Le Management Par le Coaching (MPC) : exemple de mise en application. Par Jean-Marc Riss et Vincent Held

Le cadre, de par son rôle dans l’organisation, est soumis à des pressions croissantes. Tout d’abord, il doit relayer une stratégie toujours plus contraignante de sa hiérarchie et la concrétiser dans les résultats. Ensuite, il est au premier rang pour réceptionner les frustrations et tensions des collaborateurs dont il a la responsabilité, avec pour mission de les faire remonter à sa hiérarchie. La pression inhérente à ce rôle de courroie de transmission est, par ailleurs, aggravée par la crise environnante.

Auteurs : Jean-Marc Riss, Vincent Held

Ces dernières années, les organisations ont abandonné leurs anciennes structures pyramidales et se sont restructurées autour des processus et en réseaux. Or, si ces réorganisations ont permis de gagner en flexibilité et en rapidité de réaction, elles demandent en contrepartie au cadre de s’exposer plus, ce qui sollicite sa capacité à évoluer dans un environnement instable. Le soutien  habituel de l’organisation et de  la hiérarchie s’est estompé et un stress grandissant – accompagné de toutes sortes de maladies psychosomatiques ! – peut en résulter.

C’est dans ce contexte que la méthodologie du Management Par le Coaching (MPC) a vu le jour. Il s’agit d’un système de management qui développe toute mission professionnelle en considérant simultanément les flux d’activités et les flux humains (c.-à-d. les activités liées, par exemple, au supérieur hiérarchique du cadre, à un membre de la Direction, à un client important, etc.). Il en résulte une structure semblable à une gestion de projets simplifiée, compatible avec l’organisation en processus et qui intègre les compétences humaines qui lui sont associées. Développer l’activité du cadre sous la forme de projets et y intégrer le facteur humain concerné permet la prise en compte de l’ensemble des composantes de sa mission professionnelle, des plus simples aux plus complexes. Enfin, notons que cette approche peut être qualifiée de « systémique », car elle tient compte de l’intégralité des partenaires, des compétences, des finances et des processus qui touchent la mission du cadre.

La seconde particularité du MPC est qu’il fait appel à une personne chargée d’accompagner le cadre tout au long du projet. Ce rôle de « coach »  – interne ou externe à l’entreprise – est d’aider le cadre à garder la vision d’ensemble et à obtenir l’adhésion et le soutien du facteur humain concerné. Un système de validation permanent avec les partenaires est ainsi encouragé. Le contrôle régulier du respect des contraintes (délais, coûts, qualité, etc.) fait également partie de l’accompagnement, ce qui permet de conjuguer l’atteinte des objectifs professionnels à la recherche du bien-être. Enfin, relevons que le cadre aura aussi pour mission de répercuter cette approche en cascade auprès des membres de son équipe.

Lire l’article complet « Le Management Par le Coaching : exemple de mise en application » sur HR4free.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s