Dépossession. Des politiques monétaires mortifères…

Une politique monétaire est un axe vital de la gouvernance publique et de veille sur l’emploi, le maintien du pouvoir d’achat, etc. Lorsque cette politique monétaire transfère les richesses nationales à un microcosme, il semble évident qu’elle va participer à enrichir celui-ci de manière démesurée, mais aussi qu’elle va asphyxier les populations par assèchement des crédits disponibles pour la création d’emplois, et le financement de l’économie locale. (Dépossession)

dépossession 3

L’économie du pays est promise à un effondrement. Il suffit pour s’en convaincre de voir la quantité de surfaces commerciales disponibles.

En Suisse, près de 1200 entreprises ont fait faillite entre janvier et février! L’information du jour est un non-évènement, puisque annoncé de longue date sur ce site.

Par ailleurs, elle ne semble intéresser personne à Berne, dans les « agglomérations », ou autres »Régions ».

Pourtant, l’info  est intéressante dans la mesure où on nous met noir sur blanc que « Sur le total des faillites répertoriées, près des trois quarts sont à mettre sur le compte d’un manque de liquidités. »

On peut lire « Sur le total des faillites répertoriées, près des trois quarts – 848, le même nombre qu’en 2017 à l’unité près – sont à mettre sur le compte d’un manque de liquidités, (…). »

Ami lecteur, le manque de liquidités ne signifie pas manque d’activités ou de commandes. Il signifie que les banques ont refusé d’accorder un crédit commercial même de court terme.

Nous voilà donc de retour à la politique monétaire que la BNS mène contre les agents économiques locaux. Son bilan a capté les liquidités locales pour les envoyer vers le marché de la finance globale.

Il en résulte un assèchement des liquidités qui paralyse la vie économique, et permet du coup la captation des activités par les firmes transnationales!

Tout cela a été dénoncé à l’avance sur ce site et dans le livre Dépossession.

La politique monétaire de la BNS est mortifère pour le local, et permet l’hégémonie des entreprises supranationales.

LHK

http://www.agefi.com/home/entreprises/detail/edition/online/article/les-deux-premiers-mois-de-lannee-ont-vu-1160-entreprises-helvetiques-deposer-leur-bilan-soit-3-de-plus-quau-cours-de-la-meme-periode-un-an-plus-tot-486477.html?fbclid=IwAR0VOQYofz8qdjgJU2DghqGYAN6kWbq5BNtB0jNomnCF0FrF6QEuQwZ1XuA

Draghi massacre la profitabilité des banques européennes, mais si elles font faillite , rassurez vous, c’est vous qui paierez!

La BCE serait en train d’étudier un dispositif pour leur nuire un peu moins.

Bruno Bertez

https://brunobertez.com/2019/03/27/draghi-massacre-la-profitabilite-des-banques-europeennes/

 

Une réflexion sur “Dépossession. Des politiques monétaires mortifères…

  1. Court-circuiter les banques et sociétés financières par l’union des entreprises manufacturières et agri-agroalimentaires de petites et moyennes tailles en éliminant les mastodontes (CAC 40 et Cie) à l’évidence, ainsi que les marchands du temple, distributeurs, importateurs et autres parasites qui ne font que passer leur temps à diminuer les marges de leurs fournisseurs et à augmenter les leurs vis à vis de leurs clients.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s