L’Or, thème stratégique des banques centrales. LHK

BRI.PNG

BRI, la banque (centrale) des banques centrales à Bâle.

L’or, « une garantie à 100% contre les risques juridiques et politiques« , dixit, en mai 2018, le premier vice-gouverneur de la banque centrale russe, Dmitry Tulin.

Selon le World Gold Council (WGC), les banques centrales, à la tête desquelles on trouve la Banque centrale russe, ont intensifié, durant le 3ème trimestre 2018, leur achat d’or.

Plus de 148 tonnes d’or ont été acquises par les banques centrales nationales au cours des trois mois précédant la fin septembre, soit une hausse de 22% par rapport à la même période de l’année dernière.

La banque centrale russe a dominé les achats, achetant plus de 92 tonnes d’or, soit l’achat net trimestriel le plus important du pays depuis 1993.

https://www.cnbc.com/2018/11/01/gold-buying-by-central-banks-hits-its-highest-level-in-almost-three-years.html

Voilà qui remet le métal jaune en selle dans une perspective d’effondrement des monnaies en général, et de celle du dollar en particulier. Peut-être une monnaie supranationale unique adossée à l’or comme le préconisait un rapport du FMI qui exhumait le principe du Bancor?

Mais peut-être pas seulement.

Une autre hypothèse pourrait être émise dans le cadre de notre raisonnement qui consiste à dire que les banques centrales, coachées par la BRI, collectivisent les richesses financières (titres, obligations, hypothèques, etc.) et à travers celles-ci les biens physiques  mondiaux. Pourquoi n’ajouteraient-elles pas l’or à leur mouvement aspirateur des richesses planétaires dans ce cas?

dépossession 3

Ne pas oublier aussi leur rôle assumé dans les opérations hautement spéculatives de repos par exemple.

https://lilianeheldkhawam.com/2018/03/09/repo-le-marche-financier-de-tous-les-dangers-dossier/

Alors, est-ce que les réserves d’or physique pourraient faire partie de cette récupération des richesses, pour les remettre dans le circuit de la titrisation de la haute finance internationale?

Voici une information intéressante.

Zerohedge relayait en mai 2018 l’information selon laquelle la totalité de l’or turc avait été rapatrié en Turquie suite aux tensions que le pays connaissait au niveau de sa politique américaine.

https://www.zerohedge.com/news/2018-05-20/turkey-repatriates-all-gold-us-attempt-ditch-dollar

Mais voilà que toujours selon Zerohedge, un rapport  suisse de la Schweiz am Wochenende, tout en confirmant que le rapatriement était terminé, et que la banque centrale turque avait retiré toutes ses réserves d’or des États-Unis, le journal suisse note qu’environ 19 tonnes d’or turc ont été stockées à la Banque des règlements internationaux, basée à Bâle… Contrairement  au  transfert annoncé en avril par la presse turque vers le… Istanbul Stock Exchange.

Bancor contre marché? Question à creuser…

LHK

Variations des réserves des banques centrales jusqu’en 2014

variation des stocks d'or dans les différents pays.PNG

A relever une fois de plus, l’extraordinaire variation de l’or suisse sous l’impulsion conjointe de la BNS et de M K Villiger. (Source graphique Wikipédia)

Quelques évolutions mises à jour (2ème trimestre 2018)

Or de la Suisse par rapport à d'autres pays.PNG

https://www.gold.org/data/gold-reserves

A lire ou relire

Comment on aurait forcé la Suisse à abandonner la couverture-or.

https://lilianeheldkhawam.com/2015/11/06/comment-on-aurait-force-la-suisse-a-abandonner-la-couverture-or/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s