Santé; des nanoparticules magnétiques dans les cellules que l’on peut commander à distance!

Nous volons de découverte en découverte, avec pour seul fil rouge la stupeur pour ne pas dire l’effroi.

Souvenez-vous du choc que certains ont pu ressentir lorsque nous avions découvert la fabrication des jumelles chinoises OGM.

Il y a quelques jours, la mise au grand jour des vaccins autodisséminés représenta une étape essentielle de nos recherches.

L’article de Science qui nous rapproche toujours plus de la confirmation de l’hypothèse d’un virus SARS-CoV-2 fabriqué en laboratoire aurait dû faire la une des médias officiels.

Aux quelques doléances qui précèdent doivent s’ajouter l’euthanasie bien entendue des personnes âgées, le refus de considérer un tant soit peu le traitement de l’infection par le coronavirus, l’acharnement à ne rien changer au protocole ou aux composants des « vaccins » malgré les chiffres accablants dont nous disposons, mais aussi des conséquences problématiques de ces produits sur des personnes jeunes et en bonne santé. https://childrenshealthdefense.org/defender/cdc-investigating-reports-heart-problems-teens-adolescents-covid-vaccine/?utm_source=salsa&eType=EmailBlastContent&eId=bcaaec43-2eda-4bae-b08c-4612a77b3b03

Nous avons tenté de traiter ces thèmes de la manière la plus neutre et la plus sourcée possible…En revanche, nous avons du mal à répondre à la question du pourquoi!

Pourquoi s’acharner pareillement sur l’humanité? Pourquoi s’en prendre aux personnes vulnérables et sans défenses?

Il est très compliqué de répondre à cette question sans affoler et/ou sans être traités de complotiste. Pourtant, si les autorités sanitaires avaient été loyales envers les populations, elles auraient dû faire une pause dans ce que l’on appelle « vaccination », étudier les effets indésirables nombreux et handicapants, et refuser net de continuer d’administrer ces choses aux populations âgées. C’est une question de bon sens n’est-ce pas? Pourtant, rien n’a été fait. Et pire face aux résultats catastrophiques de AstrZeneca, on a poursuivi dans la stratégie destructrice de vies et de familles. Dans certains pays, on a poussé le cynisme encore plus loin en réservant ce qui devrait être apparenté à un produit dangereux pour la santé aux plus de 55 ans. Quelles conclusions en tirer?

A ce stade, nous sommes sûrs d’une chose:

Manifestement, ce que nous observons ne correspond pas aux résultats communiqués par les industriels qui nous parlaient de 95% d’efficacité n’est-ce pas?

En même temps, les résultats des essais ont été présentés par les industriels eux-mêmes et les « scientifiques » et les gouvernants ont accepté leurs chiffres, et les critiques européennes vues précédemment dans les mails hackés ont été mises en sourdine.

Des vidéos de bras aimantés

Tous les jours apportent donc son lot de surprises dans un monde qui semble avoir basculé dans un chaos éthique. Ainsi un jour, je découvre des vaccinés qui arrivent à s’accrocher un aimant là où ils ont reçu l’injection.

Les vaccinés qui testent des aimants sur leur bras ridiculisés dans une émission grand public.

C’est en choeur que les animateurs de l’espace public ont crié à la fake info. A priori les images ne pouvaient convaincre un esprit rationnel. Impossible donc que le corps humain soit aimanté. Mon professeur de biologie du Lycée aurait dit la même chose. Sauf que la science des années 70-80 n’a plus rien à voir avec les défouloir débridés que sont devenus les labos du 21ème siècle. Forte de cette conviction j’ai mené ma petite enquête. J’ai commencé par tomber sur les liens mis en avant par Google tous dénonçant la fausse info. Voici un message pris au hasard:

« Pour cet épisode, Elsa de La Roche Saint André a contacté Julien Bobroff, physicien français spécialiste du magnétisme, qui enseigne à l’Université Paris-Saclay. “Un vaccin contre le Covid-19 qui puisse contenir des puces, et qui accrocherait des aimants quand on l’injecte, c’est absolument impossible du point de vue de la physique”, assure-t-il. 

Alors comment faire croire en vidéo qu’un magnet est attiré par une puce implantée dans le bras par le biais de la vaccination ? L’auteur scientifique anglo-américain Mick West, qui s’est spécialisé dans la vérification des théories du complot, détaille dans une vidéo quelques possibilités, comme le fait que la peau soit grasse ou l’utilisation d’une crème huileuse. 

Une dernière hypothèse repérée sur le site de fact-checking “Fact and Furious”, créé en réaction aux fausses informations circulant depuis le début de la crise sanitaire, serait que certaines des personnes qui tournent ces vidéos soient porteuses d’une prothèse d’épaule. En effet, les prothèses peuvent contenir du cobalt, un métal qui attire les aimants.  « 

https://observers.france24.com/fr/%C3%A9missions/info-ou-intox/20210521-info-ou-intox-episode-47-vaccin-covid-19-magnet-challenge-aimant-puce

Comment fonctionne un aimant?

Des nanoparticules magnétiques

Eh bien nous avons mené notre propre check. Et figurez-vous que j’ai découvert des paquets d' »inventions » plus qu’édifiantes! Il existe même un projet tout ce qu’il y a de plus officiel puisque figurant sur le site de l’UE.

Sous le titre de « Comment faire croître les neurones avec des aimants et des nanoparticules« , nous découvrons des trésors. La chose est présentée sous le prétexte acceptable de venir en aide aux malades de Parkinson, les réformes des lois sur la bioéthique feront le reste. On nous dit notamment que:

« Le projet MAGNEURON vise à développer une nouvelle technologie d’actionnement magnétique des fonctions cellulaires pour traiter la maladie de Parkinson. Le concept innovant de notre technologie est de contrôler à distance le comportement des cellules à l’aide de nanoparticules magnétiques bio-fonctionnalisées. Les nanoparticules sont de très petits objets, de l’ordre du nanomètre, généralement connus pour être nocifs, mais ils peuvent également être utilisés de manière positive. En attachant à leur surface des biomolécules spécifiques, il est possible d’interagir avec les molécules cellulaires pour donner des signaux spécifiques aux cellules. En utilisant des nanoparticules magnétiques, il est possible d’utiliser des dispositifs magnétiques pour agir sur elles à distance afin de déclencher des réponses cellulaires.

Pour relever le défi de la télécommande des neurones à distance, nous proposons l’utilisation de nanoparticules magnétiques bio-fonctionnalisées conçues pour fonctionner comme des «points chauds» intracellulaires qui indiqueront à la machinerie cellulaire ce qu’il faut faire. Une fois délivrées dans le cytoplasme des neurones, ces nanoparticules magnétiques activeront des réactions biochimiques spécifiques à l’intérieur des cellules en réponse à des champs magnétiques externes de sorte que les nanoparticules favoriseront et orienteront la croissance des bras des neurones.« 

http://magneuron.eu/

Le principe de cette technologie qui révolutionne la biologie et la médecine est expliquée ci-dessous par un schéma. Dans ce cas, il est question de reprogrammation cellulaire dans un but fort louable puisque le patient est atteint d’une maladie grave. Qu’est-ce qui empêcherait de l’utiliser dans d’autres circonstances? A relever que lesdites cellules augmentées sont contrôlables à distance (par remote coontrol).

http://magneuron.eu/images/research-p_img3.png

Vous constaterez aussi qu’il est question d’un outil magnétique communiquant avec les nanoparticules aimantées. Est-ce que dans notre environnement cet outil peut être représenté par les antennes 5G, ce qui nous introduirait brusquement et brutalement dans le monde de l’Internet des Humains?

Les scientifiques de l’Université de Washington espèrent que l’avenir permettra d’améliorer considérablement cette technologie du Brain to brain communication pour envoyer des informations plus complexes d’une personne à une autre.  Andrea Stoco souligne “Internet est un moyen pour connecter les ordinateurs, et maintenant il peut être un moyen des connecter des cerveaux. »

Qu’est-ce que le sigle iPSCs qui figure sur le dessin de Magneuron?

N’étant pas biologiste, mais simplement capable de suivre les flèches de ce processus, j’ai été intriguée par le iPSCs qui semble tenir un rôle central. Et voici ce que j’ai trouvé. Une plateforme dédiée à la communauté des sciences de la vie à Zurich. On nous dit:

Depuis la découverte par Yamanaka et Takahashi des cellules souches pluripotentes induites (iPSC), cette technologie a ouvert des possibilités sans précédent pour étudier pratiquement tous les types de cellules d’intérêt in vitro et pour modéliser les maladies humaines «dans une boîte». La communauté des sciences de la vie de Zurich profite activement de ces nouvelles possibilités.

L’objectif de cette plateforme est de favoriser les interactions, les collaborations et l’éducation sur cette technologie parmi les chercheurs travaillant sur les iPSC dans la région de Zurich . Les groupes affiliés à toutes les institutions académiques sont invités à présenter leurs recherches liées à l’iPSC, y compris l’Université de Zurich, l’ETH Zurich et les hôpitaux universitaires (USZ, Kinderspital, PUK, Balgrist, Zentrum für Zahnmedizin). Tous les sujets de recherche peuvent être inclus, allant des questions de recherche fondamentale sur la pluripotence des cellules souches à la modélisation des maladies ou à la médecine régénérative. Les troubles affectant tout système organique peuvent être inclus (système nerveux central, cœur, rein, muscles, système immunitaire, yeux ou maladies métaboliques).

https://www.ipsc-research.uzh.ch/en.html

Et qui est M Yamanaka qui semble occuper une place centrale dans cette médecine d’un nouveau genre? Shinya Yamanaka (山中 伸弥 : Yamanaka Shinya) est né à Higashiosaka au Japon. Médecin japonais, il est chercheur sur l’induction des cellules souches pluripotentes et la reprogrammation des cellules somatiques. (Wikipédia)

Dans un article paru dans Science en février 2008, Yamanaka affirme que la méthode de transformation génétique des cellules à l’aide d’un virus n’entraîne pas de problème de tumeurs, ce qui pourrait ouvrir la voie vers un usage thérapeutique pour la régénération de tissu.

Wikipédia

Cette assertion est à la fois énorme pour le monde de la médecine, mais en même temps effrayante dans le contexte actuelle. Et comme Wikipédia n’a pas donné de références sur l’article de Science, il a bien fallu aller dénicher ce qui pourrait être une perle dans l’énigme vaccinale covidienne. Voici le résumé d’une publication mRNA-Based Genetic Reprogramming écrite cette fois en 2018:

La découverte que les cellules cutanées ordinaires peuvent être transformées en cellules souches pluripotentes par l’expression forcée de facteurs définis a fait naître l’espoir que des traitements régénératifs personnalisés basés sur du matériel immunologiquement compatible dérivé des propres cellules d’un patient pourraient être réalisés dans un avenir pas trop lointain. Un obstacle majeur à l’utilisation clinique des cellules souches pluripotentes induites (iPSC) a été initialement présenté par la nécessité d’utiliser des vecteurs viraux d‘intégration pour exprimer les facteurs qui induisent un profil d’expression génique embryonnaire, ce qui entraîne une altération potentiellement oncogène du génome normal. Plusieurs systèmes de reprogrammation «non intégrateurs» ont été développés au cours de la dernière décennie pour résoudre ce problème. Parmi ces techniques, la reprogrammation de l’ARNm est la plus sans ambiguïté «sans empreinte», la plus productive,et peut-être le mieux adapté à la production clinique de cellules souches. Ici, nous discutons des origines du système de reprogrammation à base d’ARNm, de ses avantages et inconvénients, des améliorations techniques récentes qui simplifient son application et de l’état des efforts actuels pour industrialiser cette approche pour produire en masse des cellules souches humaines pour la clinique.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6453511/

Magneuron, projet porté par les gouvernants!

Retour au projet Magneuron. Dans un silence consternant, on découvre que ce genre de projet est porté par les gouvernants qui ne jugent pas utiles d’informer les sans-dents de ce qu’ils leur ont réservé pour un avenir immédiat! Voici ce que présente le Portail français du programme européen pour la recherche et l’innovation. Dans la liste des témoignages des lauréats, nous trouvons une référence à Magneuron:

Détournement des voies de signalisation cellulaire avec des nanoactionneurs magnétiques pour les thérapies télécommandées par cellules souches des troubles neurodégénératifs.
https://www.horizon2020.gouv.fr/cid130111/boite-outils-pour-les-projets-technologies-futures-emergentes-fet.html

Tout aussi intéressant que ce projet Magneuron est celui de Luminous

Ce projet est décrit en termes de vision de la manière suivante. plutôt très inquiétant…

Vision à long terme « Notre vision est que les informations théoriques joueront un rôle central dans la compréhension de la conscience, que la conscience sera un jour de plus en plus mesurée, quantifiée et modifiée en toute sécurité grâce à l’interaction électromagnétique » Percée scientifique et objectif technologique – « La première percée proposée est » la création d’une nouvelle classe motrice de la conscience sensorielle, qui minimise « la création d’une nouvelle classe de conscience motrice ou de dépassement de la conscience ». La deuxième percée ciblée ici est l’altération électrique de la conscience. « Nouveauté » travail pionnier en science fondamentale, y compris les concepts de théorie de l’information, et la physiologie expérimentale, les applications cliniques et la technologie « 

Voilà donc que l’insertion de nanoparticules magnétiques n’est pas une vue de l’esprit de complotistes. Ces individus qui squattent les laboratoires d’un nouveau genre et qui bénéficient de l’argent pléthorique de Planète finance sont en train de reléguer Frankenstein dans un coin de l’histoire, avec bonnet d’âne en prime.

Nous avons affaire à de très grands chercheurs de diverses disciplines qui se sont retrouvés autour de projets communs. La synergie qui s’en dégage semble libérer une puissance dont le potentiel maléfique n’est pas difficile à imaginer.

Alors ami lecteur, je vous ai apporté ces quelques infos dans le but de nous aider à décoder l’image finale très probablement monstrueuse que des esprits malades ont dessinés pour l’humanité.

Tout silence de tout individu habitant cette terre face à ces données publiques financées avec nos impôts aura un coût humain inimaginable à ce stade.

LHK

Complément d’info

Le projet MAGNEURON Future and Emerging Technologies (FET) a pour objectif de déterminer comment contrôler les neurones nouvellement implantés dans le cerveau, afin qu’ils puissent se développer, se recâbler et fonctionner correctement. Ceci est particulièrement important pour les maladies neurodégénératives comme la maladie de Parkinson.

Image montrant le fonctionnement du projet MAGNEURON
Projet MAGNEURON – Schéma du fonctionnement du projet MAGNEURON

Le   projet FET-Open MAGNEURON vise à développer une nouvelle technologie d’actionnement magnétique des fonctions cellulaires pour traiter la maladie de Parkinson. Le concept innovant de leur technologie est de contrôler à distance le comportement des cellules à l’aide de nanoparticules magnétiques bio-fonctionnalisées. MAGNEURON est dirigé par le Dr Mathieu Coppey, de l’Institut Curie, France. Le projet comprend 6 partenaires de France, d’Allemagne et du Royaume-Uni, couvrant les domaines de la physique-chimie, de la biochimie, de la biophysique, des nanosciences, des neurosciences et de la médecine régénérative.

Etude intéressante: Ajout 4 août 2021

25 réflexions sur “Santé; des nanoparticules magnétiques dans les cellules que l’on peut commander à distance!

  1. Merci pour cet article effrayant mais ô combien nécessaire !

    Les journalistes, qui n’en sont plus, car ils œuvrent pour la propagande et la censure, devraient réfléchir un peu, car ils font aussi partie du peuple… Ils ne seront pas épargnés. Ni les médecins et scientifiques qui ont vendu leur âme par leur silence et leur collaboration avec la pharma mafieuse pour administrer ces injections expérimentales à leurs patients sans leur consentement éclairé.

    Oui, ils se fichent de nous, de nous faire payer des impôts pour nous nuire et nous détruire. La santé et la guérison leur servent toujours de prétexte à toutes les dérives.

    Le Pr. Yamanaka avait été invité par l’Académie pontificale pour la vie au sujet des cellules souches pluripotentes il y a plusieurs années. Parce que ses découvertes permettaient de ne pas utiliser les cellules souches embryonnaires, clairement amoral pour l’Eglise. Je ne me souviens pas de l’année, mais j’avais écouté une conférence à ce sujet, ça doit faire près de 10 ans.
    Et maintenant il est membre de l’Académie pontificale pour la vie :
    https://fr.zenit.org/2017/06/13/academie-pontificale-pour-la-vie-mme-birthe-lejeune-membre-honoraire/

    Barrie Trower, spécialiste des micro-ondes, explique que certaines fréquences peuvent manipuler le mental (entendre des voix.).

    A mon humble avis, les inventions dont vous parlez peuvent déjà se faire avec la 4G, un signal déjà bien puissant, même si les fréquences diffèrent. Et il ne faut pas oublier que Gates a fait développer un patch à micro-aiguilles par le MIT pour « tatouer » les bras des vaccinés et utiliser ensuite une application par téléphone pour scanner et lires les informations tatouées (carnet vaccinal dans la peau). Et il est derrière Moderna et les nanoparticules, alors on peut tout à fait imaginer que ces particules chargées soient élaborées dans ce but, ou un de leurs buts).

    Je viens d’écouter cette vidéo du Dr David E. Martin au sujet de Moderna. C’est assez dense. https://www.bitchute.com/video/AuvhMTMoby41/
    « Dr. David Martin methodically and accurately takes apart the phony story that Moderna and Pfizer are delivering vaccines. He reveals that Moderna admits that their patents say “gene therapy” not “vaccine.” They put a synthetic RNA fragment embedded … »
    Le Dr Martin est un spécialiste des brevets. Il explique en autres choses que les brevets de Moderna et de Pfizer mentionnent clairement que leurs produits sont des thérapies géniques et non des vaccins. Légalement, aux USA donc, ils ne sont pas des vaccins. Et cela ouvre la voie à des poursuites. A suivre…

    Moderna n’est pas une entreprise de vaccins. Elle n’a JAMAIS rien commercialisé avant son produit expérimental. C’est une entreprise de génétique.

    Ces fous monstrueux ont une méconnaissance de la personne humaine : l’intelligence et la volonté ne peuvent pas être touchées par quelque technique que ce soit. L’intelligence et la volonté selon la définition qu’en faisaient Aristote et saint Thomas d’Aquin. Pour les intéressés, le livre du Dr en philosophie, Aline Lizotte « La personne humaine », éd. Paroles et Silence, 2007. (Attention, chrétien, pour ceux que cela gênerait).

    Aimé par 2 personnes

  2. Administration de nanoparticules superparamagnétiques d’un vaccin à ADN
    Fatin Nawwab Al-Deen 1, Cordélia Selomulya , Charles Ma , Ross L Coppel
    Affiliations développer
    PMID: 24715289 DOI: 10.1007 / 978-1-4939-0410-5_12
    Abstrait
    L’efficacité de l’administration des vaccins à ADN est souvent relativement faible par rapport aux vaccins protéiques. L’utilisation de nanoparticules d’oxyde de fer superparamagnétiques (SPION) pour délivrer des gènes par magnétofection s’avère prometteuse pour améliorer l’efficacité de la délivrance de gènes à la fois in vitro et in vivo. En particulier, la durée de transfection génique, en particulier pour une application in vitro, peut être considérablement réduite par magnétofection par rapport au temps nécessaire pour obtenir une transfection génique élevée avec des protocoles standard. Les SPION qui ont été rendus stables dans des conditions physiologiques peuvent être utilisés à la fois comme agents thérapeutiques et diagnostiques en raison de leurs caractéristiques magnétiques uniques. Les caractéristiques précieuses des nanoparticules d’oxyde de fer dans les bioapplications comprennent un contrôle strict de leur distribution de taille, les propriétés magnétiques de ces particules, et la capacité de transporter des biomolécules particulières vers des cibles spécifiques. L’intériorisation et la demi-vie des particules dans le corps dépendent de la méthode de synthèse. De nombreuses méthodes de synthèse ont été utilisées pour produire des nanoparticules magnétiques pour des bioapplications avec différentes tailles et charges de surface. La méthode la plus courante pour synthétiser des particules de magnétite Fe3O4 de taille nanométrique en solution est la coprécipitation chimique de sels de fer. La méthode de coprécipitation est une technique efficace pour préparer des dispersions aqueuses stables de nanoparticules d’oxyde de fer. Nous décrivons la production de SPION à base de Fe3O4 avec des valeurs de magnétisation élevées (70 emu / g) sous 15 kOe du champ magnétique appliqué à température ambiante, avec une rémanence de 0,01 emu / g via une méthode de coprécipitation en présence de citrate trisodique comme stabilisant . Les SPION nus manquent souvent de stabilité, d’hydrophilie et de capacité à être fonctionnalisés. Afin de surmonter ces limitations, le polymère polycationique a été ancré à la surface des SPION fraîchement préparés par une attraction électrostatique directe entre les SPION chargés négativement (en raison de la présence de groupes carboxyliques) et le polymère chargé positivement. La polyéthylèneimine a été choisie pour modifier la surface des SPION pour aider à la délivrance d’ADN plasmidique dans les cellules de mammifères en raison de la capacité de tampon étendue du polymère grâce à l’effet «éponge protonique». Le polymère polycationique était ancré à la surface de SPION fraîchement préparés par une attraction électrostatique directe entre les SPION chargés négativement (en raison de la présence de groupes carboxyliques) et le polymère chargé positivement. La polyéthylèneimine a été choisie pour modifier la surface des SPION pour aider à la délivrance d’ADN plasmidique dans les cellules de mammifères en raison de la capacité de tampon étendue du polymère grâce à l’effet «éponge protonique». Le polymère polycationique était ancré à la surface de SPION fraîchement préparés par une attraction électrostatique directe entre les SPION chargés négativement (en raison de la présence de groupes carboxyliques) et le polymère chargé positivement. La polyéthylèneimine a été choisie pour modifier la surface des SPION pour aider à la délivrance d’ADN plasmidique dans les cellules de mammifères en raison de la capacité de tampon étendue du polymère grâce à l’effet «éponge protonique».

    Articles similaires
    Nanoparticules superparamagnétiques pour une administration efficace du vaccin à ADN antipaludique.

    J'aime

  3. L’élite des initiés aux manettes utilisent la science pour pérenniser leur pouvoir. Car rendre les gens serviles, les robotiser, les uniformiser, etc. c’est les esclavagiser. Ils font appliquer une science sans conscience et sans éthique. La conscience et la morale sont justement des valeurs à oublier dans le N.O.M. Le N.O.M est fondé sur une doctrine et des principes anti-chrétiens, donc irrationnels, amoraux et sans interdits. Il s’agit de la pensée idéaliste et kabbaliste. La Kabbale hait l’humain, donc elle ridiculise l’homme, l’abaisse et l’abrutit pour les intérêts de quelques uns qui sont les initiés. Ils souhaitent se démarquer toujours plus et accroître leur supériorité intellectuelle jusqu’à être nettement au-dessus du reste de l’humanité. Pour y arriver ils éliminent les porteurs de lunettes comme en URSS et en Chine communistes, puis ils abrutissent les autres pour empêcher toute concurrence et asseoir leur domination.

    La Kabbale est un système philosophique qui valorise le Mal. Une philosophie qui tend à supprimer les règles, les cadres, la morale, les limites et les interdits. C’est le royaume de la transgression, même du décalogue et de l’irrespect de la dignité humaine. Tout est permis, violer, tuer, faire des chimères entre humains et animaux (d’ailleurs leur fausse déité Baal est une chimère à tête cornue), créer des virus pathogènes, puis des vaccins inquiétants, disséminer des nanoparticules magnétiques pour modifier le comportement des gens à volonté et les soumettre encore plus, etc. En même temps, ils culpabilisent l’Occident et les Chrétiens, jouent aux philanthropes et aux justiciers. Ils veulent être moralement au-dessus des autres pour se faire admettre comme des demi-dieux.

    J'aime

  4. Il y a environ un an, j’avais proposé un article qui décrivait la faisabilité d’injecter des nanoparticules magnétiques – par exemple par des vaccins – programmables à distance par la 5G. C’était juste une extrapolation d’expériences qui avaient lieu dans l’expérimentation pour le cancer. Mon article a été jugé trop complotiste pour ce site de réinformation. Aujourd’hui, on se rend compte qu’il existe de multiples projets autour de la combinaison entre la 5G et les nanomatériaux,ouvrant la possibilité d’influencer les cellules.
    J’en cite une ici, qui utilise des nanoparticules de fer, qui permettent de faire fondre les cellules avec certaines fréquences.
    Le champ de la médecine a ceci de remarquable qu’elle peut justifier la fabrication de n’importe quelle arme par l’utilisation thérapeutique, qu sert en fait de terrain d’essai pour les armes biologiques et nanotechnologiques.

    J'aime

  5. Pingback: Bienvenue dans le monde de Lucifer – Santé : des nanoparticules magnétiques dans les cellules que l’on peut commander à distance ! – La Voix de Dieu Magazine

  6. Merci beaucoup à Liliane pour l’apport de tous ces éléments à la pointe de la recherche et des technologies utilisées.On en revient ici au choix fondamental entre le Bien & le Mal pour considérer ces informations primordiales: soit l’Humanité est capable de s’en tenir à des recherches permettant de soigner,voire de guérir des maladies qu’elle a favorisé comme le
    Parkinson,soit elle dérive vers des recherches maléfiques comme les Nazis de la 2è Guerre Mondiale…C’est le choix que tout homme ou femme doit affronter dans sa vie de tous les jours.
    Maintenant,entre les mains des puissances financières,dont ce choix n’effleure pas les critères de décision,il est évident que les risques sont majeurs ! Mais pour moi, les Puissances Cosmiques de nos anciens et du Divin,veillent aux limites des puissances du Mal…mais c’est un autre débat métaphysique…

    J'aime

  7. Pingback: Santé; des nanoparticules magnétiques dans les cellules que l’on peut commander à distance! — Le blog de Liliane Held-Khawam – Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

  8. Pingback: Salud: ¡Nanopartículas magnéticas en las células que se pueden controlar a distancia! – Ejército Remanente🏹 Noticias

  9. Pingback: Santé; des nanoparticules magnétiques dans les cellules que l’on peut commander à distance ! Par LHK – Les moutons enragés

  10. Madame Held-Khawam, une conférence récente du Dr Carrie Madej qui pourrait vivement vous intéresser, car elle a bien étudié l’aspect technologique aussi :
    https://churchofgladtidings.com/media?sapurl=Lyt6ZGhwL2xiL21pLytnM2Izd3o5P2JyYW5kaW5nPXRydWUmZW1iZWQ9dHJ1ZQ==
    Vous connaissez déjà bien des choses, notamment le brevet de Microsoft sur le minage de la cryptomonnaie.

    Dans le cadre de la FREE AND THE BRAVE CONFERENCE du week-end 21-23 mai 2021 dans une paroisse en Californie. Aux USA, les gens n’ont pas peur de parler publiquement de Dieu, ce qui est rafraîchissant.
    https://churchofgladtidings.com/registration-free-brave

    Etaient invités aussi Dr Judy Mikovits, Dr Henry Ealy, Dr Sherry Tenpenny.

    Et aussi la présentation magistrale de l’analyste financier Dr David E. Martin. On apprend des informations jamais entendues ailleurs, je crois bien. Les assurance-vie, quel rôle jouent-elles ?
    https://churchofgladtidings.com/media?sapurl=Lyt6ZGhwL2xiL21pLys3NTlrdzgzP2JyYW5kaW5nPXRydWUmZW1iZWQ9dHJ1ZQ==

    J’espère que quelques-unes de ces conférences seront un jour doublées en français. Toutes les conférences à ce lien : https://churchofgladtidings.com/media?sapurl=Lyt6ZGhwL2xiL2xpLyt3ZjY1cXhuP2VtYmVkJmJyYW5kaW5n

    Aimé par 1 personne

  11. Je comprend mieux le pourquoi de l’arrestation du Professeur Fourtillan en France.
    N’a t’il pas mis au point « La Valentonine » ? Un patch qui délivre de la Sérotonine et de la Mélatonine (production naturelle de ces hormones par notre cerveau) au moment dédiés
    (cycles diurnes et nocturne). Ce patch améliore grandement l’état de santé des malades de Parkinson et d’Alzheimer. Ansm et Bigpharma lui reprochent de n’avoir pas suivi « leur »
    protocole. A la lesture de cet article, il m’apparait surtout qu’il dérange beaucoup
    la machine à fric, Bigpharma et empèche la création eugénique de l’humain modifié et controlable. Soutenons le Professeur.

    J'aime

  12. Pingback: * Cycles mondiaux (16) : 2019-2025, 3eme passage connu d'Uranus en Taureau - Astropopote

  13. Pingback: Lunaison du 11 mai au 09 juin 2021 - Astropopote

  14. Pingback: Santé; des nanoparticules magnétiques dans les cellules que l’on peut commander à distance ! Par LHK – Les moutons enragés – Le Monde

  15. Pingback: Federación Anarquista 🏴 Noticias anticapitalistas y informaciones libertarias

  16. Pingback: ¡Nanopartículas magnéticas en las células que se pueden controlar a distancia! – El colectivo de Uno / The Collective of One

  17. Pingback: Santé; des nanoparticules magnétiques dans les cellules que l’on peut commander à distance! – Le blog de Liliane Held-Khawam | Boycott

  18. Où l’on apprend qu’il existe des recherches sur la programmation de cellules à distance par des nanoparticules magnétiques, qui permet de déclencher des réponses cellulaires, de contrôler le comportement des cellules, d’activer des processus biochimiques spécifiques. Nous savons par ailleurs que ces recherches sont déjà opérationnelles, au moins en partie. Souvenons-nous ici de l’hydrogel DARPA qui permet justement cette connexion.
    Où l’on apprend aussi qu’ils prévoient de fabriquer des cellules souches à partir des cellules de la peau d’un individu, en utilisant des virus, pour faire croître les neurones, toujours par des nanoparticules magnétiques, pour traiter la maladie de Parkinson, mais bien entendu nous savons aussi que la guérison d’une maladie dégénérative servira de cheval de Troie à toutes les autres applications pour contrôler et modifier le programme génétique de l’être humain, par un pouvoir totalitaire, pour des besoins militaires ou simplement eugéniques.
    Nous savons, en particulier par le professeur Montagnier, que cette méthode à partir de l’ARNm d’introduction de vecteurs viraux est susceptible de provoquer des cancers. Je resterai donc personnellement très prudent face à l’affirmation de ce chercheur, Yamanaka, que cette méthode pour produire des cellules souches ne provoque pas de cancers, alors que là on touche directement à la multiplication de la cellule..
    La vaccination de plusieurs milliards d’individus ne serait-elle pas un champ d’expérimentation dans lequel on installerait les outils de base qui pourraient servir ensuite, à l’aide d’autres vaccinations, à tout un ensemble d’expérimentations et de transformations humaines génétiques ?

    Mais leurs objectifs génétiques ne s’arrêtent pas au contrôle biologique. Car les mêmes technologies génétiques qui permettent de réaliser des interfaces entre l’électromagnétisme et la cellule, permettraient aussi la communication entre plusieurs cerveaux ou entre l’ordinateur et le cerveau.

    Liliane Held Khawam nous dévoile encore le projet LUMINOUS. Les chercheurs le décrivent comme un espoir que la conscience soit de mieux en mieux mesurée, quantifiée et modifiée – grâce à l’interaction électromagnétique. Techniquement parlant, il nous manque des étapes, mais faisons leur confiance que s’ils en parlent, c’est que c’est déjà possible.
    Il est expliqué que c’est une recherche sur une nouvelle classe motrice de la conscience sensorielle, – si j’ai bien compris – qui permettrait le dépassement de la conscience. Je suppose qu’ils veulent dire croissance de la conscience.

    Nous parlons ici d’une théorie et d’une recherche sur la création de conscience basique (sensorielle) par interaction électromagnétique.

    Tout cela n’est pas très clair. Mais si c’est appliqué aux neurones, nous parlons bien de modifier la conscience sensorielle et motrice.
    Ici, la compréhension dans le Yoga est intéressante.
    La sensibilité est effectivement à la base de la conscience. Et la sensibilité, selon Sri Aurobindo, est de deux types : une sensibilité passive, qui reçoit l’information et une sensibilité dynamique, qui y réagit. Seraient-ils capables, en stimulant électromagnétiquement des neurones neutres, des neurones souches, de générer des réponses qui permettraient de démarrer la sensibilité et de la faire croître ?
    On peut donc y voir dans ces expériences une possibilité au moyen de la 5G, de contrôler à distance et de modifier la conscience humaine et son comportement, mais aussi une possibilité de fabrication artificielle d’un cerveau organique composé de neurones maintenus artificiellement en vie, et stimulés de manière électromagnétique pour induire une capacité de sensibilité et pouvant servir ultérieurement de support à l’Intelligence artificielle.

    Comme le dit Liliane Held Khawam, nous avons affaire à de très grands chercheurs de diverses disciplines qui se sont retrouvés autour de projets communs. La synergie qui s’en dégage semble libérer une puissance dont le potentiel maléfique n’est pas difficile à imaginer.

    J'aime

  19. Pingback: Est-ce que les vaccinés sont vraiment magnétisés ? - Cellule44

  20. Pingback: Study on the electromagnetism of vaccinated persons in Luxembourg – Rights and Freedoms

  21. Pingback: Pourquoi les vaccins sont-ils magnétiques (et les moutons électriques *) ? – Politique émois et moi

  22. Pingback: Des nanoparticules magnétiques dans les cellules que l'on peut commander à distance - Scandal

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s