je vois à droite et à gauche, elle va être sévère et beaucoup vont encore tomber.
    Nous n’avons cessé et continuons encore de nourrir le monstre qui est en train de nous dévorer. Dans le pays, à vue de nez nous ne sommes que quelques centaines de milliers à peine sur des millions à l’avoir compris. Alors comment libérer des prisonniers qui ont consenti à construire leur propre geôle et dont la grande majorité n’en ont même pas conscience, ou pire refusent de le reconnaitre ?
    Et mon petit doigt me dit que toute cette frange de la population qui porte aujourd’hui ces masques et se soumet servilement à la distanciation sociale et autres joyeusetés seront sûrement bientôt nos futurs geoliers.
    La seule chose dont je sois sûr sur cette terre, c’est que la connerie humaine n’a pas de limite et que les élites sauront encore longtemps l’utiliser à leur profit.
    https://www.20minutes.fr/societe/2753627-20200402-coronavirus-montpellier-infirmiere-poussee-partir-parce-proprietaires-peur-covid-19
    https://www.huffingtonpost.fr/entry/des-soignants-menaces-par-leurs-voisins-la-police-lance-un-appel-a-signalement_fr_5e89e0ddc5b6cbaf282ae7c9
    https://www.lci.fr/population/video-coronavirus-les-soignants-menaces-et-rejetes-par-leurs-voisins-2150122.html

    J'aime

  4. Le site de réinformation Zerohedge a révélé il y a deux jours que la Commission Européenne a commandé et financée en 2012 une bande dessinée « promotionnelle » dont le scénario était qu’à la suite d’une pandémie qui décime l’Europe, seuls les fonctionnaires de Bruxelles ont été capables de sauver l’humanité en se mettant d’accord sur un gouvernement global !

    https://www.zerohedge.com/political/bizarre-eu-funded-comic-book-predicted-pandemic-globalists-saviours

    L’oeuvre pondue s’appelle Infected et c’est vérifiable sur le portail du site de l’UE avec les noms des auteurs, tout ceci étant bien sûr encore payé avec l’argent des contribuables.

    https://op.europa.eu/en/publication-detail/-/publication/4cc2ea93-d003-417e-9294-1103a6ee877d

    Aimé par 1 personne

  5. Pingback: Le Covid-19, pandémie grave ou simple prétexte à la mise en place d’un régime liberticide so us des allures sécuritaires? | Raimanet

  6. Il faut faire abstraction des quelques/ peu, références à Trump et ne pas prendre cela comme un sermon qu’il n’est pas mais pour tout le reste un wake up call de plus mais important

    The first 11 minutes is scripture fore telling what is to come, with the remaining time giving information on what is happening right now. VIEW THE WHOLE VIDEO UNTIL THE END.

    J'aime

  7. Pingback: Le Covid-19, pandémie grave ou simple prétexte à la mise en place d’un régime liberticide sous des allures sécuritaires? – Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

  8. Berset est la honte de la Suisse.
    Les CF sont vendus à l’OMS, et l’OFSP aussi.
    Le CF a trompé le peuple en le poussant à accepter la loi sur les épidémies. Il peut ainsi à tout moment, comme il le souhaite décréter l’Etat d’urgence, et diriger ainsi le pays sans le Parlement, et forcer la vaccination, ce que veulent la GAVI et Bill Gates. Il se prosterne devant Bill Gates et l’OMS.
    Gates est un eugéniste, comme son père avant lui.
    Cette mise en place de surveillance était prévue (Rockefeller Foundation 2010) : https://www.youtube.com/watch?v=Dy8sM_ktgIQ
    YouTube et FB etc. censurent les personne, même des experts mondialement connus – qui ont un discours divergeant de l’OMS sur le Covid-19 et ils censurent aussi tout ce qui touche aux effets dangereux de la 5G.

    Interview mit Dr. iur. Heinz Raschein / kann man dem Bundesrat noch trauen ?

    « L’avocat et notaire partiellement retraité, le Dr iur. Heinz Raschein, accuse le Conseil fédéral de manquer de proportionnalité et de charge de la preuve en raison d’une évaluation non scientifique au cours des mesures et soupçonne que DES POUVOIRS ÉTRANGERS INFLUENCENT LA LOI NON RÉGULIÈRE DE LA SUISSE. Il ne fait plus confiance au Conseil fédéral – et il n’est pas seul avec lui! » https://www.orwell-news.ch/
    https://fr.sott.net/article/35522-Le-Covid-19-sert-de-pretexte-pour-etablir-une-surveillance-de-masse-et-un-tracage-numerique-de-tous-impossibles-sans-la-5G

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s