Vacciner à tout prix. Mensonges et petits arrangements avec la vérité inclus.

La publicité en faveur de la vaccination diffusée par le gouvernement français. Après la peur, l’isolement, la solitude, voici un message redoutable chargée de (fausses) promesses qui joue sur la souffrance émotionnelle. Redoutable d’efficacité.

L’argent de la finance coule à flots en direction de la presse, de la science, de la technologie, des hôpitaux, des universités, des politiques, et… des big pharmas. Tout y passe depuis des décennies. Du coup, c’est la haute finance qui fixe les feuilles de route aux uns et aux autres. Elle est si présente qu’elle en devient le fil rouge qui tricote et asservit nos institutions, et donc l’humanité.

La gangrène de la sphère politico-scientifique publique est si avancée que l’on a déversé des milliards sur des produits qui finissent à la poubelle. Après avoir fait des blessés et des morts. L’impunité est totale et scandaleuse. Exemples:

Le cas du remedesivir est pour le moins étonnant. Ce produit recyclé plusieurs fois depuis une dizaine d’années a largement fait ses preuves. Il fut constaté avant l’éclatement de la crise covidienne qu’il était au mieux inefficace, et au pire toxique, car peut générer passablement de complications. La Suisse en a commandé de sacrés quantités APRES que l’OMS l’ait déconseillé.

Le scandale du Remdesivir ne fait que commencer. 

La méfiance envers le vaccin AstraZeneca est générale, et encore plus répandue en Scandinavie, où la pharmacovigilance est très développée. Le Danemark a été le premier pays au monde à ne plus l’utiliser. La Norvège l’a suspendu. Pourtant, à l’heure actuelle, il y a des pays qui continuent de l’injecter (Liban, Inde,…). Pire encore si cela est possible, des essais sont actuellement en cours pour tester les vaccins Pfizer, Moderna et Oxford-AstraZeneca chez les enfants! Oui vous lisez bien!

On nous explique dans une publication que le groupe de recherche d’Oxford ( Astrazeneca)teste son vaccin sur des enfants âgés de 6 à 17 ans, dans le cadre d’un essai financé par le National Institute for Health Research et AstraZeneca. L’essai de phase II, qui a débuté en février, recrutera 300 volontaires. Jusqu’à 240 de ces participants recevront le vaccin covid-19, tandis que les autres recevront un vaccin de contrôle contre la méningite – utilisé car il devrait produire des réactions similaires, telles que des douleurs à l’endroit de l’injection. On nage en plein délire. C’est quoi un enfant de 6 ans qui est volontaire? De quelle médecine s’agit-il quand on injecte le vaccin de la méningite juste pour reproduire une douleur? Où sont les associations de protection des enfants? Seraient-elles financiarisées elles aussi?

Et l’enquêteur en chef des essais d’une entreprise, qui devrait être bouclée au vu de la dangerosité de son produit, de nous expliquer de manière parfaitement non rationnelle que la plupart des enfants ne sont relativement pas affectés par le coronavirus et ne risquent pas de souffrir de l’infection, mais il est important d’établir la sécurité et la réponse immunitaire chez les enfants et les jeunes, car certains enfants peuvent bénéficier de la vaccination. AstraZeneca va donc poursuivre sa funeste expérience sur de vrais êtres humains en pleine santé, et personne n’y trouve quelque chose à redire!

https://www.bmj.com/content/372/bmj.n723 https://www.rfi.fr/fr/europe/20210421-en-su%C3%A8de-de-plus-en-plus-de-doses-d-astrazeneca-finissent-%C3%A0-la-poubelle?fbclid=IwAR3jfNr-E6Vd_eByXE3Ga7TTags8AT4eFXcrv5ekOgsrdNfmLUnfuS3vYec Effets de la vaccination sur la population indienne.

Des milliards ont été donnés à des partenaires de la santé publique pour des produits dont le processus de validation n’a pas été jusqu’au bout avant de passer au grand public. On les a malgré tout achetés alors qu’ils ne répondent pas aux standards requis et finissent à la poubelle. Notre dernier article, basé sur des données en possession des autorités politiques et scientifiques, a fait la place à un réquisitoire inquiétant contre l’ensemble des vaccins.

Voici 2 extraits:

(…) les documents officiels publiés soulignent également le caractère incomplet des preuves relatives à la « qualité » de la « substance active » et des « excipients », du « procédé de fabrication », de la « reproductibilité des lots » commercialisés, etc.

(…)Même en cas d’urgence sanitaire, il nous est donc difficile de comprendre les fondements de ces AMM (autorisation de mise sur le marché) qui ont été octroyées à ces vaccins contre la Covid-19.

Aux incertitudes liées à la Covid-19, se sont ajoutées les approximations liées à l’utilisation, et à la qualité intrinsèque même, de ces vaccins. Désormais, il faudrait gérer deux problèmes au lieu d’un.

Catherine FRADE, Docteur en pharmacie, et ancienne directrice des affaires réglementaires internationales dans l’industrie pharmaceutique.
https://lilianeheldkhawam.com/2021/04/25/pourquoi-l-obligation-vaccinale-ne-peut-prosperer-meme-sous-forme-deguisee-via-un-passeport-vaccinal-explications/

Les données en possession de Mme Frade relève du domaine public. Tout scientifique y a accès. On envoie des gens au casse-pipe, avec les plus de 65 ans en première ligne. La preuve est que la Suède conseille toujours le poison devenu célèbre à ses plus de 65 ans. Que faut-il en conclure? Les plus de 65 ans étant des centres de coûts, on souhaite s’en débarrasser? Une hypothèse qui devra tôt ou tard être envisagée.

https://www.rfi.fr/fr/europe/20210421-en-su%C3%A8de-de-plus-en-plus-de-doses-d-astrazeneca-finissent-%C3%A0-la-poubelle?fbclid=IwAR3jfNr-E6Vd_eByXE3Ga7TTags8AT4eFXcrv5ekOgsrdNfmLUnfuS3vYec

Oser sortir la tête du panier

Il faut avoir perdu le sens du discernement pour qu’un acteur de la santé publique puisse passer outre les informations disponibles. Cela peut être le cas dans 2 situations: soit être membre d’une secte à l’idéologie contraire à la défense de l’humain et de l’humanité comme dans le cas des trans et posthumanistes, soit être corrompu. Dans les 2 cas de figures, nous avons affaire à des gens dangereux.

Dans ce tohu-bohu malsain et qui commence à sentir l’euthanasie active et de masse, spécialement envers les personnes âgées de plus de 65 ans, certains scientifiques tentent de s’exprimer hors du cadre consensuel. La voix de ce genre de personnes est mise en sourdine pour ne pas trop heurter les porte-paroles du système souvent cachés derrière des fonctions qui semblent d’intérêt public et donc au-dessus de tout soupçon.

Alexandra Henrion-Caude, une spécialiste de l’ARN

Nous avons très tôt relayé les arguments d’Alexandra Henrion-Caude, une grande spécialiste de l’ARN. Celle-ci est en effet reconnue pour ses différents travaux et notamment ses découvertes sur les microARNs (brevetées et très largement reprises par la communauté internationale).

Elle sait donc bien mieux que nombre d’experts-télévisuels de quoi il retourne avec cette nouvelle génération de vaccins. Pourtant, c’est sa page Wikipédia qui est supprimée et ses vidéos censurées, alors que les communicants monopolisent les médias grand public.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est alexandra-henrion-caude-2.png
Alexandra Henrion-Caude, généticienne et ancienne directrice de recherche à l’Inserm, . En 1997, elle soutient sa thèse sur les gènes USF dans la régulation du glucose[3], et reçoit le Prix de la Fondation Nestlé[4]. Elle poursuit sa carrière aux États-Unis en neurobiologie au Joslin Diabetes Center à Harvard Medical School à Boston[5] et au Salk[6]. En 2013, elle devient boursière Eisenhower et explore les possibilités de diminuer les coûts en santé[7],[8], comme les nouveaux contours de la science avec plusieurs Prix Nobel aux Molecular Frontiers sous l’égide de la Fondation Nobel, de l’Académie Royale des Sciences de Suède et de l’Université de Corée[9]. En 2015, elle contribue au lancement du manifeste du juste soin au juste coût[10]. Ses interrogations sur la possibilité de construire des ponts entre les connaissances ancestrales et une médecine de pointe l’amènent en Afrique. Elle promeut l’engagement des femmes dans la science avec la Présidente de la République de Maurice[11], et démontre le défi que pose le changement climatique en matière de santé[12]. Outre ses engagements personnels en bioéthique[13] et dans le monde associatif[14], ses résultats concernent la maladie de Hirschprung, le syndrome de Ravine[15],[16], les microARN[17] dont les mitomiRs pour lesquels son étudiante Simonetta Bandiera reçoit le Prix de la Fondation Jérôme Lejeune[ (Wikimonde, la page Wikipédia a été supprimée)
Voix dissonante déjà en 2017. Alexandra Henrion-Caude, généticienne et directrice de recherche à l’Inserm, fait part de ses réserves sur les promesses de la médecine personnalisée et appelle à une meilleure information des citoyens. https://www.santeperso.ch/Ethique-et-Societe/Medecine-predictive-Evitons-la-genomancie!

Le Dr Philippe Saegesser, un médecin anesthésiste vaudois rappelle le rôle du soignant

Philippe Saegesser est un médecin anesthésiste vaudois. Jusque-là rien de particulier. Mais voilà que cette personne a refusé d’entrer dans un consensus sanitaire ET politique qui met de côté le principe de précaution. Il se fait remarquer dans un entretien dont le titre a dû faire réagir plus d’un. «Notre gouvernement n’est plus défenseur des valeurs fondamentales de notre société» est un constat que nous avons fait sur ce site en prenant les informations les unes après les autres, et en contrôlant et corrigeant les méthodologies fallacieuses de la Statistique publique.

Il revient ces derniers jours avec un nouvel entretien intitulé « Gestion de la crise Covid: «L’erreur est humaine, persévérer est diabolique» », il ose prendre la parole pour poser un constat très dérangeant et certainement très peu apprécié par les décideurs, eux-mêmes largement financiarisés.

https://www.limpertinentmedia.com/post/notre-gouvernement-n-est-plus-d%C3%A9fenseur-des-valeurs-fondamentales-de-notre-soci%C3%A9t%C3%A9
Il a accordé un 2ème entretien à l’Impertinent le 19 avril 2021 https://www.reinfosante.ch/gestion-de-la-crise-covid/?fbclid=IwAR27zZs1vOd69XYEvPUkjTCftM-sSA-ugPynISO2mS8VStTBEm33owpUGfM

Hasard de calendrier ou liens de causalité, le Dr. Philippe Saegesser a été depuis remplacé à la tête du groupement des médecins hospitaliers vaudois (GMH).

Dr. Philippe Saegesser, médecin chef et spécialiste fraîchement retraité après 35 ans de pratique. Il nous livre son analyse de la crise actuelle, qui n’est à ses yeux pas forcément que sanitaire.

Un faible pourcentage d’intervenants pour occuper un espace télévisuel très important. Loi de Pareto.

L’information de masse au centre de la transition vers le transhumanisme

L’outil quasi militaire utilisé par les dirigeants pour gérer la crise Covid est INFORMATIONNEL. Cette donnée est fondamentale si l’on veut faire chavirer le modèle. La réaction doit être de nature similaire à celle de l’action initiée par les pilotes du projet. Ainsi, si vous voulez réagir à ce qui se passe, il faut user de moyens informationnels.

Et là, les forces des opposants au système sont insuffisantes. Pourquoi? Pour 2 raisons fondamentales. La 1ère est que Monsieur et Madame tout le monde ont découvert la restructuration de la planète il y a juste 1 an. Pire, beaucoup se font vacciner parce qu’on leur fait croire qu’ils vont pouvoir se débarrasser du masque, reprendre leurs activités professionnelles, d’entrepreneur, de festivités en famille ou entre amis, etc. Comme avant. Ils n’ont toujours pas saisi que nous étions confrontés à un coup d’état planétaire par la supra-élite techno-financière. Et aussi longtemps que vous croyez que les opposants sont des conspirationnistes-complotistes, souffrant de paranoïa aigüe et assimilés à des farfelus, vous ne pourrez jamais répondre à l’action d’envergure que nous subissons toutes et tous, petits et grands.

La France est le pays qui a réussi le mieux à assigner à résidence surveillée sa population. J’avoue que le résultat est historique!

Ce résultat exceptionnel est dû au fait que la France est le pays qui maîtrise avec brio la communication industrialisée. L’activité d’influenceur est hautement professionnalisée en France, bien plus que dans un pays comme la Suisse.

Vos émotions, leur puissance. Publicité mensongère

Nous voyons donc qu’un petit groupe d’individus a capté la puissance liée à l’activité d’informer. Et les messages instillés jour après jour, inlassablement sont formatés, homogénéisés, et dirigent le bénéficiaire vers un mot d’ordre: allez vous faire vacciner. Et ces communicants n’hésitent pas à l’occasion à tirer sur la corde émotionnelle et affective, ce qui a le chic de désarçonner la cible. https://books.openedition.org/septentrion/51006?lang=fr

La preuve que les promesses contenues dans ses vidéos sont fausses. Le Conseil d’Etat a émis une décision intitulée Les restrictions de déplacement des personnes vaccinées sont justifiées. On apprend qu’un « retraité de 83 ans a demandé au juge des référés du Conseil d’État de suspendre les restrictions de déplacement prises par le Gouvernement afin qu’elles ne s’appliquent plus aux personnes vaccinées. Le juge des référés rejette sa demande considérant que les personnes vaccinées peuvent être porteuses du virus et contribuer à sa diffusion.« 

https://www.conseil-etat.fr/actualites/actualites/les-restrictions-de-deplacement-des-personnes-vaccinees-sont-justifiees

D’ailleurs, voici ce que vous liriez si vous alliez au bout de la vidéo du gouvernement.

Une toute petite équipe tient de main de fer les populations grâce à la com. Voici la règle du 80/20

Avant de poursuivre, je voudrais introduire une règle, largement utilisée par le monde de l’entreprise, qui porte le nom de Loi de Pareto, ou la règle des 80/20.

Dans les années 1900, Vilfredo Pareto est un économiste italien qui a mis en exergue à travers plusieurs études que dans son pays, 20% des personnes détenaient 80% des richesses . Dans les années 40, un ingénieur, Joseph Juran évoque la loi des 80/20 facilitant la séparation entre le « vital few » (les 20% à fort impact) et le « trivial many » (les 80% restant). Une distribution qui semble « naturelle ».

En effet, par projection, ce principe se vérifie dans de nombreux domaines . La majorité des résultats ou des impacts, sont dus à une minorité des causes. 20% des bugs sont responsables de 80% des plantages de logiciels,  20% des articles en stock représentent 80% du coût de stockage, etc. Généralement 20% des clients font 80% du chiffre d’affaires. D’où la seconde appellation : la loi des 20/80 (ou 80/20).

https://www.manager-go.com/gestion-de-projet/dossiers-methodes/la-methode-des-20-80

Nous serions tentés de dire que depuis quelques années, la loi de Pareto a muté en celle du 1/99. 1% de la population maîtrise 99% de toutes les richesses, mais aussi 99% de l’information. Cela fait une année que la gestion de la crise s’étale devant nos yeux. Et que voyons-nous à part des chiffres frelatés et des protocoles de validation court-circuités? Nous voyons de la com industrielle et massive digne de l’industrie hollywoodienne. Souvenez-vous de ces quasi scripts rédigés et répétés au fil des décennies dont nous parlait Paul Schreyer.

https://lilianeheldkhawam.com/2021/04/21/une-pandemie-qui-survient-au-lendemain-du-crash-du-marche-des-repo-suite-et-fin-de-la-traduction-de-la-conference-de-paul-schreyer/

Si nous appliquions la règle des 80/20 à la crise covidienne, mais après l’avoir corrigée suite aux dérives du néolibéralisme, nous dirions que 1% d’individus génèrent 99% de l’activité informationnelle ET permettent 99% des décisions. La gestion de la crise est attisée, entretenue et maîtrisée par de la com. Très peu, voire pas, de place est attribuée aux professionnels non financiarisés de la santé publique.

Suisse: Passeport vaccination suisse, a-t-on octroyé un monopole d’Etat à des privés? Les deux pontes mondiaux de la vaccination engagés par une firme qui mise sur le vaccin ADN.
France: Expert ou communicant lobbyiste? Etude de cas.

Et en matière de com et d’influence, cherchez la manipulation. Etude de cas

Voici un exemple de manipulation de l’opinion publique. Une rencontre virtuelle est organisée autour du thème « COVID-19: le vaccin est-il la (bonne) solution pour éradiquer le virus?« En prenant le temps d’analyser les jeux de rôle attribués aux uns et aux autres par le réalisateur, celui-ci donne l’impression de chercher à convaincre le spectateur à admettre que la vaccination est requise et que c’est une bonne chose pour tout un chacun.

Voici quelques critères qui nous poussent à parler de manipulation de l’info

Le nombre

  • 3 intervenants appartiennent au système sanitaire et sont pour la vaccination
  • 2 intervenants s’opposent à la vaccination

Nous avons d’emblée un déséquilibre qui va en engendrer un tas d’autres, à commencer par le temps de parole en faveur du pour ou du contre.

La manière dont le parcours professionnel de Astrid Stuckelberger est très problématique. Un 2 poids 2 mesures qui passent mal finalement. https://pressclub.ch/covid-19-le-vaccin-est-il-la-bonne-solution-pour-eradiquer-le-virus/

Un oui en faveur du vaccin asséné d’emblée

Nous relevons dans ce groupe du oui la présence d’une représentante de l’OMS, organisme officiel dont le financement privé est inconnu de la vaste majorité du public et une autre de la task force suisse portant le titre de bioéthicienne. 2 atouts majeurs qui rassurent le grand public et qui plaident en faveur de la vaccination.

Encore plus important en matière de com, l’introduction faite par une personne présentée comme pédiatre, chargé d’enseignement à l’université, qui dès les premières minutes annonce clairement que le vaccin est une solution claire à la crise de la Covid. Du coup, toutes les personnes qui auraient abandonné en cours de route le visionnage de cet enregistrement resteront marquées par ce OUI enthousiaste venant d’une personne de confiance.

Et là, à mon avis, le Club de la presse a fait une erreur importante: il a omis l’activité principale de M Diana auprès du groupe financiarisé Hirslanden. M Alessandro DIANA est médecin responsable du Centre de Pédiatrie de la Clinique des Grangettes.

Et Hirslanden porte actuellement le nom de Mediclinic International. Oui le groupe Hirslanden n’est plus suisse. https://www.mediclinic.com/content/dam/mediclinic-com/downloads/en/about-us/mediclinic-history.pdf

Si les performances boursières de ce groupe globalisé vous intéressent, vous les trouverez sur les bourses sud-africaines et londonienneshttps://www.mediclinic.co.za/en/corporate/about-mediclinic-southern-africa.html

Alors, question: pourquoi ces données ne figurent-elles pas sur la présentation que le Club de la Presse a faite de M Diana? Est-ce que cela aurait changé quelque chose à la confiance accordée par le spectateur?

Et ce n’est pas tout. M Diana travaille pour Mme Claire-Anne Siegrist, que nous n’avons plus le privilège de trop voir ces 2-3 derniers mois. M Diana est comme elle, un vaccinologue, ce que le Club de la Presse a aussi oublié de relever.

C’est donc tout naturellement que M Diana a sa place aux côtés de Mme Siegrist, fondatrice de Infovac, de mesvaccins.ch et propriétaire de vivac, un carnet de vaccination numérique.

Mesvaccins.ch sanctionné

Souvenez-vous de notre enquête sur ces entités privées-publiques dont la raison d’être est la vaccination. Un business fantastique. Nous avions en janvier 2021 attiré l’attention sur la présence d’un haut représentant de l’entreprise Arpage au sein de l’équipe mesvaccins.ch, et nous nous posions la question de ce que devenaient nos data…

Pour la petite histoire, le site mesvaccins.ch a été suspendu dès le mois de mars par ordre du préposé fédéral à la protection des données et à la transparence. En cause? Violation de la protection des données. Mais selon le site, nous pouvons être rassurés il va reprendre ses activités tout bientôt. https://www.letemps.ch/economie/site-mesvaccinsch-deconnecte-violation-protection-donnees…

La question est de savoir si le site va reprendre avec la même équipe qui inclut JA Boesch de la société Arpage AG?

Suisse: Passeport vaccination suisse, a-t-on octroyé un monopole d’Etat à des privés? Les deux pontes mondiaux de la vaccination engagés par une firme qui mise sur le vaccin ADN.

En résumé, les médias romands semblent avoir renoncé à Mme Siegrist, l’experte dont la proximité avec le monde de l’industrie pharmaceutique a été éventée. M Alessandro Diana présenté comme pédiatre et enseignant semble, pour l’instant faire un excellent remplaçant.

Les autorités norvégiennes ont rapporté le décès de 23 personnes âgés suite à l’injection du vaccin. Faut-il s’en inquiéter ? Non, à en croire le Dr. Alessandro Diana, expert en vaccinologie aux HUG. « Une pure temporalité »

http://www.lemanbleu.ch/fr/News/Des-deces-a-cause-du-vaccin-Une-pure-temporalite.html

De notre côté, nous regrettons que l’on ne nous ait pas dit que M Diana travaillait pour un groupe privé global, appartenant à des financiers internationaux. Il est aussi dommage que M Diana utilise la théorie du complot pour répondre à des professionnels de la génétique. https://www.radiolac.ch/actualite/les-vaccins-arn-sont-ils-dangereux-la-reponse-du-dr-alessandro-diana/ On peut supposer que ce n’est pas son domaine, mais se prévaloir de la théorie du complot à ce niveau fait l’effet inverse à l’heure actuelle puisque une vaste majorité de la population a bien compris que les ambassadeurs de big pharma usaient de ce vocable sans répondre aux questions qui fâchent. Et à ce propos, nous en avons quelques-unes ici:

Israël enquête sur les effets secondaires du vaccin Pfizer. Un rapport alarmant. Effets de la vaccination sur la population indienne.

Prochaine étape? Les enfants

Nous disions ci-dessus que vacciner les enfants pourraient commencer dès cet automne. On engage des enfants comme cobayes! Je vous mets la traduction d’un passage d’une publication.

Essais chez les enfants

Bien que ces vaccinations ne faisaient pas partie d’un essai clinique, des essais sont actuellement en cours pour tester les vaccins Pfizer, Moderna et Oxford-AstraZeneca chez les enfants. Pfizer a recruté plus de 2000 enfants âgés de 12 à 15 ans pour un essai annoncé en octobre. Il prévoit également de mener un deuxième essai chez des enfants âgés de 5 à 11 ans. 2 directeur général de Pfizer, Albert Bourla, a déclaré à Reuters en Mars qu’il attend les jeunes adolescents d’être admissibles à la vaccination de coronavirus à l’automne et les enfants l’ école primaire d’ ici la fin de l’année. 3

En décembre, Moderna a annoncé qu’elle allait tester son vaccin sur 3000 jeunes âgés de 12 à 17 ans, dont la moitié recevrait deux injections du vaccin à quatre semaines d’intervalle, tandis que la moitié recevrait un placebo. 4

Anthony Fauci, directeur de l’Institut national américain des allergies et des maladies infectieuses, a déclaré que les lycéens de tout le pays devraient pouvoir se faire vacciner à l’automne. 5

https://www.bmj.com/content/372/bmj.n723

Le Pr Alain Fischer, le Monsieur vaccin du gouvernement français, n’excluait pas il y a quelques semaines la vaccination des enfants. A relever que le Pr Fisher est lui-même étroitement lié au monde de la haute finance… On n’en sort pas.

On relèvera la présence de M Yves Lévy, époux de l’ancienne ministre de la santé Agnès Buzyn

Nous finirons avec le constat trivial suivant: sans l’aide irremplaçable des médias de l’info cumulée à la censure des scientifiques non financiarisés, les ambassadeurs de planète finance n’auraient jamais obtenu la vaccination d’autant de monde avec des produits hasardeux.

LHK

9 réflexions sur “Vacciner à tout prix. Mensonges et petits arrangements avec la vérité inclus.

  1. J’ai lu vos livres et je suis vos informations régulièrement. Merci pour votre travail admirable et qui me/nous empêche d’être systématiquement lobotomisé par la propagande habituelle de nos chers médias, eux aussi soumis au « virus »de la finance …..

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Vacciner à tout prix. Mensonges et petits arrangements avec la vérité inclus. – Les moutons enragés

  3. Écoutez ce que dit Jacques Attali de 5.25 à 5.39… « demain le luxe sera de ne pas être traçable »….difficile de ne pas faire le lien, entre autres, avec le projet de suppression de l’argent liquide. Mais tout ceci est pour notre bien et notamment empêcher le kidnapping de bébés….

    J'aime

  4. Merci pour cette enquête approfondie !
    Tous les parents qui ont accepté la maltraitance par muselière à leurs enfants depuis des mois vont-ils se lever pour refuser ces injections dont ils devraient absolument être préservés ?
    Je crains que non et c’est horrifiant.
    Les dirigeants, les gens des pharmas, les médecins collaborateurs n’ont aucune morale, aucune éthique, aucun respect des personnes. Exactement comme les monstres qui ont œuvré dès 1933 en Allemagne.
    Génocides, expérimentations de masse sur personnes non consentantes.
    Sans frein, ils iront toujours plus loin.

    J'aime

  5. Si vous poursuivez votre recherche sur les liens de la Fondation Rothschild avec le CNRS,les Universités Pierre et Marie Curie ou Paris Diderot, vous constaterez que L’Institut de Biologie Physico-Chimique est soutenu par la Fondation Rothschild pour le Développement de la Recherche Scientifique. Il est membre de la Fondation Pierre Gilles de Gennes et partenaire actif de Paris Sciences et Lettres (PSL) et de l’ensemble des institutions de recherche de la Montagne Ste Geneviève.Il y a là un partenariat privé-public dont les liens mériteraient d’être éclaircis pour analyser où vont les bénéfices des recherches fondamentales publiques qui en générale ne rapportent rien,avant de passer au stade de la recherche appliquée où là les bénéfices sont considérables…Je n’ai rien contre les partenariats public-privé à conditon que la répartition des résultats soit équitable dans l’intérêt de la France…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s