Sauvetage des banques italiennes avec l’argent des déposants? Liliane Held-Khawam

ae779d799e73a49b12cd29ee9e27fe46-1355748625

La plus ancienne banque du monde voit son action flirter avec le zéro…

Les banques européennes vont mal et les Italiennes très mal.

Nous annoncions dans l’article « Brexit: Londres se remet mais pas les banques de l’Eurosystème » que l’Italie venait de recevoir l’autorisation de l’UE de soutenir ses banques à hauteur de 150 milliards d’euros  sous forme de garanties d’Etat et ce pour une période de 6 mois. Ceci correspond à une opération de  bailout où le sauvetage se fait avec l’argent public.

Mais le gouvernement italien a corrigé cette information parue sur le FT.

Le porte-parole du gouvernement a précisé que « l‘Italie n’a aucune intention de défier Bruxelles sur les banques. Nous respectons les règles et préférons des solutions de marché pour nos banques ». Ce  serait donc plutôt du bail-in, façon chypriote.

Si cela devait être le cas, le sauvetage se ferait par une recapitalisation via une réduction des passifs affichés au bilan de chaque banque.Cela reviendrait à diminuer le capital-actions, les dépôts, les obligations, etc. Il s’agirait de réduire les dettes que des tiers détiennent envers la banque. Mais attention on ne touche pas aux actifs dont les crédits contractés par les clients de la banque.

Si vous avez à la fois un compte de dépôt et un crédit dans la même banque, vous perdrez  tout ou partie (en principe préservé jusqu’à 100’000 euros) de votre dépôt mais vous devrez toujours la totalité de vos crédits. Cela s’appelle un bail-in.

C’est dans ce contexte que la BCE a jugé utile de demander à la banque Monte dei Paschi di Siena de lui rappeler le mauvais état de son bilan  et de la sommer de réduire d’un tiers ses créances douteuses d’ici 2018…

La plus vieille banque du monde doit ainsi ramener ses prêts à risque à 32,6 milliards d’euros en 2018, contre 46,9 MdE en 2015. Monte Paschi est la banque italienne ayant la plus forte proportion de créances douteuses, ceux-ci représentant 41% du total de son portefeuille de prêts.

On relèvera au passage l’exploit de financiers qui ont réussi à transformer une banque en poubelle… Les bonus de ces personnages liés à la croissance et au rendement leur font perdre de vue toute notion de qualité et de pérennité d’une entreprise…

Bref, la mise au point de l’UE ne pouvait pas tomber à pire moment. Toutes ces informations n’ont pas fait beaucoup de bien à l’action de la banque Monte Paschi qui a perdu le 4 juillet près de 14%.

Monte paschi action

Graphique sur un mois. Dégringolade de la valeur de près de 50%…

 

En conclusion, on peut supposer que le sauvetage des banques italiennes pourraient être le prélude à un potentiel processus massif de bail-in pour recapitaliser les banques de l’Eurosystème…

Les mois qui viennent s’annoncent chaud pour les banques de l’Eurozone et satellites (dont la BNS).

En attendant, les clients des banques italiennes feraient bien de mettre leur argent à l’abri. Mais où?…

Peut-être la City de Londres? Aurait-elle joué le Brexit pour se différencier de ces régions en faillite et imposer son leadership? Plus que possible.

A suivre…

Liliane Held-Khawam

Principaux actionnaires de:

  •  Unicredit, la première banque italienne:
Unicredit actionnaire

Blackrock la société américaine transnationale de gestion d’actifs et pourvoyeuse de financement

  • Intesa Sao Paolo:
Intesa sao paolo actions

Présence récurrente de Blackrock

  • Banque Monte Paschi:

monte paschi actionnaires

Le premier actionnaire est un Hedge Fund spécialisé dans les entreprises en difficulté… Il est dirigé par un ancien directeur de la banque… Et regardez qui détient la 3ème place sur le podium: Axa SA.

 

Banques : l’Italie continue à inquiéter

BTG Pactual est une banque d’investissement brésilienne issue du rachat d’UBS Pactual par BTG en 2009.

Le gouvernement italien a par ailleurs démenti une information du « Financial Times » selon laquelle il serait prêt à injecter des milliards d’euros dans son système bancaire en cas de crise grave malgré les avertissements de Bruxelles sur la nécessité de respecter la réglementation européenne qui veut que les banques, et non les contribuables, financent les plans de sauvetage. « L’Italie n’a aucune intention de défier Bruxelles sur les banques. Nous respectons les règles et préférons des solutions de marché pour nos banques », a dit un porte-parole du gouvernement.

BNP Paribas recule de 0,6% à 39,7 euros, la Société Générale cède 1,5% à 27,9 euros et Credit Agricole perd 0,5% à 7,6 euros.

A noter qu’Exane a révisé à la baisse ses objectifs de cours sur la Société Générale à 35 euros, à 8,70 euros sur Crédit Agricole et à 4,90 euros sur Natixis…

Une réflexion sur “Sauvetage des banques italiennes avec l’argent des déposants? Liliane Held-Khawam

  1. Depuis l’accord d’information fiscale pour le 2017 entre la Suisse et l’Italie, il est probable que les Italiens voudront aller plutôt dans le plus grand et plus sûr paradis fiscale du monde.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s