Messages convergents au Conseil fédéral: la confiance est rompue!

Je vous invite à visionner la vidéo de Slobodan Despot, à lire le texte de Suzette Sandoz, l’ancienne doyenne de la Faculté de Droit de Lausanne, et de prendre connaissance de quelques informations qui illustrent l’état de délabrement moral de ceux qui nous gouvernent. LHK

Plus bas, tu ne pourras pas tomber!

Suzette Sandoz

Ainsi donc, le Conseil fédéral, sur la suggestion de l’OFSP ou de la task force, songe à inciter les citoyens à « acheter » (ou « vendre » ?) pour 50 francs leurs proches non vaccinés.

Jamais je n’aurais envisagé que, dans mon pays, on puisse descendre aussi bas !

Imaginez un seul instant la souffrance morale de la personne qui aurait « acheté/vendu » un membre de sa famille pour qu’il soit vacciné – peut-être même en lui affirmant qu’il ne courait aucun risque- et qui verrait celui-ci atteint définitivement ou même momentanément dans sa santé à cause du vaccin. Maintenant déjà l’indifférence professionnelle règne au  sujet des suites ; les responsables sanitaires invoqueraient alors probablement des motifs « humanitaires » pour nier tout rapport avec le vaccin.

On a fait peser sur les jeunes, au début de la pandémie, la responsabilité de « protéger les personnes à risques » – en particulier celles de plus de 65 ans ! Et maintenant, on inciterait les proches à convaincre des membres de leur famille de se faire vacciner, en les payant pour cet effort…

Je caresse l’espoir que les autorités cantonales auront un sursaut d’éthique à la différence des politiciens entendus aux nouvelles ce soir, pour refuser catégoriquement cette déchéance.

Mais le seul fait que des autorités fédérales aient pu imaginer un tel moyen de contraindre à la vaccination détruit toute confiance que l’on pouvait avoir en elles. J‘en ai la nausée.

Suzette Sandoz est née en 1942, elle est professeur honoraire de droit de la famille et des successions, ancienne députée au Grand Conseil vaudois, ancienne conseillère nationale.

Quelques informations qui démontrent l’arbitraire de la gouvernance fédérale

De la violence morale à la violence physique, 3 vidéos et 2 photos de la manif à Berne

Vidéo Je vous laisse compter le nombre de policiers qui tabassent cette personne probablement désarmée… https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:6852168039308255232/

Vidéo https://www.facebook.com/gregory.safari.79/videos/294824328832063

Aucune description de photo disponible.
Photo sur Facebook des balles en caoutchouc tirées sur les manifestants… Je vous laisse apprécier!
Manifestant qui semble pacifique
Peut être une image de 2 personnes et texte qui dit ’POLICE’

Un Conseil fédéral qui ne paie plus le test PCR qu’il impose hors de toute pression hospitalière, mais qui veut bien acheter des citoyens-marketeurs.

Humeur – Mais qui a eu l'idée de ce bon de 50 francs? - Le Matin

La réalité de l’occupation des lits aux soins intensifs ne correspond pas à la propagande politico-médiatique

La courbe rouge représente l’occupation actuelle des lits Covid au CHUV
ZERO lit occupé pour les soins intensifs en Valais
Suisse, disponibilité et occupation des lits aux soins intensifs
Je rappelle que ce sont des gens AVEC un Covid et non hospitalisés A CAUSE du Covid. Vous constaterez le nombre de lits vacants! https://www.covid19.admin.ch/fr/hosp-capacity/icu

Censure

Aucune description alternative pour cette image

8 réflexions sur “Messages convergents au Conseil fédéral: la confiance est rompue!

  1. « Les dérives de la Suisse, c’est comme ça, on ne peut rien y faire ». En écoutant l’analyse de Slobodan Despot sur l’ensauvagement intellectuel et la décadence de nos gouvernants, on reste sur notre faim de vérité. Car il faut nommer l’ennemi et on sait qui il est : la pyramide de l’Etat profond. En bas, ce sont les Francs-maçons, nos gouvernants et les médias aux ordres. En haut c’est l’oligarchie comploteuse mêlée avec les stratèges du messianisme satanique qui veulent la Révolution, à savoir installer Lucifer à la place de Dieu, en inversant les valeurs et la morale de la civilisation occidentale. Ce sont les héritiers d’Isaac Louria qui a dit : »Nous sommes les moteurs de l’Histoire ». Alors ils s’en donnent à coeur joie. Leur objectif est de nous esclavagiser après nous avoir crétinisé, pervertis, vaccinés, embobinés par l’illusion, apostasiés et soumis à une nouvelle philosophie dont les origines sont dans la Kabbale et Machiavel donc dans l’irrationnel et le mensonge.

    Quand nos gouvernants prennent des décisions, ils reçoivent les ordres d’en-dessus : c’est l’OFSP, l’OMS, l’ONU, l’UNESCO, GAVI, Bill Gates et ses supérieurs. C’est le haut de la pyramide. C’est l’oeil qui est détaché avec le sommet de la pyramide sur les billets de un dollar. Ils ont un plan et ce que nous vivons en fait partie. Pervertir et dépraver les gouvernants et le peuple pour mieux nous manipuler et nous emprisonner dans leur moule. Le problème est que ce moule est abject, de même que leur but. L’humanité perd sa dignité, ses libertés et son libre-arbitre pour être assujettie à un clan d’initiés qui se prennent pour des surhommes et même des dieux. Ces gens délirent par leur Kabbale et l’irrationnel. Ils ont perdu la raison et souhaitent nous la faire perdre aussi. Ils transforment la planète en asile psychiatrique.

    Il est temps de participer au Grand Réveil. Le Grand Réveil est la prise de conscience de la vérité, du plan de l’ennemi, de son complot anti humain. Restons attachés à nos justes valeurs, à la Raison de Dieu et réagissons pacifiquement, sagement et efficacement.

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Messages convergents au Conseil fédéral: la confiance est rompue!-Le blog de Liliane Held-Khawam – Titre du site

  3. La cadence des remontées mécaniques sera cette hiver définie selon le taux d’occupation des lits de soins intensifs (cochez ci-dessous) ;

    ■ vrai
    ■ faux

    Si vous n’êtes pas certain de votre réponse, consultez prochainement le site de l’OFSP.

    J'aime

  4. Moi aussi j’ai perdu confiance au gouvernement.
    « Je rappelle que ce sont des gens AVEC un Covid et non hospitalisés A CAUSE du Covid. »
    Petite précision : on estime qu’environ la moitié des personnes infectées par ce virus tombent malades à cause de cette infection. Le « d » de « Covid » signifie maladie. En fait, on confond les mots : il s’agit de personnes hospitalisées AVEC UNE INFECTION SARS-Cov2, et non pas hospitalisées A CAUSE du CoviD.
    Je peux élaborer davantage sur ce point. Lorsque nous regardons l’évolution des places occupées en soins intensifs, nous constatons qu’en règle générale, pour chaque augmentation de 10 du nombre de « Covid », seules environ 5 places supplémentaires sont occupées ; et il en va de même lorsque ces places se libèrent. Et pendant ce temps, le nombre de personnes sous assistance respiratoire évolue également avec bien moins d’amplitude que le nombre de « patients Covid ».
    Ici, dans le canton de Vaud, le nombre hebdomadaire moyen de lits de soins intensifs occupés était de 61 à 71 pendant la période août-septembre, malgré une variation hebdomadaire moyenne de 7 à 31 patients « Covid ».
    Par exemple :
    – fin août : 32 « COVID-19 » + 32 « Non COVID-19 »
    – fin septembre 15 « COVID-19 » + 57 « Non COVID-19 »
    Moitié moins de « Covid » – mais pas moins de lits occupé!
    Liens :
    https://www.covid19.admin.ch/fr/hosp-capacity/icu?geoView=table&geo=VD&time=28d
    https://icumonitoring.ch/ (cliquer sur « national trends », regarde « Adult ventilated patients »).

    En outre, j’ai la forte impression que le Conseil fédéral était plus motivé par l’introduction du « pass sanitaire » pour augmenter la pression pour se faire vacciner que par la nécessité sanitaire, parce qu’ils ont fait cela juste au moment où la vague « Delta » d’infections et hospitalisations semblait avoir atteint le niveau maximal et était déjà en train de diminuer – c’était vraiment le dernier moment, parce qu’une semaine de plus, et tout le monde aurait compris que c’était juste une excuse.
    Mais maintenant, une grande partie de la population peut faire la fausse association causale entre la pass « sanitaire » et la réduction de la pandémie. En effet, il n’y a aucune preuve ni même aucune raison de penser que ce pass « sanitaire » a une influence significative sur le cours de la pandémie. Pour y voir clair, regarde l’image 2/10 avec d’autres bonnes illustrations ici sur Twitter :

    (vous pouvez sauvegarder ces images pour une meilleure vue ; c’est également archivé sur archive.org).
    Pour les hospitalisations : https://www.covid19.admin.ch/fr/epidemiologic/hosp?time=phase2b

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s