Votre pouvoir d’achat au service de la consolidation d’une monnaie unique transatlatique, Lhk +L’euro va être dévalué, Bruno Bertez

euro-chute

source de la photo: les-crises.fr

Avant-propos: Votre pouvoir d’achat au service de la consolidation d’une monnaie unique transatlatique, Lhk

L’article ci-dessous de Bruno Bertez est hautement important car il explique très simplement toute la spoliation dont sont victimes les populations de la planète, voire l’humanité elle-même.

Pour faire simple, que vous travailliez ou que vous perdiez votre emploi, le système que nous appelons sur ce blog « la haute finance internationale » et que Bruno Bertez appelle « Communauté spéculative mondiale » s’enrichit. Un système redoutable a été mis en place qui reprend à son compte « le casino gagne toujours ».

Le problème est qu’un casino classique reçoit des clients qui ont fait le choix d’y laisser éventuellement leur chemise. Mais dans le cas de la politique économique mondialiste, c’est un casino d’un nouveau genre qui s’infiltre à TOUS les niveaux de la société pour vous prendre au moins votre chemise, voire plus…

La mise en place et le succès de ce système n’auront été possibles que grâce à l’ignorance, la crédulité ou la trahison des élus. L’exemple le plus patent est celui de la Suisse.

On a fait croire aux Suisses que leur monnaie était trop forte, que cela pénalisait l’industrie de l’exportation et que la dévaluation du franc suisse préserverait la santé économique du pays. On leur a aussi fait croire que la création monétaire se faisait via une simple écriture qui ne leur coûterait rien.

Ce discours a été et continue d’être un cumul de mensonges.

La preuve est la récession dans laquelle se trouve la Suisse flanquée d’une déflation depuis 2011. Mais personne n’en parle. On continue de surfer sur le grotesque leitmotiv du « franc fort ».

La situation est moins catastrophique sur le plan visible de l’économie à cause du bétonnage du pays. Cette construction intensive qui flanque des bâtiments-si possible moches- partout a freiné les ravages réelles de la politique monétaire d’une banque centrale toute dédiée à la cause d’intérêts étrangers au pays.

Entretemps, on a ruiné les finances publiques. 

On a esquinté le pouvoir d’achat.

Quant aux personnes vulnérables (personnes âgées, handicapées, chômeuses, …), on a détourné le regard de leur paupérisation…

Comme tout ceci ne suffit pas, on va se servir dans vos comptes et vos caisses de retraite en toute ILLEGITIMITE puisque la légalité est soumise à ceux qui organisent le grand pillage des peuples.

In fine, le but ultime à tout ceci aura été double:

  1. Sauver le soldat dollar américain du naufrage qu’il méritait. Il a fallu pour cela détruire toutes les monnaies qui servaient de miroir à son image dépravée. Ce faisant, la monnaie d’outre-atlantique s’est retrouvée requinquée. Du phagocytage….

  2. Englober ces monnaies dans une  monnaie unique.

Nous y arrivons à cette monnaie unique transatlantique -devise du nouveau marché unique transatlantique-  qui a besoin de la parité de l’euro avec le dollar. La Suisse, en première de classe y est déjà.

Bref, on a cassé VOS oeufs mais vous ne toucherez pas à l’omelette.

Liliane Held-Khawam

A lire également:

 

La parité US dollar et euro en cours de réalisation permettra la création d’une monnaie unique transatlantique en soutien au marché unique transatlantique

euro-dollar Novembre.png

 

 

L’euro va être dévalué, Bruno Bertez

La devise européenne a terminé la semaine en légère baisse vendredi, les marchés tablent chaque jour davantage sur l’annonce de nouvelles mesures d’assouplissement de la part de la BCE. Vendredi soir, l’euro évoluait sous le seuil de 1,06$, à 1,0594$ (-0,1%), au plus bas depuis plus de 7 mois. Sur la semaine, l’euro a reculé de 0,5%. Il abandonne près de 7% depuis la mi-octobre, et plus de 12% depuis le début de l’année, où il évoluait autour de 1,20$. En mars dernier, l’euro avait frôlé la parité de 1 euro pour 1 dollar, au moment où la Banque centrale européenne avait lancé son programme de rachat d’actifs de 60 milliards d’euros par mois.

L’actualité de ces dernières semaines a incité les investisseurs à anticiper de nouvelles annonces fortes de la part de la BCE, qui se réunira jeudi prochain, le 3 décembre

C’est par une conspiration « spontanée », que l’on mystifie les gens . Ainsi , voici un bon exemple! La politique de la BCE soutenue par tous les gouvernements y compris l’hypocrite Allemand consiste à pratiquer une dévaluation de l’euro, dévaluation classique. Nulle part, vous ne le voyez écrit.

Cette dévaluation remplace les tentatives de dévaluations internes du début de la crise, ces dévaluations internes ayant échoué car on s’est trompé sur le multiplicateur fiscal. Voir les travaux de Blanchard qui était encore au FMI à l’époque.

Donc maintenant on fait des dévaluations externes classiques et le moyen mécanique pour obtenir que les marchés produisent cette dévaluation classique est de créer beaucoup d’Euros en excédent, une masse de Mistigris,  et d ‘en faire chuter la rémunération. De la sorte on incite les gens à s’en débarrasser et ainsi on obtient sa baisse;  c’est mathématique, c’est mécanique. C’est efficace et presque … discret.

D’autant que l’on a des complices constitués par la Communauté Spéculative Mondiale. La Communauté Spéculative internationale est la courroie de transmission de la politique des banques Centrales et des Gouvernements. Elle a une fonction systémique, c’est pour cela que les USA qui eux, comprennent le Système, ne veulent pas de taxe Tobin sur les transactions financières, cela gênerait la transmission. A celle ci, à cette Communauté,  on téléphone la future baisse voulue de l’euro, elle prend ses positions spéculatives, colossales, il suffit de savoir lire les positions publiées,   et elle joue la devise  à la baisse, puis empoche la différence. Au passage cette spéculation a tondu les marchés et singulièrement les citoyens européens.  Mais c’est la règle du jeu: tondre les citoyens  pour enrichir les kleptos, tout le monde le sait n’est ce pas.

Le comble est que ceci n’est analysé nulle part, personne (…) ne s’avise de décortiquer le phénomène et de montrer en  quoi il est scandaleux. Ils sont tellement contents quand on leur dit que l’on fait cela pour faire baisser le chômage, qu’il en perdent leur capacité à comprendre les phénomènes.  Ils n’ont pas compris, ces malheureux, que le monde est plongé dans une mécanique folle de dévaluations compétitives, et que personne ne gagne, sauf les ultra riches,  les cumulards de dettes et les banquiers.  Il n’y a jamais de rééquilibrage, quand on baisse le pouvoir d’achat à l’infini.  L’équilibre est toujours plus bas, ce n’est pas le « toujours plus », c’est le « toujours moins ».

 

Vouloir rogner le niveau de vie de son peuple alors qu’il y a tant de capacités de production inemployées, tant de gens démunis  et de travailleurs au chômage ne semble révolter personne.

On se fait à tout, y compris au scandale. Le système est ainsi (dé)fait que l’eau des égouts passe pour de l’eau claire, la merde monétaire pour l’or et le vice pour la vertu, la lâcheté pour le courage,  c’est le système de l’inversion de tout. Les va-t-en guerre criminels passent pour des protecteurs des citoyens et des défenseurs  de la paix etc.

(…)

Donc profitant des évènements du mois d’aout provoqués par la crise de la Chine, on a préparé une nouvelle dévaluation de l’euro et on l’a claironnée, faisant ainsi passer le change de 1,13 contre dollar à 1,05 en ce moment.

L’objectif nous dit-on est de réussir cette fois à casser la parité, on voudrait que l’euro s’installe sous la parité de 1 pour 1 dollar. On va peut être y parvenir, peut être pas, car les USA renâclent à laisser faire, ils savent comme l’a redit Jack Lew, que la hausse du dollar est « un vent contraire » pour eux.

Nous vous rappelons que l’on vient d’un cours d’équilibre qui, avant les mesures scélérates se situait entre 1,37 et 1,39 ! Imaginez à quel point vous êtes plus pauvre internationalement en raison de cette manipulation. En deux coups de cuiller à pot, ils ont fait chuter la valeur cristallisée de votre travail de 1,38 à 1,05 et lorgnent vers les 1,00. Et vos soit disant défenseurs (…) prétendent être du coté des spoliés et des laissés pour compte et ils sont incapables de dénoncer cet appauvrissement réalisé d’un coup de baguette magique. Au profit des ultra riches qui eux, n’ont que des biens  réels dont la valeur monte, et n’ont que des dettes dont la valeur baisse.

.

Les incapables qui vous représentent ne sont pas fichus de démystifier les arguments des kleptos qui consistent à dire: il faut être compétitifs! Il sont incapables de vous faire comprendre que l’on  n’est compétitif qu’en relatif. Que la compétitivité, ce sont les jeux de l’arène, du cirque d’antan dans  lesquels on vous fait vous affronter  entre  vous pour savoir qui acceptera d’être le plus pauvre. Pour savoir qui plaira le plus au Maitre qui pour le récompenser, lui laissera la vie sauve, c’est à dire lui consentira un emploi. On n’est compétitif que par rapport à quelqu’un d’autre et, si lui aussi, a pour objectif d’être compétitif, c’est le tonneau des danaïdes, la vis sans fin.  Chacun baisse. Chacun perd.

On vous trompe en invoquant la tarte à la crème de la compétitivité.  La valeur de ce que vous produisez existe en elle-même et si vous vendez le produit de votre activité en dessous de son prix, alors quelqu’un empoche la différence. Et cette  différence , elle sert à maintenir en vie  du capital fictif, non productif , du capital qui appartient à des couches sociales parasites qui veulent pas lâcher le morceau.

La compétitivité est le mécanisme par lequel on casse les pouvoirs d’achat globaux de ceux qui travaillent afin de maintenir les taux de profit du capital excédentaire, du capital périmé et pourri et surtout improductif.

La compétitivité est un leurre utilisé contre vous. La soit disant science économique est une couverture qui masque des rapports sociaux de spoliation, cela n’a jamais été aussi vrai que maintenant. Les dévaluations que l’on vous impose, le chômage dans lequel on vous plonge sont la manifestation de la plus colossale défaite des classes moyennes de l’histoire. Et aussi la plus cynique.

.

La politique dite scandaleusement économique est en réalité très coûteuse, et elle se résume à vouloir faire rétrograder le pouvoir d’achat international des européens, à les rendre plus compétitifs en abaissant la valeur du change.

Le change c’est votre pouvoir d’achat, c’est votre pouvoir de prélèvement sur la richesses mondiale et leur but est de vous appauvrir; il faut, selon eux, faire de la place à d’autres, leur laisser ce qui vous revient.

.

Ils luttent contre la déflation, c’est à dire qu’ils empêchent les prix de baisser, ils ne veulent pas qu’avec votre argent vous puissiez acheter plus, ils veulent vous priver des gains de productivité qui résultent de l’efficacité de plus en plus grande de votre travail et de vos innovations. Non, ces gains de productivité doivent être confisqués, empochés par d’autres, devinez qui ?

.

Ils veulent faire chuter la valeur  d’échange votre monnaie, de celle que vous avez en stock , la valeur de ce que l’on appelle vos économies pour votre retraite, bref la valeur  de votre travail ancien en amputant la valeur de l’euro. Il s’agit non seulement de vous voler dans le présent mais aussi de vous confisquer rétrospectivement ce que vous avez gagné, comme s’il s’agissait d’un bien mal acquis.  Ils veulent revenir en arrière sur tout, et en particulier sur ce que vous réussi à prendre lorsque le rapport des forces sociales vous était favorable.

Posez vous la question , tout ce que je perds, qui le gagne ? (…)

Bruno Bertez

7 réflexions sur “Votre pouvoir d’achat au service de la consolidation d’une monnaie unique transatlatique, Lhk +L’euro va être dévalué, Bruno Bertez

  1. Bravo! M. Bertez.
    La démocratie, c’est le nombre, c’est la meute.
    Plus apte à suivre le Complexe Militaro Industriel…..= Le bon berger.
    Avec les Merdias corollaires de ce « CMI ».

    On est mal barré. « La paix c »est la guerre ».
    La Paie de fins de mois, c’est Mario Jésus confettis ++++
    Napoléon exporte SA Démocratie……sauf au Qatar et Arabie.

    Bien Cdt !

    J'aime

  2. Pingback: Votre pouvoir d’achat au service de la consolidation d’une monnaie unique transatlatique, Lhk + L’euro va être dévalué, Bruno Bertez Actualités

  3. Dire que l’euro va être dévalué aujourd’hui c’est comme dire les taux allaient baisser avant le Qe annoncé en janvier par la BCE… C’est avoir un léger retard…Draghi a plus fait baisser les taux fin 2014 en parlant de son QE à venir qu’après la mise en place de ce même QE. Il en sera de même avec l’euro qui est passé de 1.12 à moins de 1.06 sur des paroles et n’ira pas beaucoup plus bas sur le passage à l’acte… les paroles de Draghi auront juqste servit à provoquer un consensus baissier sur l’euro qui risque de provoquer un effet de balancier inverse à celui recherché…

    Par ailleurs il faut arrêter de croire que Draghi a le pouvoir sur la parité EUR/USD…en matière de change on sait que ce sont les américains qui décident… si l’euro baisse c’est que ça les arrange pour ne pas avoir à monterr trop les taux mais historiquement le dollar fort ne leur plait jamais longtemps donc méfiance…

    J'aime

  4. Alors il n’y aurait pas eu comme un léger contre-pieds sur l’annonce de Draghi ?…les vendeurs se sont fait très mal. EuR/USD plus bas du jour 1.0520… rebond jusqu’à 1.09 et satbilisation autour de 1.08. Malgré tout hallucinant de voir de tels mouvements sur la plus grosse paire du monde.

    J'aime

  5. Bonjour Liliane. Non pas le moindre bug puisque l’eurodollar reste sur ces hauts du jour.

    Ce qui est sur c’est que la liquidité des marchés est défaillante et si vous combinez ça à un consensusqui attendait la lune vous avez le résultat d’un mouvement de 4 figures en quelques dizaines de minutes sur la plus grosse paire de devise… effrayant et surement un avant goût de ce qui nous attend pour 2016 sur d’autres classes d’actif.

    Vous êtes aussi probbalement intéressée de savoir ce qu’il s’est passé sur le CHF qui s’est fortement réapprécié contre USD. Pas une bonne nouvelle pour la BNS qui en est pleine… à suivre

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s