Passeport vaccination suisse, a-t-on octroyé un monopole d’Etat à des privés?

Le 17 septembre 2019, une question sur l’exploitation et le développement du carnet de vaccination électronique était posée au Conseil fédéral sous la forme suivante:

Quelles solutions durables envisage-t-il afin d’assurer à toute personne intéressée l’accès au carnet suisse de vaccination électronique?

Mme Heim, députée socialiste. Le 17 septembre 2019

Et voici son argumentaire: « Les services électroniques de santé permettent l’amélioration des processus du système de santé publique et la mise en réseau des différents acteurs du domaine. Quelques progrès déjà accomplis sont particulièrement encourageants: le carnet suisse de vaccination électronique en est un bon exemple. Aujourd’hui, le nombre de vaccins enregistrés a franchi la barre des 5,5 millions, un chiffre qui prouve l’intérêt considérable de la population et des spécialistes pour le projet. L’exploitation et le développement du carnet de vaccination électronique dépendent d’une petite fondation à but non lucratif, la fondation mesvaccins.ch. Malgré le soutien apporté par l’Office fédéral de la santé publique, la fondation n’a pas les moyens de garantir la durabilité de ses activités et l’accès gratuit aux prestations de service pour l’ensemble de la population. »

En français, on trouve le texte mais pas le nom de la députée.
En Italien, vous trouvez le nom de la députée. A préciser qu’elle a une double formation médecine-droit.
Voici la réponse du Conseil fédéral. Novembre 2019

Le Conseil fédéral est également d’avis que l’utilisation à large échelle du carnet de vaccination électronique par la population suisse constitue une plus-value pour la santé publique ainsi que pour le corps médical. La promotion de son utilisation figure donc parmi les domaines d’action de la Stratégie nationale de vaccination qu’il a adoptée.Le carnet de vaccination électronique permet aux citoyens de conserver leurs données en lieu sûr. Ils peuvent y accéder n’importe où et à tout moment par Internet ou par une application pour smartphone; ils peuvent de plus vérifier si leurs vaccins sont à jour conformément aux dernières recommandations ou s’il est nécessaire de les compléter. En outre, cet instrument facilite également le travail des professionnels de la santé chargés de contrôler le statut vaccinal des patients, pour autant que ces derniers leur aient donné les droits d’accès correspondants. La question du financement de l’infrastructure actuelle est en cours de clarification avec les cantons.

A moyen terme, le carnet de vaccination électronique sera proposé comme élément du dossier électronique du patient (DEP). L’élaboration des conditions techniques et juridiques pour cette intégration devra par conséquent figurer parmi les premières priorités en vue de développer le DEP une fois passé le délai d’introduction fixé au mois d’avril 2020.

Ainsi le Conseil fédéral a décidé pour nous de transformer nos données médicales en data digitalisées, et de nous doter d’un passeport de vaccination dès novembre 2019 dans le cadre d’une Stratégie nationale de vaccination. Bref, Bill Gates a eu tort de rajouter des couches sur le sujet. L’affaire était pliée avant toute épidémie. Décidément, une fois de plus, ils sont très prévoyants à Berne.

https://www.viavac-cdss.ch/media/cms_page_media/1/intro.png
Le carnet de vaccination intégré à la plateforme e-health suisse ! Ce schéma
https://lilianeheldkhawam.com/2019/10/28/vers-un-totalitarisme-sanitaire-vincent-held/ https://lilianeheldkhawam.com/2018/11/22/reseaux-sociaux-votre-activite-en-ligne-integree-a-votre-dossier-medical/

Les points à retenir à ce stade pour saisir l’ampleur de l’information qui va suivre

Les informations à retenir de ce passage hautement important:

  • La question du passeport de vaccination était sur la table AVANT la crise Covid.
  • On y dit qu’une fondation mesvaccins.ch est responsable de ce projet. Donc pas la Confédération. D’où notre exposé ci-dessous.
  • On y apprend que le logiciel avait déjà enregistré 5,5 millions de vaccins. Cela signifie que même si les tenants du logiciel forcément privé au vu de la question de la députée avaient reçu un franc par inscription, ils ont dû engranger un chiffre d’affaires de 5,5 millions de francs.
  • Nous apprenons aussi que l’Office fédérale de la santé publique apporte son soutien à cette structure, la question dès lors à poser serait d’obtenir les subsides qui sont versées annuellement.
  • mesvaccins.ch a-t-il fait un gros bébé avec mesvaccins.net utilisé en France https://www.mesvaccins.net/annuaire. L’information n’est pas disponible.
En 2011, lancement en France du carnet de vaccination électronique intelligent et partagé de MesVaccins.net

Le site infovac.ch et ses bébés

Un autre site infovac.ch mis en place par le centre de vaccinologie de l’Université de Genève sert de plateforme d’information sur les vaccins ET sur le carnet de vaccination électronique existe en Suisse. Le succès de cette initiative a donné lieu à la création d’Infovac-France en 2003, puis d’Infovac-Maroc et Infovac-Hongrie en 2007. L’OMS en fait même la promotion https://www.who.int/vaccine_safety/initiative/communication/network/infovac/en/

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est viavac-infovac.png

infovac.ch constitue un binôme important du monde de la vaccination suisse. Comme d’habitude, le crédit académique vient renforcer la base citoyenne offerte par l' »autorité » « publique ». Ce binôme est tout à fait acceptable tant que les académiciens travaillent avec le service public. Cela se complique dès lors que les intérêts financiers privés s’invitent dans la chose.

Devinez qui est derrière infovac, mesvaccins, et le logiciel qui va avec…

Nous avions dû écrire il y a quelque temps sur les pontes mondiaux de la vaccination et de leur présence dans une entreprise asiatique qui s’intéresse aux vaccins ADN.

https://lilianeheldkhawam.com/2020/12/31/les-deux-pontes-mondiaux-de-la-vaccination-engages-par-une-firme-qui-mise-sur-le-vaccin-adn/

Eh bien Mme Siegrist est le dénominateur commun entre les diverses plateformes vues ci-dessus. Elle travaille à la construction de ces différentes plateformes depuis les années 2000. Elle siège même parmi les experts de infovac France. https://www.infovac.fr/infovac/les-experts. On la retrouve tout le long du processus vaccinal que je présente en vrac: Recherche-industrie- information-formation-plateforme nationale/internationale-Institutions publiques (Commission fédérale)-logiciel de collecte de données-d’émissions de passeport-… C’est aussi la voix de la vaccination anti-Covid. Elle mène une campagne incroyable pour encourager les gens à se faire vacciner, et n’hésite pas à les rassurer.

Madame Claire-Anne Siegrist rassure sur les risques de la vaccination

Le chat ici: https://www.letemps.ch/evenements/claireanne-siegrist-priorite-donner-une-immunite-celles-nen-nont

Mme Siegrist, la référence en matière de vaccins, assure dans un chat en direct organisé par le journal le Temps qu’elle va se faire vacciner contre le Covid-19, mais pas tout de suite. Pour l’instant, elle laisse sa place à d’autres personnes qui en auraient plus besoin qu’elle.

Dans un langage très simple et très accessible à tout un chacun, Mme Siegrist rassure petits et grands. Voici la question 26: Quels pourraient être les risques sur le long terme de ces vaccins ARN? Quel recul avons-nous? Réponse donnée par Claire-Anne Siegrist à 08:32

« Sur la base des connaissances actuelles, les vaccins à ARN ne peuvent causer des effets secondaires qu’à travers une activation du système immunitaire. Or les «dérapages» du système immunitaire sont les allergies (bénignes et fréquentes ou graves, mais rares) et les maladies auto-immunes. Celles-ci se déclarent dans les 3 mois environ après une infection (classique) ou une vaccination (rarissime).

Donc je connais beaucoup d’hypothèses (c’est très facile d’imaginer le pire) mais aucune raison biologiquement fondée de craindre la survenue d’effets secondaires graves qui ne seraient pas diagnostiqués dans les 6 mois après une vaccination.

Un recul plus long est naturellement confortable – et souhaité si le risque de Covid-19 est faible. Donc merci aux personnes jeunes et en bonne santé de patienter tranquillement: d’ici 2-3 mois il sera possible d’être encore plus rassurants qu’aujourd’hui (on est déjà très confiants). »

En clair, ce que dit la référence Alexandra Henrion-Caude en matière de génétique, spécialiste du traitement par ARN, est faux. A rappeler que celle-ci déconseille totalement la vaccination par ARN pour toutes personnes en bonne santé.

Mme Siegrist répond à une question sur le passeport vaccinal

Question 25:Nous parlons sans cesse du passeport vaccinal pour voyager à l’étranger. N’est-ce pas un peu trop tôt alors que nous peinons à vacciner des personnes jugées prioritaires? Réponse donnée par Claire-Anne Siegrist à 08:36

Je suis tout à fait d’accord avec vous, même si je connais des personnes de plus de 75 ans qui adorent voyager! Et le «passeport vaccinal» pose de nombreuses questions, éthiques notamment.

Actuellement en Suisse, ce qui est recommandé à ceux qui pourraient souhaiter un passeport vaccinal un jour est d’ouvrir un carnet de vaccination électronique sur www.mesvaccins.ch et de demander lors de la vaccination si elle peut être enregistrée dans www.myCOVIDvac.ch (un module de mesvaccins.ch). Beaucoup de centres le proposent, gratuitement. Sinon c’est encore possible de le faire après la vaccination, mais un peu plus compliqué pour tout le monde!

Et Mme Siegrist donne gentiment l’adresse de mesvaccins.ch, et myCOVIDvac.ch. Et là nos problèmes commencent.

Zoom sur les liens d’intérêts de Mme Siegrist avec les entités myvaccin.ch et myCOVID.ch et… viavac

En suivant la piste tracée par Mme Siegrist, on atterrit sur la page de myCOVIDvac, qui est une espèce d’interface ou carrefour qui permet de recevoir et de transmettre les infos relatives à la vaccination anti-Covid de tout un chacun. Les centres de vaccination, médecins, pharmaciens et utilisateurs peuvent y transmettre/recevoir les données. La création d’un passeport électronique est vivement encouragé. et ce à plusieurs reprises. https://www.mycovidvac.ch/

http://www.myCOVIDvac.ch est un module du Carnet de vaccination électronique suisse permettant de sauvegarder électroniquement les vaccinations COVID-19 sur www.mesvaccins.ch.

https://www.ictjournal.ch/sites/default/files/styles/np8_full/public/migrated_images/Images/newsImages/peopleImages/s/siegrist_claire_anne_2012.jpeg?itok=7eMIIcC0
La professeure Claire-Anne Siegrist est à l’origine du portail www.mesvaccins.ch, qui constitue le premier carnet de vaccination électronique disponible en Suisse. En entretien avec notre rédaction, elle revient sur la genèse du projet et sur son importance en termes de santé publique. https://www.ictjournal.ch/news/2014-01-31/claire-anne-siegrist-hug-a-terme-le-passage-a-un-carnet-de-vaccination-electronique

Question: quand Mme Siegrist répond aux citoyennes et aux citoyens, le fait-elle en tant que spécialiste-professeur de l’institution publique genevoise ou en tant que présidente fondatrice d’une fondation qui semble privée au vue de l’interpellation de la députée vue ci-dessus? De plus, la fondation mesvaccins est à but non lucratif selon le texte du Parlement. Mais cela ne nous dit pas si Mme Siegrist reçoit ou pas de ladite fondation un salaire…

Vous relèverez les mots promotion des vaccins…https://www.meineimpfungen.ch/about.html

Voici ce que nous pouvons lire sur le site de myCOVIDvac.ch, module de mesvaccins.ch

Comme la vaccination contre le COVID-19, sa documentation électronique est volontaire. Toutefois, nous le recommandons pour les raisons suivantes :

  • Les informations importantes concernant votre vaccination COVID-19 (nom du vaccin reçu, dates des vaccinations, etc.) seront conservées en Suisse de manière sécurisée. Vous seul décidez qui peut accéder à vos données protégées.
  • Votre carnet de vaccination électronique ne peut être perdu.
  • Le carnet de vaccination électronique est un document officiel.
  • Le carnet de vaccination COVID-19 est imprimé avec le logo de l’OFSP.
  • Le carnet de vaccination électronique peut être consulté en ligne à tout moment, depuis n’importe quel endroit du monde, ou imprimé aussi souvent que nécessaire.
  • Vous serez automatiquement notifié au moment de votre deuxième dose et si un rappel ultérieur devenait nécessaire.
  • Vous pouvez partager ces informations avec vos médecins et pharmaciens si vous le souhaitez.
  • Si un certificat international de vaccination COVID-19 était exigé ultérieurement (par exemple pour les voyages dans certains pays ou avec certaines compagnies aériennes), les données enregistrées pourraient servir de base à un certificat de vaccination international (« smart yellow card » de l’OMS).

Vous souhaitez bénéficier du carnet de vaccination électronique?
Avec votre consentement, vos données de vaccination seront conservées par la fondation d’utilité publique mesvaccins. Vos données personnelles d’accès à votre compte d’utilisateur sur www.mesvaccins.ch seront immédiatement à votre disposition.

Sur http://www.mesvaccins.ch, service web sécurisé, en tant que professionnel de la santé vous pouvez gratuitement:

  • enregistrer les vaccins de vos patients dans un carnet de vaccination électronique…
  • vérifier / valider les données saisies par vos patients…
  • imprimer des carnets de vaccination officiels aussi souvent que souhaité…
  • identifier les vaccinations incomplètes, y compris les vaccins recommandés ou contre-indiqués en raison de facteurs de risques ou de choix personnels…

Le plus – seulement pour les professionnels avec licence du logiciel expert viavac:

  • voir le détail des vaccins encore nécessaires (noms, doses, intervalles)…
  • identifier les vaccins recommandés avant un voyage (NOUVEAU)

MyCovidVac, tout comme mesvaccins.ch nous mènent à viavac

Depuis 2013, toutes les fonctions du logiciel expert viavac sont accessibles sur http://www.mesvaccins.ch. (Sur le site infovac.ch, le site mesvaccins.ch de l’OFSP en fait même la promotion tout en bas. https://www.mesvaccins.ch/)

  • Accès immédiat au plan de rattrapage vaccinal (nom des vaccins disponibles, nombre de doses, intervalles…)
  • Affichage des commentaires expliquant les calculs du logiciel pour chaque antigène / vaccin…
  • Possibilité de valider manuellement des vaccins donnés un peu plus tôt ou un peu plus tard que selon les règles du logiciel…
  • Identification immédiate des patients n’étant pas à jour pour un/plusieurs vaccins, avec possibilité de les contacter grâce à une liste de distribution automatique…

La référence à cette plateforme viavac existe même sur des documents de référence du site appartenant au centre de vaccination de Genève. https://www.infovac.ch/fr/?option=com_gd&view=listing&fid=1488&task=ofile

A qui appartient la plateforme viacvac?

La réponse se trouve sur le site.

Le Jackpot!

Cette entreprise était à la pointe en matière de passeport vaccination, puisque fondée en 2006! 14 ans plus tard, il existe une volonté de l’OMS d’imposer ce genre d’outils à toutes et à tous! En 2019, la plateforme avait enregistré 5,5 millions de vaccinations. Qu’en sera-t-il à fin 2021?

Comment le journal Le Temps peut-il offrir une tribune à la propriétaire de la plateforme Viavac sans en informer ses lecteurs?

Les liens d’intérêts de Mme Siegrist tels que présentés dans un rapport

Dans ce tableau, nous apprenons que Mme Siegrist reçoit de l’argent de l’industrie pharmaceutique, y compris pour le Prevenar 13 qui appartient à …PFIZER https://www.mesvaccins.net/web/vaccines/123-prevenar-13 Tableau extrait du rapport https://app.box.com/s/iddfb4ppwkmtjusir2tc/file/229171963867

Quid de nos data?

Cette (més-)aventure ne s’arrête pas là puisque Mme Siegrist et son associé sont détenteurs de la base de données vaccinales des Suisses, avec leurs données personnelles, les bobos de chacun, etc.

Une autre personne qui figure dans le conseil de fondation de mesvaccins, M Johannes Arnold Boesch est le 2ème membre fondateur et autorisé à signer avec Mme Siegrist. Or, M Boesch est CEO de la société Arpage AG à Küsnacht.

Et Arpage a engagé le 14 janvier 2020 un administrateur, Dr. Pascal Koradi, qui siège avec M Boesch. Et voilà que le Dr Koradi est à la tête d’une entreprise qui annonce: Nous combinons de nombreuses années de connaissances de spécialistes des données et d’informaticiens avec un savoir-faire commercial. Le même site affiche ceci:

https://www.moneyhouse.ch/fr/company/stiftung-meineimpfungen-7726339361 https://www.moneyhouse.ch/fr/company/arpage-ag-13407362501 https://translate.google.com/translate?sl=de&tl=fr&u=https://www.zefix.ch/fr/search/entity/list/firm/304400?name%3DArpage%2520AG%26searchType%3Dexact

Je renonce à commenter ces informations qui soulèvent une foule de questions. D’ailleurs, cela nécessiterait une enquête sur ce qui semblerait relever d’une part d’un monopole d’Etat en mains privées (Viavac), et de dangereux conflits d’intérêts potentiels quant à nos données personnelles (Viavac + Fondation mesvaccins).

LHK

Annexe

11 réflexions sur “Passeport vaccination suisse, a-t-on octroyé un monopole d’Etat à des privés?

  1. Belle étude comme d’habitude par LHK qui éclaire la planification dès les années 2000, et les ramifications dans tous les secteurs du projet « vaccin », mit en place et exécuté par un groupe de spécialistes, qui mêlent « public-privé-business », forcément pour faire de l’argent avec nos données sans notre accord,que ce soit en Suisse ou en France.Pour ces gens sans scrupules: « c’est le Jackpot »…pendant que les Peuples en crèvent !!! Le ver est dans le fruit,mais nous devrions tous unir nos actions…Pour commencer,puis-je suggérer que depuis la constitution le 9/01/2021 de la Coordination Santé Libre en France par 30000 médecins,30000 soignants,100000 citoyens,cette action soit prolongée en Suisse…Ecoutez la vidéo du Dr Violaine Guérin scientifique et médecin interviewée par André Bercoff de Sud Radio: https://www.sudradio.fr/societe/violaine-guerin-il-y-a-un-certain-nombre-danomalies-dans-la-gestion-de-cette-crise-sanitaire/
    Puis rendez-vous sur le site du »Manifeste des Médecins » qui est « à signer » à l’adresse: https://manifestes-libertes.org/
    Enfin, pour vous rendre compte de la diversité des médecins qui se sont impliqués dans cette action, qui a pris l’Etat Français totalement de court,visionnez les interventions des médecins lors de la création de la Coordination Santé Libre:

    A suivre…

    Aimé par 1 personne

  2. @tagadahttps://lilianeheldkhawam.com/2019/04/27/le-conseil-federal-offre-un-privilege-regalien-de-plus-a-la-haute-finance-internationale-le-cas-de-swiss-id-lhk/

    J'aime

  3. Bonjour, Vous connaissez, ou pas !?Covid: La généticienne Alexandra Henrion-Caude expert sur l’ARN « Ce que les Français entendent, c’est du lavage de cerveau ! Les experts sont censurés » (Vidéo) : à écouter plus spécialement à partir de 40,10 et surtout 43,9Le Vaccin, c’est de la fo

    | | | | | |

    |

    | | | | Covid: La généticienne Alexandra Henrion-Caude expert sur l’ARN « Ce que…

    Covid: La généticienne Alexandra Henrion-Caude expert sur l’ARN « Ce que les Français entendent, c’est du lavage… |

    |

    |

    Cordialement, 

    C. Trouiller

    My global blog : Oser toucher la lumière sur Linkedin – FB  : Claude Thé et Recycl’art Claude Pensée : « L’homme aime construire et défricher – c’est indiscutable. Mais pourquoi aime-t-il passionnément aussi la destruction et le chaos ? Répondez donc. »  F. Dostoïevski.

    J'aime

  4. Bonjour

    Une autre perte de souverainté grave en vue et qui passe sous silence : L’octroi potentiel du « Cloud Swiss » à Microsoft par un jeu d’appel d’offre fait sur mesure !!!!

    Extrait de l’article (Journal Le Temps du 21 janvier 2021)

    « La Confédération veut augmenter sa souveraineté numérique avec un appel d’offres pour un «Swiss cloud» devisé à 110 millions de francs. Mais la stratégie est opaque et Infomaniak affirme que les contrats ont été rédigés pour favoriser Microsoft »

    «Souveraineté questionnée»

    « le 4 décembre 2020, un appel d’offres est lancé (numéro 20007), pour des contrats d’une valeur de 110 millions de francs, valables du 1er septembre 2021 au 31 août 2026. Les exigences ont surpris Marc Oehler, directeur d’Infomaniak. «L’appel semble non seulement écarter les prestataires suisses, mais semble surtout permettre à la Confédération de valider sa collaboration avec Microsoft. La Confédération exige par exemple des centres de données sur trois continents, ce qu’aucune société suisse ne peut proposer.
    Et pourquoi une telle exigence alors que Berne veut accroître sa souveraineté numérique? C’est incompréhensible. Peut-on parler de souveraineté numérique si la société choisie est soumise au Cloud Act américain?» Selon Infomaniak, et malgré ce qu’avait dit le Conseil fédéral, vu les exigences, le prestataire retenu ne pourrait pas être suisse.
     »
    «Document hors norme»

    Comment apprécier cet appel d’offres? Mikaël Zennaro, directeur de l’hébergeur cloud neuchâtelois VNV, a survolé, à notre demande, l’appel d’offres. «C’est un document hors norme au vu des spécifications demandées, affirme-t-il. Je ne peux pas dire qu’il a été conçu pour Microsoft, mais je ne vois aucune entreprise suisse qui pourrait y répondre, du point de vue des certifications demandées (ISO et SOC), de la présence de ses propres data centers sur trois continents, mais aussi des exigences techniques. Gérer un volume de 10 pétaoctets de données par mois, c’est par exemple vraiment gigantesque. Et à mon avis, seuls des acteurs internationaux peuvent fournir de tels services.»

    Source: https://www.letemps.ch/economie/swiss-cloud-une-strategie-illisible-110-millions-francs

    J'aime

  5. Infos reçues :

    « Décès, paralysies faciales, handicaps, allergies, des milliers de réactions déjà aux produits Pfizer et Moderna.

    Le passeport vaccinal sur smartphone est en bonne voie et devrait vite conquérir l’Europe. Le World Economic Forum est derrière cela, on comprend mieux pourquoi son fondateur le transhumaniste Klaus Schwab décrète que la pandémie est « une opportunité unique ». Le projet était déjà prévu avant la « pandémie » avec la Grande réinitialisation et la 4e révolution industrielle.
    https://childrenshealthdefense.org/defender/global-vaccine-passports-scary-whats-next-2
    https://lbry.tv/@didchay:f/Mise-en-place-d’un-registre-mondial-de-vaccination—La-défiance-des-citoyens-face-aux-gouvernement:3

    On comprend aussi mieux pourquoi on force des pseudovaccins qui « n’immunisent pas » et n’empêchent pas la transmission (à quoi servent-ils alors ?). Il faut bien justifier un passeport vaccinal permanent. Et on comprend pourquoi Anthony Fauci (chef des épidémies aux USA) disait que même vacciné il faudrait toujours porter le masque, toujours suivre les mesures… La pseudo-liberté retrouvée sera entièrement conditionnée à cette surveillance généralisée et liberticide appelée passeport vaccinal. Les labos pharmaceutiques s’assurent un jackpot inépuisable : toujours plus de vaccins, toujours plus fréquents et aucune responsabilité assumée, grâce à la bonne volonté des divers chefs d’Etat qui les ont dédouanés de tout.

    Et même ceux qui ne possèdent pas de téléphone portable ne seront pas oubliés : réjouissons-nous, une « smart card » nous attend ! Même le droit au travail serait à terme conditionné à notre passeport santé et surtout vaccinal. Ceux qui le refuseront seront donc les méchants, les égoïstes, les nuisibles, les pestiférés, que l’on fiche déjà en Espagne et qui seront peut-être internés dans des camps. »

    « Pascal Praud à propos d’Alain Fischer : « Les morts vaccinés c’est comorbidités et état général, les morts non vaccinés c’est Covid », France, 19.01.2021 : https://reseauinternational.net/pascal-praud-a-propos-dalain-fischer-les-morts-vaccines-cest-comorbidites-et-etat-general-les-morts-non-vaccines-cest-covid »

    « – Passeport vaccinal : « Oui, Bill Gates a dit cela. En voici la preuve » : https://reseauinternational.net/oui-bill-gates-a-dit-cela-en-voici-la-preuve« 

    J'aime

  6. Et juste de la publicité pour inciter les gens à se faire vacciner comme des animaux alors que la plupart de la population ne veut pas servir de cobaye

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s