Dollar, the KING, Liliane Held-Khawam

L’année 2016 annonce-t-elle un petit ou un gros bras de fer entre la Chine et le Casino de la planète finance?

Les médias se sont émus toute la journée suite à la dégringolade de la bourse chinoise qui a perdu pas mal de plumes et dont les échanges ont été suspendus (cf article ci-dessous de Challenges).

Indice bourse Chine.PNG

Entrer une légende

Evolution de l’indice boursier CSI300

Pourtant, ce qui nous intéresse ici, c’est l’évolution de la monnaie américaine qui gagne une fois de plus du terrain.

Après l’Europe, la Suisse, l’Argentine, voici la Chine qui confirme une constante qui a démarré depuis quelques mois: la valorisation du dollar américain.

L’ascension irrésistible du dollar américain est due avant tout à l’affaiblissement systématique des autres monnaies.

C’est grâce à un nivellement par le bas que les monnaies s’affrontent sur la table géante du casino qui se fait appeler « marchés ».

Cela n’est pas sans conséquence sur l’ensemble des paramètres de l’économie de la zone que représente la monnaie.

La Chine se laissera-t-elle faire comme bien d’autres pays avant elle?

On peut à priori douter que les chinois déposent leurs armes sur une table de jeu prenant le risque de se faire coloniser par la finance internationale…

Il sera passionnant de suivre leurs réactions ces prochains jours et mois…

Pourraient-ils nous réserver des surprises?

En tout cas, ils sont les seuls à avoir les moyens de s’opposer à la dictature  financière qui s’abat sur notre planète…

En attendant la guerre des monnaies fait rage avec de lourdes conséquences sur les valeurs boursières…

Pendant ce temps, tout tranquillement certains réalisent leurs gains et laissent le soin à leurs adversaires de régler la facture.

Liliane held-Khawam

Quelques graphiques représentant la montée du dollar par l’effondrement irrésistible de monnaies concurrentes

Evolution du dollar face au franc suisse
usd swiss

Ascension du dollar face au franc suisse

Evolution du dollar américain face à la monnaie chinoise (1 an)
USDCNY

Ascension du dollar face au Yuan

Evolution du dollar face au Peso argentin

dollar peso argentin

Le dollar flambe face au Peso argentin

Evolution de l’euro face au dollar

euro usd

Effondrement de l’euro face au dollar

Lundi noir pour les Bourses Chinoises, Challenges + AFP

Les Bourses chinoises de Shanghai et Shenzhen ont, pour la première fois, arrêté prématurément leurs échanges lundi 4 janvier après un spectaculaire effondrement de 7%, en vertu d’un nouveau mécanisme anti-volatilité qui soulève des interrogations quant à son efficacité. Les places mondiales subissaient lundi les répercussions des tensions entre l’Iran et l’Arabie Saoudite, mais l’écroulement chinois intervient principalement suite à la publication d’indicateurs montrant une nouvelle contraction de l’activité manufacturière en décembre en Chine, et avant la levée possible de restrictions visant certains actionnaires.

La chute de l’indice CSI300, qui agglomère les performances des 300 principales entreprises cotées sur les deux places boursières chinoises, a déclenché un arrêt anticipé des échanges, après une première suspension de 15 minutes plus tôt lundi qui n’avait pas réussi à enrayer la dégringolade. Au moment de la suspension des cotations, l’indice composite Shanghaï en avait cédé 6,86%, soit 242,92 points, à 3.296,26 points. A la Bourse de Shenzhen, l’indice s’était effondré de 8,22%, à 2.119,16 points.

Le mécanisme de suspension des échanges, entré en vigueur lundi –premier jour de cotation en 2016 en Chine– a pour objectif d’enrayer la volatilité des cours et d’éviter que ne se répète la spectaculaire débâcle de l’été dernier. Si l’indice CSI300, dont les poids lourds incluent les géants pétroliers et bancaires du secteur étatique, perd ou gagne 7%, les échanges sont suspendus pour le reste de la séance afin d’éviter des « risques systémiques », c’est-à-dire un effet de panique.

Contre-productif?

Mais des analystes estiment que ce système pourrait se révéler contre-productif, aggravant la volatilité au lieu de la réduire. « Le mécanisme est uniquement un outil et n’aidera pas le marché à trouver sa vraie valeur », a déclaré à l’AFP Shen Zhengyang, de Northeast Securities.

« Ce qui m’inquiète le plus est que l’application du système va également nuire à la liquidité du marché, a-t-il poursuivi. Les investisseurs qui veulent vendre ne peuvent pas le faire, et ceux qui veulent acheter, là aussi, ne le peuvent pas. Les échanges vont se tarir si (ces suspensions anticipées) sont déclenchées trop souvent. »

L’effondrement de lundi est également lié à la possible expiration prochaine de mesures prises par les autorités pour enrayer la chute des marchés l’an passé, ont noté les analystes. En juillet dernier, le gouvernement avait décidé d’interdire aux actionnaires possédant plus de 5% dans une entreprise cotée de vendre des actions, une mesure prise pour tenter d’enrayer la folle débâcle des marchés à l’été 2015.

L’initiative avait permis de stopper l’hémorragie, la Bourse de Shanghai finissant l’année en hausse de 9,4%, alors que la place boursière de Shenzhen affichait une nette progression de +63%.

Les indices PMI des directeurs d’achat publiés vendredi par le Bureau national des statistiques (BNS, officiel) (49,7 en décembre après 49,6 en novembre) , puis ce lundi par le groupe privé Caixin (48,2 en décembre, contre 48,6 le mois précédent) ont chacun montré un repli de l’activité manufacturière en décembre dans la deuxième économie mondiale.

Un chiffre supérieur à 50 marque une expansion de l’activité manufacturière, tandis qu’un indice inférieur à ce seuil signale une contraction.

« Une courbe descendante »

La Chine a également réduit lundi la valeur du yuan face au billet vert, la monnaie chinoise passant sous la barre des 6,5 yuans pour un dollar pour la première fois en plus de quatre ans et demi. « Le PMI plus faible et le yuan plus faible sont les déclencheurs probables » de la chute de lundi, a déclaré Michael Every, de Rabobank Group, à Bloomberg.

La suspension des échanges sur les Bourses chinoises a interrompu la chute de lundi, a noté Zhang Yanbing, analyste de Zheshang Securities, mais le marché suivait déjà « une courbe descendante ». (lire la suite)

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s