La Grèce tape dans ses caisses de retraite pour éviter le défaut

Hier (lire le 2 mars), le risque de défaut de la Grèce a augmenté de plus de 300 points de base faisant monter les chances d’une nouvelle restructuration de sa dette d’ici la fin de l’année à 50/50. Soucieuse de rassurer ses créditeurs, le gouvernement a assuré « explorer des solutions » comme le retardement du paiement de ses fournisseurs ou un emprunt de 3 milliards d’euros en tapant dans l’une de ses caisses de retraite. (…)

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

Grèce hold up caisses retraite« Mais, mais, mais… l’accord de 4 mois entre l’UE et la Grèce ne devait-il pas régler les problèmes financiers d’Athènes au moins durant ce délai ? Apparemment non, alors que la Grèce sous la pression d’un remboursement dû au FMI cherche désespérément de l’argent pour ne pas faillir à ses obligations.

Hier (lire le 2 mars), le risque de défaut de la Grèce a augmenté de plus de 300 points de base faisant monter les chances d’une nouvelle restructuration de sa dette d’ici la fin de l’année à 50/50. Soucieuse de rassurer ses créditeurs, le gouvernement a assuré « explorer des solutions » comme le retardement du paiement de ses fournisseurs ou un emprunt de 3 milliards d’euros en tapant dans l’une de ses caisses de retraite.

La solution du gouvernement qui est catalogué à l’extrême gauche est tombée hier : c’est l’argent provisionné pour les pensionnés grecs qui sera utilisé pour rembourser le FMI.  Reuters a écrit :

View original post 282 mots de plus

3 réflexions sur “La Grèce tape dans ses caisses de retraite pour éviter le défaut

  1. Bah! Du côté des mondialistes-affairistes le masque est tombé depuis longtemps. Seule nouvelle nouvelle, ils n’ont même plus la vergogne de faire semblant. Les temps à venir vont être diablement difficiles. Pour nous faire bien avaler cela, les gouvernements nous occupent avec l’immigration musulmane. Comme cela, pendant qu’on sera occupé à se protéger et se défendre, ils pourront continuer leurs petites combines entre copains.

    Triste monde!

    J'aime

  2. Ils ne font pas comme l’Islande parce qu’ils ont signé des accords dans lesquels ils ont transféré leur souveraineté à Bruxelles. Il faudrait qu’ils prennent le risque de rompre ces accords. Quels politiciens oseraient le faire vraiment?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s