Santé publique: malgré leur toxicité, les nanoparticules sont partout y compris dans les vaccins et… dans la modification du climat!

Roger Lenglet, est un philosophe français et un journaliste d’investigation. https://fr.wikipedia.org/wiki/Roger_Lenglet

Roger Lenglet parle des nanotechnologies et de leur présence massive sans que les informations n’aient été communiquées au grand public par peur probablement de son opposition. Je vous remets ce documentaire fondamental sur les nanos.

Si la révolution nanotechnologique est un formidable progrès industriel, il en va autrement de la santé publique. Et Roger Lenglet de comparer la toxicité des nanos à celle de l’amiante. Sujet qu’il maîtrise.

A l’heure actuelle, industriels, financiers et lobbyistes tiennent le couteau par le manche et mettent ces particules un peu partout….

…Y compris dans les vaccins!

L’autre sujet majeur et vital dans lequel s’invite la nanotechnologie dans la modification du climat. Il ne s’agit de rien d’autre que du sprayage de notre planète avec minuscules particules dont l’issue peut être fatale pour la vie sur terre. On parle là de la géo-ingénierie.

Pour limiter le réchauffement planétaire, la commission étudie différentes possibilités. Parmi celles-ci, la capture et le stockage du carbone dans le sol. Mais aussi la possibilité d’utiliser la géo-ingénierie solaire pour contrôler le climat terrestre. Cette technologie s’inspire des grandes éruptions volcaniques qui créent une sorte de voile dans l’atmosphère, limitant ainsi le rayonnement solaire reçu à la surface de la Terre. “On parle d’injecter des milliers de millions de tonnes de particules dans la stratosphère chaque année, via des ballons ou de très grandes flottes d’avions porteurs qui feraient des rotations en permanence”, précise Stéphane Foucart. Cette technologie présente cependant de nombreux risques : perturbation du cycle de l’eau et des courants marins, l’acidification des pluies, entre autres. « Le seul avantage de la géo-ingénierie, affirme le journaliste spécialiste des sciences environnementales, serait de maintenir les températures à un niveau acceptable.” Mais si du jour au lendemain, on ne pouvait plus continuer à injecter ces particules dans l’atmosphère, à cause d’une catastrophe par exemple, la température pourrait augmenter spectaculairement et rendrait illusoire l’idée de pouvoir s’adapter au changement climatique. https://www.radiofrance.fr/franceinter/podcasts/l-interview/l-interview-de-secrets-d-info-du-samedi-04-juin-2022-3748138

Cependant les enjeux du contrôle du climat vont de pair avec ceux d’un business vorace qui veut redéfinir la vie de l’ensemble de la biosphère et même de l’atmosphère.

Voici au hasard un brevet qui mêle géo-ingénierie, nanotechnologie et business. On ne peut faire mieux pour sortir du déni ceux qui sont prompts à parler de complotisme.

1 .
Procédé commercial pour fournir une valeur commerciale à une entreprise de refroidissement global de géo-ingénierie d’une première partie, comprenant les étapes consistant à :
(a) fabriquer ou avoir fabriqué un dispositif ou un agent conçu pour réduire l’énergie incidente sur la Terre ou incidente sur ses océans, ses masses terrestres ou son atmosphère ;
(b) déployer ou faire déployer ledit dispositif ou agent ;
et,
(c) recevoir une compensation sous la forme d’un crédit négociable, ledit crédit étant délivré en tant que compensation par une seconde partie à la première partie en échange de ladite réduction de ladite énergie incidente ;
et,
(d) monétiser ledit crédit en vendant ledit crédit ou en l’échangeant contre d’autres instruments de valeur au second ou à un tiers, ces instruments comprenant des espèces, des billets, des prêts, des matériaux, des devises ou d’autres instruments négociables.

Juste avec cet extrait, vous voyez le business que ces gens peuvent déployer à l’heure où nous les humains n’aurons plus le droit de nous déplacer sans raison valable. Suffit de voir toutes les compagnies d’aviation qui suppriment des vols juste au moment où les gens veulent partir en vacances. Pour les plus motivés, voici l’entier du brevet.

Dernier point, quand on parle de refroidir le climat, il faut avoir en tête que l’ensemble des composants d e la planète est touché.

arp-reagir-rapport-final02-boucher.ea-2014-rapportfinalreagir-geo-ingenierieTélécharger

Une pure folie à laquelle l’ONU, la Commission européenne, les Etats occidentaux, bref tous ceux qui sont sous l’influence des lobbies, ont dit oui!

L’Agenda 21 voté à l’unanimité des Etats

LHK

D’autres vidéos de Roger Lenglet

7 réflexions sur “Santé publique: malgré leur toxicité, les nanoparticules sont partout y compris dans les vaccins et… dans la modification du climat!

  1. Pingback: Santé publique: malgré leur toxicité, les nanoparticules sont partout y compris dans les vaccins et… dans la modification du climat! — Le blog de Liliane Held-Khawam – La vérité est ailleurs

  2. Pingback: Santé publique: malgré leur toxicité, les nanoparticules sont partout y compris dans les vaccins et… dans la modification du climat! – Les moutons enragés

  3. Bonjour,
    voici ce qui a été écrit au sujet des émetteurs ionosphériques…

    Le programme HAARP
    Synthèse du G.R.I.P., 15 octobre 1998

    Cliquer pour accéder à 1998-05.pdf

    Résumé
    « Le Programme HAARP
    Science ou désastre ?
    Sur un site du département américain de la défense (DoD) à Gakona, en Alaska, l’U.S. Air Force et U.S. Navy ont entrepris, en 1993, de faire construire une station de recherche sur les propriétés de l’ionosphère d’une puissance jusqu’ici inégalée: c’est le programme HAARP, High Frequency Active Auroral Research Program.
    Pure recherche scientifique affirment les militaires; étape supplémentaire et risquée dans les tentatives militaires de manipuler l’environnement à des fins hostiles, rétorquent quelques scientifiques et des organisations écologistes ou pacifistes.
    A première lecture, rien ne distingue pourtant HAARP des installations de recherches ionosphériques déjà en fonctionnement. Sauf le gigantisme des puissances évoquées, et le contrôle exclusivement militaire du projet. D’où les inquiétudes et la perplexité qu’il suscite, amplifiées encore par la langue de bois, ou les silences, des autorités militaires. HAARP n’est-il que la partie émergée de nouveaux projets militaires, préludes à une nouvelle course aux armements? HAARP risque-t-il de provoquer des dommages irréversibles ou majeurs à l’environnement? Ou bien n’y a-t-il vraiment aucune raison de s’inquiéter?
    Les modifications de la biosphère à des fins militaires, ou à d’autres fins hostiles, sont interdites par une Convention de 1977, dite la Convention ENMOD. Pourtant, le concept de Environmental Warfare fait bien partie du langage et des manuels militaires. Depuis le début des années 90 cependant, alors que se développe aux Etats-Unis une Revolution in Military Affairs (RMA) sensée adapter les forces armées à leurs missions du 21ème siècle, les références aux techniques de modifications environnementales se multiplient.
    Ces nouvelles missions, ou Future Warfare, reposent sur une domination dans l’air et dans l’espace, et nécessitent une maîtrise optimale de l’information, de l’environnement et des moyens de communication, ainsi que de nouvelles classes d’armes à énergie dirigée. Vue sous cet angle, une intensification des recherches militaires sur les propriétés ionosphériques et les ondes électromagnétiques n’a rien de surprenant.
    Il n’en fallait pas davantage pour propulser le Programme HAARP au cœur d’une controverse, qui finit par franchir l’Atlantique. Ce travail propose d’en faire le point.
    La première partie rappellera certaines notions élémentaires de physique et de chimie de l’atmosphère. Ces rappels fondamentaux permettront de mieux comprendre ce qu’est l’ionosphère et l’importance qu’elle revêt, notamment pour les opérations militaires. La deuxième partie s’intéressera au concept et aux définitions de l’Environmental Warfare ainsi qu’aux règles de droit international qui s’y appliquent. La troisième partie s’intéressera au Programme HAARP proprement dit: la description du programme, la procédure d’impact sur l’environnement, son inscription dans un contexte historique et militaire, et la confrontation des points de vue à son égard.
    HAARP est un programme scientifique. Aux mains des puissants, il peut cependant conduire au progrès comme à l’oppression et au désastre. Sans préjuger des intentions finales des Etats-Unis, et reconnaissant que ce travail émet plusieurs hypothèses, et relaye certaines spéculations, il s’avère fonder d’affirmer que le programme HAARP, en synergie avec d’autres programmes militaires, peut conduire à des déséquilibres dangereux pour l’environnement et les populations. »

    Vous lirez également les livres de feue Dre Rosalie Bertell « La planète Terre, ultime arme de guerre » !

    Il y a partout des « opérations militaires ». Pour notre bien à tous. Atchoum.

    J’aime

  4. A L’EVIDENCE  » POUR CEUX QUI VOIENT… » ou qui savent ?..
    leur but est : de faire ACCEPTER par  » la masse  » leur GEOINGINERIE à EUX
    combien de brevets déjà déposés ?..( pas pour faire joli )
    et ce n’est pas récent !..
    https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/meteorologie-bill-gates-veut-attaquer-cyclones-19923/
    pour info :
    https://www.observatoire-reel.com/9-novembre-2021-en-ligne-Vers-un-Climat-Artificiel-Documentaire-evenement-realise-et-raconte-par-Jacqueline-Roche_a355.html
    Ils l’ont dit
    ils l’ont fait…
    https://www.anguillesousroche.com/technologie/un-enorme-canon-spatial-peut-envoyer-des-charges-utiles-dans-lespace-a-des-vitesses-hypersoniques/

    QUI FINANCE LE GIEC ?..
    combien de  » lobbyistes  » du genre =BRUXELLES
    et ailleurs parce que ce genre de  » manip » serait mondial
    recap :
    https://www.catnat.net/veille-catastrophes-naturelles/veille-des-catastrophes-naturelles/en-bref/30049-1-37-millions-d-eclairs-en-24-h-en-australie
    et + en archives RT = CENSURE

    J’aime

  5. L’important c’est de s’efforcer sur ces réalités plus qu’inquiétantes de porter un regard altruiste dans une optique déiste hors religion.

    Si en prime il est réincarnationniste parce qu’on s’est suffisamment informé sur cette réalité fondamentale … d’abord certaine pour de nombreuses célébrités depuis plus de2500 ans et maintenant « scientifiquement » prouvée …

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s