Belgique, une incroyable censure de l’Etat filmée en direct. Voici la question interdite. Vidéo

Le Nouveau Monde exige le « consensus ». Toute dissonance est soumise à censure. D’une manière ou d’une autre. Et celle-ci prend différentes formes en 2020. On a largement assisté à la décrédibilisation de personnes de premier plan, étiquetées complotistes. Une stratégie redoutable, bien rodée, qui fait mouche encore (de moins en moins) auprès des personnes qui ne s’informent qu’auprès des médias sous contrôle de la haute finance. Nous vivons au quotidien les suppressions brutales de vidéos de la plateforme youtube. Facebook est pas mal dans son genre aussi. Toutefois, dans cette vidéo, nous découvrons une forme surprenante de censure. Cette fois-ci, elle est directe, et empêche un représentant de la presse de formuler sa question normalement lors d’une conférence de… presse de son gouvernement. Assez troublant. En cas de censure de cette vidéo, vous pouvez allez directement sur la page de KAIROS – journal antiproductiviste pour une société décente

La question interdite

« Des dizaines de milliers de chômeurs, une augmentation massive de suicides, des violences familiales exacerbées, des personnes mises à la rue, un décrochage scolaire massif ; divorces, alcoolisme, violences sociales, croissance des cas psychiatriques, perte de repère, chez les jeunes notamment, totalement incapables de se projeter dans l’avenir, étudiants du supérieur rivés devant des écrans toute la journée, en dépression, paupérisés par l’absence de jobs, des sans domiciles qui meurent encore plus nombreux… Afin d’évaluer le rapport coût/bénéfice des mesures politiques prises contre le Covid, quand comptabiliserez-vous les conséquences sociales, économiques, sanitaires de ces mesures ? Ne pensez-vous pas que les supposés effets bénéfiques de ces mesures sont contrebalancés par leurs conséquences dramatiques? « 

9 réflexions sur “Belgique, une incroyable censure de l’Etat filmée en direct. Voici la question interdite. Vidéo

  1. Pingback: Le blog de Liliane Held-Khawam:Belgique, une incroyable censure de l’Etat filmée en direct. Voici la question interdite. Vidéo – chaos

  2. ça n étonnera que les naïfs qui s imaginaient vivre dans un état « démocratique » en fait la forme de l état est une démocratie formelle ( de moins en moins)mais une dictature du capital financier lire le bolchevik couteau entre les dents Lénine !

    Aimé par 1 personne

  3. Pingback: Incroyable censure de l’État belge filmée en direct lors d’une conférence de presse du gouvernement — Vidéo – Le Monde

  4. Cela ne date pas d’aujourd’hui que le gouvernement belge, complètement corrompu, utilise ces méthodes de bandits. Qui se souvient du courageux (à l’extrême) député Laurent Louis, complètement discrédité, marginalisé, dépouillé de son immunité parlementaire et attaqué en justice pour avoir soulevé au parlement la question du réseau pédophile Dutroux, entre autres lances brisées dont il avait le secret. Il a cependant tout perdu, il est devenu un paria après avoir stupidement et vainement tenté de se lancer dans un système de Ponzi, déguisé sous forme de monnaie complémentaire libre. Comme quoi, la lucidité est toujours orientée vers l’extérieur.

    J'aime

  5. Pingback: Belgique, une incroyable censure de l’Etat filmée en direct. Voici la question interdite. Vidéo – Les moutons enragés

  6. Pingback: Belgique, une incroyable censure de l’Etat filmée en direct. Voici la question interdite. Vidéo – Les moutons enragés – Le Monde

  7. Mais pourquoi se priver ?

    Il est indispensable de mettre en place le fascisme puisque le moteur de fabrication des richesses ne fonctionne plus. On a vu cela dans l’histoire, quand le pouvoir NE VEUT PAS lâcher son pouvoir, quand les dominants veulent rester dominants pour continuer de se gaver, ils changent le régime.
    Et le chaos qu’ils fabriquent EST un changement de régime : l’avènement du fascisme PAR les provocations qui permettent de le justifier. C’est tellement simple.

    La situation est simple : fin du capitalisme comme moteur de notre prospérité.

    Il FAUT que NOUS les gueux prenions le pouvoir pour établir un fonctionnement démocratique : c’est à dire le partage, l’interdiction de toute préemption de richesse au delà d’un seuil bas …

    C’est faisable de se mettre d’accord sur quelques principes,
    c’est faisable de décider nationalement et dans les quartier/villages ..
    On a tous les outils,
    on a tous les moyens.
    Le SEUL problème, se débarasser d’une poignée d’ultra-riches agitent quelques marionnettes.

    en neutralisant les fachos qui s’impatientent …

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s