Des circuits d’optimisation fiscale qui passent par l’Europe

Les grosses entreprises américaines utilisent des systèmes très perfectionnés pour limiter au maximum le montant de leur imposition. Rien d’illégal, mais un énorme manque à gagner pour les États qui auraient bien besoin de ces recettes fiscales.

Le rapport de l’OCDE sur l’optimisation fiscale des multinationales publié le 12 février 2013 pointe du doigt un certain nombre de pays européens : l’Irlande, le Luxembourg, les Pays-Bas, Chypre. Ces pays, où la fiscalité sur les bénéfices des entreprises est particulièrement légère, sont au cœur des mécanismes qui permettent à certaines multinationales de pratiquer l’optimisation fiscale à grande échelle et de ne payer que 5 % d’impôts sur leurs bénéfices effectifs alors que les PME en payent 30 %. Ils ne sont certes pas les seuls à accueillir un grand nombre de filiales ou de holdings de multinationales ayant pour particularité de réaliser des profits considérables et peu taxés sans personnel ni activité économique réelle. Les Bermudes, les Iles Caïman, les Iles Vierges et différents pays d’Asie font également partie du lot. Mais ils pèsent particulièrement lourd dans l’optimisation fiscale des firmes multinationales en Europe, comme le montrent les exemples d’Apple, Google, Facebook, Starbucks, Amazon…
http://www.lafinancepourtous.com/Decryptages/Articles/Des-circuits-d-optimisation-fiscale-qui-passent-par-l-Europe

2 réflexions sur “Des circuits d’optimisation fiscale qui passent par l’Europe

  1. Nous partageons votre analyse, et vous informons que selon notre analyse de stratégie, l’ a priori « hold up » de la BNS par la Haute Finance Mondiale, une élite mondialiste, va probablement être démasqué et probalblement poursuivi , d’ici à probablement 3 ans, suite aux probables k’achs financiers occidenataux, qui débuteront a priori par un mega-krach monétaire né aux USA.
    A l’instar de l’ISLANDE, dont l’histoire des démocraties, rappellera que ce peuple occidental, « a été le premier à reprendre son indépendance financière, et à réclamer justice pour les actes commis par les financiers », mais hélas, après qu’il eut fallu qu’un effondrement financier-economico-social produise un électrochoc dans le pays tout entier, un temps ruiné.

    Pour l’instant, les autres peuples occidentaux n’ont pas encore subi les détériorations majeures probablement à venir en 2014-2015.

    Le peuple Suisse réagira, tout comme les ISLANDAIS l’onf tait et comme le feront a priori, les autres peuples occidentaux, une fois les dégâts subis, hélas.

    L’histoire se répète : en France, ce n’est que quand le peuple a été en famine, suite à une pression fiscale née des besoins de financer les guerres royales, et la Cour, que le Roi a subi la révolte du Peuple.

    Votre blog a le mérite d’informer les citoyens(ennes) avant les crises à venir en détaillant le mécanisme du a priori hold-up législatif légal au sens juridique, mais pas au sens de la fameuse démocratie Suisse, la seule a priori qui subsistAIT en Europe. et qui renaîtra, car les peuples ne veulent pas être englobés dans la mondialisation : les partis souverainistes vont avoir le vent en poupe à l’avenir : » face aux difficultés, chacun, chacune chez soi ».

    NB : l’usage des « a priori » et « probablement » sont nécessités par le souci d’éviter » les procès d’intention » de lobbys

    RMS SARL Cabinet Indépendant de Conseil en Stratégie- GENEVE
    tous droits d’auteur réservés.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s